Esclave Fidèle et Avisé

Méthode de gestion de l'organisation.
Informations sur les méthodes de gestions sur l'organisation des témoins de Jéhovah.
Répondre
Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 28 mars 2008 10:53

Message par Zouzouspetals

question a écrit :ZZ, la prophéite vous a atteint, vous parlez sous inspiration.

Pour moi le grain de moutarde annoncait l'apparition du renouveau chrétien charismatique au 19eme siecle, qui devait s'étendre sur toute la terre pour lutter contre l'antechrist et defendre le vrai culte.
Ce mouvement des chrétiens zélés devait grandir, " le petit deviendra un millier ", au point de couvrir de son influence bienfaitrice et spirituelle les humains sincères...d'ailleurs la moutarde devait monter au nez des incroyants qui ne supporteraient la prédication de ces chrétiens sincères....
Cette oeuvre débuta à DIJON et s'etendit sur toute la terre.

Sacré apotre Marc, un vrai visionnaire.

En toute amitié et sympathie
LOL (ou, en français, MdR)
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 28 mars 2008 12:12

Message par Exode

Zouzouspetals a écrit :
Vous nous trouvez embêtés, je vous trouve aveuglé ; à tout prendre, je préfère ne pas savoir répondre à tout (et à n'importe quoi) que d'être illusoirement persuadé de détenir la vérité toute entière.
Toujours aucune contre-argumentation en vue ? Elle vous embête bien cette parabole prophétique de la graine de moutarde :D
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 28 mars 2008 12:57

Message par Zouzouspetals

Exode a écrit : Toujours aucune contre-argumentation en vue ? Elle vous embête bien cette parabole prophétique de la graine de moutarde :D
Pour ce qui est de la "graine de moutarde", je vous ai déjà répondu. Trois fois. Je pense que c'est suffisant, d'autant plus pour un hors-sujet.
Et il me semble que c'est vous qui êtes bien embêté par la parabole non prophétique de Matthieu 24:45-50. Autrement, vous ne chercheriez pas tant à changer de sujet.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 29 mars 2008 06:24

Message par question

Je ne veux mettre mon GRAIN de MOUTARDE dans vos échanges mais j'aimerai faire un rappel,



Au lieu d'une classe de personnes établie "esclave fidèle et avisé", nourrissant les autres avec de la littérature biblique, l'apôtre Pierre démontre comment chaque chrétien individuellement doit maintenir sa propre intendance et doit nourrir les autres avec des paroles d'encouragement (1 Pierre 4:10,11) :

"Pour autant que chacun a reçu un don, utilisez-le en vous servant les uns les autres, comme d'excellents intendants de la faveur imméritée de Dieu, laquelle se manifeste de manières diverses. Si quelqu'un parle, (qu'il parle) comme si c'étaient (les) déclarations sacrées de Dieu; si quelqu'un sert, (qu'il serve) en (homme qui) dépend de la force que Dieu fournit; afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par l'intermédiaire de Jésus-Christ."

Pierre ne parle sûrement pas d'un intendant "composite", structuré, d'une "classe esclave", mais au contraire l'apôtre insiste sur le caractère individuel de l'intendance.

Il est évident que chaque chrétien possède certains dons qu'il est à même d'utiliser pour nourrir, soutenir, aider les autres, rendant ainsi un service à ses co-serviteurs dans la maison de Dieu.

L'apôtre Paul écrivit que la "gestion de la congrégation lui avait été donnée par Dieu", qu'il désirait ardemment voir ses frères pour "communiquer quelques dons spirituels", "un échange d'encouragements", qu'il était en fait un des "intendants de saints secrets de Dieu". Pierre fut également nommé comme intendant, avec comme mission, selon Jésus, de faire "paître", mener "paître" les petites brebis. En d'autres mots, de donner à ces brebis une nourriture convenable. (1 Cor. 9:16,17; Romains 1:11,12; 1 Cor. 4:1; Tite 1:7; Eph. 3:2; Col. 1:25; Jean 21:15-18).

Mais tout ceci ne se limite pas à Paul et à Pierre. Tous les surveillants sont des "intendants" aux yeux de Dieu, tous doivent agir comme un esclave fidèle et avisé.

Chaque chrétien doit gérer sa propre intendance et il a la responsabilité d'encourager et de fortifier les autres, comme nous l'avons vu dans la première lettre de Pierre, chapitre 4, versets 10 et 11.

