Vive la VIE

Forum : Discutions libres
Verrouillé
Lomalka

Avatar du membre

Messages : 337
Enregistré le : 21 févr. 2007 15:20
Localisation : Québec

Vive la VIE

Ecrit le 01 août 2007 12:11

Message par Lomalka

Cet été, ça fait maintenant 3 ans que des transfusions sanguines m'ont sauver la vie suite à une grave émoragie interne, et je suis en parfaite santé. Sans le sang, source de vie, je serais mort aujourd'hui! Merci le sang, vive la vie!
« Tu ne laisseras point vivre la magicienne » (Exode 22.18)

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 02 août 2007 04:21

Message par Irmeyah

Merci pour ton témoignage mais nous avons un autre point de vue sur le sang, qui est sacré selon la Bible. Aussi :

(Matthieu 16:25) celui qui veut sauver son âme la perdra ; mais celui qui perd son âme à cause de moi la trouvera.

Merci de lire :
http://watchtower.org/f/200608/article_01.htm (nouvel article en ligne sur le sang)
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Bidule

Avatar du membre

Messages : 85
Enregistré le : 27 juil. 2007 05:31

Ecrit le 02 août 2007 06:42

Message par Bidule

(Matthieu 16:25) celui qui veut sauver son âme la perdra ; mais celui qui perd son âme à cause de moi la trouvera.
Vous voulez dire que Jésus demande à ses disciples de s'abstenir de soins à base de sang au point d'y laisser leurs vies...?

--
Bidule

bud

Avatar du membre

Messages : 145
Enregistré le : 07 juil. 2007 15:16

Ecrit le 02 août 2007 06:44

Message par bud

Selon ce qu'on m'à dit les TJ ne crois meme pas que le sang puisse sauver la vie.

Celà m'ammene quand meme à une question:
Le sand étant sacré parce qu'il représente la vie, il peut donc etre utilisé pour la sauver dans un cas extreme. Si le sang n'est pas utilisé qu'en derniere option conformément aux recommendation du patient, n'est-ce pas le medecin qui devra en répondre devant Dieu et non le patient ?

Bidule

Avatar du membre

Messages : 85
Enregistré le : 27 juil. 2007 05:31

Ecrit le 02 août 2007 07:52

Message par Bidule

Le sand étant sacré parce qu'il représente la vie, il peut donc etre utilisé pour la sauver dans un cas extreme. Si le sang n'est pas utilisé qu'en derniere option conformément aux recommendation du patient, n'est-ce pas le medecin qui devra en répondre devant Dieu et non le patient ?
Disons plus prosaïquement que le médecin devra répondre de sa grave négligence devant sa conscience et l'ordre des médecins.
Dans bien des cas , le TJ se drappe dans ses principes pour refuser toute thérapie à base de sang mais sait-il ce qui se passe dans les blocs d'opératoires...
Peut-on imaginer un anesthésiste contemplant d'un oeil froid l'hemoragie d'un patient TJ sans intervenir...Que devra-t-il signaler sur le rapport opératoire..." Le patient ayant catégoriquement refusé toute transfusion de produit sanguin, l'anesthésiste en accord avec toute l'équipe opératoire à décidé de le laisser mourir..."
Je crois que bien des TJ ayant besoin d'être opéré, savent que malgrés-eux les toubib feront leur travail mais comme on dit, l'honneur est sauf.Ils ne se sentent pas responsable de ce qu'on leur fera en dépit de leurs principes...
--
Bidule

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 02 août 2007 09:48

Message par medico

- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 02 août 2007 12:02

Message par Irmeyah

Bidule a écrit :Vous voulez dire que Jésus demande à ses disciples de s'abstenir de soins à base de sang au point d'y laisser leurs vies...?
1- la Bible demande de respecter le caractère sacré du sang (c'est à dire de ni le verser ni l'absorber).
2- Jésus étant la Parole, ce qu'il nous demande c'est de pratiquer la Parole, y compris le caractère sacré du sang.
3- Donc, la parole de Jésus que j'ai citée s'applique à la question du sang : le TJ préfère donc refuser le sang quitte à se mettre en danger de mort plutôt que de tout faire (voire transgresser des lois divines) pour sauver son âme.
bud a écrit :Selon ce qu'on m'à dit les TJ ne crois meme pas que le sang puisse sauver la vie.

Celà m'ammene quand meme à une question:
Le sand étant sacré parce qu'il représente la vie, il peut donc etre utilisé pour la sauver dans un cas extreme. Si le sang n'est pas utilisé qu'en derniere option conformément aux recommendation du patient, n'est-ce pas le medecin qui devra en répondre devant Dieu et non le patient ?
En France la législation laisse au patient le choix conscient de sa thérapie. S'il refuse les transfusions, c'est le médecin qui est hors la loi s'il le transfuse.
Peut-on imaginer un anesthésiste contemplant d'un oeil froid l'hemoragie d'un patient TJ sans intervenir...Que devra-t-il signaler sur le rapport opératoire..." Le patient ayant catégoriquement refusé toute transfusion de produit sanguin, l'anesthésiste en accord avec toute l'équipe opératoire à décidé de le laisser mourir..."
Je crois que bien des TJ ayant besoin d'être opéré, savent que malgrés-eux les toubib feront leur travail mais comme on dit, l'honneur est sauf.Ils ne se sentent pas responsable de ce qu'on leur fera en dépit de leurs principes...
Les vrais médecins ont quantité de techniques pour éviter les hemorrhagies et économiser le sang lors des hemorrhagies : voir :
http://watchtower.org/f/20000108/article_01.htm
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Bidule

Avatar du membre

Messages : 85
Enregistré le : 27 juil. 2007 05:31

Ecrit le 02 août 2007 12:15

Message par Bidule

- la Bible demande de respecter le caractère sacré du sang (c'est à dire de ni le verser ni l'absorber).
Houla ! si vous faites allusion au Lévitique, vous n'êtes pas sorti...
2- Jésus étant la Parole, ce qu'il nous demande c'est de pratiquer la Parole, y compris le caractère sacré du sang.
Jésus est la Parole de Dieu en ce qu'il nous la révèle par l'évangile.Montrez-moi le passage de l'évangile ou Jésus nous recommande de ne pas manger du sang...?
3- Donc, la parole de Jésus que j'ai citée s'applique à la question du sang : le TJ préfère donc refuser le sang quitte à se mettre en danger de mort plutôt que de tout faire (voire transgresser des lois divines) pour sauver son âme.
Non, vous n'avez cité aucune parole de Jésus, désolé.

--
Bidule

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 02 août 2007 12:54

Message par Irmeyah

Citation:
- la Bible demande de respecter le caractère sacré du sang (c'est à dire de ni le verser ni l'absorber).

Houla ! si vous faites allusion au Lévitique, vous n'êtes pas sorti...
Merci de vous reporter à cet ouvrage en ligne qui démontre combien le caractère sacré du sang est essentiel dans le christianisme :
http://watchtower.org/f/hb/index.htm
Citation:
2- Jésus étant la Parole, ce qu'il nous demande c'est de pratiquer la Parole, y compris le caractère sacré du sang.

Jésus est la Parole de Dieu en ce qu'il nous la révèle par l'évangile.
Jésus était l'incarnation de la Parole, de toute la Parole de Dieu, y compris le principe du sang sacré.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

bud

Avatar du membre

Messages : 145
Enregistré le : 07 juil. 2007 15:16

Ecrit le 03 août 2007 00:59

Message par bud

Irmeyah, il y à un truc que tu ne semble pas comprendre, remarque que c'est peut etre ton conditionnement qui fait barriere, quoi qu'il en sois je vais t'expliquer :

Le chretien non-juif de base n'avait aucune notion de l'encien testament et il n'en avait pas plus apres s'etre convertie. Pour lui etre chrétient se resumais en 3 principe bien simple : le christ, faire au autre ce qu'ont aimerais qu'il nous fasse et aimer dieu et les autres comme sois meme (ce qui force du meme coups l'honneteté et la fidélité a son conjoint).
Ne vas pas chercher plus loins, si tu remontes dans le temps au premier siecle c'est ce genre de chretien que tu rencontreras et non des "docteur de la loi" comme le disait si justement St-Jacques.
D'ailleur parlant de St-Jacques, n'est-ce pas lui qui disait que SA religion était de s'occuper de la veuve et de l'orphelin.

Si un peu plus tard les apotre ont due se réunir en concil pour dire qu'il fallait s'abstenir de manger du sang et que la circonsision n'était plus necessaire c'est qu'à la base ils n'étais pas tous d'accord- il leur à fallus délibérer, sinon pourquoi reunir un concil- (d'ailleur plus tard, selon l'église ortodoxe de jérusalem, St-Jacques n'as til pas été jeter du haut de la muraille du temple à cause de divergence par des partisants outré de St-Pierre et de St-Paul)
Mais encore un fois pour le chretien non-juif de l'époque, l'encien testament n'existe meme pas, seule la recommendation des apôtres leur parvient et dans l'esprit ou ça été énoncé on parle encore d'un truc alimentaire puisque en aucun moment le chretien non-juif de base ne peut prendre sa version de l'encien testament et vérifier... il n'en à pas besoins, la vérité est simple et elle les à libéré.

Une autre affaire, les apotre s'attendait ils à ce que cet interdit alimentaire soit respecté tout de suite et à la lettre ?
Rien n'est moins sur étant donné que le christinisme enseigné par jésus étant une religion simple, la très vaste majorité de chretien n'avait sans doute été enseigné qu'une seule fois de leur vie.
Bien sur plus tard arrivera les persecutions qui obligera les chretiens dépossedé de leur terre, maison ou foutu à la porte par leur maitre à former des groupes de soutient- les premiere église mais il aura fallus attendre des dizaines d'année pour ça.

Bidule

Avatar du membre

Messages : 85
Enregistré le : 27 juil. 2007 05:31

Ecrit le 03 août 2007 01:20

Message par Bidule

Jésus était l'incarnation de la Parole, de toute la Parole de Dieu, y compris le principe du sang sacré.
C'est votre opinion, et aprés tout, elle est respectable...cependant n'oubliez pas les paroles de Jésus lui-même :

Marc 7

“ Êtes-vous, vous aussi, sans intelligence comme eux ? Ne comprenez-vous pas que rien [de ce qui vient] de l’extérieur, [et] qui pénètre dans l’homme, ne peut le souiller, 19 puisque cela pénètre, non pas dans [son] cœur, mais dans [ses] intestins, puis s’en va dans la fosse d’aisance ? ” Ainsi il déclarait purs tous les aliments. 20 Il dit encore : “ Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme ;

Plus tard, Paul déclarera aux chrétiens de Corinthe :

1 Corinthiens

25 Tout ce qui se vend au marché de la viande, continuez à le manger, sans poser de question à cause de [votre] conscience ; 26 car “ à Jéhovah appartient la terre et ce qui la remplit ”. 27 Si quelqu’un des non-croyants vous invite et que vous vouliez y aller, mangez tout ce qu’on placera devant vous, sans poser de question à cause de [votre] conscience. 28 Mais si quelqu’un vous dit : “ Voici quelque chose qui a été offert en sacrifice ”, n’en mangez pas, à cause de celui qui l’a signalé et à cause de la conscience. 29 “ La conscience ”, dis-je, non la tienne, mais celle de l’autre. Car pourquoi ma liberté serait-elle jugée par la conscience d’un autre ?

--
Bidule

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 03 août 2007 03:49

Message par Irmeyah

Bud :

On a déjà démontré sur les autres fils sur le sang que l'interdit n'est certainement pas qu'alimentaire (et d'ailleurs qu'est-ce qu'une transfusion sinon une alimentation du corps par une autre voie que la bouche ???), et que la répétition de ce commandement par Paul affirme la pérennité absolue de ce principe sacré entre Noé jusqu'aux chrétiens, ce qui va largement au delà des limites de la Loi.

Bidule :

Les versets que tu cites concernent cette Loi dont il n'est pas question, puisque l'interdit sur le sang est un principe fondamental du judéo-christianisme depuis Noé jusqu'aux chrétiens. Le passage de Marc cible l'hypocrisie des Pharisiens qui déclarent impurs un aliment, tout en ayant une conduite immorale, mais Jésus fait la part de la réalité, et indique qu'il faut arrêter de considérer comme impur quelque chose de matériel pendant que nous avons une moralité souillée. Bien sûr, de telles considérations ne concernent pas du tout le sang, qui n'est jamais impur, mais sacré, ce qui est totalement différent. On peut affirmer avec certitude que ce que dit Jésus ne concerne donc pas le sang.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Bidule

Avatar du membre

Messages : 85
Enregistré le : 27 juil. 2007 05:31

Ecrit le 03 août 2007 05:22

Message par Bidule

On peut affirmer avec certitude que ce que dit Jésus ne concerne donc pas le sang.
Ok, Irmeyah, je comprend votre point de vue...

Que pensez-vous de ce texte, pensez-vous qu'il puisse corroborer votre position sur le sang...?

Matthieu 5

17 “ Ne pensez pas que je sois venu pour détruire la Loi ou les Prophètes. Je suis venu, non pas pour détruire, mais pour accomplir ; 18 car, vraiment, je vous dis que le ciel et la terre passeraient plutôt que ne passe de la Loi de quelque manière une seule toute petite lettre ou une seule particule de lettre sans que toutes choses arrivent. 19 Celui donc qui viole un seul de ces plus petits commandements, et qui enseigne aux humains [à faire] de même, sera appelé ‘ le plus petit ’ en ce qui concerne le royaume des cieux. Quant à quiconque les pratique et les enseigne, celui-là sera appelé ‘ grand ’ en ce qui concerne le royaume des cieux.

--
Bidule

bud

Avatar du membre

Messages : 145
Enregistré le : 07 juil. 2007 15:16

Ecrit le 03 août 2007 07:14

Message par bud

Irmeyah a écrit :Bud :

On a déjà démontré sur les autres fils sur le sang que l'interdit n'est certainement pas qu'alimentaire (et d'ailleurs qu'est-ce qu'une transfusion sinon une alimentation du corps par une autre voie que la bouche ???), et que la répétition de ce commandement par Paul affirme la pérennité absolue de ce principe sacré entre Noé jusqu'aux chrétiens, ce qui va largement au delà des limites de la Loi.
Bien non vous n'avez absolument rien démontrer, vous nous avez livrer votre interprétation qui sois dit en passant est en contradiction directe avec l'esprit dans lequelle le christ enseignait; à savoir que la vie passe avant les commendements.
Meme david lors de sa fuite à bouffer les pain de présentation alors que ça lui était interdit. Et ne me sortez pas des élucubrations du genre il était oins ou il fesait partie de la ligné du Christ, ça ne colle pas avec le contexte. Sa vie était en jeu et comme la vie est sacré ça passait avant la loi et les prophetes.

Il ne suffit pas de dire que ça été démontré pour que ça effectivement été fait- d'autant plus quand l'interpretation est vaseuse. comme si ce n'étais pas assé votre politique sur les dérivé sanguain est en total contradiction avec votre propre interpretation puisque à la base, pour obtenir les dérivé sanguin il à fallut en faire une mauvaise utilisation puisqu'il à été tripotté au lieu d'etre verser sur le sol.

Vos gouroux américain ne sont meme pas conséquant avec leurs propres interpretations, c'est tout dire.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 03 août 2007 07:32

Message par Irmeyah

en contradiction directe avec l'esprit dans lequelle le christ enseignait; à savoir que la vie passe avant les commendements.
Le verset que je cite plus haut, avec d'autres, comme Mat. 10 : 38 ; 1 Co. 9 : 27, etc. infirme cette idée. Si la vie est sacrée à travers le sang notamment, selon les principes chrétiens, les principes divins passent AVANT la vie humaine individuelle.

Quand Jésus parle de la Loi qui doit être accomplie (et non abolie) par lui et par le christianisme, c'est justement cette idée que si les prescriptions rituelles sont effectivement abolies, les principes fondamentaux de cette Loi dans son intégralité (d'où l'expression "un des plus petits commandements") sont absolument conservés et pratiqués par les vrais chrétiens. Et l'interdit sur le sang, répété par Paul plusieurs fois, fait INCONTESTABLEMENT partie de ces principes fondamentaux (différent des prescriptions rituelles) qu'il est de rigueur d'observer au risque même de sa vie.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités