L'espérance céleste et l'espérance terrestre

Forum : Discutions libres
Répondre
Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

L'espérance céleste et l'espérance terrestre

Ecrit le 02 janv. 2008 17:30

Message par Sammy

Seuls ceux qui ont l'espérance céleste ont le droit de communier au corps et au sang du Christ.

Quelle est la référence biblique ?

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 06 janv. 2008 09:20

Message par Irmeyah

Qui a vraiment reçu l’appel céleste?

JÉHOVAH aime le genre humain. À tel point qu’il a donné son Fils, Jésus Christ, comme rançon pour racheter ce qu’Adam, notre ancêtre, avait perdu. De quoi s’agit-il? De la vie humaine parfaite, éternelle, avec tous les droits et toutes les perspectives qui s’y rattachent (Jean 3:16). La rançon est également une expression de l’amour de Jésus pour l’humanité. — Matthieu 20:28.

Dieu a manifesté son amour en offrant deux espérances reposant sur les mérites du sacrifice rédempteur de Jésus (1 Jean 2:1, 2). Avant que ne meure l’homme Jésus, la seule espérance qui s’offrait aux hommes approuvés par Dieu était la vie éternelle dans un paradis terrestre (Luc 23:43). Après la Pentecôte de l’an 33, Jéhovah a toutefois donné une espérance céleste à un “petit troupeau”. (Luc 12:32.) Mais que s’est-il produit dans un passé proche? À partir de 1931, le message du Royaume a davantage été dirigé vers les “autres brebis” et, depuis 1935, Dieu attire à lui, par le moyen de Christ, une “grande foule” de personnes semblables à des brebis (Jean 10:16; Révélation 7:9). Dieu met dans leur cœur l’espérance de vivre éternellement dans un paradis terrestre. Elles aspirent à manger une nourriture saine, à exercer une domination pleine d’amour sur les animaux et à se réjouir à jamais de la compagnie d’autres humains justes.

Des prêtres et des rois compatissants

Puisque c’est l’amour qui a poussé Jésus à donner sa vie en rançon, nous avons l’assurance qu’il sera un Roi céleste compatissant. Mais Jésus ne sera en réalité pas seul pour élever l’humanité à la perfection durant son Règne millénaire. Jéhovah a pourvu à d’autres rois compatissants qui régneront dans les cieux. Oui, il est dit d’eux qu’“ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans”. — Révélation 20:1-6.

Combien de rois associés Christ aura-t-il, et comment sont-ils choisis en vue de cet insigne privilège? Eh bien, l’apôtre Jean a vu 144 000 personnes sur le mont Sion en compagnie de l’Agneau, Jésus Christ. Ayant été “achetés d’entre les humains”, ils sauraient ce que signifie pour des humains que de passer par des épreuves, subir le poids de l’imperfection, souffrir et mourir (Révélation 14:1-5; Job 14:1). Pour toutes ces raisons, ils seront assurément des rois-prêtres compatissants.

Le témoignage de l’esprit

Les 144 000 ont “une onction qui vient du saint”, Jéhovah (1 Jean 2:20). Il s’agit d’une onction en vue d’une espérance céleste. Dieu a ‘mis son sceau sur eux et leur a donné le gage de ce qui est à venir, à savoir l’esprit, dans leurs cœurs’. — 2 Corinthiens 1:21, 22.

À ces chrétiens, l’esprit de Dieu donne le témoignage qu’ils ont l’appel céleste. À ce sujet, Paul écrit, en Romains 8:15-17: “Vous n’avez pas reçu un esprit d’esclavage qui provoquerait encore de la crainte, mais vous avez reçu un esprit d’adoption filiale, esprit par lequel nous crions: ‘Abba, Père!’ L’esprit lui-même atteste avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: oui, héritiers de Dieu, mais cohéritiers de Christ, pourvu que nous souffrions avec lui afin d’être aussi glorifiés avec lui.” C’est l’action de l’esprit de Dieu, sa force agissante, qui amène les oints à s’écrier: “Abba, Père!”

Ce qui, chez une personne, est la preuve essentielle de son onction en vue d’un appel céleste, c’est l’esprit, ou sentiment dominant, de filiation (Galates 4:6, 7). Cette personne est absolument sûre d’avoir été engendrée par Dieu pour devenir un de ses fils spirituels, un des 144 000 cohéritiers du Royaume céleste. Elle peut attester que son espérance céleste n’est pas un désir qu’elle aurait elle-même cultivé ou le simple fruit de son imagination. Cette espérance lui vient bien de Jéhovah, elle est le résultat de l’action de l’esprit de Dieu sur sa personne. — 1 Pierre 1:3, 4.

Sous l’action de l’esprit saint de Dieu, l’esprit, ou disposition d’esprit dominante, des oints agit comme une force irrésistible. Cette disposition d’esprit les pousse à répondre favorablement à ce que la Bible dit de l’espérance céleste. Ils sont également sensibles à la façon dont Jéhovah agit envers eux par l’intermédiaire de l’esprit saint. Ils ont ainsi l’assurance d’être enfants spirituels et héritiers de Dieu.

Quand des chrétiens oints considèrent ce que dit la Bible des enfants spirituels de Dieu et de l’espérance céleste, ils sont naturellement portés à s’exprimer en leur for intérieur: “Cela s’applique à moi!” Oui, ils réagissent avec enthousiasme aux promesses d’une récompense céleste qu’évoque leur Père dans sa Parole. Ils s’écrient: “Cela s’applique à moi!” quand ils lisent: “Bien-aimés, maintenant nous sommes enfants de Dieu.” (1 Jean 3:2). De même, lorsque des chrétiens oints lisent que Dieu a engendré des humains pour qu’ils soient “une espèce de prémices de ses créatures”, ils sont portés à dire au-dedans d’eux-mêmes: “Oui, il m’a engendré dans cette intention-là.” (Jacques 1:18). Ils savent qu’ils ont “été baptisés en Christ Jésus” et dans sa mort (Romains 6:3). Ils ont donc la ferme conviction d’être membres du corps spirituel de Christ et cultivent l’espoir de connaître une mort semblable à celle de Jésus et d’être ressuscités pour la vie céleste.

Pour hériter du Royaume céleste, les oints doivent ‘s’évertuer à assurer leur appel et leur élection’. (2 Pierre 1:5-11.) Ils marchent par la foi et continuent de grandir spirituellement, tout comme le font ceux qui ont une espérance terrestre. Cela dit, que peut-on ajouter au sujet du témoignage de l’esprit?

Pourquoi ils prennent part aux emblèmes

Ce n’est pas parce qu’ils sont mécontents de la vie actuelle sur terre que les chrétiens oints aspirent à aller au ciel (voir Jude 3, 4, 16). Mais c’est bien parce que l’esprit saint rend témoignage à leur esprit qu’ils sont enfants de Dieu. Ils ont aussi la certitude d’avoir été introduits dans la nouvelle alliance. Les contractants de la nouvelle alliance sont Jéhovah Dieu et l’Israël spirituel (Jérémie 31:31-34; Galates 6:15, 16; Hébreux 12:22-24). Cette alliance, validée par le sang qu’a versé Jésus, fait sortir un peuple pour le nom de Jéhovah et fait des chrétiens oints une partie de la “postérité” d’Abraham (Galates 3:26-29; Actes 15:14). La nouvelle alliance restera en vigueur jusqu’à ce que tous les Israélites spirituels aient été ressuscités pour la vie immortelle dans les cieux.

De plus, ceux qui ont réellement l’appel céleste ne doutent pas qu’ils sont également inclus dans l’alliance pour le Royaume céleste. Jésus a fait mention de cette alliance existant entre lui et ses disciples lorsqu’il a dit: “Vous êtes, vous, ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves; et moi je fais une alliance avec vous, tout comme mon Père a fait une alliance avec moi, pour un royaume, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël.” (Luc 22:28-30). Cette alliance fut inaugurée en faveur des disciples de Jésus lorsqu’ils furent oints de l’esprit saint, le jour de la Pentecôte de l’an 33. Elle restera éternellement en vigueur entre Jésus Christ et ses rois associés. — Révélation 22:5.

Ceux qui ont l’appel céleste sont fermement convaincus d’être admis dans la nouvelle alliance et dans l’alliance pour un Royaume. C’est donc à bon droit qu’ils prennent part au pain et au vin emblématiques lors de la célébration annuelle du Repas du Seigneur, le Mémorial ou Commémoration de la mort de Jésus Christ. Le pain sans levain symbolise le corps humain exempt de péché de Jésus, tandis que le vin représente son sang parfait, versé lors de sa mort, et qui valide la nouvelle alliance. — 1 Corinthiens 11:23-26.

Si, indéniablement, Jéhovah entretient en vous l’espérance de la vie céleste, alors vous accordez à cette question une grande importance. Vous lui adressez des prières pour lui faire part de votre espérance. Elle vous absorbe complètement, et vous ne pouvez la chasser de votre esprit. Vous êtes mû par de puissantes aspirations spirituelles. Mais si vous êtes partagé et hésitant, vous ne devriez assurément pas prendre part aux emblèmes lors du Repas du Seigneur.

Qu’est-ce qui pourrait nous induire en erreur?

Certains prennent part, à tort, aux emblèmes du Mémorial parce qu’à vrai dire ils ne saisissent pas que l’onction “dépend, non pas de celui qui souhaite ni de celui qui court, mais de Dieu”. (Romains 9:16.) Il ne revient pas aux humains de décider s’ils doivent ou non être admis dans la nouvelle alliance et devenir cohéritiers de Christ dans le Royaume céleste. C’est Jéhovah qui choisit. Dans l’Israël antique, Jéhovah avait décidé quels seraient ceux qui le serviraient comme prêtres, et il fit mourir Coré, qui avait eu la présomption d’aspirer à la prêtrise confiée par Dieu à la famille d’Aaron (Exode 28:1; Nombres 16:4-11, 31-35; 2 Chroniques 26:18; Hébreux 5:4, 5). De même, Jéhovah n’apprécierait pas de voir une personne se présenter de son propre chef comme appelée à figurer parmi les rois et prêtres célestes, alors que lui-même ne lui a pas accordé cet appel. — Voir 1 Timothée 5:24, 25.

Quelqu’un pourrait conclure à tort qu’il a l’appel céleste en raison d’émotions puissantes dues à de graves difficultés. La mort de son conjoint, ou un autre drame, peut amener quelqu’un à perdre tout goût à la vie sur la terre. Ou bien il se peut qu’un de ses proches affirme être oint, ce qui l’amènerait à aspirer à la même destinée. Ces circonstances lui donneront peut-être le sentiment que la vie au ciel est pour lui. Mais ce n’est pas ainsi que Dieu donne à quelqu’un l’esprit d’adoption filiale. Désirer aller au ciel en raison de circonstances adverses, ou d’un état de détresse émotionnelle imputée à la vie sur la terre, dénoterait un manque de gratitude pour le dessein de Dieu concernant la terre.

Les anciennes conceptions religieuses de quelqu’un pourraient également l’abuser et l’amener à la conclusion qu’il a l’appel céleste. Peut-être était-il auparavant associé à un mouvement de la fausse religion qui présente la vie au ciel comme l’unique espérance des croyants. Ainsi donc, le chrétien doit veiller à ne pas se laisser abuser par ses émotions ou les conceptions erronées qu’il avait par le passé.

L’importance de s’examiner avec soin

L’apôtre Paul a fait une remarque de la plus grande portée lorsqu’il a écrit: “Quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement sera coupable à l’égard du corps et du sang du Seigneur. Qu’un homme s’approuve d’abord soi-même après s’être scruté, et ainsi qu’il mange de ce pain et boive de cette coupe. Car celui qui mange et boit, mange et boit un jugement contre soi-même s’il ne discerne pas le corps.” (1 Corinthiens 11:27-29). Ainsi, si un chrétien s’est mis ces dernières années à penser qu’il a reçu l’appel céleste, il devrait réfléchir à la question avec beaucoup de soin et en recourant à la prière.

Ce chrétien peut aussi se demander: “Est-ce l’influence des autres qui m’a amené à nourrir l’idée de la vie céleste?” Ce serait un tort, car Dieu n’a confié à personne la charge d’en recruter d’autres en vue de ce privilège. Une tendance aux fantasmes ne saurait être prise pour une preuve de l’onction divine, et Dieu ne choisit pas plus les héritiers du Royaume en le leur faisant savoir par des voix surnaturelles.

Certains se demanderont peut-être: “Est-ce que je faisais usage de stupéfiants avant de devenir chrétien? Est-ce que je prends des médicaments pouvant avoir une répercussion sur mes émotions? Ai-je suivi un traitement en raison de troubles mentaux ou émotionnels?” Certains ont dit qu’ils ont d’abord lutté contre ce qu’ils pensaient être l’espérance céleste. D’autres ont affirmé que Dieu leur a d’abord retiré pendant un certain temps l’espérance terrestre, avant de leur donner finalement l’espérance céleste. Mais une telle façon de procéder est contraire aux manières d’agir de Dieu. De plus, la foi n’est pas entachée de doute, elle est l’expression d’une certitude. — Hébreux 11:6.

Il pourrait aussi être utile de se demander: “Est-ce que je désire me mettre en valeur? Est-ce que je cherche par ambition à m’assurer une certaine position ou quelque autorité, que ce soit dans l’immédiat ou à l’avenir, en qualité de roi et prêtre associé à Christ?” Au Ier siècle, alors que l’invitation était faite à chacun de chercher à entrer dans le Royaume des cieux, tous les chrétiens oints n’avaient pas des fonctions de responsabilité comme membres du collège central, anciens ou serviteurs ministériels. Nombreuses étaient les chrétiennes, et elles n’étaient investies d’aucune autorité particulière. L’onction de l’esprit ne procure pas non plus une connaissance hors du commun de la Parole de Dieu, puisque Paul a jugé bon d’instruire et de conseiller certains oints (1 Corinthiens 3:1-3; Hébreux 5:11-14). Ceux qui ont l’appel céleste ne se considèrent pas comme des éléments de premier rang et n’attirent pas l’attention des autres sur leur onction. Ils manifestent au contraire l’humilité que l’on attend à juste titre de ceux qui ont “la pensée de Christ”. (1 Corinthiens 2:16.) Ils sont également conscients que les justes exigences de Dieu s’appliquent à tous les chrétiens, que leur espérance soit céleste ou terrestre.

Quelqu’un qui professe avoir un appel céleste n’en bénéficie pas pour autant de révélations spéciales. Dieu a une voie de communication par laquelle il fournit la nourriture spirituelle à son organisation terrestre (Matthieu 24:45-47). Personne ne devrait donc penser que, chrétien oint, il est gratifié d’une sagesse supérieure à celle de la “grande foule” qui partage l’espérance terrestre (Révélation 7:9). L’onction de l’esprit ne se manifeste pas par des aptitudes particulières pour ce qui est de donner le témoignage, de répondre à des questions bibliques ou de prononcer des discours, car des chrétiens ayant l’espérance terrestre sont également très efficaces dans ces domaines. Ils mènent tout autant que les chrétiens oints une vie chrétienne exemplaire. D’ailleurs, Samson et d’autres serviteurs de Dieu des temps préchrétiens avaient l’esprit de Dieu, étant pleins de zèle et d’intelligence. Et pourtant, aucun de ceux qui composent la “grande nuée de témoins” n’avait l’espérance céleste. — Hébreux 11:32-38; 12:1; Exode 35:30, 31; Juges 14:6, 19; 15:14; 1 Samuel 16:13; Ézéchiel 2:2.

Rappelez-vous qui choisit

Si un chrétien s’interroge sur l’appel céleste, un ancien ou un chrétien mûr pourra s’entretenir de la question avec lui. Mais en la circonstance, personne ne peut décider pour un autre, car c’est Jéhovah qui communique l’espérance céleste. Une personne qui a réellement l’appel céleste ne ressentira jamais le besoin d’aller trouver l’un de ses compagnons chrétiens pour s’en assurer. Ceux qui sont oints ont “reçu une nouvelle naissance, non par le fait d’une semence reproductrice corruptible, mais par le fait d’une semence reproductrice incorruptible, grâce à la parole du Dieu vivant et permanent”. (1 Pierre 1:23.) Par son esprit et sa Parole, Jéhovah implante la “semence” qui fait d’une personne une “création nouvelle” ayant une espérance céleste (2 Corinthiens 5:17). Oui, c’est Jéhovah qui choisit.

Quand nous étudions la Bible avec des personnes qui s’intéressent depuis peu à la vérité, il ne serait donc pas judicieux de leur laisser entendre qu’il leur faut déterminer si elles ont ou non l’espérance céleste. Mais qu’en est-il maintenant si un chrétien oint s’est montré infidèle et doit être remplacé? Il est dans ce cas raisonnable de conclure que Dieu donnera l’appel céleste à quelqu’un qui s’est avéré exemplaire en servant fidèlement notre Père céleste durant de très nombreuses années.

L’essentiel du message de Dieu, de nos jours, n’est pas l’invitation pressante à devenir membre de l’épouse céleste de Christ. En réalité, “l’esprit et l’épouse disent sans cesse: ‘Viens!’” Il s’agit là d’une invitation en vue de la vie dans un paradis terrestre (Révélation 22:1, 2, 17). Tandis que les oints donnent l’exemple dans cette activité, ils font preuve d’“humilité d’esprit” et s’efforcent d’‘assurer leur appel et leur élection’. — Éphésiens 4:1-3; 2 Pierre 1:5-11.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 06 janv. 2008 09:55

Message par Sammy

Lc 23,43 : justement, votre thèse de la mortalité de l'âme est ici contredite puisque le bon larron n'attendra pas le retour de Jésus sur la terre pour vivre éternellement. Jésus vient déjà de le juger, en réalité. Et ce larron vient de gagner son ticket pour un embarquement immédiat vers le paradis.

1931 et 1935 ? Des dates-clés ? Ah, le prophétisme des témoins de jéhovah. On sait ce qu'il vaut...

Quel est ce paradis terrestre pour lequel vous citez Jn 10,16 et Ap 7,9 ?

Savez-vous que Jean ne comprenait pas ce qu'il écrivait ? S'il n'a pas compris ce qu'il écrivait, c'est parce qu'il se refusait à en faire une lecture littérale. Dès lors, pourquoi adoptez-vous un comportement fondamentaliste face à ce texte (Apocalypse) ?

12 = les douze tribus d'Israël, composant la nation de Dieu.
12.000 = la totalité, nombreuse, des membres de chacune des tribus d'Israël.
Les 12.000 sont découpables ainsi : 12 pour désigner l'entièreté de chaque tribu et 1.000 pour spécifier le nombre important.
12 * 12.000 = 144.000

Vous ne donnez aucune référence claire au sujet de cette fonction de roi-prêtre dévolue à certains hommes.

Vous citez Jean s'adressant à une population, et ensuite Paul faisant de même. Qu'est-ce qui détermine que ces deux chrétiens s'adressaient uniquement à une catégorie de personnes ? Ce qu'ils font, c'est s'adresser à la foule qui accepte de les écouter. Tous ceux qui étaient présents et qui ont entendu ces paroles sont concernés par ce que Jean et Paul disent respectivement. Si vous aviez été là, si j'avais été là, ces paroles auraient été pour nous également. Tout chrétien est concerné par cette perspective. Et l'adoption filiale ne concerne pas une partie : elle concerne tout chrétien qui tourne son coeur vers Dieu. C'est le dessein de Dieu pour tout homme : l'acceptation par les hommes de sa paternité filiale et ainsi nous serons sauvés.

Remarquez bien que la lettre aux Galates de Paul s'adresse bien aux Galates. Remarquez comme cette lettre n'est pas nuancée en "lettre à quelques Galates". Tous les Galates ont eu l'espérance céleste ?

Dans tous les passages que vous sortez, aucun ne parle de l'espérance céleste attribuée à quelques uns. Aucun passage ne permet de faire la distinction entre l'élection divine par la foi en Jésus-Christ et une élection divine en vue d'exercer une fonction particulière non dévolue à d'autres. Aucun passage ne le permet, la Bible ne pratique pas la dichotomie parmi les croyants ; ce sont les témoins de jéhovah qui, arbitrairement et de manière totalement subjective, pratiquent la dichotomie, la distinction, la ségrégation.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 07 janv. 2008 10:43

Message par Irmeyah

Vos questions sur le sujet sont traitées dans l'article que je viens de mettre dans le fil sur la communion, rubrique célébrations. Quant aux autres, elles sont HS.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 07 janv. 2008 12:15

Message par Sammy

Disons que votre doctrine sur l'espérance céleste et l'espérance terrestre est de toute manière HS avec la Bible.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17720
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 07 janv. 2008 14:00

Message par medico

non car nous somme en plein dedans mais comme le dit PAUL il ( faut lire avec les yeux de la foi )
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 07 janv. 2008 14:08

Message par Sammy

Oui, ça, vous savez le claironner que vous êtes ceux qui sont le plus proche de la Bible.

Le problème, c'est que vous n'avez encore rien démontré. À quoi, bon, dès lors, de claironner ce que vous êtes incapable de prouver ? Taisez-vous...

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 08 janv. 2008 14:15

Message par Exode

Sammy a écrit :Disons que votre doctrine sur l'espérance céleste et l'espérance terrestre est de toute manière HS avec la Bible.
Bonjour,

L'espérance tant terrestre que céleste n'est pas un thème abordé dans la Bible ?

Dieu aurait créé les anges et les humains pour rien ? Il aurait plus vite fait d'avoir créé que des anges et ne pas faire la terre

Pourriez-vous me citer genèse à propos de l'homme ?
Pourriez-vous me fournir des références issues de la bile sur ce qui caractérise le premier Adam ?

Dieu a-t-il prévu de faire que tous les humains ou tous les croyants deviennent une prêtrise sainte ?


Pourquoi Dieu a formé Israël ? Pour en faire un royaume et des prêtres.(Exode 19:6 "un royaume de prêtres et une nation sainte"; Révélation 1:6"un royaume, des prêtres pour son Dieu et Père) .

Et quelle était la part des prêtres ? Ils ne recevaient aucune terre en possession, mais leur part était Jéhovah. Dieu montrait que la prêtrise devait recevoir un héritage autre que la terre. (Nombres 18:20)
Le reste du peuple de Dieu, lui héritait de la terre, du pays (Deutéronome 31:7; Juges 2:6).

Au temps de David, les israélites atteignirent un nombre très important, il devint une multitude très nombreuse à l'époque, réalisant la promesse faite, mais le nombre des prêtres restait un petit nombre qui furent divisé en 24 classes.

Dieu montrait par l'exemple que les uns avaient pour héritage la terre, tandis que d'autres, un petit nombre qui correspondait à la prêtrise avait pour héritage Jehovah; Jehovah habitant dans les cieux, la prêtrise était bien appelée à hériter des lieux célestes.

Pourquoi Israël ?
À cause du péché d'Adam qui a plongé toute l'humanité dans la mort et l'ignorance(Romains 5:14); Israël devait devenir une lumière des nations par Jésus-Christ(Jean 1:4; 1Jean 1:2, Révélation 21:22,23), dont le royaume s'étendrait sur toute la terre.
Parce que la Loi avait donné des dispositions pour un roi sur Israël, Dieu avait prévu par avance de choisir un roi, mais le peuple ne marcha pas droit et se choisit un roi, alors Dieu se choisit par la suite un roi duquel devait sortir Shilo (Genèse 49:10).
Dieu avait déjà du temps d'Abraham prophétisé que son peuple se choisirait un roi au lieu d'accepter que le roi choisit par Dieu(Jésus par avance) règne sur eux.
Par David, Dieu annonça alors cette descendance, une semence, qui serait la dernière à laquelle le sceptre devait revenir pour toujours, par la suite de Juda ne sortirait plus de roi.

Ce fils d'homme, Jésus, que Dieu a établi roi sur Israël et dont le royaume dont la ville est Jérusalem, par son roi, doit devenir une lumière pour toute l'humanité(Isaïe 42:6,49:6,60:3) son royaume s'étendra sur la terre tout entière.

Quelle est la nature de son royaume ? Jésus a dit qu'il n'était pas de ce monde (Jean 18:36).
C'est donc spirituellement que le royaume de Dieu, avec Jésus comme Christ et Seigneur à la tête, doit s'étendre sur la terre entière habitée avecc puissance (Révélation 11:15).

La Tente de Dieu doit résider parmi les humains(Révélation 21:3), je pense que cette tente représente la protection et la bénédiction de Dieu, sa présence au milieu des hommes qui vivront sur terre quand le royaume de Dieu, son autorité, sera établi sur toute la terre.


Au contraire, Sammy, le thème de l'espérance céleste et le thème de l'espérance terrestre sont bien dans la Bible.

Si Adam n'avait pas péché, il n'y aurait jamais eu besoin pour Dieu de produire Israël, puisque vous lirez que Comme cette Loi bien que sainte(Romains 7:12) était faible(Romains 8:3) , qu'elle ne pouvait rien amener à la perfection (Hébreux 7:11-14; Hébreux 12:2) mais manifestait le péché(Romains 3:20; 7:7,13; Galates 3:19) il fallait une loi rendue parfaite (Jacques 1:25; Romains 8:2, Psaumes 19:7) d'où la nécessité d'introduire dans le monde son fils unique et engendré Jésus.
Pourquoi si Adam n'avait pas péché il n'y aurait pas eu besoin de produire Israël et ainsi de faire des oeuvres nouvelles comme un royaume et des prêtres ? Parce que le prologue de Jean nous dit de la Parole qui est Jésus qu'il était la vie, et la vie était la lumière du monde (Jean 1:3,4).

Etait, un passé qui indique que l'humanité n'a plus cette lumière.
Une Loi qui montre une voie de vie (Deutéronome 30:15,16,19,20), montrant que la lumière a été perdue
Un jardin d'Eden devenu hors d'atteinte, loin du fruit de l'arbre de la vie éternelle (Genèse 3:22,23), une confusion mentale qui confond vie et mort (Genèse 2:17; Genèse 3:4,5).

Tout cela, Sammy, vous montrera que si Adam n'avait pas péché, l'homme n'aurait pas perdu cette possibilité de vie éternelle, cette lumière venant de Dieu.
Aussi Adam et sa femme auraient vécu pour des temps indéfinis sur la terre, avec leur descendance.

L'homme étant issu de la poussière de la terre, fait chair, il a été créé pour vivre sur terre

Il y a donc bien une espérance terrestre pour l'homme
(Psaume 37:11; 76:8; Isaïe 11:4)
Modifié en dernier par Exode le 09 janv. 2008 09:33, modifié 1 fois.

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 08 janv. 2008 15:25

Message par Sammy

J'ai eu beau relire votre article, il n'y a pas la moindre référence claire et précise que l'on pourrait vérifier dans la Bible.

Vous dtes que Dieu a créé Israël pour en faire un royaume de prêtres et un royaume ? Moi, je dis que Dieu n'a pas besoin de raison pour choisir un peuple. À Abraham, Dieu n'a pas dit : "Je ferai de toi une nation de prêtres et ils habiteront mon royaume". Il n'a pas dit non plus à Säul, ni à David, ni à Salomon, n à Roboam, ni à Jéroboam, ni aux autres : "Je ferai de toi une nation de prêtres qui habiteront mon royaume".

Dans le même temps, vous affirmez que [quote"Exode"]Ils ne recevaient aucune terre en possession mais leur part était Jéhovah.[/quote] et il y a un problème avec cette affirmation qui ne concorde pas avec l'appréhension de Dieu par les témoins de jéhovah. Pour eux, Dieu n'est pas immanent. Or, le Dieu que vous me décrivez doit forcément l'être, au moins pour une partie de la population, ceux qui seraient appelés à devenr les prêtres.

Un prêtre est un médiateur entre les hommes et Dieu. Cette médiation a leu sur la terre. Le prêtre est également le conducteur du peuple de Dieu. Or, si vos prêtres restent entre eux au ciel, écartés des hommes qui n'ont que l'espérance terrestre, il y a un problème. Médiateurs pour qui ? Conducteurs de qui ?

Ensuite, vous soulevez le fait que les prêtres sont moins nombreux que les non-prêtres. Mais encore heureux ! Si les conducteurs étaient plus nombreux que les brebis, il y aurait un problème ! C'est comme s'il y avait plus de chauffeurs de bus que d'usagers des transports en commun ! Vous saissez le non-sens ?
Exode a écrit :Pourquoi Israël ?
à cause du péché d'Adam qui a plongé toute l'humanité dans la mort et l'ignorance; Israël devait devenir une lumière des nations, dont le royaume s'étendrait sur toute la terre.
Parce que la Loi avait donné des dispositions pour un roi sur Israël, Dieu avait prévu par avance de choisir un roi, mais le peuple ne marcha pas droit et se choisit un roi, alors Dieu se choisit par la suite un roi duquel devait sortir Shilo.
Dieu avait déjà du temps d'Abraham prophétisé que son peuple se choisirait un roi au lieu d'accepter que le roi choisit par Dieu (Jésus par avance) règne sur eux.
Par David, Dieu annonça alors cette descendance, une semence, qui serait la dernière à qui le sceptre devait revenir pour toujours, par la suite de Juda ne sortirait plus de roi.
Il y a un problème, ici également. Vous posez la question "pourquoi Israël" et vous n'y répondez pas. Israël, c'est Dieu qui censé avoir créé ce nom. Savez-vous quand ? Quand Jacob se battit contre Lui. Il le renomma en Israël et de lui sortirent les 12 tribus d'Israël.
Exode a écrit :Ce fils d'homme, Jésus, que Dieu a établit roi sur Israël et dont le royaume doit devenir une lumière pour toute l'humanité, son royaume s'étendra sur la terre toute entière.

Quel est la nature de son royaume ? Jésus a dit qu'il n'était pas de ce monde.
C'est donc spirituellement que le royaume de Dieu, avec Jésus comme Christ et Seigneur à la tête, doit s'étendre sur la terre entière habitée.
Décidément, nous n'avons que des problèmes avec vos théories ! Jésus est fils d'homme ? Savez-vous que Joseph n'est pas son père biologique mais plutôt son père nourricier ? Je vous invite à relire toutes les généalogies de Jésus que contient le Deuxième Testament. Il va falloir que les témoins de jéhovah se mettent d'accord sur la nature filiale qui unit Jésus à Dieu le Père. Soit il est son vrai Fils, soit il n'est qu'un fils adoptif comme nous sommes tous appelés à le devenir. Mais il va falloir être clair.

Quant à la caractéristique de Jésus qui n'est pas de ce monde, évidemment puisqu'il avait une préexistence.

Je ne suis pas contre l'espérance terrestre. Je combats plutôt cette ségrégation qui tend à croire que les uns seront sur terre, les autres dans le ciel. Sans oublier ceux qui ne seront nulle part...

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 09 janv. 2008 09:48

Message par Exode

Sammy a écrit :J'ai eu beau relire votre article, il n'y a pas la moindre référence claire et précise que l'on pourrait vérifier dans la Bible.

Je ne suis pas contre l'espérance terrestre. Je combats plutôt cette ségrégation qui tend à croire que les uns seront sur terre, les autres dans le ciel. Sans oublier ceux qui ne seront nulle part...
C'est Dieu qui a mis à part la tribu de Lévi parmi les fils d'Israël et c'était encore Dieu qui a mit à part la famille d'Aaron parmi les fils de Lévi pour une prêtrise.
Dieu faisait déjà de la ségrégation ?
Dieu avait mis à part Israël du reste des nations : Dieu faisait donc de la ségrégation ?
Et pour ceux qui ne seront nulle part ? vous n'êtes pas très clair :D


J'ai réédité mon post en le remaniant et en y ajoutant des références.
Et montrez-vous poli, et courtois.

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 09 janv. 2008 11:54

Message par Sammy

Oui, les lévites étaient importants car ils officiaient. Mais ils étaient vivants et servaient de médiateurs entre Dieu et son peuple. De même avec les aaronites.

Je vous demande : où réside l'utilité d'avoir les prêtres avec Dieu et séparés du peuple ? L'utilité des prêtres est, justement, de servir Dieu au sein du peuple. Qu'ils soient tous rassemblés et le peuple sans prêtres est aberrant.

Mais dites, tant que j'y pense, une question me vient à l'esprit : quelle est la référence biblique de cette croyance en l'espérance céleste pour les uns et l'espérance terrestre pour les autres ?

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 09 janv. 2008 13:56

Message par Exode

Sammy a écrit :Oui, les lévites étaient importants car ils officiaient. Mais ils étaient vivants et servaient de médiateurs entre Dieu et son peuple. De même avec les aaronites.

Je vous demande : où réside l'utilité d'avoir les prêtres avec Dieu et séparés du peuple ? L'utilité des prêtres est, justement, de servir Dieu au sein du peuple. Qu'ils soient tous rassemblés et le peuple sans prêtres est aberrant.

Mais dites, tant que j'y pense, une question me vient à l'esprit : quelle est la référence biblique de cette croyance en l'espérance céleste pour les uns et l'espérance terrestre pour les autres ?

Où est la référence bibique qui interdit le narguilé ou le cannabis ?
il y en a aucune, mais il existe des passages qui constituent des principes qui amènent à comprendre que l'un et l'autre ne conviennent pas à la sainteté.
Quel est l'utilité, justement, en produisant une séparation pour constituer un groupe qui seul pouvait entrer dans la Tente de réunion, la tente du tabernacle, Dieu montrait aux fils d'Israël que ceux-là, la prêtrise constituerait la nation sainte, le royaume de prêtres mentionné en Exode.
En les mettant aussi à part, il indiquait que les prêtres quand ils officiaient devaient être saint, pur devant Dieu.
Durant leur office, seuls les prêtres sous la direction du grand prêtre pouvaient officier pour que le pardon du péché soit exerçable, d'après le commandement de Dieu, pardon qui passait par le sacrifice des animaux à l'époque.

Cette mise à part a été faite dans le but de montrer aux fils d'Israël ce que doit signifier la prêtrise, sa position, son héritage, son but.

C'est à Shilo d'abord que fut installé la tente de Réunion, lieu qui rappelle le nom de celui qui devait venir : un roi issu des fils d'Israël.

Tout ceci a été fait dans le but de faire comprendre, si vous lisez dans la Bible le petit troupeau, ou les 24 anciens en Révélation, c'est pour souligner la prêtrise que Jésus est venu instaurer.
Une prêtrise plus grande et meilleure que celle avec laquelle fut donnée la Loi, l'ancienne prêtrise ne pouvait jamais rendre réellement purifier du péché et rendre parfait la conscience ou mener à la perfection, dont la Foi.

Cette prêtrise : c'est ce à quoi les premiers chrétiens furent appelés.
On parle d'espérance céleste mais ce n'est pas venu de nulle part...
Pour les juifs, l'espérance terrestre était ce qu'ils comprenaient avant tout.

La venue de Jésus n'a rien ajouté à ce propos, mais mis en lumière ce qui avait déjà été donné en exemple : la prêtrise seule a pour héritage une part totalement différente de tous les autres fils d'Israël.
Quand Jésus vint pour ouvrir le rideau, derrière lequel était le Très Saint, Dieu montrait que maintenant, ceux qui seraient appelés à être prêtres, eux aussi pourraient entrer au plus profond du sanctuaire de Dieu, là où réside sa gloire : les lieux d'habitations céleste.

le Sanctuaire était orné à l'intérieur de représentation de chérubins, était-ce juste pour décorer ou pour dire que la prêtrise devait être céleste ?
Je ne vous parle pas d'une communion avec les cieux, mais bien d'une position céleste.

La prêtrise sainte, et royale et céleste dans les écritures grecques est déjà décrite dans les écritures hébraïques :D

A quoi croyez-vous que les chrétiens du temps des apôtres furent appelés sinon à une pretrise royale et sainte dans les lieux célestes.

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 10 janv. 2008 07:32

Message par Sammy

Exode a écrit :Où est la référence bibique qui interdit le narguilé ou le cannabis ?
il y en a aucune, mais il existe des passages qui constituent des principes qui amènent à comprendre que l'un et l'autre ne conviennent pas à la sainteté.
Cela n'a, évidemment, rien à voir.
Ne pas consommer de drogue tombe sous le sens et paraît logique à toute personne équilibrée. Par contre, votre point de doctrine est crucial et s'il existait vraiment, il devrait être vérifiable au moyen de versets.

Vous confondez un principe de morale avec un point de doctrine.
Quel est l'utilité, justement, en produisant une séparation pour constituer un groupe qui seul pouvait entrer dans la Tente de réunion, la tente du tabernacle, Dieu montrait aux fils d'Israël que ceux-là, la prêtrise constituerait la nation sainte, le royaume de prêtres mentionné en Exode.
En les mettant aussi à part, il indiquait que les prêtres quand ils officiaient devaient être saint, pur devant Dieu.
Durant leur office, seuls les prêtres sous la direction du grand prêtre pouvaient officier pour que le pardon du péché soit exerçable, d'après le commandement de Dieu, pardon qui passait par le sacrifice des animaux à l'époque.
Attention, vous vous répétez. Dois-je faire de même et vous rappeler le non-sens de prêtres en l'absence de fidèles ? À quoi sert un prêtre ?

Bref, vous ne répondez toujours pas à ma question. Elle est très simple : où est l'utilité d'avoir des prêtres s'il n'y a pas de brebis à mener ? Et les hommes qui restent en bas, ils n'ont plus de prêtres, du coup ! Pourtant, Dieu a institué la prêtrise pour conduire son peuple et mener à bien les cérémonies cultuelles...
A quoi croyez-vous que les chrétiens du temps des apôtres furent appelés sinon à une pretrise royale et sainte dans les lieux célestes.
Le problème, pour vous, est que c'est un raisonnement purement humain et en contradiction avec la Bible qui offre à tous les hommes la même récompense.

Vous êtes incapable de me donner des références bibliques claires et précises, vous ne me donnez que des interprétations légères et alambiquées.

Enfin, vous avez malgré tout essayé de me répondre avec vos mots, ce qui contraste avec les copier/coller de certains. Merci pour cela. Mais je reste totalement persuadé que cette doctrine est anti-biblique.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 10 janv. 2008 13:30

Message par Exode

Sammy a écrit :
Cela n'a, évidemment, rien à voir.
Ne pas consommer de drogue tombe sous le sens et paraît logique à toute personne équilibrée. Par contre, votre point de doctrine est crucial et s'il existait vraiment, il devrait être vérifiable au moyen de versets.

Vous confondez un principe de morale avec un point de doctrine.
je ne confonds pas, dire que des gens qui fument du cannabis ou du narguilé sont des déséquilibrés est insultant.
par contre la Bible bien que ne mentionnant pas ces deux points met en avant un principe qui amène à conclure qu'il faut éviter ce qui souille le corps et ce qui vous rend dépendant.

La trinité n'est pas non plus dans une référence écriture que vous trouverez dans la Bible, mais vous serez contraint à prendre plusieurs versets et à en chercher une interprétation en mettant de côté des versets pour finalement dire "voilà la trinité".
Mais il n'existe aucune référence précise qui dit que Diu est une trinité.
Vous trouverez plutôt le contraire.

Tandis que vous trouvez déjà des indices dans les écrits de la Bible qui vous montrent que le sanctuaire et la prêtrise étaient illustrés pour être dans les lieux célestes.
Prêtrise qui n'est plus imparfaite mais renouvellée par Jésus qui en est le grand-prêtre.
Hébreux 2:17 En conséquence, il a dû devenir, à tous égards, semblable à ses “ frères ”, pour qu’il puisse devenir un grand prêtre miséricordieux et fidèle dans les choses qui concernent Dieu, afin d’offrir un sacrifice propitiatoire pour les péchés du peuple.

Hébreux 3:1 En conséquence, frères saints, participants de l’appel céleste, considérez l’apôtre et le grand prêtre que nous confessons — Jésus.

Hébreux 4:14 Ainsi, puisque nous avons un grand prêtre souverain qui a traversé les cieux, Jésus le Fils de Dieu, tenons fermement [notre] confession de [Jésus].

Hébreux 5:5 De même aussi le Christ ne s’est pas glorifié lui-même en devenant grand prêtre, mais [il a été glorifié par celui] qui a dit à son sujet : “ Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je suis devenu ton père. ” 6 Comme il dit aussi en un autre endroit : “ Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melkisédec. ”

Hébreux 6:19 Cette [espérance], nous l’avons comme une ancre pour l’âme, à la fois sûre et ferme, et elle pénètre à l’intérieur du rideau, 20 là où un précurseur est entré en notre faveur, Jésus, qui est devenu pour toujours grand prêtre à la manière de Melkisédec.
Hébreux 7:1 Ce Melkisédec en effet, roi de Salem, prêtre du Dieu Très-Haut, ... est tout d’abord, si l’on traduit, “ Roi de justice ”, et ensuite, il est aussi roi de Salem, c’est-à-dire “ Roi de paix ”.

11 Si donc la perfection était effectivement grâce à la prêtrise lévitique (car c’est avec [cette prêtrise] comme institution que le peuple a reçu la Loi), quel besoin y aurait-il encore qu’un autre prêtre se lève, [un prêtre] à la manière de Melkisédec, et dont on ne dirait pas qu’il est à la manière d’Aaron ? 12 Car puisque la prêtrise est en train d’être changée, il y a nécessairement aussi un changement de la loi.

15 Et de façon plus abondante encore il est évident que, à la ressemblance de Melkisédec, se lève un autre prêtre, 16 qui est devenu tel, non selon la loi d’un commandement qui se rapporte à la chair, mais selon la puissance d’une vie indestructible, 17 car en témoignage il est dit : “ Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melkisédec. ”

26 Car c’est bien un tel grand prêtre qui nous convenait, fidèle, sans malice, sans souillure, séparé des pécheurs, et devenu plus haut que les cieux.
Hébreux 8:1 Or, pour les choses que nous sommes en train d’examiner, voici le point essentiel : Nous avons un tel grand prêtre, et il s’est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux, 2 serviteur public du lieu saint et de la tente véritable que Jéhovah a dressée, et non pas l’homme.

4 Si donc il était sur la terre, il ne serait pas prêtre, puisqu’il y a [des hommes] qui offrent des dons selon la Loi, 5 [des hommes] toutefois qui offrent un service sacré dans une représentation typique et une ombre des choses célestes

6 Mais maintenant [Jésus] a obtenu un service public plus excellent, de sorte qu’il est aussi le médiateur d’une alliance bien meilleure, qui a été établie légalement sur de meilleures promesses.

7 Car si cette première alliance avait été irréprochable, on n’aurait pas cherché place pour une deuxième ;

13 En disant “ [alliance] nouvelle ”, il a rendu périmée l’ancienne. Or ce qui devient périmé et qui vieillit est près de disparaître.
Hébreux 9:1 Quant à elle, donc, l’ancienne [alliance] avait des ordonnances de service sacré et [son] lieu saint terrestre.

6 Ces choses ayant été construites de cette façon, les prêtres entrent en tout temps dans le premier [compartiment de la] tente pour accomplir les services sacrés ; 7 mais, dans le deuxième [compartiment], seul le grand prêtre entre une fois par an, non sans le sang, qu’il offre pour lui-même et pour les péchés d’ignorance du peuple. 8 L’esprit saint montre par là que le chemin du lieu saint n’avait pas encore été manifesté, tant que la première tente était debout.

11 Cependant, lorsque Christ est venu comme grand prêtre des bonnes choses qui sont arrivées, par le moyen de la tente plus grande et plus parfaite, non faite par des mains, c’est-à-dire qui n’est pas de cette création, 12 il est entré ... avec son propre sang — une fois pour toutes dans le lieu saint et a obtenu [pour nous] une délivrance éternelle.

24 Car Christ est entré, non pas dans un lieu saint fait par des mains, qui est une copie de la réalité, mais dans le ciel même, pour paraître maintenant pour nous devant la personne de Dieu.
Hébreux 10:1 En effet, puisque la Loi possède une ombre des bonnes choses à venir, mais non la substance même des choses, [les hommes] ne peuvent jamais, avec les mêmes sacrifices que d’année en année ils offrent continuellement, rendre parfaits ceux qui s’approchent.

19 Ainsi donc, frères, puisque nous avons de la hardiesse pour la voie d’accès au lieu saint par le sang de Jésus, 20 [voie] qu’il a inaugurée pour nous comme un chemin nouveau et vivant à travers le rideau
ils sont participants, ce qui veut dire qu'ils ont été appelé à participer à cet élection : celle de devenir des prêtres célestes et des rois.
Attention, vous vous répétez. Dois-je faire de même et vous rappeler le non-sens de prêtres en l'absence de fidèles ? À quoi sert un prêtre ?

Bref, vous ne répondez toujours pas à ma question. Elle est très simple : où est l'utilité d'avoir des prêtres s'il n'y a pas de brebis à mener ? Et les hommes qui restent en bas, ils n'ont plus de prêtres, du coup ! Pourtant, Dieu a institué la prêtrise pour conduire son peuple et mener à bien les cérémonies cultuelles...
J'ai essayé de vous mettre les passages du livre Hébreux les plus parlants sur le grand-prêtre, le lieu saint qui n'est pas de cette création, la raison du changement de prêtrise et de loi, le pourquoi.

Je pense que cela vous aidera à mieux comprendre que Jésus est devenu grand-prêtre pour ouvrir une voie de sainteté menant dans les cieux pour que ceux qui sont participant d'un tel appel puissent par la suite avec Jésus-Christ officier comme prêtre et roi pour que les hommes qui veulent s'approcher de Dieu puissent réellement s'approcher en pouvant être rendu parfait.

Le rôle de la sainte prêtrise céleste sera de rendre aux hommes la perfection originelle qui a été perdu depuis Adam.

Toute l'ancienne prêtrise, constituant en temple, rituel, objet, et autres est devenue caduque, elle a été remplacée par une meilleure :D

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 11 janv. 2008 11:36

Message par Exode

Sammy a écrit :
Cela n'a, évidemment, rien à voir.
Ne pas consommer de drogue tombe sous le sens et paraît logique à toute personne équilibrée. Par contre, votre point de doctrine est crucial et s'il existait vraiment, il devrait être vérifiable au moyen de versets.

Vous confondez un principe de morale avec un point de doctrine.
je ne confonds pas, dire que des gens qui fument du cannabis ou du narguilé sont des déséquilibrés est insultant.
par contre la Bible bien que ne mentionnant pas ces deux points met en avant un principe qui amène à conclure qu'il faut éviter ce qui souille le corps et ce qui vous rend dépendant.

La trinité n'est pas non plus dans une référence écriture que vous trouverez dans la Bible, mais vous serez contraint à prendre plusieurs versets et à en chercher une interprétation en mettant de côté des versets pour finalement dire "voilà la trinité".
Mais il n'existe aucune référence précise qui dit que Diu est une trinité.
Vous trouverez plutôt le contraire.

Tandis que vous trouvez déjà des indices dans les écrits de la Bible qui vous montrent que le sanctuaire et la prêtrise étaient illustrés pour être dans les lieux célestes.
Prêtrise qui n'est plus imparfaite mais renouvellée par Jésus qui en est le grand-prêtre.
Hébreux 2:17 En conséquence, il a dû devenir, à tous égards, semblable à ses “ frères ”, pour qu’il puisse devenir un grand prêtre miséricordieux et fidèle dans les choses qui concernent Dieu, afin d’offrir un sacrifice propitiatoire pour les péchés du peuple.

Hébreux 3:1 En conséquence, frères saints, participants de l’appel céleste, considérez l’apôtre et le grand prêtre que nous confessons — Jésus.

Hébreux 4:14 Ainsi, puisque nous avons un grand prêtre souverain qui a traversé les cieux, Jésus le Fils de Dieu, tenons fermement [notre] confession de [Jésus].

Hébreux 5:5 De même aussi le Christ ne s’est pas glorifié lui-même en devenant grand prêtre, mais [il a été glorifié par celui] qui a dit à son sujet : “ Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je suis devenu ton père. ” 6 Comme il dit aussi en un autre endroit : “ Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melkisédec. ”

Hébreux 6:19 Cette [espérance], nous l’avons comme une ancre pour l’âme, à la fois sûre et ferme, et elle pénètre à l’intérieur du rideau, 20 là où un précurseur est entré en notre faveur, Jésus, qui est devenu pour toujours grand prêtre à la manière de Melkisédec.
Hébreux 7:1 Ce Melkisédec en effet, roi de Salem, prêtre du Dieu Très-Haut, ... est tout d’abord, si l’on traduit, “ Roi de justice ”, et ensuite, il est aussi roi de Salem, c’est-à-dire “ Roi de paix ”.

11 Si donc la perfection était effectivement grâce à la prêtrise lévitique (car c’est avec [cette prêtrise] comme institution que le peuple a reçu la Loi), quel besoin y aurait-il encore qu’un autre prêtre se lève, [un prêtre] à la manière de Melkisédec, et dont on ne dirait pas qu’il est à la manière d’Aaron ? 12 Car puisque la prêtrise est en train d’être changée, il y a nécessairement aussi un changement de la loi.

15 Et de façon plus abondante encore il est évident que, à la ressemblance de Melkisédec, se lève un autre prêtre, 16 qui est devenu tel, non selon la loi d’un commandement qui se rapporte à la chair, mais selon la puissance d’une vie indestructible, 17 car en témoignage il est dit : “ Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melkisédec. ”

26 Car c’est bien un tel grand prêtre qui nous convenait, fidèle, sans malice, sans souillure, séparé des pécheurs, et devenu plus haut que les cieux.
Hébreux 8:1 Or, pour les choses que nous sommes en train d’examiner, voici le point essentiel : Nous avons un tel grand prêtre, et il s’est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux, 2 serviteur public du lieu saint et de la tente véritable que Jéhovah a dressée, et non pas l’homme.

4 Si donc il était sur la terre, il ne serait pas prêtre, puisqu’il y a [des hommes] qui offrent des dons selon la Loi, 5 [des hommes] toutefois qui offrent un service sacré dans une représentation typique et une ombre des choses célestes

6 Mais maintenant [Jésus] a obtenu un service public plus excellent, de sorte qu’il est aussi le médiateur d’une alliance bien meilleure, qui a été établie légalement sur de meilleures promesses.

7 Car si cette première alliance avait été irréprochable, on n’aurait pas cherché place pour une deuxième ;

13 En disant “ [alliance] nouvelle ”, il a rendu périmée l’ancienne. Or ce qui devient périmé et qui vieillit est près de disparaître.
Hébreux 9:1 Quant à elle, donc, l’ancienne [alliance] avait des ordonnances de service sacré et [son] lieu saint terrestre.

6 Ces choses ayant été construites de cette façon, les prêtres entrent en tout temps dans le premier [compartiment de la] tente pour accomplir les services sacrés ; 7 mais, dans le deuxième [compartiment], seul le grand prêtre entre une fois par an, non sans le sang, qu’il offre pour lui-même et pour les péchés d’ignorance du peuple. 8 L’esprit saint montre par là que le chemin du lieu saint n’avait pas encore été manifesté, tant que la première tente était debout.

11 Cependant, lorsque Christ est venu comme grand prêtre des bonnes choses qui sont arrivées, par le moyen de la tente plus grande et plus parfaite, non faite par des mains, c’est-à-dire qui n’est pas de cette création, 12 il est entré ... avec son propre sang — une fois pour toutes dans le lieu saint et a obtenu [pour nous] une délivrance éternelle.

24 Car Christ est entré, non pas dans un lieu saint fait par des mains, qui est une copie de la réalité, mais dans le ciel même, pour paraître maintenant pour nous devant la personne de Dieu.
Hébreux 10:1 En effet, puisque la Loi possède une ombre des bonnes choses à venir, mais non la substance même des choses, [les hommes] ne peuvent jamais, avec les mêmes sacrifices que d’année en année ils offrent continuellement, rendre parfaits ceux qui s’approchent.

19 Ainsi donc, frères, puisque nous avons de la hardiesse pour la voie d’accès au lieu saint par le sang de Jésus, 20 [voie] qu’il a inaugurée pour nous comme un chemin nouveau et vivant à travers le rideau
ils sont participants, ce qui veut dire qu'ils ont été appelé à participer à cet élection : celle de devenir des prêtres célestes et des rois.
Attention, vous vous répétez. Dois-je faire de même et vous rappeler le non-sens de prêtres en l'absence de fidèles ? À quoi sert un prêtre ?

Bref, vous ne répondez toujours pas à ma question. Elle est très simple : où est l'utilité d'avoir des prêtres s'il n'y a pas de brebis à mener ? Et les hommes qui restent en bas, ils n'ont plus de prêtres, du coup ! Pourtant, Dieu a institué la prêtrise pour conduire son peuple et mener à bien les cérémonies cultuelles...
J'ai essayé de vous mettre les passages du livre Hébreux les plus parlants sur le grand-prêtre, le lieu saint qui n'est pas de cette création, la raison du changement de prêtrise et de loi, le pourquoi.


J'y ajoute des passages concernant l'appel à la prêtrise céleste :



1 Corinthiens 3:16
16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'esprit de Dieu habite en vous ?

1 Corinthiens 6:19-20
19 Comment ! Ne savez-vous pas que le corps que vous êtes est [le] temple de l'esprit saint qui est en vous [et] que vous avez de Dieu ? De plus, vous ne vous appartenez pas, 20 car vous avez été achetés à un prix. Oui, glorifiez Dieu dans le corps que vous êtes.

Hébreux 13:15-16
15 Par son intermédiaire offrons toujours à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire le fruit de lèvres qui font une déclaration publique pour son nom. 16 De plus, n'oubliez pas de faire le bien et de partager avec d'autres, car c'est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.

1 Rois 8:29
29 pour que tes yeux soient ouverts [et tournés] vers cette maison nuit et jour, vers le lieu dont tu as dit : ' Là sera mon nom ', pour écouter la prière par laquelle ton serviteur prie vers ce lieu.

1 Pierre 2:9
9 Mais vous, vous êtes " une race choisie, une prêtrise royale, une nation sainte, un peuple [destiné à être] une propriété particulière, pour que vous annonciez les vertus " de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa prodigieuse lumière.

Exode 19:6
6 Et vous, vous deviendrez pour moi un royaume de prêtres et une nation sainte. '

2 Corinthiens 5:1-5
5 Car nous savons que si notre maison terrestre, cette tente, vient à se dissoudre, nous devons avoir une construction qui vient de Dieu, une maison non faite par des mains, éternelle dans les cieux. 2 Car dans cette maison d'habitation, oui nous gémissons, désirant ardemment revêtir celle qui nous est destinée et qui vient du ciel, 3 de sorte que, l'ayant vraiment revêtue, nous ne serons pas trouvés nus. 4 Oui, nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés ; parce que nous voulons, non pas nous en dévêtir, mais revêtir l'autre, pour que ce qui est mortel soit englouti par la vie. 5 Or celui qui nous a produits pour cela même, c'est Dieu, qui nous a donné le gage de ce qui est à venir, à savoir l'esprit.


2 Corinthiens 15:49 Et de même que nous avons porté l’image de celui qui est fait de poussière, nous porterons aussi l’image du céleste.
Matthieu 25:34

34 " Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : ' Venez, vous qui avez été bénis par mon Père, héritez du royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.


Jean 14:1-4
14 " Que votre coeur ne se trouble pas. Exercez la foi en Dieu, exercez aussi la foi en moi. 2 Dans la maison de mon Père il y a beaucoup de demeures. Sinon, je vous l'aurais dit, parce que je m'en vais pour vous préparer une place. 3 De plus, si je m'en vais et vous prépare une place, je viens de nouveau et je vous accueillerai chez moi, pour que là où je suis, vous aussi vous soyez. 4 Et là où je vais, vous connaissez le chemin. "

Luc 12:32
32 " N'aie pas peur, petit troupeau, parce que votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume

Rbi8 Colossiens 1:4-5
et de l'amour que vous avez pour tous les saints, 5 à cause de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux


Je pense que cela vous aidera à mieux comprendre que Jésus est devenu grand-prêtre pour ouvrir une voie de sainteté menant dans les cieux pour que ceux qui sont participant d'un tel appel puissent par la suite avec Jésus-Christ officier comme prêtre et roi pour que les hommes qui veulent s'approcher de Dieu puissent réellement s'approcher en pouvant être rendu parfait.

Le rôle de la sainte prêtrise céleste sera de rendre aux hommes la perfection originelle qui a été perdu depuis Adam.

Toute l'ancienne prêtrise, constituant en temple, rituel, objet, et autres est devenue caduque, elle a été remplacée par une meilleure :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 7 invités