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 29 mars 2008 06:49

Message par Zouzouspetals

question a écrit :Je ne veux mettre mon GRAIN de MOUTARDE dans vos échanges mais j'aimerai faire un rappel,



Au lieu d'une classe de personnes établie "esclave fidèle et avisé", nourrissant les autres avec de la littérature biblique, l'apôtre Pierre démontre comment chaque chrétien individuellement doit maintenir sa propre intendance et doit nourrir les autres avec des paroles d'encouragement (1 Pierre 4:10,11) :

"Pour autant que chacun a reçu un don, utilisez-le en vous servant les uns les autres, comme d'excellents intendants de la faveur imméritée de Dieu, laquelle se manifeste de manières diverses. Si quelqu'un parle, (qu'il parle) comme si c'étaient (les) déclarations sacrées de Dieu; si quelqu'un sert, (qu'il serve) en (homme qui) dépend de la force que Dieu fournit; afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par l'intermédiaire de Jésus-Christ."

Pierre ne parle sûrement pas d'un intendant "composite", structuré, d'une "classe esclave", mais au contraire l'apôtre insiste sur le caractère individuel de l'intendance.

Il est évident que chaque chrétien possède certains dons qu'il est à même d'utiliser pour nourrir, soutenir, aider les autres, rendant ainsi un service à ses co-serviteurs dans la maison de Dieu.

L'apôtre Paul écrivit que la "gestion de la congrégation lui avait été donnée par Dieu", qu'il désirait ardemment voir ses frères pour "communiquer quelques dons spirituels", "un échange d'encouragements", qu'il était en fait un des "intendants de saints secrets de Dieu". Pierre fut également nommé comme intendant, avec comme mission, selon Jésus, de faire "paître", mener "paître" les petites brebis. En d'autres mots, de donner à ces brebis une nourriture convenable. (1 Cor. 9:16,17; Romains 1:11,12; 1 Cor. 4:1; Tite 1:7; Eph. 3:2; Col. 1:25; Jean 21:15-18).

Mais tout ceci ne se limite pas à Paul et à Pierre. Tous les surveillants sont des "intendants" aux yeux de Dieu, tous doivent agir comme un esclave fidèle et avisé.

Chaque chrétien doit gérer sa propre intendance et il a la responsabilité d'encourager et de fortifier les autres, comme nous l'avons vu dans la première lettre de Pierre, chapitre 4, versets 10 et 11.
Entièrement d'accord. Merci pour cette belle synthèse.

Selon ce que j'en comprends, le christianisme constitue avant tout une foi individuelle, contrairement aux cultes fondés sur des notions collectives de peuple, tribus, classes... Cela n'empêche pas les chrétiens de se rassembler, de s'organiser, d'accomplir des oeuvres communes, mais le groupe ne devrait jamais l'emporter sur la conscience personnelle et la soumission au Christ. Chacun rendra compte pour lui-même.

Et personnellement, je trouve beaucoup plus intéressant de tirer une morale individuelle de Matthieu 24:45-50 que d'y lire une annonce prophétique douteuse ne concernant qu'une infime part numérique et temporelle de l'humanité.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

leo

Avatar du membre

Messages : 76
Enregistré le : 03 janv. 2008 09:19

Ecrit le 01 avr. 2008 08:04

Message par leo

en gros on retombe sur mes propos et la compréhension d'une parabole n'est ni plus ni moins qu'une compréhension de texte comme l'on fait en français dans nos chèrs écoles , a bon entendeur les écoles sont publiques:

C'est consternant de mediocrité et de mauvaise foi certains posts ici!Sad!

Les différents traductions mettent bien à la lumière en quoi cette parabole n'est pas différents des autres citées par Jésus; Oui c'est une parabole et non il ne faut pas chercher à identifier un escalve parmis d'autres puisqu'il s'agit d'une parabole et donc pas d'une prophétie mais plutôt d'un message , je dirais même un avertissement à chaque être humain écoutant ces paroles.
Non, on ne peut pas lire une parabole en cherchant à l'appliquer à quelqu'un ou quelque chose totu comme on ne lit pas La Fontaine e nse disant qui est le fromage, le renard ou le corbeau (toute proportion gardée bie nsûr car je sens poindre une déformation de mes propos!)

Déjà l'edifice n'a pas de base, soit poursuivons quand bien même une parabole est assimilable à une prophétie!
La BIble (les traduction le prouvent) montre que cet esclave peut être bon (comme tout à chacun) mais aussi mauvais (malheuresement comme tout à chacun!!) et il n'est pas foncièrement l'un ou l'autre (comem tout à chaucn décidemment, c'est bizarre non??)
Oui, assurément, il PEUT êter bon OU mauvais, et là on imagine bien que Jésus mettait en avant la question de la fidélité TOUT SIMPLEMENT!!

Et comem personne n'est parfait (ni même un esclave matérialisé venant d'une PARABOLE) on ne peut pas dire qu'il sera toujours bon et avisé!.

Humblement et en toute logique, ce n'est que du français après tout!

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 01 avr. 2008 09:37

Message par Exode

Zouzouspetals a écrit : Pour ce qui est de la "graine de moutarde", je vous ai déjà répondu. Trois fois. Je pense que c'est suffisant, d'autant plus pour un hors-sujet.
Et il me semble que c'est vous qui êtes bien embêté par la parabole non prophétique de Matthieu 24:45-50. Autrement, vous ne chercheriez pas tant à changer de sujet.
La parabole de la graine de moutarde est prophétique, vous affirmiez qu'une parabole ne peut être prophétique, puisque c'est manifestement faux et qu'elle peut l'être, il s'ensuit que la parabole de Matthieu qui diffère de celle de Luc, est de caractère prophétique, rien ne s'y opposant, comme elle se situe aux abords du retour du maitre.


J'attends toujours des arguments pertinents.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 01 avr. 2008 16:31

Message par Zouzouspetals

Exode a écrit : La parabole de la graine de moutarde est prophétique, vous affirmiez qu'une parabole ne peut être prophétique, puisque c'est manifestement faux et qu'elle peut l'être, il s'ensuit que la parabole de Matthieu qui diffère de celle de Luc, est de caractère prophétique, rien ne s'y opposant, comme elle se situe aux abords du retour du maitre.


J'attends toujours des arguments pertinents.
Je continue à affirmer qu'une parabole, par définition, n'est pas une prophétie ; et ce n'est pas votre exemple du "grain de moutarde" qui me fera changer d'avis, car, à l'exception de votre affirmation péremptoire, rien n'indique, dans ce texte, qu'il s'agisse là d'une prophétie.

Marc 4:30-32 : "Il dit encore : “ À quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quel exemple le représenterons-nous ? 31 [Il est] semblable à un grain de moutarde qui, lorsqu’on l’a semé sur la terre, était la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre — 32 mais lorsqu’il a été semé, il monte et devient plus grand que toutes les autres plantes potagères et produit de grandes branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent loger sous son ombre.

Comme indiqué au verset 30, il s'agit là d'une comparaison, d'un exemple, pas d'une description anticipée d'événements à venir.

Apprenez donc à lire correctement, et n'attendez pas de moi des arguments pour démonter vos délires.

Et encore une fois, ce fil de discussion traite de la parabole de Matthieu 24:45-50, pas de celle de Marc 4:30-32.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 01 avr. 2008 16:58

Message par question

Vous connaissez probablement la Parabole des Talents.

(Matthieu 25:14-15 - TMN) 14 “ C’est, en effet, comme lorsqu’un homme, sur le point de partir en voyage à l’étranger, a appelé quelques-uns de ses esclaves et leur a confié ses biens. 15 À l’un il a donné cinq talents, à un autre deux, à un autre encore un seul, à chacun selon ses capacités personnelles, et il est parti en voyage à l’étranger.

Nous sommes dans une configuration identique : un maître confie ses biens à ses esclaves, et ils vont devoir en rendre compte.
Et la réaction du maître à son retour va être très semblable, celui qui réussit reçoit beaucoup, celui qui se montre négligent se voit châtié durement.

(Matthieu 25:28-30 - TMN) 28 “ ‘ Enlevez-lui donc le talent et donnez-le à celui qui a les dix talents. 29 Car à tout homme qui a on donnera davantage et il sera dans l’abondance ; mais quant à celui qui n’a pas, même ce qu’il a lui sera enlevé. 30 Et jetez l’esclave bon à rien dans les ténèbres du dehors. C’est là que seront [ses] pleurs et [ses] grincements de dents.

L’issue est la même, et la leçon très semblable : quand le maître vous confie un travail bougez-vous.

Parabole pour parabole, que tirez de cette dernière ? Qu’il y aurait un mandat pour l’enseignement donné collectivement aux esclaves avec pour mission d’interpréter les Ecritures ?
Tout çà à partir d’une extrapolation sur la signification des talents ?

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 01 avr. 2008 17:34

Message par Zouzouspetals

question a écrit :Vous connaissez probablement la Parabole des Talents.

(Matthieu 25:14-15 - TMN) 14 “ C’est, en effet, comme lorsqu’un homme, sur le point de partir en voyage à l’étranger, a appelé quelques-uns de ses esclaves et leur a confié ses biens. 15 À l’un il a donné cinq talents, à un autre deux, à un autre encore un seul, à chacun selon ses capacités personnelles, et il est parti en voyage à l’étranger.

Nous sommes dans une configuration identique : un maître confie ses biens à ses esclaves, et ils vont devoir en rendre compte.
Et la réaction du maître à son retour va être très semblable, celui qui réussit reçoit beaucoup, celui qui se montre négligent se voit châtié durement.

(Matthieu 25:28-30 - TMN) 28 “ ‘ Enlevez-lui donc le talent et donnez-le à celui qui a les dix talents. 29 Car à tout homme qui a on donnera davantage et il sera dans l’abondance ; mais quant à celui qui n’a pas, même ce qu’il a lui sera enlevé. 30 Et jetez l’esclave bon à rien dans les ténèbres du dehors. C’est là que seront [ses] pleurs et [ses] grincements de dents.

L’issue est la même, et la leçon très semblable : quand le maître vous confie un travail bougez-vous.

Parabole pour parabole, que tirez de cette dernière ? Qu’il y aurait un mandat pour l’enseignement donné collectivement aux esclaves avec pour mission d’interpréter les Ecritures ?
Tout çà à partir d’une extrapolation sur la signification des talents ?
Voyons question, tout le monde sait que la parabole des Talents est une prophétie : le maître est Jésus, il est parti à l'étranger en ce sens qu'il a regagné le ciel (censé être sa "terre d'origine" pourtant).
Avant de partir, il a appelé quelques-uns de ses esclaves, comprenez 144 000 disciples (quelques-uns, on vous dit), et leur a confié ses biens : une tunique sans coutures, un dé à coudre, une Bible illustrée par Gustave Doré, et un harmonica de poche (attention, par souci d'anonymat, quelques objets ont été changés).
A l'un il a donné cinq talents (ou réunions hebdomadaires), à un autre deux (assemblées de circonscription), à un autre encore un seul (mais quel talent : une assemblée de district, waouh !).
Grâce à ses cinq talents, le premier esclave a réussi à faire cinq nouveaux disciples. "De même celui qui avait reçu les deux en a gagné deux autres."
Mais celui qui n'en avait reçu qu'un a décidé qu'il avait mieux à faire que de passer trois à cinq jours assis, debout, couché, et s'en est allé se planquer dans sa luxueuse et douillette petite maison dans la prairie.
Longtemps après (aux alentours de 1914-18-19), "le maître de ces esclaves est venu et a réglé ses comptes avec eux." Pour faire court, il a félicité les deux premiers esclaves, et a puni le troisième.

Question subsidiaire 1 : où sont passés les 143 997 autres esclaves ?
Question subsidiaire 2 : que nous apprend cette "histoire ancienne" sur notre réalité contemporaine ?
Question subsidiaire 3 : Jésus a-t-il annoncé, dans cette parabole que le "petit troupeau" des membres oints serait constitué de trois classes : une super-fidèle super-capable, une autre tout aussi fidèle mais un tantinet moins capable, et une troisième super-planquée ?
Question subsidiaire 4 : chacune de ces trois classes de membres oints bénéficie-t-elle, lors du Mémorial, d'une assiette et d'un verre à la mesure de ses aptitudes ?
Question subsidiaire 5 : ne suis-je pas en train de confondre la parabole des Talents avec l'histoire de Boucle d'or et les 3 ours ?

Et si, tout bêtement, UNE PARABOLE n'était PAS UNE PROPHETIE ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

ti-Jean

Avatar du membre

Messages : 772
Enregistré le : 31 janv. 2008 12:16
Localisation : Québec

esclave.....

Ecrit le 04 avr. 2008 12:11

Message par ti-Jean

On m'a envoyé ici sur une question que j'avais posé sur un nouveau sujet concernant les domestiques.

Je vois que l' ESCLAVE FIDÈLE ET AVISÉS est en contreverse aigüe, alors je m'éclipse, et demande encore à l'un de vous ou est le fil concernant les domestiques à savoir QUI SONT-ILS ?

Encore une fois je m'excuse de mon intrusion.
Pouvez m'indiquer le chemin des domestiques S.V.P. ?
Merci à l'avance.......
Humblement déshorienté,
(Psaume 23:1
YHWH est mon Berger. Je ne manquerai de rien. 3 Il ranime mon âme. Il me conduit sur les pistes de la justice à cause de son nom.  4 Même si je marche dans la vallée de l’ombre profonde, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi ; ta baguette et ton bâton, voilà ce qui me console.

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Re: esclave.....

Ecrit le 04 avr. 2008 12:51

Message par Zouzouspetals

ti-Jean a écrit :On m'a envoyé ici sur une question que j'avais posé sur un nouveau sujet concernant les domestiques.

Je vois que l' ESCLAVE FIDÈLE ET AVISÉS est en contreverse aigüe, alors je m'éclipse, et demande encore à l'un de vous ou est le fil concernant les domestiques à savoir QUI SONT-ILS ?

Encore une fois je m'excuse de mon intrusion.
Pouvez m'indiquer le chemin des domestiques S.V.P. ?
Merci à l'avance.......
Humblement déshorienté,
Les domestiques font partie de la parabole de l'esclave (Matthieu 24:45-50 et Luc 12:42-47).

Pour montrer à ses disciples l'importance de rester éveillé en son absence, Jésus leur donne l'exemple d'un maître qui, avant son départ, a établi un intendant pour veiller aux intérêts de sa maisonnée en nourrissant les "domestiques". Jésus aurait pu prendre l'exemple d'un palefrenier chargé de s'occuper des chevaux, ou d'un jardinier désigné pour entretenir les cultures, ou d'un tuteur à qui les enfants mineurs auraient été confiés, ou d'un adjoint au directeur désigné comme suppléant, ou d'un professeur remplaçant... ; il a choisi, comme illustration, le cas courant à son époque d'un maître s'absentant pour longtemps, et qui désigne un intendant.
Les domestiques sont donc les personnes sur qui l'intendant reçoit la charge de veiller, l'équivalent des chevaux, des plantes, des enfants, des employés, des élèves... dans les illustrations parallèles que l'on pourrait imaginer.

Il est donc vain d'essayer de leur trouver une identité historique, puisqu'il ne s'agit que d'un exemple, non de l'annonce prophétique de gens devant réellement exister à un moment donné.

Pour faire court, à votre question "les domestiques, qui sont-ils ?", je ne vois, si l'on veut rester fidèle au texte, qu'une seule sorte de réponse : ce sont ceux à qui l'intendant est chargé de fournir la nourriture.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 05 avr. 2008 09:27

Message par Exode

Zouzouspetals a écrit :
Je continue à affirmer qu'une parabole, par définition, n'est pas une prophétie ; et ce n'est pas votre exemple du "grain de moutarde" qui me fera changer d'avis, car, à l'exception de votre affirmation péremptoire, rien n'indique, dans ce texte, qu'il s'agisse là d'une prophétie.

Marc 4:30-32 : "Il dit encore : “ À quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quel exemple le représenterons-nous ? 31 [Il est] semblable à un grain de moutarde qui, lorsqu’on l’a semé sur la terre, était la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre — 32 mais lorsqu’il a été semé, il monte et devient plus grand que toutes les autres plantes potagères et produit de grandes branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent loger sous son ombre.

Comme indiqué au verset 30, il s'agit là d'une comparaison, d'un exemple, pas d'une description anticipée d'événements à venir.
c'est une comparaison descriptive, puisque cette parabole annonce le développement futur du royaume de Dieu, qui éclipse toutes les autres plantes potagères qui représente ici l'ensemble des royaumes humains.

Pareillement pour la parabole de Matthieu qui prophétise aussi le retour de Jésus Christ comparé à un maitre et qui rendra à l'esclave fidèle bon et avisé et qui rendra au mauvais esclave; à chacun selon son oeuvre.

Pareillement pour les dix vierges qui seront trouvés deux groupes, l'un sot qui n'entrera pas dans le royaume de Dieu et l'autre avisé qui entrera dans la maison du maitre.

Cela annonce toujours une situation future, à venir, présentée sous la forme de comparaisons, de paraboles.

Tout comme dans le livre de Daniel, la pierre qui se détache sans main, écrase la statue, grandit et devient une montagne est la prophétie de l'établissement du royaume de Dieu qui balayera la domination des autres royaumes et s'élèvera sur toute la terre.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 05 avr. 2008 11:04

Message par Zouzouspetals

Exode a écrit : c'est une comparaison descriptive, puisque cette parabole annonce le développement futur du royaume de Dieu, qui éclipse toutes les autres plantes potagères qui représente ici l'ensemble des royaumes humains.

Pareillement pour la parabole de Matthieu qui prophétise aussi le retour de Jésus Christ comparé à un maitre et qui rendra à l'esclave fidèle bon et avisé et qui rendra au mauvais esclave; à chacun selon son oeuvre.

Pareillement pour les dix vierges qui seront trouvés deux groupes, l'un sot qui n'entrera pas dans le royaume de Dieu et l'autre avisé qui entrera dans la maison du maitre.

Cela annonce toujours une situation future, à venir, présentée sous la forme de comparaisons, de paraboles.

Tout comme dans le livre de Daniel, la pierre qui se détache sans main, écrase la statue, grandit et devient une montagne est la prophétie de l'établissement du royaume de Dieu qui balayera la domination des autres royaumes et s'élèvera sur toute la terre.
Pour une fois, je suis à peu près d'accord avec vous. Jésus a utilisé des exemples et des paraboles, pour donner à ses disciples une petite vision des choses à venir : il leur a expliqué que le royaume de Dieu, à partir de débuts modestes, couvrirait la Terre entière et que les hommes seraient finalement jugés selon l'attitude qu'ils ou elles auraient adoptée à son égard.

Cependant, deux constatations s'imposent, me semble-t-il :
1) dans ces paraboles, Jésus n'a donné aucune précision chiffrée qui permettrait de situer précisément ces événements dans l'Histoire. L'important n'était donc pas que les chrétiens soient avertis, à la minute près, de la réalisation de ces événements mais qu'ils sachent quel comportement général ils devraient adopter, quels principes ils devraient suivre, quelle espérance ils devraient garder tout le temps que durerait la longue absence du Maître. La finalité n'est donc pas d'annoncer l'avenir et le détail de sa réalisation, mais de donner des conseils, une morale. C'est d'ailleurs la différence entre une prophétie et une parabole.

2) nous ne sommes toujours pas parvenus à une époque postérieure aux événements annoncés, ils restent futurs pour nous. Et comme nous ne connaissons pas plus que les premiers chrétiens les détails de leur réalisation, nous ne pouvons pas plus qu'eux retirer autre chose que de sages conseils des paraboles de Jésus. Autrement dit, tout comme nous ne pouvons donner de date à l'instauration du Royaume sur la Terre, nous ne pouvons non plus donner l'identité des personnes ou des groupes qui recevront le jugement divin.
Nous pouvons seulement dire que tel ou tel nous paraît se comporter comme "le mauvais esclave" ou comme "les vierges avisées". Mais rien ne nous permet d'affirmer que c'est ainsi que Dieu voit les choses, et encore moins de soutenir que c'est ce que l'avenir révèlera.
Aussi, dire que tel ou tel est "l'esclave fidèle et avisé", ou "les domestiques", annoncés par Jésus, me semble faux et vain.
Car, encore une fois, il s'agit là de paraboles, pas de prophéties.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

ti-Jean

Avatar du membre

Messages : 772
Enregistré le : 31 janv. 2008 12:16
Localisation : Québec

l'esclave Fidèle et avisés

Ecrit le 06 avr. 2008 19:54

Message par ti-Jean

Matthieu 24:29 “ Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, [...]
l'esclave Fidéle et avisé ne devrait-il pas apparaître aussitôt après...
si oui, de quel tribulation Jésus parle-t-il ?
N'est-elle pas associé au moment de sa venue, dans sa gloire ?
Matthieu 24:30 Et alors le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel, et alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine en se lamentant, et elles verront le Fils de l’homme venir sur les nuages du ciel avec puissance et grande gloire [...]
À quel moment cela devrait-il arrivé ?

Matthieu 24:36 “ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père.

Qu'est-ce à dire ?
Question subséquente, en ce qui concerne les dix vierges, que représente le chiffre dix dans la Bible ?
humblement
(Psaume 23:1
YHWH est mon Berger. Je ne manquerai de rien. 3 Il ranime mon âme. Il me conduit sur les pistes de la justice à cause de son nom.  4 Même si je marche dans la vallée de l’ombre profonde, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi ; ta baguette et ton bâton, voilà ce qui me console.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité