La divinité de Jésus - Qu'en dit la Bible?

Forum : Discutions libres
Verrouillé
Guiness

Avatar du membre

Messages : 50
Enregistré le : 16 août 2007 09:13

Ecrit le 13 sept. 2007 05:27

Message par Guiness

Irmeyah a écrit : - Jésus a effectivement dit qu'il était le "Fils de l'homme". En quoi cela fait il de lui l'égal de Dieu ? ... ça serait plutôt le contraire : un "Fils de l'homme" ne saurait être Dieu.
- Après avoir cherché dans les Evangiles, je n'ai pas trouvé de verset indiquant que Jésus affirme s'asseoir à la droite du Père.
Mais quand bien même cela existerait, peut-on affirmer que quelqu'un est l'égal d'un autre s'il est assis à sa droite ? La Bible répond :

(Matthieu 25:34) 34 “ Alors le roi (Jésus) dira à ceux qui seront à sa droite : ‘ Venez, vous qui avez été bénis par mon Père, héritez du royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.

Qui oserait prétendre que puisque les héritiers du royaume sont assis à la droite de Jésus ils sont les égaux de Jésus ?

- Je note que vous adoptez le raisonnement des juifs, non celui des chrétiens. Dans tout le NT, aucun chrétien ne dit jamais que Jésus serait égal à Dieu, au contraire, il n'en est que le Fils, soumis et inférieur.
Le Fils n'est ni soumis, ni inférieur au Père dont il est le strict égal. Il en va évidemment autrement avec Jésus dans son humanité qui, bien que pleinement Dieu, a dû s'anéantir pour parvenir au sein des hommes.

Quant à la position assise à droit ou à gauche ou en face ou derrière, peu importe : il faut bien qu'il soit installé quelque part... Dites-vous que si le Fils est à la droite du Père, celui-ci n'est qu'à la gauche du Fils.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 13 sept. 2007 07:45

Message par Irmeyah

Le Fils n'est ni soumis, ni inférieur au Père dont il est le strict égal.
Quel fondement biblique à cette idée ?
Il en va évidemment autrement avec Jésus dans son humanité qui, bien que pleinement Dieu, a dû s'anéantir pour parvenir au sein des hommes.
Dans le NT, Jésus est utilisé pour désigner le Fils dans sa position céleste aussi, donc cette idée n'est pas valable.
Quant à la position assise à droit ou à gauche ou en face ou derrière, peu importe : il faut bien qu'il soit installé quelque part...
La Bible ne dit pas "peu importe" comme vous. La position clé d'infériorité immédiate à un grand personnage est sa droite. C'est pourquoi Jésus, le Fils est toujours à la droite du Père, Dieu.
Dites-vous que si le Fils est à la droite du Père, celui-ci n'est qu'à la gauche du Fils.
ça tombe, bien puisque le personnage le plus important dans cette histoire c'est le Père, Dieu, le Fils étant à sa droite et non à sa place.

Par ailleurs, aucun trinitaire n'a répondu à ma question pourtant simple :

Et puisqu'apparemment vous n'avez pas vu ma question sur un autre fil, peut-être la lirez-vous ici et tenterez-vous d'y répondre ici ?

Comment conciliez-vous les versets ou Jésus est décrit comme "à la droite de Dieu" (Actes 7 : 54-56), avec la doctrine de la Trinité et de l'Incarnation, selon laquelle Jésus est l'incarnation de Dieu (ce qui voudrait nécessairement dire que remonté au ciel - désincarné - il serait Dieu lui-même, sur son trône, et non à sa droite) ?

Si aucun trinitaire n'y répond par une idée biblique, j'en conclus que les trinitaires visitant le forum avouent que la Trinité n'est pas fondée bibliquement.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Guiness

Avatar du membre

Messages : 50
Enregistré le : 16 août 2007 09:13

Ecrit le 13 sept. 2007 08:04

Message par Guiness

Irmeyah a écrit : Quel fondement biblique à cette idée ?
Philippiens chapître 2 : le Fils a du "apprendre" à obéir à Dieu. Qu'est-ce que cela signifie ? Qu'l ne l'était pas auparavant ? Donc, il redeviendra égal au Père.
Dans le NT, Jésus est utilisé pour désigner le Fils dans sa position céleste aussi, donc cette idée n'est pas valable.
Matthieu 16;13-17
Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus interrogeait ses disciples : "Au dire des hommes, qui est le Fils de l'homme ?" Ils dirent : "Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d'autres, Elie ; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes." Il leur dit : "Et vous, qui dites-vous que je suis ?" Prenant la parole, Simon-Pierre répondit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." Reprenant alors la parole, Jésuis lui déclara : "Heureux es-tu, Simon fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont rélévé cela, mais mon Père qui est aux cieux."

On le voit, même sur terre, Jésus-Christ, bien que Fils de l'homme était pleinement Fils de Dieu également.
Comment conciliez-vous les versets ou Jésus est décrit comme "à la droite de Dieu" (Actes 7 : 54-56), avec la doctrine de la Trinité et de l'Incarnation, selon laquelle Jésus est l'incarnation de Dieu (ce qui voudrait nécessairement dire que remonté au ciel - désincarné - il serait Dieu lui-même, sur son trône, et non à sa droite) ?

Si aucun trinitaire n'y répond par une idée biblique, j'en conclus que les trinitaires visitant le forum avouent que la Trinité n'est pas fondée bibliquement.
C'est sur cet argument que vous tentez d'invalider la Trinité ? Eh bien, pauvre homme, je vous plains d'avoir un argumentaire aussi pauvre...

D'après vous, si le Fils était effectivement Dieu égal au Père, siègeraient-ils tous sur le même trône ? Ou le Père aurait son trône, le Fils le sien et l'Esprit le sien ? Dans ce cas, il faudrait bien que les trônes soient disposés les uns par rapport aux autres : le Fils à la droite du Père et à la gauche de l'Esprit ; l'Esprit à la droite du Fils et à la gauche du Père ; le Père à la gauche du Fils et...à la droite de l'Esprit.

Dès lors, d'après votre raisonnement : le Père est supérieur au Fils car ce dernier est à sa droite. L'Esprit est supérieur au Père car ce dernier est à sa droite. Le Fils est supérieur à l'Esprit car ce dernier est à sa droite.

Rien n'indique dans la Bible que le fait pour le Fils d'être à la droite du Père implique une soumission. Expliquez-moi, vous, comment seront installés ceux qui prendront place de chaque côté de Jésus (voir le passage dans la Bible de la mère qui tente d'intercéder pour ses fils) si ce dernier est strictement placé à la droite du Père ? Celui qui siègera à la droite du Père ne sera plus le Fils mais bien celui qui sera placé à la gauche du Fils...

Votre raisonnement en vue d'invalider la Trinité n'est pas solide et branle fortement...

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 13 sept. 2007 08:45

Message par Irmeyah

Irmeyah a écrit:
Citation:
Le Fils n'est ni soumis, ni inférieur au Père dont il est le strict égal.

Quel fondement biblique à cette idée ?


Philippiens chapître 2 : le Fils a du "apprendre" à obéir à Dieu. Qu'est-ce que cela signifie ? Qu'l ne l'était pas auparavant ? Donc, il redeviendra égal au Père.
Philippiens 2 : 5-8 explique que :
- Jésus, même sous forme divine, n'a pas cherché à être égal à Dieu, son Père. C'est donc qu'il n'était de fait pas égal à lui
- que Jésus est "devenu obéissant", certes, mais dans quel contexte ? Dans la situation de l'incarnation, qui faisait de lui une "forme d'esclave", l'homme. Or un esclave est "obéissant" dans le sens où il devenait un "esclave", alors qu'au ciel sa soumission à Dieu se traduisait autrement.
Matthieu 16;13-17
Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus interrogeait ses disciples : "Au dire des hommes, qui est le Fils de l'homme ?" Ils dirent : "Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d'autres, Elie ; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes." Il leur dit : "Et vous, qui dites-vous que je suis ?" Prenant la parole, Simon-Pierre répondit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." Reprenant alors la parole, Jésuis lui déclara : "Heureux es-tu, Simon fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont rélévé cela, mais mon Père qui est aux cieux."

On le voit, même sur terre, Jésus-Christ, bien que Fils de l'homme était pleinement Fils de Dieu également.
Et alors ? les TJ sont tout à fait d'accord avec ça. Jésus était bien Fils de Dieu et non Dieu. Est-il si difficile à comprendre que le Fils de quelqu'un n'est pas ce quelqu'un ?
Citation:
Comment conciliez-vous les versets ou Jésus est décrit comme "à la droite de Dieu" (Actes 7 : 54-56), avec la doctrine de la Trinité et de l'Incarnation, selon laquelle Jésus est l'incarnation de Dieu (ce qui voudrait nécessairement dire que remonté au ciel - désincarné - il serait Dieu lui-même, sur son trône, et non à sa droite) ?

Si aucun trinitaire n'y répond par une idée biblique, j'en conclus que les trinitaires visitant le forum avouent que la Trinité n'est pas fondée bibliquement.


C'est sur cet argument que vous tentez d'invalider la Trinité ? Eh bien, pauvre homme, je vous plains d'avoir un argumentaire aussi pauvre...

D'après vous, si le Fils était effectivement Dieu égal au Père, siègeraient-ils tous sur le même trône ? Ou le Père aurait son trône, le Fils le sien et l'Esprit le sien ? Dans ce cas, il faudrait bien que les trônes soient disposés les uns par rapport aux autres : le Fils à la droite du Père et à la gauche de l'Esprit ; l'Esprit à la droite du Fils et à la gauche du Père ; le Père à la gauche du Fils et...à la droite de l'Esprit.

Dès lors, d'après votre raisonnement : le Père est supérieur au Fils car ce dernier est à sa droite. L'Esprit est supérieur au Père car ce dernier est à sa droite. Le Fils est supérieur à l'Esprit car ce dernier est à sa droite.

Rien n'indique dans la Bible que le fait pour le Fils d'être à la droite du Père implique une soumission. Expliquez-moi, vous, comment seront installés ceux qui prendront place de chaque côté de Jésus (voir le passage dans la Bible de la mère qui tente d'intercéder pour ses fils) si ce dernier est strictement placé à la droite du Père ? Celui qui siègera à la droite du Père ne sera plus le Fils mais bien celui qui sera placé à la gauche du Fils...
Quel blabla extraordinairement vain ... car il n'est JUSTEMENT pas dit que Jésus est à la droite du Père mais "à la droite de DIEU" ("à la droite du Père" n'apparaît jamais, et pour cause, cette expression qui effectivement pencherait vers le trinitarisme n'a rien à voir avec la théologie biblique).

VOIR : Marc 16 : 19; Psaumes 110 : 1; Matthieu 26:64; Marc 14:62 ; Actes 2:33 ; Romains 8:34 ; Colossiens 3:1 ; Hébreux 1:3.


Je vous invite donc à garder pour vous vos sarcasmes, qui conviennent bien mieux à VOTRE propre argumentaire.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Guiness

Avatar du membre

Messages : 50
Enregistré le : 16 août 2007 09:13

Ecrit le 13 sept. 2007 09:02

Message par Guiness

Irmeyah a écrit :Philippiens 2 : 5-8 explique que :
- Jésus, même sous forme divine, n'a pas cherché à être égal à Dieu, son Père. C'est donc qu'il n'était de fait pas égal à lui
- que Jésus est "devenu obéissant", certes, mais dans quel contexte ? Dans la situation de l'incarnation, qui faisait de lui une "forme d'esclave", l'homme. Or un esclave est "obéissant" dans le sens où il devenait un "esclave", alors qu'au ciel sa soumission à Dieu se traduisait autrement.
Jésus, un esclave ? Depuis quand les esclaves rachètent les esclaves... Jésus n'est l'esclave de personne car l'esclavage emporte le fait de ne pas avoir d'autre choix que de subir l'état d'esclave. Or, Jésus est venu librement, s'étant humilié lui-même. Dès lors, serviteur et soumis durant son incarnation, certes. Mais esclave, non.

Le mot que vous utilisez, "même", dans votre explication de l'hymne aux Philippiens n'est pas utilisé dans le texte original et tend à conforter votre compréhension du mystère du Fils de Dieu. Que signifie "n'a pas considéré comme une proie à saisir d'être l'égal de Dieu" ? Est-ce que cela signifie qu'il n'a pas voulu s'ériger en égal au Père ? Est-ce que cela signifie que le Fils n'a pas voulu demeurer égal au Père le temps de sa mission parmi les hommes ? Est-ce que cela signifie que, justement, l'égalité avec le Père n'est pas une proie à saisir puisqu'elle lui incombe ?
Et alors ? les TJ sont tout à fait d'accord avec ça. Jésus était bien Fils de Dieu et non Dieu. Est-il si difficile à comprendre que le Fils de quelqu'un n'est pas ce quelqu'un ?
Nuance : le Fils est pleinement Dieu mais est différent du Père qui est Dieu. Le Dieu trine n'a rien à voir avec le polythéisme. Manifester le contraire revient à ne pas vouloir comprendre le principe de la Trinité qui consiste en un Dieu unique.
Quel blabla extraordinairement vain ... car il n'est JUSTEMENT pas dit que Jésus est à la droite du Père mais "à la droite de DIEU" ("à la droite du Père" n'apparaît jamais, et pour cause, cette expression qui effectivement pencherait vers le trinitarisme n'a rien à voir avec la théologie biblique).

VOIR : Marc 16 : 19; Psaumes 110 : 1; Matthieu 26:64; Marc 14:62 ; Actes 2:33 ; Romains 8:34 ; Colossiens 3:1 ; Hébreux 1:3.


Je vous invite donc à garder pour vous vos sarcasmes, qui conviennent bien mieux à VOTRE propre argumentaire.
Je vous signale que c'est votre blabla, sur lequel on discute ici.
Le Père est-il Dieu ? Oui. Si le Fils est assis à la droite du Père, est-il assis à la droite de Dieu ? Oui. Si le Fils est Dieu tout comme le Père, doit-on comprendre que Dieu le Fils est assis à la droite de Dieu le Père ? Oui.

Et moi, je vous invite à vous pencher un peu plus sur les concepts sur lesquels vous souhaitez débattre ; vous êtes un piètre opposant.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17692
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 13 sept. 2007 09:48

Message par medico

pourtant c'est bien ce que disent les écritures ! JESUS est considérer comme tel.
(Philippiens 2:6-7) [...] . 7 Non, mais il s’est vidé lui-même et a pris une forme d’esclave et a paru dans la ressemblance des hommes [...]

ou selon la bible de MAREDSOUS ( prenant la condition d'esclave )
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 13 sept. 2007 11:36

Message par Irmeyah

Irmeyah a écrit:
Philippiens 2 : 5-8 explique que :
- Jésus, même sous forme divine, n'a pas cherché à être égal à Dieu, son Père. C'est donc qu'il n'était de fait pas égal à lui
- que Jésus est "devenu obéissant", certes, mais dans quel contexte ? Dans la situation de l'incarnation, qui faisait de lui une "forme d'esclave", l'homme. Or un esclave est "obéissant" dans le sens où il devenait un "esclave", alors qu'au ciel sa soumission à Dieu se traduisait autrement.

Jésus, un esclave ? Depuis quand les esclaves rachètent les esclaves... Jésus n'est l'esclave de personne car l'esclavage emporte le fait de ne pas avoir d'autre choix que de subir l'état d'esclave. Or, Jésus est venu librement, s'étant humilié lui-même. Dès lors, serviteur et soumis durant son incarnation, certes. Mais esclave, non.
Philippiens 2 explique que Jésus a justement fait le CHOIX de prendre la forme d'esclave, en s'incarnant en homme.
Le mot que vous utilisez, "même", dans votre explication de l'hymne aux Philippiens n'est pas utilisé dans le texte original et tend à conforter votre compréhension du mystère du Fils de Dieu. Que signifie "n'a pas considéré comme une proie à saisir d'être l'égal de Dieu" ?
Désire-t-on autre chose que ce que l'on n'a pas ?
Le verset indique que Jésus aurait pu désirer et convoiter "d'être égal à Dieu". C'est donc qu'il n'avait pas cette position.
Est-ce que cela signifie qu'il n'a pas voulu s'ériger en égal au Père ?
Exactement, c'est le propos du texte : comme Jésus a eu l'humilité de ne pas remettre en cause son infériorité au Père, les chrétiens doivent rester humbles.
Est-ce que cela signifie que le Fils n'a pas voulu demeurer égal au Père le temps de sa mission parmi les hommes ?
Le texte concerne le temps ou le Fils était "en forme de Dieu", donc cette idée n'est pas pertinente en contexte.
Est-ce que cela signifie que, justement, l'égalité avec le Père n'est pas une proie à saisir puisqu'elle lui incombe ?
5 Gardez en vous cette attitude mentale qui était aussi en Christ Jésus, 6 lequel, bien que se trouvant dans la forme de Dieu, n’a pas songé à une usurpation, c’est-à-dire : pour qu’il soit égal à Dieu.

Le texte signifie-t-il que le Fils était en égalité avec Dieu et donc ne désirait pas être égal à Dieu ? Le propos de Paul n'aurait aucune pertinence, ni même aucune cohérence, puisque ne pas désirer ce que l'on a déjà serait un truisme total et ne référerait à aucune qualité spéciale. Or c'est d'humilité que Paul parle, c'est à dire de soumission morale volontaire à quelqu'un considéré comme supérieur.

Le texte dit donc bien que ne cherchant pas à saisir l'égalité avec Dieu, Jésus lui était inférieur et l'est RESTE HUMBLEMENT.
Citation:
Et alors ? les TJ sont tout à fait d'accord avec ça. Jésus était bien Fils de Dieu et non Dieu. Est-il si difficile à comprendre que le Fils de quelqu'un n'est pas ce quelqu'un ?

Nuance : le Fils est pleinement Dieu mais est différent du Père qui est Dieu.
Si le Père est Dieu alors la place est justement déjà prise. Jésus est quelqu'un d'autre que Dieu.
Le Dieu trine n'a rien à voir avec le polythéisme.
Il est prouvé historiquement que :
- le concept de Trinité n'a pas de fondement biblique.
- elle provient des religions païennes, de leurs triades et de la philosophie grecque envisageant une divinité trine.
Citation:
Quel blabla extraordinairement vain ... car il n'est JUSTEMENT pas dit que Jésus est à la droite du Père mais "à la droite de DIEU" ("à la droite du Père" n'apparaît jamais, et pour cause, cette expression qui effectivement pencherait vers le trinitarisme n'a rien à voir avec la théologie biblique).

VOIR : Marc 16 : 19; Psaumes 110 : 1; Matthieu 26:64; Marc 14:62 ; Actes 2:33 ; Romains 8:34 ; Colossiens 3:1 ; Hébreux 1:3.

Je vous invite donc à garder pour vous vos sarcasmes, qui conviennent bien mieux à VOTRE propre argumentaire.

Je vous signale que c'est votre blabla, sur lequel on discute ici.
Non, car je ne faisais que poser une question naïve qui devrait recevoir une réponse biblique claire que vous n'avez nullement apportée.
Le Père est-il Dieu ? Oui.
Oui. Le NT dit même plusieurs fois que c'est le seul Dieu ...
Si le Fils est assis à la droite du Père, est-il assis à la droite de Dieu ? Oui.
Vous raisonnez à l'envers. Le texte dit "à la droite de Dieu", et c'est cette expression qu'il faut expliquer. Quelqu'un qui est assis à la droite de quelqu'un d'autre peut-il un instant se confondre avec ce quelqu'un d'autre ? Pourquoi le texte ne dit JAMAIS que Jésus "reprend la place de Dieu", "retrouve le trône de Dieu", "redevient Dieu", ou même "réintègre la Divinité", n'importe quoi, mais quelque chose qui soutiendrait l'idée que Jésus revenu au ciel, étant Dieu, retrouve pleinement la position de Dieu ?

Pourquoi, au lieu de cela, TOUT le NT représente Jésus Christ glorifié comme un être distinct de Dieu, dans le ciel ?
Si le Fils est Dieu tout comme le Père,
Le texte biblique ne soutient pas une telle idée. Jésus de son vivant a dit "le Père est plus grand que moi" et cette infériorité n'est nullement due à la kénose puisqu'elle continue APRES la désincarnation.
doit-on comprendre que Dieu le Fils est assis à la droite de Dieu le Père ?

Dans le texte biblique en lui-même, il n'est nullement parlé de "Fils" ni de "Père", et encore moins de "Dieu le Fils" ni "Dieu le Père". Il est parlé de "Jésus Christ" et de "Dieu" assis sur son trône.
Le texte s'illustre sans conteste ainsi : Dieu est sur son trône de toute éternité, il ne l'a jamais quitté. D'ailleurs, étant sur Terre, Jésus lui-même invoque son Père qu'il appelle Dieu et qui, lui, n'a pas bougé du ciel.

Quand Jésus remonte au ciel, Dieu est toujours sur son trône, et où Jésus vient-il se placer ? A la droite de ce Dieu qu'il servait. Cette position (répétée partout dans le NT) signifie sans conteste :
- Que Jésus est inférieur à Dieu selon le système biblique : quelqu'un s'asseyant à droite d'un personnage important est TOUJOURS immédiatement inférieur à ce personnage
- Que Jésus n'est pas Dieu puisqu'il s'il l'était il se rassoierait sur son trône de Dieu. Un patron quitte son entreprise quelques jours, pendant que ses employés continuent de siéger à leur place. Quant il revient (avec le même statut ou même un statut supérieur - comme l'avait Jésus), s'assied-il à la droite de sa place ou à sa place même ? A l'évidence, Jésus n'est pas le "grand patron".
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

sankaras

Avatar du membre

Messages : 189
Enregistré le : 02 sept. 2007 05:42

Ecrit le 13 sept. 2007 11:56

Message par sankaras

Au fait !!! Où se trouve le mot "trinité" dans la Bible ?

Le mot trinité vient du mot "Triade".
Voici une définition du dictionnaire :
Groupe de trois divinités associées dans un même culte. Triade Capitoline (Jupiter, Junon et Minerve).

Et où se trouve cette Triade Capitoline ? A Rome bien sûr !!!
Mais peut être que c'est juste une coïncidence.

Où est ce que c'est aussi écrit dans la bible, qu'il faut adoré des statues comme le font les adeptes de la religion de trinité ?

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 13 sept. 2007 12:14

Message par la_trinite_sainte

sankaras a écrit :Au fait !!! Où se trouve le mot "trinité" dans la Bible ?

Le mot trinité vient du mot "Triade".
Voici une définition du dictionnaire :
Groupe de trois divinités associées dans un même culte. Triade Capitoline (Jupiter, Junon et Minerve).

Et où se trouve cette Triade Capitoline ? A Rome bien sûr !!!
Mais peut être que c'est juste une coïncidence.

Où est ce que c'est aussi écrit dans la bible, qu'il faut adoré des statues comme le font les adeptes de la religion de trinité ?

Sankara reste dans le sujet svp


Dans la Bible il y a aussi un passage qui dit ne pas suivre les faux prophéte comme le fait ceux de la confession de sankara, cela te fais plaisir ce genre d'intervention ou tu préfère pas un échange.

Pour répondre à ton accusation, les catholiques n'adore absolument pas les statuts qui sont dans les églises catholique, notre adoration va uniquement pour DIEU, pour les saints il ni à que du respect de la vénération.
Modifié en dernier par la_trinite_sainte le 13 sept. 2007 12:26, modifié 1 fois.
Image <<=== Site Catholique.
BLOG : http://jesusvraidieu.skyrock.com/ FORUM : http://forum-religions.comHébreux 1-6 : Que tous les anges de Dieu adorent Jésus ! voir TMN 1963

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 13 sept. 2007 12:16

Message par la_trinite_sainte

La Divinité de JESUS dans le Nouveau Testament :

a. Il est le Verbe de Dieu incarné comme le révèle Jean (Jean 1,1-14).

b. Jésus dit qu'il existait dès avant Abraham (Jean 8,56-59). Sa gloire était auprès de Dieu "avant la création du monde" (Jean 17,5).

c. Les juifs comprirent que Jésus se présentait comme l'égal de Dieu et il ne le nia point (Jean 5,18 & 10,33).

d. A Philippe qui lui demande : "Montre-nous le Père", Jésus répond : "Qui m'a vu a vu le Père ! Comment peux-tu dire montre-nous le Père ?" (Jean 14,8-9).

e. Thomas reconnaît la divinité de Jésus après sa Résurrection et lui dit : "Monseigneur et mon Dieu" (Jean 20,27-29).

f. "...le Christ est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement" (Romains 9,5).

g. "…En Lui (Jésus) habite la plénitude de la divinité corporellement" (Colossiens 2,6-9).

h. "Dieu fit les siècles par Jésus" (Hébreux 1,2) "... Jésus est bien supérieur aux anges" (Hébreux.1,4)... "lorsque Dieu introduit le Premier-né dans le monde, Il dit : Que tous les anges de Dieu l'adorent" (Hébreux 1,6). Ceci contredit les Témoins de Jéhovah qui prétendent que Jésus est l'incarnation de l'Archange Michel, vu que "Jésus est bien supérieur aux anges" qui, de surcroît, doivent "l'adorer".

i. St Paul dit aussi : La dignité de Jésus est plus grande que celle de Moïse "dans la mesure même où la dignité du constructeur d'une maison est plus grande que la maison elle-même... et Celui qui a tout construit c'est Dieu...". Jésus est donc le "Constructeur" de Moïse et de l'Univers entier (Hébreux 3,3-4) et le Constructeur n'est autre que Dieu.

j."En attendant la bienheureuse espérance et l'Apparition de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur, le Christ Jésus..." (Tite 2,13).


La divinité du Messie dans l'Ancien Testament :


a. La nécessité de la venue de Dieu Lui-même sur la terre était vivement ressentie par le prophète Isaïe au VIIIème siècle av.J.-C.. Assoiffé de cette venue, il s'exclama :

"Ah ! si Tu déchirais les cieux et si Tu descendais !" (Isaïe 63,19).

Les noms attribués au Messie par Isaïe révèlent sa divinité : "Père Eternel" et "Dieu-Fort" (Isaïe 9,5).

b. Le prophète Ezéchiel vit le Messie comme un être à l'apparence humaine qui avait l'aspect de la gloire de Dieu (Ezéchiel 1,26-28).

c. Le prophète Michée au VIIIème siècle av.J.-C. révèle que les jours du Messie attendu remontent au jour d'Eternité (Michée 5,1).
Modifié en dernier par la_trinite_sainte le 13 sept. 2007 12:27, modifié 2 fois.
Image <<=== Site Catholique.
BLOG : http://jesusvraidieu.skyrock.com/ FORUM : http://forum-religions.comHébreux 1-6 : Que tous les anges de Dieu adorent Jésus ! voir TMN 1963

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17692
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 13 sept. 2007 12:22

Message par medico

le fait d'êrtre a coté de DIEU ne fait pas de JESUS DIEU !
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 13 sept. 2007 12:23

Message par la_trinite_sainte

medico a écrit :le fait d'êrtre a coté de DIEU ne fait pas de JESUS DIEU !
Mais amplement suffisant pour JESUS afin de faire comprendre à ceux qui ont des oreilles !
Image <<=== Site Catholique.
BLOG : http://jesusvraidieu.skyrock.com/ FORUM : http://forum-religions.comHébreux 1-6 : Que tous les anges de Dieu adorent Jésus ! voir TMN 1963

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 13 sept. 2007 12:24

Message par Nhoj

Pas du tout. Contre la trinité il y a des dizaines de versets clairs et non pas à interpréter.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 13 sept. 2007 12:32

Message par la_trinite_sainte

Nhoj a écrit :Pas du tout. Contre la trinité il y a des dizaines de versets clairs et non pas à interpréter.
Mais sur la Divinité de JESUS, Nhoj toi qui a une grande connaissance de la Bible, que pense tu des références ci dessus ?
Image <<=== Site Catholique.
BLOG : http://jesusvraidieu.skyrock.com/ FORUM : http://forum-religions.comHébreux 1-6 : Que tous les anges de Dieu adorent Jésus ! voir TMN 1963

sankaras

Avatar du membre

Messages : 189
Enregistré le : 02 sept. 2007 05:42

Ecrit le 14 sept. 2007 08:13

Message par sankaras

Mais non, les Témoins de Jéhovah ne suivent pas des prophètes qui rendent un culte aux statues !!

Les Témoins de Jéhovah s'efforcent uniquement de suivre ce qu'enseigne la Bible...

En Deutéronome 4:2 Moïse a dit : "Vous ne devez rien ajouter à la parole que je vous commande, et vous n'en devez rien retrancher, afin de garder les commandements de Jéhovah votre Dieu que je vous commande."

Jésus lui même a dit en matthieu 4:10 "c'est Jéhovah ton Dieu que tu dois adorer, et c'est à lui seul que tu dois offrir un service sacré".

Révélation 19:10 nous dit : Alors je suis tombé devant ses pieds pour l'adorer. Mais il me dit : "Attention ! Ne fais pas cela ! Je ne suis que ton coesclave et celui de tes frères qui possèdent cette oeuvre : rendre témoignage à Jésus. Adore Dieu ; en effet, rendre témoignage à Jésus, c'est ce qui inspire la prophétie.

Mais toi, "la trinité sainte", toi qui a encore une plus grande connaissance de la Bible, dis nous où se trouve le mot "trinité" dans la Bible si tu ne peux pas nous dire pourquoi il y a des statues dans les églises des adeptes de la religion trinité.


Deutéronome 5:8 :
"tu ne dois pas te faire d'image sculptée, aucune forme qui ressemble à quoi que ce soit qui est dans les cieux en haut, ou qui est sur la terre en bas, ou qui est dans les eaux sous la terre...

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités