Résurection ou relèvement ?

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
totototo

Avatar du membre

Messages : 7
Enregistré le : 26 août 2006 11:27
Localisation : Seine et marne

Résurection ou relèvement ?

Ecrit le 27 août 2006 10:00

Message par totototo

Relèvement ou Résurrection :
Pourquoi les Témoins de Jéhovah ne relirerent il pas de temps en temps leur fondateur. Voila ce qu'il écrivait sur la résurection, cela leur éviterait d'être des apostats de Russel...

Le sens réel de résurrection, en tant que promesse placée devant nous dans les écritures, à été très généralement perdu de vue. Par exemple, beaucoup de chrétiens parlent de la résurrection du fils de la veuve de Naïn, de la résurrection de Lazare, de la résurrection de la fille de Jaïrus etc.. en donnant à ce terme le même sens qu’aux promesses bibliques de la résurrection qui va avoir lieu au début des 1000 ans.
Cette grave erreur a grandement obscurci toute conception touchant cet important sujet. Il n’est pas vrai que Lazare, et ceux qui ont été mentionnés furent ressuscités ; il furent simplement réveillés, ranimés. Il y a une grande différence entre un simple réveil, et une résurrection pleine et entière, hors de la mort, à la vie parfaite. REVEILLER signifie simplement faire fonctionner de nouveau l’organisme de la vie, et c’est tout ce qui fut fait pour Lazare, ou pour le fils de la veuve de Naïn, ou pour la fille de Jaïrus. Ils étaient encore soumis à la sentence de la mort, et n’obtinrent qu’une brève prolongation des conditions de la vie mourante actuelle.
Le terme résurrection tel qu’on le trouve dans le nouveau testament en anglais et en français vient du mot grec anastasis dans tous les cas sauf un Math. 27 / 53 où il vient du grec egersis et devrait être rendu exactement par renaissance, ou réanimation .
Le terme anastasis qui se trouve 43 fois dans le nouveau testament, signifie se tenir debout à nouveau, ou se relever .On ne l’emploie jamais pour désigner le relèvement à une station debout d’un cadavre dans un tombeau, pas plus qu’il ne signifie la simple vivification ou une remise en fonction de l’organisme de la vie. Il signifie quelque chose de beaucoup plus important. Il est employé comme l’antithèse, ou l’opposé de la mort, le rétablissement hors de la mort.
Pour avoir une idée exacte du terme anastasis ,il faut d’abord que nous ayons une idée exacte de ce que constitue la vie du point de vue divin. Il nous faut ensuite comprendre ce qui constitue l’état mourant et la mort ; . Ayant ces deux pensées bien à l’esprit, il nous est possible de saisir la pensée de la résurrection, ou de relèvement hors de la mort pour entrer dans la pleine perfection de vie dont nous sommes tous déchus en Adam.
Il n’y a que deux hommes qui aient jamais possédé la vie : Adam, avant sa transgression, avant qu’il ait attiré sur lui la malédiction ou la sentence de mort et ses étapes progressives d’action ; et le second, l’homme christ Jésus. A l’instant ou la sentence de mort fut prononcée contre Adam, sa vie fut perdue, le processus de mort commença son œuvre. Adam était dans la mort, il n’était donc plus en vie. Il sombra de en plus dans la mort jusqu’à ce que finalement il fut complètement mort, comme juridiquement il l’était déjà dès que la sentence eut été rendue. La postérité d’Adam n’a jamais eu la vie, l’étincelle qui vacille pendant quelques années n’étant pas considérée par Dieu comme la vie, étant donné que la sentence de mort demeure sur tous, et que ceux qui naissent dans le monde ne reçoivent pas la vie dans le plein sens du terme, mais simplement une vie mourante. Comme cela est montré, le monde tout entier est déjà mort du point de vue de la justice, et Dieu ne reconnaît comme ayant la vie que ceux-là seuls qui sont devenus unis au fils de Dieu, ou rédempteur des hommes, ou Donateur de vie.
Si l’on a bien à l’esprit ce qui constitue la vie, et ce qui constitue la vie mourante, si l’on se souvient de quelle élévation glorieuse et de quelle perfection de vie l’homme tomba dans la condition présente de dégradation et de mort, alors, et alors seulement, peut on apprécier exactement le sens du terme anastesis comme voulant dire un rétablissement, un relèvement à la condition d’avant la chute, à la condition de perfection dans laquelle Adam fut crée.
C’est à cette condition de perfection que Dieu se propose d’amener tous ceux des humains qui le voudront par l’intermédiaire de Christ, à la condition que lorsqu’ils devront accepter la faveur divine, et prouver leur loyauté par l’obéissance, à l’esprit de la loi divine.
On n’emploie jamais le terme anastesis à propos du simple réveil des morts. Si l’on examine avec soin les quarante trois textes des écritures dans lesquels on rencontre ce terme anastesis on les trouvera tous en accord absolu avec la définition et la signification données au terme : un r-établissement, un re-couvrement de la mort, une r- entrée dans la vie parfaite.
(« extrait de la nouvelle création.. RUSSEL »)



blue][/color]
Il aurait mieux fallu pour l'homme de ne pas être crée. Mais maintenant que c'est fait, qu'il fasse bien attention à ses pas.

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 28 août 2006 04:24

Message par medico

le ' fondateur ' comme tu dis a jeté les bases mais était encore empreint a cette époque de compréhension faussé par des siécles de faussetés et c'est plus tard que notre compréhension des choses sont venues.
(Daniel 12:9-10) 9 Il dit encore : “ Va, Daniel, car ces paroles sont secrètes et scellées jusqu’au temps de [la] fin. 10 Beaucoup se purifieront et se blanchiront et seront affinés. À coup sûr les méchants agiront méchamment, et aucun méchant ne comprendra ; mais les perspicaces comprendront.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité