des questions en vrac

Forum : Discutions libres
Répondre
sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 02 sept. 2006 07:07

Message par sergeb7

Gilles a écrit :Il faudrait que tu mettes les textes de références sur les deux points s.v.p que je puisse les analyser et les lires avant de donner mon point de vues (comme catholique :wink: :wink: )
Gilles
Excuse ce retard... Je n'avais pas vu que tu m'avais posé des questions. Le dernier message de cette page parle des versets qui soutiennent la thèse des T J sur la soi-disant "éternité" de la présente création.

http://quebectech.darktech.org:8080/rel ... sc&start=0

À la page suivante, tu as un tout autre point de vue sur le sujet, et lequel est fondamentalement basé sur les textes de Ésaïe 51:6, Héb. 1:10à12 et 2 Pierre 3:7-10.

Voilà.

Serge

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 02 sept. 2006 07:15

Message par sergeb7

Gilles a écrit : En régle général cela se retrouves a partir de la Réforme (qui est leur premier principe) et successeurs _ Depuis les années 1967 cela pris de la progression _mais progression n'est point synonime de Vérité . :roll:
Je présume que lorsque tu parles de "réforme", que tu fais allusion aux "protestants" qui ont commencé à remettre en question l'infaillibilité du Pape ainsi que certaines doctrines non-bibliques du Catholicisme?

Serge

Gilles


Messages : 49
Enregistré le : 03 janv. 2004 01:13

Ecrit le 02 sept. 2006 10:35

Message par Gilles

Je lit le tout et te reviens sur cela la semaine prochaine :wink:

Gilles


Messages : 49
Enregistré le : 03 janv. 2004 01:13

Ecrit le 02 sept. 2006 10:37

Message par Gilles



Oui, c'est d'eux en effet que je fais allusions :wink:

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 02 sept. 2006 15:02

Message par sergeb7

Gilles a écrit : Oui, c'est d'eux en effet que je fais allusions :wink:
Je vois. Seulement, vois-tu, le fait que les Protestants aient commencé à remettre en cause les enseignements de l'Église Catholique Romaine ne démontre aucunement que c'est essentiellement à partir de ce moment-là que des gens ont commencé à interpréter les Écritures selon leur propre conception de la vérité et surtout selon leurs propres aspirations personnelles!..

En fait, je dirais que c'est plutôt à partir du moment où le Catholicisme Romain a été décrété comme étant la seule véritable religion "chrétienne" sur la terre, soit à partir du règne de Constantin 1er, vers les années 312-313 après J.-C., que des gens ont réellement commencé à interpréter les Écritures selon leur propre conception de la vérité et surtout selon leurs propres aspirations personnelles!

En fait, n'est-il pas vrai que c'est essentiellement à partir de ce moment-là que d'éminents "pères" de l'Église Catholique Romaine ont commencé à inventer toutes sortes de doctrines qui n'étaient même pas en harmonie avec les Saintes Écritures? Je dis : Sûrement!

Conclusion : C'est donc essentiellement à partir de ce moment-là que des gens ont commencé à interpréter les Écritures selon leur propre conception de la vérité et surtout selon leurs propres aspirations personnelles!

Serge

Gilles


Messages : 49
Enregistré le : 03 janv. 2004 01:13

Ecrit le 03 sept. 2006 00:41

Message par Gilles

...vers les années 312-313 après J.-C., que des gens ont réellement commencé à interpréter les Écritures selon leur propre conception de la vérité et surtout selon leurs propres aspirations personnelles! En fait, n'est-il pas vrai que c'est essentiellement à partir de ce moment-là que d'éminents "pères" de l'Église Catholique Romaine ont commencé à inventer toutes sortes de doctrines qui n'étaient même pas en harmonie avec les Saintes Écritures? Je dis : Sûrement!
Conclusion : C'est donc essentiellement à partir de ce moment-là que des gens ont commencé à interpréter les Écritures selon leur propre conception de la vérité et surtout selon leurs propres aspirations personnelles!
Je dirais ceci :Simon le Magicien Manès ,et combien d'autres que nous pouvons nommer qui bien antérieurement aux années 312-313 ont utiliser leur propre conception Biblique au déprimant de l'Église Apostolique que Paul décrit comme étant la seule qui est LA : ''..colonne et soutiens de la vérité''
Sur les Pères de l'Église ,si tu les lit a partir des ((sources )) même ,tu verras qu'ils n'ont rien ajoutés a la foi continuel des Apôtres (iciitte :je parle point des habits ,des couleurs des objets ,et des chose de moindres importance) je parle du Symbole de foi des Apôtres .d'ailleurs la plupart de leurs écrits avant 312 et après cette date nous retrouvons ceci:',tel que je lais appris ,..tel que cela ma été transmit… ,tel que le message évangélique me sois parvenus…,,tel que l'Église l 'enseignes depuis l'origine du Seigneur et des Apôtres ,tel que notre communauté l'avais reçut de tel Apotre ,etc...etc... .Assais de me sortir UN des Pères des premiers siècles qui dis ,’’..de ma propre autorité je déclare maintenant tel doctrine …’’ou nomme moi la doctrine nouvelle qui n’existait point avant que l’un des Pères de l’Église l’invente !!!!!!!!
_A date je pense ceci :ont ta dit des choses ,ont ta donner de l'informations ,mais je crois que a date personnellement tu na point été consulté part toi même directement les sources des œuvres maitresse pour voir si l'info était exacte ou erronés :ta patauger plutôt du coté de consultations de brochures de seconds mains comme beaucoup fond ,mais surement point du coté des œuvres .
Maintenant :.A toi de voir avant de prendre des horizon de vie dans la foi ,de voir si l'info ..dois s'arrêter a ce qu'ont te transmet ou qu’ont ta dit (y compris mes propos)ou si tu te donnes en fonction de ta dignité humaine et personnel :le droit et le devoir en âme et conscience de vérifier le tout aux sources tel que le Seigneur nous demandes :’’Cherchez et vous trouverez ‘’

P:S:_Et si tu est un enfant de la Réforme en premier: il serais intéressant et sage de consulté les oeuvres des Pères de la Réforme et leurs écrits .

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 03 sept. 2006 06:19

Message par sergeb7

Je vois que tu es sincère dans ton approche de la vérité, Gilles. C'est vrai qu'il y a eu des gens qui, dès le début de l'Église apostolique, y sont allés de leur propre initiative, en interprétant faussement le message évangélique. Mais, moi, je te parle du moment où les écrits de la Bible étaient accessibles au commun des mortels sous la forme que nous lui connaissons présentement.

À cet égard, n'est-il pas étonnant de constater, qu'au tout début, la direction de l'Église Catholique Romaine interdisait formellement la lecture de la Bible au commun des mortels, et ce, dans le soi-disant but de préserver la "pureté" de l'enseignement apostolique? Mais la vérité n'est-elle pas plutôt que c'était uniquement dans le but d'empêcher le commun des mortels de constater les irrégularités et même les contradictions flagrantes qui existaient entre les doctrines catholiques et ce que disait réellement la Bible, que le commun des mortels se voyait interdit la lecture de la Bible?

Je dis : Bien évidemment!

Par conséquent, pourquoi faudrait-il s'étonner du fait que des gens aient pu commencer à "protester" contre l'autorité du Pape, à un moment bien précis de l'histoire humaine, après que ceux-ci aient eux-mêmes pris connaissance des Saintes Écritures, étant donné que plusieurs des doctrines qui émanaient du "saint siège" étaient en complète contradiction avec ce qu'enseigne la Bible?

Tu me dis :
gilles a écrit :nomme moi la doctrine nouvelle qui n’existait point avant que l’un des Pères de l’Église l’invente !!!!!!!!

D'accord! Prenons un exemple bien concret... le droit des hommes de Dieu de pouvoir se marier et de fonder une famille.

Dès le livre de la Genèse, nous pouvons entendre Dieu dire qu'"Il n'est pas bon que l'homme soit seul...". (Gen. 2:18)

L'apôtre Paul, pour sa part, ayant bien réalisé de quoi était fait l'homme et en quoi consistait exactement la nature humaine, y va de cette recommandation : "... je pense qu'il est bon pour l'homme de ne point toucher de femme. Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari." (1 Cor. 7:1-2)

Ça se passe de commentaire... mais, un peu plus loin, l'apôtre Paul précise sa pensée, en disant : "N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas (l'apôtre Pierre)?" (1 Cor. 9:5)

Pour ma part, de la façon que Paul pose cette question, seule une réponse affirmative pourrait être apportée. Et que penser de cette autre déclaration canon de l'apôtre Paul : "Si quelqu'un (un prêtre quelconque) aspire à la charge d'évêque (ou d'épiscopat), il désire une oeuvre excellente. Il faut donc que l'évêque soit irréprochable, MARI D'UNE SEULE FEMME, sobre, modéré, ... sachant bien diriger sa maison et tenir ses enfants dans la soumission." (1 Tim. 3:1à5) Tu en conviendras avec moi, Gilles, que ça ne prend pas nécessairement un diplôme universitaire en théologie pour réaliser ici que, d'après la Bible elle-même, les prêtres et les évêques ont parfaitement le droit d'être mariés et d'avoir des enfants!

Ceci étant dit, on voit bien que la direction de l'Église Catholique Romaine a préféré imposer une doctrine qui est tout à fait contraire, non seulement à la nature humaine, mais une doctrine qui va également à l'encontre de ce que dit le Nouveau Testament à cet égard!.. preuve que le "célibat forcé" des prêtres de l'Église Catholique Romaine n'est qu'une doctrine humaine qui n'est aucunement fondée sur les Écritures!

Conclusion : Tu as là une "doctrine nouvelle qui n’existait point avant que l’un des Pères de l’Église l’invente !!!!!!!!"

Serge

Gilles


Messages : 49
Enregistré le : 03 janv. 2004 01:13

Ecrit le 03 sept. 2006 11:42

Message par Gilles

Salut ..
Question du Célibat Je pense que la suite du débat devrais être déplaces sur le forum ::Dialogue œcuménique.si tu y vas la question du célibat y a été déjà discuté .Je te ferais remarquer aussi que cette question ne fait point partie de ce qu'ont peut appeler une doctrine de foi mais un règle Ecclésiastique interne d'ailleurs l'Église Apostolique même au début du XX siècle viens d’accueillir dans son rang plus de 200 prêtes Anglicans qui la plupart sont mariés :aussi que dans les Églises de rite Oriental sous la juridiction de Rome, les prêtres peuvent vivre dans l'état du mariage, mais à la condition d'y être entrés avant d'avoir reçu le diaconat :.ainsi a la suite de la lecture de - la 1ère aux Corinthiens - saint Paul déclare ce qui suit: "Or, je voudrais que vous fussiez sans soucis. L'homme qui n`est pas marié est soucieux des choses du Seigneur, comment il pourra plaire au Seigneur. L'homme marié a pour souci les choses de ce monde, comment il pourra plaire à sa femme. Et il est partagé". 1Cor.7 :32-33. Dois t’ont reprocher a l’Église cette règle Ecclésiastique de la promotion de cet idéal alors que Paul nous y invite fortement ...N’a-t-elle point reçût ce pouvoir de lier et de dénier a l’interne ?Le Seigneur aurais t’IL établis une Église stagnante figé sur elle-même sans que celle-ci ne puisse opérez en fonction des temps ,des peuples et des cultures qu’ELLE aurais a rencontrez sur son chemin ?
Pour ce qui aies de l'Évangile (empêchement de la lire ) sans rentrez dans des discutions sans fin apprends que les Réformé eux-mêmes condamnait leurs propres versions entre-deux ,je te dirais que le mobile de l'Église Apostolique était justement d'empêcher et te protéger le troupeau que le Seigneur lui avait confiés de lire des Bibles pipés part les Réformé et il a fallut attendre au début du IX siècle pour que eux-mêmes (les réformés)se mettes d'accord (malgré ,qu'il y a encore quelques résistance encore parmi eux entre leurs différentes versions ) part la suite les grande églises issues de la Réforme et l'Église Mère se sont attendus sur la TOB pour un dialogue .

Doctrine nouvelle tu dit:
Tu as là une "doctrine nouvelle qui n’existait point avant que l’un des Pères de l’Église l’invente !!!!!!!!"
Alors ,réponds a ceci :
Alors dis-moi le nom de ce Père de l'Église Apostolique ?
………………………………………………………………………………………
Et donnes -moi dans son œuvre ou cela est t'il :écrit ?
……………………………………………………………………………………….

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 03 sept. 2006 12:50

Message par sergeb7

Tu me damandes là quelque chose que j'ignore totalement. Tout ce que je sais, c'est qu'au tout début de l'Église apostolique, les disciples du Christ ainsi que l'apôtre Paul étaient tous d'accord pour que les hommes de Dieu puissent se marier et fonder une famille... Alors, d'où est venue exactement cette nouvelle doctrine du "célibat forcé" des prêtres de l'Église Catholique Romaine, je ne le sais pas... Je sais seulement que cette doctrine est vraisemblablement apparue dans le temps où les soi-disant "pères" de l'Église Catholique Romaine ont décidé qu'il en serait dorénavant ainsi!.. c'est tout!

Maintenant, le fait que tu m'apportes le texte de 1 Cor. 7:32-33 pour justifier un certain avantage du célibat des prêtres ne fait que me démontrer que l'apôtre Paul était lui-même divisé sur la question... Car d'un côté, il dit qu'il serait préférable qu'ils soient mariés, et d'un autre côté, il nous dit qu'il serait avantageux qu'ils ne le soient pas! - Je dis : Faudrait peut-être se faire une idée! -

Pour ma part, je dirais que c'est uniquement parce que l'apôtre Paul croyait que la "fin" était proche, qu'il avait pris la position de 1 Cor. 7:32-33. En effet, il est notoire que cette position de l'apôtre Paul doit être comprise dans le contexte suivant : "Voici ce que je dis, frères, c'est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n'en ayant pas,... et ceux qui usent du monde comme n'en usant pas, car la figure de ce monde passe." (1 Cor. 7:29à31)

Toutefois, étant donné que la "fin" se faisait toujours attendre, alors je présume que c'est ainsi que l'apôtre Paul, dans sa sagesse légendaire, a recommandé que les évêques et les prêtres se marient, et ce, pour éviter les problèmes que pourrait engendrer une abstinence trop prolongée.

Voilà!

Gilles


Messages : 49
Enregistré le : 03 janv. 2004 01:13

Ecrit le 04 sept. 2006 01:57

Message par Gilles

Tu me damandes là quelque chose que j'ignore totalement.
Peut-être serais t’il bien de consulter les sources des Pères avant de dires des choses sur des personnes donc nous avons point consulté ce qu’ils en réalité en pensent !
Tout ce que je sais, c'est qu'au tout début de l'Église apostolique, les disciples du Christ ainsi que l'apôtre Paul étaient tous d'accord pour que les hommes de Dieu puissent se marier et fonder une famille...
Oui ,mais ce qu’il était mit plus en valeur et est préférable est le consécration a 100% du temps au Seigneur :pour Paul du moins _pour les autres (que tu cites sans les nommez en parlant de cette période * qu'au tout début de l'Église apostolique* : la ,il faudrait les nommez :Premièrement qui sont t’ils ? ) et qu’est- ce que les écrits qui nous sont parvenus nous apprennent t’ils d’eux sur ce point en faire une étude sérieuse serais plus sage n’est-ce pas ?
Alors, d'où est venue exactement cette nouvelle doctrine du "célibat forcé" des prêtres de l'Église Catholique Romaine, je ne le sais pas...
Pour la deuxième fois cela n’est point une doctrine de foi _ mais une règle de conduite que nous appelons (vœux) qui est demandé aux aspirants a la Prêtrise _
Je sais seulement que cette doctrine est vraisemblablement apparue dans le temps où les soi-disant "pères" de l'Église Catholique Romaine ont décidé qu'il en serait dorénavant ainsi!.. c'est tout!
C’est a cela que je t’invites : a démontrez tes propos ,c’est bien beau de dires’’.. c’est a cause de ceci ,a cause de cela ‘’_mais prouvez ses dires part des documents de premières mains _ cela deviens une autre histoire .Si _ les documents viennes confirmer tes énoncés, tu auras la fierté de dires ‘,j’avais raison ‘, mais si cela n’est point le cas ,tu pourras te dires ‘’maintenant ,je sais que a ce que j’aie cru part le passé sur cela ,était faux ‘’ et tu seras fier d’avoir acquis plus d’infos dans ce sujet _qui sembles te tenir a cœur .

Maintenant, le fait que tu m'apportes le texte de 1 Cor. 7:32-33 pour justifier un certain avantage du célibat des prêtres ne fait que me démontrer que l'apôtre Paul était lui-même divisé sur la question... Car d'un côté, il dit qu'il serait préférable qu'ils soient mariés, et d'un autre côté, il nous dit qu'il serait avantageux qu'ils ne le soient pas! - Je dis : Faudrait peut-être se faire une idée! –
Vois- tu ,il avait deux idées sur ce point (1)entre celui qui ne pouvais point ‘’..éviter l'impudicité, ." (1 Cor. 7:1-2) il recommandait une femme et (2)celui qui pouvait être tout a Dieu a 100% de son temps ;la, :il recommandait le célibat .Si ont s’en tiens a 100% a la perception de Paul ,et ne voulant point contredire l’Évangile qui est la Parole de Dieu ont devrais en conclure ceci :les Réformés qui ont le titre de pasteurs et ceux qui suivent leurs exemples qui se sont marier, l’ont fait ou le fond dans le but d’éviter l’impudicité ne pouvant point répondre a l’idéal a lequel Paul les invitais .Ils sont aux prise avec ce problème d’impudicité et ils ne peuvent alors accordé au Seigneur 100% de leur temps .L’Église ,sais rendu compte assez tôt qu’il était de son devoir de promouvoir cette idéal de 100% au service du Seigneur (célibat) et qu’Elle possédait a cette époque assez de personnes appelés a cette vocation part le Seigneur aux déprimants de ceux qui voulait éviter l’impudicité et remplir cette fonction dans l’Église .En sommes si tais chef d’entreprise tu prends les meilleurs candidats ..Ont pourrais aussi ,faire l’historique de ses périodes du comment l’Église en 2000 ans a eut a promouvoir bon grès, mal grès dans des périodes point trop drôle cet idéal (célibat a lequel Paul ,préconise en premier ) que l’ont pense _présentement a certains scandales qui fond jours dans ses rangs _et qui nous donnes la chair de poules ,et même en dehors d’elle (l’Église Apostolique) chez ceux que l’ont considères les frères séparés :eux aussi en matière de scandales c’est point trop drôle ,présentement !Implorons ,plutôt le Seigneur qu’IL nous donnes des hommes qui serons consacrés a LUI a 100% .
Pour ma part, je dirais que c'est uniquement parce que l'apôtre Paul croyait que la "fin" était proche, qu'il avait pris la position de 1 Cor. 7:32-33. En effet, il est notoire que cette position de l'apôtre Paul doit être comprise dans le contexte suivant : "Voici ce que je dis, frères, c'est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n'en ayant pas,... et ceux qui usent du monde comme n'en usant pas, car la figure de ce monde passe." (1 Cor. 7:29à31)
Ben ,alors deviens alors le défenseur de cet idéal du célibat parce que plus ont avanceras dans le temps ,plus ont est proche de la fin . :D

Toutefois, étant donné que la "fin" se faisait toujours attendre, alors je présume que c'est ainsi que l'apôtre Paul, dans sa sagesse légendaire, a recommandé que les évêques et les prêtres se marient, et ce, pour éviter les problèmes que pourrait engendrer une abstinence trop prolongée.
Tu veux dire le problème donc Paul qualifie du nom de :‘’…. l'impudicité, ." (1 Cor. 7:1-2).Juste comme ça pour s’avoir :est-ce que tu mettrais en charge de ton église un homme qui a le problème de :‘’…. l'impudicité’’ ?

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 04 sept. 2006 06:30

Message par sergeb7

gilles a écrit :Peut-être serais t’il bien de consulter les sources des Pères avant de dires des choses sur des personnes donc nous avons point consulté ce qu’ils en réalité en pensent !
Ce n'est pas nécessaire, Gilles... je n'ai qu'à lire la Bible et qu'à comparer ce qui y est écrit avec les doctrines et les traditions de l'Église Catholique Romaine pour me rendre compte des irrégularités et des incohérences.
Oui ,mais ce qu’il était mit plus en valeur et est préférable est le consécration a 100% du temps au Seigneur :pour Paul du moins _pour les autres (que tu cites sans les nommez en parlant de cette période * qu'au tout début de l'Église apostolique* : la ,il faudrait les nommez :Premièrement qui sont t’ils ? ) et qu’est- ce que les écrits qui nous sont parvenus nous apprennent t’ils d’eux sur ce point en faire une étude sérieuse serais plus sage n’est-ce pas ?
Tu poses trop de questions inutiles, Gilles.
Pour la deuxième fois cela n’est point une doctrine de foi _ mais une règle de conduite que nous appelons (voeux) qui est demandé aux aspirants a la Prêtrise _
Bon... d'accord. Disons que le célibat forcé des prêtres catholiques n'est pas une doctrine, mais seulement une règle de vie ou encore une tradition de cette Église. Qu'est-ce que ça change?.. pas grand chose!
C’est a cela que je t’invites : a démontrez tes propos ,c’est bien beau de dires’’.. c’est a cause de ceci ,a cause de cela ‘’_mais prouvez ses dires part des documents de premières mains _ cela deviens une autre histoire .Si _ les documents viennes confirmer tes énoncés, tu auras la fierté de dires ‘,j’avais raison ‘, mais si cela n’est point le cas ,tu pourras te dires ‘’maintenant ,je sais que a ce que j’aie cru part le passé sur cela ,était faux ‘’ et tu seras fier d’avoir acquis plus d’infos dans ce sujet _qui sembles te tenir a coeur
Je n'ai pas besoin de prouver quoi que ce soit, Gilles. Je n'ai qu'à lire la Bible et qu'à comparer ce qui y est écrit avec les doctrines et les traditions de l'Église Catholique Romaine pour m'apercevoir que certaines choses clochent dans leurs pratiques religieuses!.. c'est tout! Il est inutile de vouloir préciser ceci ou cela... la date... les noms... etc...
L’Église ,sais rendu compte assez tôt qu’il était de son devoir de promouvoir cette idéal de 100% au service du Seigneur (célibat) et qu’Elle possédait a cette époque assez de personnes appelés a cette vocation part le Seigneur aux déprimants de ceux qui voulait éviter l’impudicité et remplir cette fonction dans l’Église... Implorons ,plutôt le Seigneur qu’IL nous donnes des hommes qui serons consacrés a LUI a 100%
Foutaise!.. alors quoi?.. vous vous croyez "parfaits", vous les prêtres et les évêques catholiques? Ce que tu dis, Gilles, n'est que pure prétention de ta part! La nature humaine sera toujours ce qu'elle est... du moins, jusqu'à ce que nous ayons revêtu notre "corps céleste", au jour de la résurrection, à la fin des temps!.. pour ceux qui en seront dignes, bien évidemment!
Ben ,alors deviens alors le défenseur de cet idéal du célibat parce que plus ont avanceras dans le temps ,plus ont est proche de la fin .
Penses-tu? Les T J sont déjà tombés dans le panneau dans les années 1940 et 1970 en recommandant à leurs membres de ne pas se marier et de reporter à plus tard leurs projets personnels... parce que, disaient-ils, "Harmaguédon" était à la porte, et qu'il était préférable d'évangéliser à plein temps! Pour ma part, je n'ai aucunement l'intention de tomber dans le panneau!.. d'autant plus que ma femme et moi... on s'entend assez bien, je dois dire!
Tu veux dire le problème donc Paul qualifie du nom de :‘’. l'impudicité, ." (1 Cor. 7:1-2).Juste comme ça pour s’avoir :est-ce que tu mettrais en charge de ton église un homme qui a le problème de :‘’. l'impudicité’’ ?
Sûrement pas! Mais, tu sais, la nature humaine étant ce qu'elle est, il n'est vraiment pas recommandé que l'on s'abstienne trop longtemps de saines relations sexuelles... si tu vois ce que je veux dire... autrement, cela risquerait de causer, à plus ou moins longs termes, de sérieux problèmes de déviations sexuelles qui seraient sûrement très mal perçues aux yeux des gens, en général!

Quoi qu'il en soit, je serai toujours de l'avis que chaque homme ait sa femme et que chaque femme ait son mari ici-bas, comme l'apôtre Paul l'a si bien recommandé en 1 Cor. 7:1-2, en disant : "Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari..."... et, par conséquent, tout ce que tu pourras dire par la suite ne changera absolument rien à mes convictions!

L'apôtre Paul a dit : "N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas?" (1 Cor. 9:5)

À cette question de Paul, je réponds : Oui!.. Sûrement!

Aussi, c'est pourquoi je vous dis qu'il vous serait sûrement très avantageux, à vous les aspirants prêtres et évêques Kato, de vous conformer à ce que l'apôtre Paul a écrit à Timothée, en lui disant : "Si quelqu'un aspire à la charge d'évêque, il désire une oeuvre excellente. Il faut donc que l'évêque soit irréprochable, MARI D'UNE SEULE FEMME, sobre, modéré, ... sachant bien diriger sa maison et tenir ses enfants dans la soumission." (1 Tim. 3:1à5)

Pour ma part, le sujet est maintenant clos!.. on va maintenant passer à un autre sujet... celui des commandements de Dieu que vos dirigeants ont cru bon modifier pour des raisons qui m'échappent encore.

Serge
Modifié en dernier par sergeb7 le 06 sept. 2006 10:42, modifié 2 fois.

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 04 sept. 2006 06:38

Message par sergeb7

Tu n'es pas sans ignorer, Gilles, que l'obéissance aux dix commandements de Dieu est une issue incontournable pour tout croyant, si nous désirons vraiment vivre en harmonie entre êtres humains et, surtout, selon la juste volonté de Dieu. Jésus, le premier, a dit : "... tu veux entrer dans la vie, observe les commandements."! (Mat. 19:17)

Bien sûr, les commandements auxquels se réfèrent ici le Christ concernent les dix commandements de Dieu tels que décrits dans l'Ancien Testament, car Jésus va même jusqu'à en énumérer quelques-uns, en rajoutant : "Tu ne tueras point; tu ne commettras point d'adultère; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; honore ton père et ta mère; et: tu aimeras ton prochain comme toi-même." (Mat. 19:18-19)

Bien que tous les commandements de Dieu ne soient pas énumérés ici, il demeure qu'il est bien question ici des dix commandements de Dieu, tels que décrits en Exode 20:1à17.

Étrangement, lors de ma quête de la vérité, je me suis aperçu que le deuxième commandement de Dieu était totalement absent de la liste officielle des dix commandements de Dieu, tels que perçus et enseignés par l'Église Catholique Romaine à ses "fidèles"! Il s'agit, bien sûr, de ce commandement qui nous interdit de fabriquer des images de choses qui sont au ciel, sur la terre et dans la mer, et qui nous interdit surtout de se prosterner devant elles, de façon à leur vouer un culte indû... comme à des statues de la vierge Marie, par exemple.

Il est écrit : "Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point..." (Exo. 19:4-5)

Ceci étant dit, puis-je m'interroger sérieusement sur les motifs qui ont pu pousser la direction de l'Église Catholique Romaine à supprimer radicalement, volontairement, et en toute connaissance de cause, un commandement qui méritait pourtant, sûrement autant que les autres, le droit d'exister et d'être observé par les "fidèles"?

À cet gard, le Christ a dit : "Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes de faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux!" (Mat. 5:19)

De toute évidence, Gilles, à considérer cette parole de Jésus, les dirigeants de l'Église Catholique Romaine ne seront sûrement pas les "plus grands" dans le Royaume des cieux!.. étant donné qu'ils ont volontairement, en toute connaissance de cause, supprimé radicalement l'un des dix commandements de Dieu et qu'ils se sont même permis d'en modifier un autre (celui concernant le jour du sabbat) sans l'autorisation formelle du Créateur!

Je ne sais pas, mais moi, c'est ce que j'appellerais tout simplement de l'ingérence dans les affaires de Dieu! N'es-tu pas d'accord?

Or, il me semble avoir déjà lu quelque part : "Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu." (1 Pierre 4:17)

Serge

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 04 sept. 2006 07:33

Message par sergeb7

Autre incohérence catholique : Le pouvoir de "médiation unique" du Christ entre Dieu et les hommes...

La Bible dit qu'il n'y a qu'un seul médiateur entre Dieu et les hommes, et que ce médiateur n'est nul autre que le Christ!

En effet, la Bible dit : "Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme..." (1 Tim. 2:5)

Par conséquent, sachant cela, comment se fait-il que les soi-disant "pères" de l'Église Catholique Romaine aient pu autoriser, sans aucun scrupule de leur part, que les "fidèles" puissent s'adresser directement à Marie (ou encore à quelqu'autre saint décédé comme saint Joseph ou encore la bonne sainte Anne), par le biais de prières, afin que celle-ci puisse intercéder devant Dieu dans le but éventuel d'accorder une faveur particulière à celui ou à celle qui s'adresse directement, par le biais de prières, à des saints décédés?

Je dis : Toutes ces prières que les "fidèles" catholiques prononcent à longueur de journée en direction de saints décédés (comme Marie, par exemple), afin que ceux-ci intercèdent en leur faveur devant Dieu, ne sont-elles pas toutes de vaines prières?

Je réponds : Sûrement! Car, pour moi, il ne fait aucun doute en mon esprit que de s'adresser à des saints décédés, par le biais de prières, n'est guère mieux que d'évoquer les esprits des morts!.. chose qui, curieusement, a toujours été en abomination à l'Éternel!

Il est écrit dans la Bible : "Qu'on ne trouve chez toi... personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel; et c'est à cause de ces abominations que l'Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi." (Deut. 18:11-12)

Conclusion : Prier Marie qui est morte ne sert absolument à rien! Au lieu de prier Marie à longueur de journée, vous, les Kato, devriez plutôt tenir compte de cette parole du Christ, qui a dit qu'"En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme font les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez." (Mat. 6:7-8)

Car, comprenez-moi bien... aussi vrai qu'il n'y a qu'un seul médiateur entre Dieu et les hommes, en la personne de Jésus-Christ dans le ciel, aussi vrai que le Christ est le seul à pouvoir intercéder devant Dieu pour les pécheurs que nous sommes!.. bref... son sacerdoce n'est tout simplement pas "transmissible"!.. selon ce qui est écrit : "Jésus est par cela même le garant d'une alliance plus excellente... car lui, parce qu'il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n'est pas transmissible. C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur." (Héb. 7:22à25)

En d'autres mots, personne d'autre que le Christ a le pouvoir d'intercéder devant Dieu pour les pécheurs que nous sommes. Le rôle de "médiateur entre Dieu et les hommes" est un rôle qui n'appartient qu'au Christ seul! Simple à comprendre!.. non?.. Aucun autre saint ne peut jouer ce rôle à sa place!

Bien sincèrement,

Serge

Gilles


Messages : 49
Enregistré le : 03 janv. 2004 01:13

Ecrit le 04 sept. 2006 10:37

Message par Gilles

sergeb7 a écrit :
Ce n'est pas nécessaire, Gilles... je n'ai qu'à lire la Bible et qu'à comparer ce qui y est écrit avec les doctrines et les traditions de l'Église Catholique Romaine pour me rendre compte des irrégularités et des incohérences.

Réponse de Gilles:
_ Alors ,continues a dires des médisances sur les Pères de l'Église Apostoliques donc tu ignores tout d'eux _(leurs origines de foi,leurs vies ,leurs écrits ,leurs oeuvres ) :roll: Pour ce qui aies du célibat ,j'aie démontrez (a partir de l,Évangile) que cela était l'idéal que Paul :appuies au déprimant de ‘’…. l'impudicité, ." (1 Cor. 7:1-2). :wink: Pour le reste de ce sujet ,c'est avec tristesse que je prends notes que tu rentres dans un monologue ; fermez ,non ouvert et que tu le clos :wink:

_Ensuite deux autres sujet fond leurs apparitions le premier étant *(Exo. 19:4-5) le deuxième étant *((1 Tim. 2:5).
Tu trouveras des parties de réponses dans la section
:Dialogue œcuménique

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 04 sept. 2006 11:03

Message par sergeb7

À partir d'ici, je ne rajouterai rien à ce que j'ai écrit vous concernant... si ce n'est que les soi-disant "pères" de l'Église Catholique Romaine auraient dû commencer par mettre en pratique cette parole du Christ : "N'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux." (Mat. 23:9)

Ceci étant dit, je laisse les gens juger par eux-mêmes!.. car c'est de cette façon que s'opèrera le jugement sur votre "église".

Bien sincèrement,

Serge
Modifié en dernier par sergeb7 le 04 sept. 2006 11:59, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Eliaqim et 1 invité