La divinité de Jésus - Qu'en dit la Bible?

Forum : Discutions libres
Verrouillé
sankaras

Avatar du membre

Messages : 189
Enregistré le : 02 sept. 2007 05:42

Ecrit le 09 sept. 2007 11:01

Message par sankaras

Jésus posait un problème ("politikkk") car il ne reconnaissait pas l'autorité de César.
Jésus égarait la foule (jean 7:12 : Les uns disaient : "c'est un homme de bien". D'autre disaient : "Non, il égare la foule.")

Pour Jésus, César n'est pas un dieu...
Le prétexte pour condamné Jésus, ça a été le blasphème...

Ce procès contre Jésus était une mis en scène (exactement comme le procès de...Socrate par exemple)

Caïphe a déchiré ses vêtements pour accentuer son accusation devant le juge...

Jésus est mort parce qu'il s'est dit "fils de dieu". Samson et Jean le Baptiste sont aussi mort...

Jésus était une personne humble. Dans ce cas, Jamais Jésus aurait affirmé être l'égal de Dieu...
Par contre, une personne orgueilleuse comme pharaon ou César aurait très bien pu se prétendre l'égal de dieu.

Les grands prêtres, ont fait pression sur Pilate !!!!!!!!!?????
Mais Pilate était un préfet romain !
Jésus représentait une menace pour l'autorité de rome. Pilate avait donc intérêt à se débarrasser "du Rebel".

Les évangélistes du nouveau testament ont ils écrit la Bible dans le but de faire passer les juifs pour des méchants et les romains pour des gentils ??!!!

Qu' a dit paul en 1thessaloniciens 2:14,15 ? : "...vous aussi, vous avez commencé à subir de la part de vos propres compatriotes les mêmes choses qu'elles aussi subissent de la part des Juifs, qui ont tué le seigneur Jésus et les prophètes, et qui nous ont persécutés. De plus, ils ne plaisent pas à Dieu (!!!!!!!!!!!!!!!!!), mais ils sont contre les intérêts de tous les hommes (!!!!!!!!!!!!!!!!!!)...
Ce passage de la Bible a été très très préjudiciable aux juifs...

Par contre les évangélistes font dire à un soldat romain en marc 15:39 : "vraiment, cet homme était le fils de Dieu."

Et donc, les gentils gentils, se sont les romains, et leur capital : rome bien sûr.

Thiebault, tu te souviens ? Martin Luther s'est indigné contre l'hypocrisie du vatican (qui se trouve à rome) dans sa "querelle des Indulgences".

Enfin, pour continuer sur..."la sainte trinité" :
Le mot trinité vient du mot "Triade".
Voici une définition du dictionnaire : Groupe de trois divinités associées dans un même culte. Triade Capitoline (Jupiter, Junon et Minerve).

Devinez où se trouve cette Triade Capitoline ? A Rome bien sûr !!!
Mais peut être que c'est juste une coïncidence...

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 09 sept. 2007 11:48

Message par Thiebault

Je t'invite à discuter sur le forum catholique. Ici, c'est un forum de témoins de Jehovah. Mais sache que tu as une très mauvaise perception de Jésus. L'impression que tu te fais de lui est tirée de ton imagination et n'est pas corroborée par la Bible.

sankaras

Avatar du membre

Messages : 189
Enregistré le : 02 sept. 2007 05:42

Ecrit le 09 sept. 2007 12:18

Message par sankaras

Sur des sites non témoins de Jéhovah, je me suis déja fait "boycotter" plusieurs fois !!!
Alors que je me garde bien de ne juger personne...
On me boycotte pour...prosélytisme.

En plus, les sites non témoins de Jéhovah diffament le Nom de Jéhovah.


J'ai une très mauvaise perception de Jésus ?? Es-tu le Juge pour me juger personnellement ?

J'ai dans mon "imagination" Luc chapitre 13 verset 33...

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 09 sept. 2007 12:31

Message par Thiebault

J'avais déjà remarqué que ta seule compréhension de Jésus s'arrêtait à sa mission prophétique.

Une question me vient à l'esprit : pour toi, la Bible ne comporte qu'un seul verset ?

Une question importante aussi : pour toi, qui est Jésus ?

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 09 sept. 2007 12:51

Message par Nhoj

[modo]Retour au sujet s'il vous plaît. => La divinité de Jésus Christ.[/modo]
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

sankaras

Avatar du membre

Messages : 189
Enregistré le : 02 sept. 2007 05:42

Ecrit le 09 sept. 2007 13:16

Message par sankaras

Tu me demande si la Bible comporte un seul verset ?
C'est un peu ironique comme question ça non ? (mais j'avoue, moi aussi j'aime bien l'ironie, je m'excuse de faire du hors sujet...)

Pour moi Jésus est une personne qui souffrait (sur le poteau ou croix pour toi ?)

Comparons Exode 17:12 à Jean 19:18

Remarque il y a écrit MOT POUR MOT dans Exode et Jean : "l'un de ce côté-ci et l'autre de ce côté-là" !!!!

Les évangélistes du nouveau testament ont clairement comparé Jésus à Moïse là non ?
Cependant en Exode 17:12, il n'est pas précisé si Moïse avait les mains levez vers le ciel ou les mains parallèle au sol...

Y a t'il un exemple de "crucifixion" dans la Bible qui a eu lieu avant Jésus ?

Moi je ne pourrais citer que Deutéronome 21:22, 23 : si un homme a en lui un péché qui mérite la sentence de la mort ; s'il a été mis à mort et que tu l'aies pendu à un poteau (arbre dans ta bible), son cadavre ne passera pas la nuit sur le poteau (arbre)...

Jésus était aussi une personne humble (il a lavé les pieds de ses disciples)
Jésus était une personne sensible (il a pleuré quand Lazare était mort).

Jésus était même une personne qui s'est mis en colère (zélé ?) (Matthieu 21:12,13)

Jésus était une personne qui doutait (Marc 15:34)
Etc...
Pour moi Jésus est fils d'abraham ; fils de judah ; fils de David ; fils de Salomon ; etc, et donc, fils du Créateur de toute chose... Matthieu 1:17

Pour toutes les qualités de Jésus, il est un exemple.
Jésus n'a jamais demandé de le voué un culte de la personnalité.
Jésus a dit :
"Que ton Nom soit sanctifié..."

Sanctifions donc le Nom de Jéhovah...

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 09 sept. 2007 13:40

Message par Thiebault

Je ne comprends pas ton allusion à Exode 17;12 en rapport avec Jean 19;18.

Peu importe, ce débat ne m'intéresse pas vraiment (la divinité de Jésus). Je suis convaincu que Jésus était un homme, qu'il est Fils de Dieu et qu'il est Dieu.

Bonne soirée à toi.

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 09 sept. 2007 14:11

Message par la_trinite_sainte

Thierry a écrit : Jean 8:58 ne démontre absolument pas ce que vous avancez.
Déjà répondu ici:
http://www.jehovah.forum-religion.org/p ... ht=#263450
Merci de me donner votre réponse personnelle et non pas qu'un simple lien !
Image <<=== Site Catholique.
BLOG : http://jesusvraidieu.skyrock.com/ FORUM : http://forum-religions.comHébreux 1-6 : Que tous les anges de Dieu adorent Jésus ! voir TMN 1963

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 09 sept. 2007 14:40

Message par Nhoj

Il dit assez. Son lien prouve ce qui a déjà été prouvé ici. La réponse de Thierry est valide.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 10 sept. 2007 00:04

Message par la_trinite_sainte

Jésus-Christ a appelé Dieu son Père et s'est dit égal à Lui

Les premières et dernières paroles que nous connaissons de Notre-Seigneur Jésus-Christ sont une affirmation de sa relation tout à fait unique avec Dieu son Père. Quand il revoit la Vierge Marie, sa mère, et saint Joseph, son père adoptif, qui, pendant trois jours d'angoisses, l'ont cherché vainement, il leur dit: Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père? (Lc 2, 49). Avant d'expirer sur la croix, il s'écrie: Mon Père, je remets mon âme entre vos mains (Lc 23, 46). Dans l'Ancien Testament, Dieu est parfois appelé le Père du peuple juif (par exemple en Isaïe 64, 7), au sens de "créateur", mais jamais aucun personnage, même Moïse ou Élie, n'appelle Dieu "mon Père".

Quand il chasse les marchands du Temple, il dit: Ne faites plus de la maison de mon Père, une maison de trafic (Jn 2, 16). À la dernière Cène, voulant consoler ses disciples, il dit: Je prierai mon Père, et il vous enverra un autre Consolateur (Jn 14, 16).

Le Christ, dans ses affirmations, s'attribue la même nature que son Père. Mon Père et moi, nous sommes un (Jn 10, 30). Jésus veut montrer par là sa relation tout à fait unique vis-à-vis de Dieu, relation d'égalité de nature. Les Juifs ont compris, en entendant ces paroles, que Jésus s'attribuait la divinité... et voilà pourquoi ils veulent le lapider: Ce n'est pas pour tes bonnes oeuvres que nous te lapidons, mais à cause de ton blasphème, parce que toi qui es un homme, tu te fais Dieu... (Jn 10, 30-33).

Jésus répond à Philippe qui lui demande de montrer aux apôtres le Père: Philippe, qui me voit, voit aussi mon Père... Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? (Jn 14, 9-11).

Il est vrai que Jésus demande à ses disciples, lorsqu'ils prient, de dire Notre Père (Mt 6, 9). Mais il dit auparavant: Vous donc, priez ainsi: Notre Père. Lui même se met à part et se distingue par là de ses disciples. Il ne s'agit pour eux que d'une filiation adoptive, qui vient de l'Incarnation du Christ, Fils de Dieu (cf. Rm, 8, 15). C'est pourquoi Jésus, le jour de sa Résurrection, distingue ces deux sortes de paternité en enjoignant à sainte Marie-Madeleine: Va dire à mes frères: Je monte vers mon Père et votre Père (Jn 20, 17; cf. CEC 443).

Jésus dit: Le Père a donné au Fils le droit de juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père (Jn 5, 22-23).
Image <<=== Site Catholique.
BLOG : http://jesusvraidieu.skyrock.com/ FORUM : http://forum-religions.comHébreux 1-6 : Que tous les anges de Dieu adorent Jésus ! voir TMN 1963

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 10 sept. 2007 04:31

Message par Irmeyah

Le Christ, dans ses affirmations, s'attribue la même nature que son Père. Mon Père et moi, nous sommes un (Jn 10, 30). Jésus veut montrer par là sa relation tout à fait unique vis-à-vis de Dieu, relation d'égalité de nature.
Un verset réfute cette interprétation :
(Jean 17:20-21) 20 “ Je fais une demande, non pas seulement au sujet de ceux-ci, mais aussi au sujet de ceux qui ont foi en moi grâce à leur parole ; 21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en union avec moi et moi je suis en union avec toi, pour qu’eux aussi soient en union avec nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé.
Les Juifs ont compris, en entendant ces paroles, que Jésus s'attribuait la divinité... et voilà pourquoi ils veulent le lapider: Ce n'est pas pour tes bonnes oeuvres que nous te lapidons, mais à cause de ton blasphème, parce que toi qui es un homme, tu te fais Dieu... (Jn 10, 30-33)
Sauf que juste après Jésus les réfute et dit :
(Jean 10:36) [...] me dites-vous, à moi que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde : ‘ Tu blasphèmes ’, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu ?

Jésus ne s'est donc jamais revendiqué comme égal à Dieu (selon la théologie biblique un homme ne saurait jamais l'être - Isaie 55 : 8-9), mais comme FILS de Dieu, c'est à dire quelqu'un de subordonné à Dieu.
Jésus répond à Philippe qui lui demande de montrer aux apôtres le Père: Philippe, qui me voit, voit aussi mon Père... Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? (Jn 14, 9-11).
Formulation métaphorique qui démontre bien que la Trinité ne fonctionne nullement puisque selon ce dogme le Fils n'est pas le Père, les deux personnes sont strictement séparées : ici, il est montré que les deux personnes au contraire sont l'une dans l'autre. Jean 15 : 4-7 démontre que cette formulation métaphorique symbolise l'union totale entre des êtres, mais non leur confusion ontologique.
Il est vrai que Jésus demande à ses disciples, lorsqu'ils prient, de dire Notre Père (Mt 6, 9). Mais il dit auparavant: Vous donc, priez ainsi: Notre Père. Lui même se met à part et se distingue par là de ses disciples. Il ne s'agit pour eux que d'une filiation adoptive, qui vient de l'Incarnation du Christ, Fils de Dieu (cf. Rm, 8, 15). C'est pourquoi Jésus, le jour de sa Résurrection, distingue ces deux sortes de paternité en enjoignant à sainte Marie-Madeleine: Va dire à mes frères: Je monte vers mon Père et votre Père (Jn 20, 17; cf. CEC 443).
Exact, et il identifie ensuite ce "Père" à "son Dieu" et au "Dieu" des humains. Les humains n'ont bien qu'un Dieu n'est-ce pas ? Il s'agit donc du Père, Dieu unique de Jésus et des hommes.
Jésus dit: Le Père a donné au Fils le droit de juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père (Jn 5, 22-23).
Exact. Par contre, l'adoration ne revient qu'au Père dans la Bible : voir Jean 4 : 23.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 10 sept. 2007 04:42

Message par Thiebault

Irmeyah a écrit :Par contre, l'adoration ne revient qu'au Père dans la Bible : voir Jean 4 : 23.
Jean 9;38 : Alors il lui dit : "Oui, j'ai foi [en lui], Seigneur." Et il lui rendit hommage.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 10 sept. 2007 04:48

Message par Irmeyah

Thiebault a écrit : Jean 9;38 : Alors il lui dit : "Oui, j'ai foi [en lui], Seigneur." Et il lui rendit hommage.
Oui : on rend hommage à Jésus, mais on n'adore que Dieu, le Père. Voir :
http://perso.orange.fr/nw/mat211.htm
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 10 sept. 2007 04:55

Message par Thiebault

C'était la traduction du Monde Nouveau. La TOB rend par ces mots :
Jean 9;38 : L'homme dit : "Je crois, Seigneur" et il se prosterna devant lui.

C'est significatif, non ?

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 10 sept. 2007 06:08

Message par Thiebault

En fait, je vais être honnête et reconnaître ce qu'il faut reconnaître. Mon raisonnement précédent tenait à ce que le terme utilisé pour signifier l'adoration de Dieu était le même que pour celui rendu pour signifier l'adoration dévolue au Fils.

En fait, pour pouvoir dire que le Fils est Dieu, il faudrait un passage qui fasse clairement état de l'adoration du Père et du Fils au même moment par les mêmes personnes. Ce serait un passage sans équivoque.

Et cela, je dois le reconnaître, il n'existe pas. Dès lors, s'il n'existe pas, la divinité du Fils n'est pas absolue comme l'est celle du Père. Il ne peut donc y avoir d'égalité entre le Père et le Fils, le premier étant supérieur au second qui, lui, est subordonné.

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Eliaqim et 3 invités