La divinité de Jésus - Qu'en dit la Bible?

Forum : Discutions libres
Verrouillé
Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 26 janv. 2008 18:29

Message par Chercheur de la Vérité

medico a écrit :SI JESUS est DIEU pourquoi reçoit il des révélation de la part de DIEU!

(Révélation 1:1) [...] Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses esclaves les choses qui doivent arriver bientôt. Et [...]
Parce que Jésus est un être humain également. Dans son humanité, il s'est lui-même limité (cf. l'épître aux Philippiens où tout est expliqué).

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17740
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 26 janv. 2008 18:37

Message par medico

faux car quand JEAN a écrit l'apocalypse il était au ciel avec son pére donc il y avait belle lurette qu'il était avec DIEU.
cela montre tout simplement que même ressucité JESUS était subordonné a DIEU.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 26 janv. 2008 18:53

Message par Chercheur de la Vérité

medico a écrit :faux car quand JEAN a écrit l'apocalypse il était au ciel avec son pére donc il y avait belle lurette qu'il était avec DIEU.
cela montre tout simplement que même ressucité JESUS était subordonné a DIEU.
On parle de Jésus Christ : l'incarnation humaine du Fils.
Je note cependant que vous constatez que Jésus est encore appelé Jésus alors qu'il est ressuscité et retourné auprès du Père. Vous remarquerez qu'il n'est pas appelé "Michel", contrairement à ce que racontent vos bouquins.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17740
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 26 janv. 2008 19:00

Message par medico

ne changez pas de sujet cela est une preuve d'un manque d'argument .
QUAND JEAN parle sur JESUS dans le livre de l'apocalyspe c'est toujours en tant que fils glorieux jamais dans son humanité et JESUS tout glorieux qu'il est recoit un message de la partde son pére.mais que se soit au ciel ou sur terre JESUS était et est subordonné.
(Jean 12:49) 49 parce que je n’ai pas parlé de mon propre mouvement, mais le Père qui m’a envoyé m’a donné un commandement quant à ce que je devais dire et à ce que je devais prononcer [...]
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 27 janv. 2008 04:46

Message par Chercheur de la Vérité

medico a écrit :ne changez pas de sujet cela est une preuve d'un manque d'argument .
QUAND JEAN parle sur JESUS dans le livre de l'apocalyspe c'est toujours en tant que fils glorieux jamais dans son humanité et JESUS tout glorieux qu'il est recoit un message de la partde son pére.mais que se soit au ciel ou sur terre JESUS était et est subordonné.
(Jean 12:49) 49 parce que je n’ai pas parlé de mon propre mouvement, mais le Père qui m’a envoyé m’a donné un commandement quant à ce que je devais dire et à ce que je devais prononcer [...]
Vous ne tenez pas compte du contexte. Jésus devait-il déclarer ouvertement : "Je suis Dieu, adorez-moi !" ou laisser ses disciples le découvrir ? Il les a laissés découvrir sa divinité absolument égale d'avec le Père et ils y sont parvenus. Ainsi, Thomas, représdentant ultime du scepticisme, déclara : "Mon Seigneur et mon Dieu !"

Jésus s'adressait à des humains qui avaient déjà du mal à comprendre qu'il puisse être le Fils de Dieu. Jean déclare, dans son Évangile, que Jésus est le Verbe et que le Verbe était avec Dieu et que le Verbe était Dieu. Il faut une sacrée gymnastique pour interpréter cela de manière contraire : "Il est écrit que Jésus est Dieu ? Alors c'est qu'il ne l'est pas."

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 27 janv. 2008 06:22

Message par Irmeyah

Pour débattre sur la Trinité, il est important, selon moi, que l'on sache de quoi la Trinité retourne. Non ? Alors, rien ne sert de débattre.
Précisément ce fil ne parle pas de la TRINITE (nous sommes dans un forum TJ qui traite de doctrines TJ, non des autres doctrines), mais de la notion de divinité du Fils, et du sens de cette expression pour les chrétiens qui veulent s'en tenir à la vérité biblique. En ce qui concerne l'origine non divine et humaine de la Trinité, je vous envoie un article en MP.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 27 janv. 2008 09:30

Message par Chercheur de la Vérité

Irmeyah a écrit : Les anges adorent Dieu, les hommes adorent Dieu. Donc, de ce point de vue, anges et hommes sont égaux. Cette idée est justifiée par le contexte des passages concernés. A chaque fois, anges ou apôtres qui refusent la révérence veulent par là signifier qu'ils sont égaux avec la personne et que c'est à Dieu qu'il faut se soumettre, non à eux.
Donc, vous devez admettre que le Fils et le Père sont égaux puisqu'il est écrit :

"et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne" (Hébreux 1,3).

Vous avez affirmé, par ailleurs, qu'un père (humain) et un fils (humain) ne sont jamais égaux. Et là, vous soutenez que les anges et les humains sont égaux parce qu'ils adorent Dieu ? Êtes-vous bien certain que la manière dont les anges adorent Dieu et la manière dont les hommes adorent Dieu est la même ? Je vous invite à relire la Bible, si vous l'avez déjà fait dans votre vie.

Comment juger deux notions égales quand l'une se tient devant Dieu et que l'autre ne peut le voir ?

Comment concevoir une égalité entre un être qui n'a jamais péché (un ange) et un autre qui est pécheur dès ses origines (un homme) ?

Comment concevoir une égalité entre ceux qui sont chargés d'exécuter, entre autres missions, les jugements de Dieu sur les individus et ces mêmes individus ? (2 Th 1,7-8)
Qui vous a dit que l'espérance céleste n'était pas "égale" à l'espérance terrestre ? Qui vous a dit que Corneille n'avait pas lui aussi l'espérance céleste, en outre ?
À partir du moment où la situation n'est pas la même, il n'y a pas égalité selon certains de vos arguments. Apparemment, la notion d'égalité change selon le sujet qu'on aborde. L'égalité n'existe pas quand on risquerait de déduire que le Fils est égal au Père, l'égalité existe quand on aborde un sujet qui ne risque pas de déboucher sur la question de l'égalité Père-Fils.
La bonne blague ! Un poisson dans le net n'est pas sérieux, même pas la peine d'analyser ces pauvres arguments paraphrastiques et plein de pétitions de principes (Jésus est Dieu car Thomas dit Dieu à Jésus, Thomas dit Dieu à Jésus, donc Jésus est Dieu, quelle logique implacable et très subtile !).
Pour vous, Jésus est l'homme le plus parfait qu'ait porté la terre. Il est tellement parfait, qu'il est d'une humilité sans comparaison avec n'importe quel homme que la terre ait pu porter.

Thomas crie à Jésus : "Mon Seigneur et mon Dieu !" Jésus ne reprend pas Thomas. Or, Jésus est humble. S'il n'est pas Dieu, il aurait repris Thomas. Il ne l'a pas fait : c'est qu'il est Dieu.

Vous me dites que ce site n'est pas sérieux car il s'appuie sur un passage clair et évident pour synthétiser les preuves bibliques de la divinité (avoir la nature divine signifie être Dieu) du Christ. Or, vous vous appuyez sur des interprétations foireuses de passages beaucoup moins clairs pour affirmer que Jésus n'est pas Dieu ! Avez-vous un seul passage de la Bible qui dise explicitement : "Jésus n'est pas Dieu" ?

Qui est le plus sérieux : Unpoissondanslenet ou Irmeyah ?
Je ne vois pas de quoi vous parlez. S'il y a selon vous plusieurs Dieux distincts qui ont créé la Terre, alors c'est vous le polythéiste. Pour nous Dieu est un.
En effet, je l'avais remarqué : vous ne voyez rien.
Je vais créer un sujet sur la Genèse, s'il n'existe pas déjà. J'espère vous avoir comme interlocuteur.
J'ai longuement fait les recherches nécessaires. Jésus n'est effectivement jamais assimilé à Dieu, mais à son Fils, assis à sa droite dans les cieux. Celui qui est assis à côté de quelqu'un n'est pas ce quelqu'un : Jésus n'est donc pas Dieu mais celui qui est à la droite de Dieu. Relisez vos textes et vous le constaterez par vous-même.
Jean 1,1 a écrit :Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Jean 20,28-29 a écrit :Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Jésus lui dit: Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru!
Philippiens 2,6 a écrit :lequel, existant en forme de Dieu
Hébreux 1,3 a écrit :et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne
J'ai suivi votre conseil : en effet, c'est plus clair, j'ai constaté par moi-même...

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 27 janv. 2008 11:41

Message par Irmeyah

Irmeyah a écrit:
Citation:
C'est bien connu : les anges sont les égaux des hommes.

Les anges adorent Dieu, les hommes adorent Dieu. Donc, de ce point de vue, anges et hommes sont égaux. Cette idée est justifiée par le contexte des passages concernés. A chaque fois, anges ou apôtres qui refusent la révérence veulent par là signifier qu'ils sont égaux avec la personne et que c'est à Dieu qu'il faut se soumettre, non à eux.


Donc, vous devez admettre que le Fils et le Père sont égaux puisqu'il est écrit :

"et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne" (Hébreux 1,3).
L'homme est également à l'image de Dieu, cela ne fait pas de lui l'égal de Dieu. Jésus est précisément le reflet de Dieu et non Dieu ...
Vous avez affirmé, par ailleurs, qu'un père (humain) et un fils (humain) ne sont jamais égaux. Et là, vous soutenez que les anges et les humains sont égaux parce qu'ils adorent Dieu ?
Vous mélangez tout. Un père humain est supérieur à son fils relativement. Par contre, tous les êtres de l'univers (y compris le Fils) sont inférieurs à Dieu, mais de manière absolue. Les anges et les humains sont égaux EN CE qu'ils adorent Dieu.
Êtes-vous bien certain que la manière dont les anges adorent Dieu et la manière dont les hommes adorent Dieu est la même ?
Qu'importe. Les anges et les humains sont égaux EN CE qu'ils adorent Dieu les uns avec les autres.
Citation:
Pierre, selon votre théologie incohérente de l'espérance dichotomique, est appelé à l'espérance céleste. Pas très égalitaire, comme conception. Donc, il n'est pas l'égal de Corneille.

Qui vous a dit que l'espérance céleste n'était pas "égale" à l'espérance terrestre ? Qui vous a dit que Corneille n'avait pas lui aussi l'espérance céleste, en outre ?

À partir du moment où la situation n'est pas la même, il n'y a pas égalité selon certains de vos arguments. Apparemment, la notion d'égalité change selon le sujet qu'on aborde. L'égalité n'existe pas quand on risquerait de déduire que le Fils est égal au Père, l'égalité existe quand on aborde un sujet qui ne risque pas de déboucher sur la question de l'égalité Père-Fils.
Vous pérorez. Ce qui est sûr, c'est que le NT, et la Bible en général insiste constamment, et sans exception, sur la soumission du Fils à Dieu, son Père, qu'il s'agisse de Jésus incarné, ou qu'il s'agisse du Fils dans sa gloire céleste.
Comprenez bien : étant donné que la Bible représente constamment (et sans exception) le Fils dans sa position céleste comme soumis à Dieu, il est impossible d'identifier ce fils à Dieu. A ce sujet relisez notamment 1 Corinthiens 15 : 20-28, 3 : 23, 11 : 3 ; Jean 14 : 28, 20 : 17 ; Ephésiens 1 : 17.
Pour vous, Jésus est l'homme le plus parfait qu'ait porté la terre. Il est tellement parfait, qu'il est d'une humilité sans comparaison avec n'importe quel homme que la terre ait pu porter.
Exactement. Or Dieu peut-il être humble ? Non. Dieu est à la hauteur de sa position suprême, et à cette position, l'humilité (capacité d'être près du sol, étymologiquement), ne convient certainement pas. Par contre, Jésus n'était pas qu'un être parfait, il est le Fils de Dieu et le chef des armées angéliques, le Messie promis et le Roi messianique promis par Dieu, le Médiateur de son dessein.
Thomas crie à Jésus : "Mon Seigneur et mon Dieu !" Jésus ne reprend pas Thomas. Or, Jésus est humble. S'il n'est pas Dieu, il aurait repris Thomas. Il ne l'a pas fait : c'est qu'il est Dieu.
Jésus n'avait besoin de reprendre Thomas que si et seulement si ce que dit Thomas AURAIT PU être interprété A VOTRE MANIERE. Jésus ne reprend pas Thomas, c'est tout simplement que votre interprétation n'est même pas à l'ordre du jour ...
Vous me dites que ce site n'est pas sérieux car il s'appuie sur un passage clair et évident pour synthétiser les preuves bibliques de la divinité (avoir la nature divine signifie être Dieu) du Christ. Or, vous vous appuyez sur des interprétations foireuses de passages beaucoup moins clairs pour affirmer que Jésus n'est pas Dieu ! Avez-vous un seul passage de la Bible qui dise explicitement : "Jésus n'est pas Dieu" ?
Oui. La Bible affirme sans cesse que Jésus est le Fils, le Messie, l'Agneau de Dieu. Jamais qu'il est Dieu. Dans ce contexte, il est absurde d'identifier Jésus à son Père (qui lui est affirmé comme seul Dieu, et comme vous dites nous sommes monothéistes).
Jean 1,1 a écrit:
Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Soit elle est avec Dieu, soit elle est Dieu. Il y a un des deux propos qu'il faut soit supprimer, soit relativiser. Or, le reste du Nt invite à considérer la position de Jésus, le Fils, comme inférieure et soumise à Dieu.

Jean 20,28-29 a écrit:
Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Jésus lui dit: Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru!
Unique texte de toutes les Ecritures ou le mot de Dieu est appliqué directement à Jésus, s'il faut interpréter ce terme comme devant être appliqué à Jésus. En ce qui me concerne il ne me gêne pas. Pour moi Thomas a reconnu ici la nature divine de Jésus, tout comme dans l'AT, le Messie est qualifié de "Dieu fort". Sans pour autant être assimilé au Dieu Très-Haut, le Tout-Puissant, le Père : Jéhovah.
Philippiens 2,6 a écrit:
lequel, existant en forme de Dieu
"en forme de Dieu", et non "étant Dieu" ...
Hébreux 1,3 a écrit:
et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne
"reflet de Dieu", et non "Dieu"...
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 27 janv. 2008 12:16

Message par Chercheur de la Vérité

Irmeyah a écrit : L'homme est également à l'image de Dieu, cela ne fait pas de lui l'égal de Dieu. Jésus est précisément le reflet de Dieu et non Dieu ...
Que signifie :"L'homme est à l'image de Dieu" ? Quel est le contexte de cette affirmation ? À quelle époque remonte cette affirmation ? Est-il dit exactement la même chose ou quelque chose de semblable concernant Jésus ? Pas vraiment. Pas du tout, même. L'expression utilisée est "l'expression parfaite de sa nature". Jésus est l'expression parfaite, la représentation parfaite de la nature de Dieu.
Vous mélangez tout. Un père humain est supérieur à son fils relativement. Par contre, tous les êtres de l'univers (y compris le Fils) sont inférieurs à Dieu, mais de manière absolue. Les anges et les humains sont égaux EN CE qu'ils adorent Dieu.
Si Jésus est la parfaite représentation de Dieu, s'il en est la parfaite image, il ne peut être inférieur à Dieu car il ne peut qu'être Dieu.
Qu'importe. Les anges et les humains sont égaux EN CE qu'ils adorent Dieu les uns avec les autres.
Non, cela n'importe pas. Il y a une différence fondamentale de nature et de fonction entre les anges et les hommes. Il n'y a pas d'égalité possible car il y a incomparabilité.
Vous pérorez. Ce qui est sûr, c'est que le NT, et la Bible en général insiste constamment, et sans exception, sur la soumission du Fils à Dieu, son Père, qu'il s'agisse de Jésus incarné, ou qu'il s'agisse du Fils dans sa gloire céleste.
Oui, vous auriez raison si vous expurgiez la Bible de ses passages qui posent problème à votre doctrine. Voyez-vous, et c'est une constante, vous tordez les Écritures dès qu'elles ne rencontrent plus vos croyances en leur faisant dire le contraire de ce qu'elles explicitent. Vous déclarez, par provocation et sans fondement, que la Bible insiste constamment et sans exception sur la soumission du Fils au Père.

Vous maniez le mensonge et la provocation comme Bruce Lee le nunchaku en son temps.
Comprenez bien : étant donné que la Bible représente constamment (et sans exception) le Fils dans sa position céleste comme soumis à Dieu, il est impossible d'identifier ce fils à Dieu. A ce sujet relisez notamment 1 Corinthiens 15 : 20-28, 3 : 23, 11 : 3 ; Jean 14 : 28, 20 : 17 ; Ephésiens 1 : 17.
Le problème des témoins de jéhovah est qu'ils ont un total mépris pour la Bible qu'ils croient restreinte à 4 versets. Revoyez votre manière de noter les références bibliques car je n'ai rien compris à votre charabia.
Exactement. Or Dieu peut-il être humble ? Non. Dieu est à la hauteur de sa position suprême, et à cette position, l'humilité (capacité d'être près du sol, étymologiquement), ne convient certainement pas. Par contre, Jésus n'était pas qu'un être parfait, il est le Fils de Dieu et le chef des armées angéliques, le Messie promis et le Roi messianique promis par Dieu, le Médiateur de son dessein.
Un Dieu qui se repent est-il un Dieu humble ? Il me semble, n'est-ce pas... Reste à savoir si Dieu s'est repenti et si ce repentir est mentionné dans la Bible.
Jésus n'avait besoin de reprendre Thomas que si et seulement si ce que dit Thomas AURAIT PU être interprété A VOTRE MANIERE. Jésus ne reprend pas Thomas, c'est tout simplement que votre interprétation n'est même pas à l'ordre du jour ...
Encore une fois, votre raisonnement pose problème : il y a conflit cognitif. Vous pensez que parce que Jésus n'a pas repris Thomas, cela invalide ma compréhension. Toutefois, et je note l'absence de rigueur intellectuelle, vous ne développez pas. Je comprends : vous ne pouvez pas développer puisque votre affirmation ne repose sur rien.

L'expression : "Nom de Dieu !" est-elle une expression sémitique ? L'expression "Dieu !" est-elle une interjection sémitique ? Si oui, il doit y avoir d'autres traces dans la Bible ou la littérature juive. Aucune trace. Donc, la parole de Thomas ne peut pas être une interjection et il faut admettre que Thomas s'adressait à Jésus.

Vous n'avez pas la volonté intellectuelle ni les moyens argumentatifs de vos viles attaques sournoises et diaboliques. Cessez de pleurnicher et de nous faire état de vos fantasmes. Réflechissez si cela vous est permis par vos gourous et débattez. Je sais que je vous bouscule et que je met en danger vos croyances non-bibliques. Mais c'est cela, le conflit cognitif : la confrontation entre ce que vous croyez savoir d'une réalité et ce que vous découvrez effectivement de cette même réalité.
Oui. La Bible affirme sans cesse que Jésus est le Fils, le Messie, l'Agneau de Dieu. Jamais qu'il est Dieu. Dans ce contexte, il est absurde d'identifier Jésus à son Père (qui lui est affirmé comme seul Dieu, et comme vous dites nous sommes monothéistes).
Correction : vous n'êtes pas monothéistes, vous êtes nestoriens. Nuance.
Si vous affirmez que la Bible ne dit jamais que Jésus est Dieu, que faites-vous de :
Hébreux 1,6 a écrit :Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité
?

Vous avez prétendu que la Bible ne dit jamais que Jésus est Dieu. Je viens de démontrer que vous mentez.
Soit elle est avec Dieu, soit elle est Dieu. Il y a un des deux propos qu'il faut soit supprimer, soit relativiser. Or, le reste du Nt invite à considérer la position de Jésus, le Fils, comme inférieure et soumise à Dieu.
Apparemment, Jean n'est pas d'accord avec vous : il n'y a rien à relativiser, surtout pas à la lecture de l'Évangile selon Jean qui contient moult passages attestant la pleine divinité de Jésus.
Unique texte de toutes les Ecritures ou le mot de Dieu est appliqué directement à Jésus, s'il faut interpréter ce terme comme devant être appliqué à Jésus. En ce qui me concerne il ne me gêne pas. Pour moi Thomas a reconnu ici la nature divine de Jésus, tout comme dans l'AT, le Messie est qualifié de "Dieu fort". Sans pour autant être assimilé au Dieu Très-Haut, le Tout-Puissant, le Père : Jéhovah.
Tiens, plus haut vous affirmiez que jamais le mot Dieu n'était appliqué à Jésus ! Revirement de situation. Là, vous nuancez en prétendant que c'est le seul passage. Vous en connaissez au moins un second, maintenant. En voulez-vous d'autres ?

Quant à l'expression de "Dieu-fort", qu'a-t-elle de dérangeant par rapport à celle de "Tout-Puissant" ? Le Tout-Puissant est forcément le Dieu-Fort !
"en forme de Dieu", et non "étant Dieu" ...
Un être en forme de chat est un...
"reflet de Dieu", et non "Dieu"...
Démonstration faite plus haut que cette traduction n'est pas la meilleure après que j'aie lu le texte original. J'ai commis une erreur et si vous connaissez un tant soi peu le grec koine et que vous pouvez vérifier le texte original, vous l'admettrez également.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17740
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 27 janv. 2008 14:02

Message par medico

Vous ne tenez pas compte du contexte. Jésus devait-il déclarer ouvertement : "Je suis Dieu, adorez-moi !" ou laisser ses disciples le découvrir ? Il les a laissés découvrir sa divinité absolument égale d'avec le Père et ils y sont parvenus. Ainsi, Thomas, représdentant ultime du scepticisme, déclara : "Mon Seigneur et mon Dieu !"
si nous tenons du contexte .expliquez moi pourquoi PIERRE à répondu cela a la question de JESUS pour savoir qu'il il était !
(Matthieu 16:15-16) 15 Il leur dit : “ Mais vous, qui dites-vous que je suis ? ” 16 En réponse Simon Pierre dit : “ Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant [...]

PIERRE ne dit pas tu es DIEU mais tu es le fils de DIEU.
ET CONCERNANT LES PAROLES DE THOMAS dans JEAN 20:28 voila ce que dit un professeur.
John Martin Creed, professeur de théologie à l’université de Cambridge, fit remarquer : “L’exclamation d’adoration de saint Thomas : ‘Mon Seigneur et mon Dieu’ (Jean 20:28), n’est pas tout à fait la même chose que le fait de désigner sans restriction le Christ comme étant Dieu et ces paroles doivent être contrebalancées par celles que le Christ ressuscité adressa à Marie Madeleine (v. 17) : ‘Va-t’en chez mes frères et dis-leur : “Je monte vers mon Père et votre Père et vers mon Dieu et votre Dieu.”’”
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 27 janv. 2008 14:21

Message par Chercheur de la Vérité

medico a écrit : si nous tenons du contexte .expliquez moi pourquoi PIERRE à répondu cela a la question de JESUS pour savoir qu'il il était !
(Matthieu 16:15-16) 15 Il leur dit : “ Mais vous, qui dites-vous que je suis ? ” 16 En réponse Simon Pierre dit : “ Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant [...]

PIERRE ne dit pas tu es DIEU mais tu es le fils de DIEU.
Tout simplement parce que Pierre n'a pas encore conscience de qui est vraiment Jésus. Admettre la filiation divine de Jésus était un préalable pour comprendre par la suite qui est vraiment le Fils.

ET CONCERNANT LES PAROLES DE THOMAS dans JEAN 20:28 voila ce que dit un professeur.
John Martin Creed, professeur de théologie à l’université de Cambridge, fit remarquer : “L’exclamation d’adoration de saint Thomas : ‘Mon Seigneur et mon Dieu’ (Jean 20:28), n’est pas tout à fait la même chose que le fait de désigner sans restriction le Christ comme étant Dieu et ces paroles doivent être contrebalancées par celles que le Christ ressuscité adressa à Marie Madeleine (v. 17) : ‘Va-t’en chez mes frères et dis-leur : “Je monte vers mon Père et votre Père et vers mon Dieu et votre Dieu.”’”
Et alors ?

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17740
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 27 janv. 2008 15:35

Message par medico

Chercheur de la Vérité
Tout simplement parce que Pierre n'a pas encore conscience de qui est vraiment Jésus. Admettre la filiation divine de Jésus était un préalable pour comprendre par la suite qui est vraiment le Fils.
mais c'est pas PIERRE qui a cette révélation c'est DIEU lui même qui lui fait dire.(Matthieu 16:16-17) 16 En réponse Simon Pierre dit : “ Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. ” 17 Jésus lui dit alors : “ Heureux es-tu, Simon fils de Yona, parce que ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé [cela], mais mon Père qui est dans les cieux [/b
donc DIEU ne dit pas en parlant de JESUS qu'il es DIEU mais tout simplement fils de DIEU .
donc votre argument tombe a l'eau.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 27 janv. 2008 17:12

Message par Chercheur de la Vérité

Non, mon argument ne tombe pas à l'eau, cher Medico. Je m'explique : à l'instant précis où Pierre répond à Jésus avec l'aide du Père, a-t-il pleinement connaissance de tout ? Jésus n'a-t-il pas déclaré, plus tard, que la connaissance viendra petit à petit et qu'à cet effet il enverra le Paraclet afin de les aider dans leur discernement ? Merci.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17740
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 27 janv. 2008 17:35

Message par medico

a bon DIEU le pére ne peu pas dire a PIERRE qui est exactement JESUS ! drole d'argument.
(Matthieu 16:17) 17 Jésus lui dit alors : “ Heureux es-tu, Simon fils de Yona, parce que ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé [cela], mais mon Père qui est dans les cieux [...]

DIEU révéle tout simplementque JESUS et son fils.point.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Chercheur de la Vérité

Avatar du membre

Messages : 114
Enregistré le : 20 janv. 2008 05:09

Ecrit le 28 janv. 2008 15:13

Message par Chercheur de la Vérité

medico a écrit :a bon DIEU le pére ne peu pas dire a PIERRE qui est exactement JESUS ! drole d'argument.
(Matthieu 16:17) 17 Jésus lui dit alors : “ Heureux es-tu, Simon fils de Yona, parce que ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé [cela], mais mon Père qui est dans les cieux [...]

DIEU révéle tout simplementque JESUS et son fils.point.
Était-il absolument nécessaire à ce moment que Pierre sache tout ? Non.
Selon votre thèse, Dieu aurait dû tout révéler à chaque homme et ce, depuis le début de la procréation humaine. Argument qui ne tient donc pas la route.

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités