défense de la 'chirurgie sans transfusion'

Tour de Garde / Réveillez-vous / Livres / Tracts
Chaque Témoin de Jéhovah a un rôle important à jouer afin de propager la parole de Jéhovah.
Verrouillé
martial

Avatar du membre

Messages : 772
Enregistré le : 30 mars 2007 03:34
Localisation : picardie

Ecrit le 20 juil. 2007 09:09

Message par martial

Matthieu2034

Pour ta méditation de ce soir je te cite ces deux anti-fables,, antidotes bénéfiques pour ton àme et ton esprit :

I Corinthien 10:25
"Manger de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience"

Marc7:18
"ce qui souille l'homme, c'est ce qui sort de l'homme. car c'est du dedans, c'est du coeur de l'homme que sortent les mauvaises pensées, débauches, adultères, meurtres ...
"la Vérité vous rendra libre"

medico

Avatar du membre

Messages : 17653
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 20 juil. 2007 09:38

Message par medico

tu mélange les idolytes avec l'histoire du sang .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

sami

Avatar du membre

Messages : 16
Enregistré le : 12 juil. 2007 10:43

Ecrit le 20 juil. 2007 10:10

Message par sami

Le terme "abstenez vous" n'a pas donc un sens absolu comme demontré mais relatif et limité.

On ne devrait jamais sous estimer la gravité de la responsabilité que prend une organisation quand, sur un sujet aussi crucial, elle impose ses vues à la conscience des personnes.
Ce qui est arrivé par le fait de la Société Watch Tower, en rapport avec la question du sang, illustre avec force à quel point le légalisme peut amener une organisation à se perdre dans un fatras d’incohérence, et cela démontre aussi que les membres d’une telle organisation peuvent avoir à souffrir des diverses conséquences malheureuses qui résultent de cette situation.

Composant sanguins interdits Composants sanguins acceptés
et pratiques défendues et pratiques autorisées
Le sang total L’albumine
Le plasma Les immunoglobulines
Les globules blancs (leucocytes) Les préparations pour hémophiles
Les globules rouges (facteurs VII et IX)
Les plaquettes La dérivation du sang du patient au
Le stockage de son propre sang, dans le but travers d’un cœur poumon artificiel
qu’il soit restitué ultérieurement. ou tout autre dérivation durant
laquelle la circulation extracorporelle
demeure ininterrompue

Actuellement l’organisation sépare les différents composants sanguins en deux catégories : les composants « essentiels » et les composants « secondaires » (c’est le résultat de cette séparation qui est présenté dans le tableau ci-dessus). Ce classement par catégorie illustre en lui-même la nature arbitraire et l’incohérence de cette norme.

Ou Dieu à t’il accordé aux hommes le droit d’opérer une telle séparation ?

Sur quelle base opèrent ils cette séparation ?

Est ce simplement sur la base du pourcentage de chacun des composants par rapport au sang total, et s’il en est ainsi à quel niveau de pourcentage se situe la ligne de partage entre la catégorie « essentiel » et la catégorie « secondaire » ?
Ou bien procèdent ils à cette séparation en définissant dans quelle mesure est vital le rôle que joue chaque composant ? S’il en est ainsi, comment évaluent t’ils et déterminent ils l’importance toute relative de ce rôle ?
Iil est difficile de classer tel composant comme étant « essentiel » et tel autre comme étant « secondaire », ceci parce que dès lors qu’une personne a besoin d’un composant sanguin spécifique pour sauver sa vie, ce composant est pour cette personne, manifestement « essentiel ».

Thierry


Messages : 413
Enregistré le : 04 juil. 2005 09:29

Ecrit le 25 juil. 2007 12:59

Message par Thierry

sami a écrit : Ou Dieu à t’il accordé aux hommes le droit d’opérer une telle séparation ?

Sur quelle base opèrent ils cette séparation ?

Est ce simplement sur la base du pourcentage de chacun des composants par rapport au sang total, et s’il en est ainsi à quel niveau de pourcentage se situe la ligne de partage entre la catégorie « essentiel » et la catégorie « secondaire » ?
Les fractions sanguines sont des éléments extraits du sang par un procédé appelé fractionnement. Par exemple, le plasma, qui est l’un des quatre composants majeurs du sang, est formé de plusieurs substances : de l’eau (environ 91 %) ; des protéines, comme l’albumine, les globulines et le fibrinogène (environ 7 %) ; et d’autres substances, comme des nutriments, des hormones, des gaz, des vitamines, des déchets et des électrolytes (environ 1,5 %).
L'existence des fractions sanguines est le fait des progrès en médecine. Ce n'est pas une invention des TJ.

Les fractions sanguines ne sont pas autorisées comme le prétendent certains. La décision est laissée à la conscience de chacun. Certains les acceptent, d'autres les refusent.
Thierry
-
Témoins de Jéhovah de A à Z
http://www.euaggelion2414.com/

spinoza

Avatar du membre

Messages : 30
Enregistré le : 27 juil. 2007 03:23

Ecrit le 30 juil. 2007 03:22

Message par spinoza

Connaissez vous un ouvrage de référence médicale qui procède à une classification des composants du sang en éléments principaux et secondaires ?

Comme vous le dites le plasma est constitué de plus de 93 pour cent d'eau. Quels sont les composants de ce qui constitue, approximativement, les 7 pour cent restants? Ce sont principalement, l'albumine, les globulines (dont les immunoglobines forment la part la plus importante), les fibrinogènes et les facteurs de coagulation (utilisés dans les préparations pour hémophiles)

Ce sont là, précisément, les composants que les TJ classifient comme étant acceptables.
Le plasma est interdit, pourtant ses principaux composants ont autorisés --- pourvu qu'ils soient introduits dans le corps, séparément. Comme quelqu'un le fit observer, c'est comme si un docteur demandait à une personne de cesser de manger des sandwichs au jambon et au fromage et qu'il dise ensuite à cette personne qu'elle a le droit de désassembler le sandwich et de manger séparément le pain, le jambon et le fromage, mais pas sous forme de sandwich

basile

Avatar du membre

Messages : 512
Enregistré le : 28 févr. 2007 09:32

Ecrit le 30 juil. 2007 05:10

Message par basile

Thierry a écrit : Les fractions sanguines ne sont pas autorisées comme le prétendent certains. La décision est laissée à la conscience de chacun. Certains les acceptent, d'autres les refusent.
Dès lors tout Témoin de Jéhovah devrait dont la conscience lui permet, pourrait suivant sa conscience donner son sang pour produire ces fractions.

Amicalement,

Basile

medico

Avatar du membre

Messages : 17653
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 09 août 2007 11:50

Message par medico

- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 09 août 2007 17:14

Message par Nhoj

basile a écrit : Dès lors tout Témoin de Jéhovah devrait dont la conscience lui permet, pourrait suivant sa conscience donner son sang pour produire ces fractions.

Amicalement,

Basile
Ce n'est pas correct, Basile !

La Bible dit :

Genèse 9:4 :[...] La chair avec son âme -son sang- vous ne devez pas la manger.

Lévitique 17:13 : [...] celui-là (chaque homme, voir contexte) devra alors verser le sang et le couvrir de poussière.

Actes 15:29 : Vous abstenir [...] du sang.

Le sang, doit rester dans le circuit. Le stocker -même pour soi lors d'une future opération- va à l'encontre des principes divins !

omlibre

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 07 sept. 2007 15:19

Ecrit le 08 sept. 2007 04:10

Message par omlibre

Ma famille est TJ, j'ai donc entrepris des recherches sur le net.
Une question sensible pour un non TJ est la question des transfusions sanguine.
J'essaie de comprendre la coherence te la logique de votre position au delà du raisonnement biblique.

Les leucocytes,/ "globules blancs" sont interdits.

La grande majorité des leucocytes qui existent dans le corps humain se trouvent à l'extérieur du liquide sanguin. Le corps humain contient approximativement entre 2 et 3 kilos de leucocytes et seulement 2 à 3 pour cent, environ, d'entre eux se trouvent dans le sang lui-même.

Les autres 97-98 pour cent sont disséminés dans les tissus du corps et constituent sa défense, son "système immunitaire"

Cela veut dire qu'une personne qui est l'objet d'une transplantation d'organe, recevra de ce fait, davantage de leucocytes étranger que si elle avait accepté une transfusion sanguine.

COMMENT CONCILIER CETTE CONTRADICTION APPARENTE ?

Sur quels criteres repose la séparation du sang en deux catégories de composants, ceux dit "essentiels" et ceux dit "secondaires" ?

En faisant des recherches su le net je suis tombé sur cette information,

Le lait humain contient des leucocytes, bien plus de leucocytes, en fait, que dans la même quantité de sang. Le sang contient, à peu près, entre 4000 et 11000 leucocytes par millimètre cube, tandis que durant les premiers mois de lactation, le lait maternel peut contenir jusqu'à plus de 50.000 leucocytes par millimètre cube. Ce qui veut dire de cinq à douze fois plus que le même volume de sang!

COMMENT ANALYSEZ-VOUS CETTE INFORMATION ?

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 08 sept. 2007 05:28

Message par Irmeyah

Le lait maternel et le placenta utérin sont les exceptions biologiques à l'individualité absolue du sang. Ils ne peuvent être un argument en faveur d'échanges de produits sanguins entre des adultes.

Un nourrisson n'est tout simplement par encore indépendant biologiquement, ce qui explique que le lait maternel lui apporte des défenses immunitaires. Mais un adulte est tout à fait indépendant biologiquement.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

omlibre

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 07 sept. 2007 15:19

Ecrit le 08 sept. 2007 07:46

Message par omlibre

Ce que Dieu a prévu pour un nourrison, il le condamne pour un adulte independant biologiquement.

Au nom de quelle logique ?

Concernant les transplantations d'organe qui transferent plus de leucocytes qu'une transfusion sanguine, comment analysez-vous le processus par rpport à l'interdit de la WT ?

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 08 sept. 2007 08:16

Message par Irmeyah

omlibre a écrit :Ce que Dieu a prévu pour un nourrison, il le condamne pour un adulte independant biologiquement.

Au nom de quelle logique ?
Au nom de la logique biologique : un nourrisson n'a pas le même statut biologique qu'un adulte.
Concernant les transplantations d'organe qui transferent plus de leucocytes qu'une transfusion sanguine, comment analysez-vous le processus par rpport à l'interdit de la WT ?
Un TJ n'acceptera de transplantation que si elle correspond à sa croyance.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

omlibre

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 07 sept. 2007 15:19

Ecrit le 08 sept. 2007 12:22

Message par omlibre

Comment concilier la logique biologique et la loi de Dieu ?

Dieu se contredit-il en prevoyant d'une part la transmission de leucocytes pour le nourrisson et en l'interdisant pour les adultes ?

Pourquoi ce qu'il n'interdit et même prevoit lui même devient un péché ?
J'ai du mal à comprendre.

Concernant les transplantion d'organe connaissez voust des cas aux les TJ les refusent à cause du probleme du sang ?

D'autres part chaque fois qu'il y a transplantation d'organe le patient reçoit plus de leucocytes que dans le cas d'une transfusion sanguine.

C'est difficile de concilier vos règles avec un raisonnement logique et coherent.
Pourriez vous m'indiquer sur quoi repose votre séparation du sang en elements principals et secondaires ?

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 sept. 2007 13:24

Message par Nhoj

D'autres part chaque fois qu'il y a transplantation d'organe le patient reçoit plus de leucocytes que dans le cas d'une transfusion sanguine.
Tous les non Témoins ici comprennent très mal le principe de s'abstenir du sang, tous, sans exceptions.

Le plus important, ce n'est pas de ne pas ingurgiter la moindre goutte de sang, j'ai déjà sucé mon pouce quand je m'était coupé.

Le truc c'est de faire un geste pour Dieu pour lui montrer que nous sommes conscient que la vie lui appartient et que nous le respectons.

Une viande n'est jamais parfaitement saignée. La Bible interdit-elle la viande ? Non. Pourquoi ? Parce qu'il faut montrer à Dieu le prix de la vie en saignant la viande.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

omlibre

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 07 sept. 2007 15:19

Ecrit le 08 sept. 2007 15:31

Message par omlibre

Je comprend votre raisonnement.

Mais je m'efforce de saisir la coherence de votre legislation dans le domaine des produits sanguins.
Votre religion interdit les leucocytes ou assimile l'absortion de leucocytes à transgresser la loi sur le sang, pourquoi puisque Dieu a prevu naturellement dans sa creation le tranferts de leucocytes par le biais du lait maternelle ?
Le sang contient, à peu près, entre 4000 et 11000 leucocytes par millimètre cube, tandis que durant les premiers mois de lactation, le lait maternel peut contenir jusqu'à plus de 50.000 leucocytes par millimètre cube. Ce qui veut dire de cinq à douze fois plus que le même volume de sang!

De plus au risque de me repeter porquoi cette interdiction dans la mesure ou la transplantation d'un organe entraine l'absortion de leucocytes dans une mesure plus important que dans le cas d'une tranfusion sanguine ?

Cela vous parait coherent ?

Vous conviendrez avec moi que nous sommes dans un cas de figure qui depasse le cadre de l'enfant qui se suce le doigt coupé.

Une petite quantité de leucocytes ( 2 à 3 % ) absorbée par le biais d'une tranfusion est illicite et une grande quantité suite à une transplantation est laissé au libre choix.

Votre politique dans ce domiane me semble pour le moins ARBITRAIRE.

Une question qui n'a pas eu de reponse, sue quelle criteres medicals, bibliques ou autres vous basez-vous pour établir une classification enttre les elements principaux et secondaires du sang ????

Comment pouvez-vous affirmer que tel composant est "essentiél et que tel autre est "secondaire ? Si une personne a besoin d'un composant sanguin spécifique pour sauver sa vie, alors pour cette personne ce composant est "essentiel".

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité