La Divinité de JESUS

Forum : Discutions libres
Répondre
la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

La Divinité de JESUS

Ecrit le 21 août 2007 09:13

Message par la_trinite_sainte

Psaume 8 :

Puissance du nom divin

O Seigneur, notre Dieu, qu'il est grand ton nom
par toute la terre !


Jusqu'aux cieux, ta splendeur est chantée
par la bouche des enfants, des tout-petits :
rempart que tu opposes à l'adversaire,
où l'ennemi se brise en sa révolte.

A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
la lune et les étoiles que tu fixas,
qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui,
le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?

Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu,
le couronnant de gloire et d'honneur ;
tu l'établis sur les oeuvres de tes mains,
tu mets toute chose à ses pieds :

les troupeaux de boeufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux.


O Seigneur, notre Dieu,
qu'il est grand ton nom par toute la terre !




Le plus grand miracle du Christ a été celui de sa Résurrection d'entre les morts, qui est la preuve par excellence de sa légation divine.

Jésus avait prédit sa mort en croix (Mt 26, 2) et sa résurrection le troisième jour (Mt 20, 19); les princes des prêtres étaient informés de cette prophétie (cf. Mt 27, 63), et avaient pris en conséquence leurs précautions pour empêcher sa réalisation (sceaux de l'Empire, gardes postés devant le tombeau; cf. Mt 27, 66).

Au matin de Pâques, tandis que les soldats s'enfuient affolés, l'Ange déclare aux saintes femmes: Il est ressuscité, comme il l'avait prédit! (Mt 28, 6). Jésus se montre vivant aux saintes femmes, à ses Apôtres et à ses disciples, le jour même de sa Résurrection et pendant quarante jours. Les Apôtres prennent Jésus pour un revenant; le Sauveur les invite à le toucher et il mange en leur présence. Il se montre à plus de cinq cents disciples avant de monter au Ciel (1 Co 15, 6). Comment, et surtout dans quel but les Évangélistes auraient-ils pu inventer tout cela, moins de quatre décennies plus tard?

Dès le jour de la Pentecôte, après avoir reçu le Saint-Esprit, saint Pierre prêche la Résurrection du Christ. Après avoir guéri le paralytique de la porte du Temple, le prince des Apôtres déclare: Vous avez mis à mort l'Auteur de la vie. Dieu l'a ressuscité, nous en sommes témoins (Ac 3, 15).

La Résurrection de Jésus-Christ est le grand motif de crédibilité donné par les Apôtres. Saint Paul en particulier en fera le fond de sa prédication: Si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, vaine aussi notre foi Mais justement, le Christ est ressuscité, prémices de ceux qui se sont endormis (1 Co 15, 14-20). Et sous cet aspect élevé, la Résurrection est si liée à la Rédemption qu'elle devient elle-même objet de foi sans rien perdre, pour autant, de son aspect extérieur constatable de fait historique.

Si le Christ n'était pas ressuscité, il faudrait expliquer comment les Apôtres sont arrivés à croire et à se faire tuer pour prêcher la Résurrection, et comment le monde a cru à leur parole; ce qui faisait dire à saint Augustin: «De deux choses l'une: ou le monde a été converti par les miracles que nous prétendons avoir été faits en faveur de la religion chrétienne, et dès lors, celle-ci est divine; ou le monde a été converti sans miracles et, dans ce cas, l'établissement du christianisme est, à lui seul, le plus grand des miracles» (De civitate Dei, 22, 5).

En plusieurs étapes afin que le lecteur puisse capter et assimiler.
Modifié en dernier par la_trinite_sainte le 21 août 2007 15:36, modifié 3 fois.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 21 août 2007 09:15

Message par Irmeyah

En quoi vos propos traitent-ils de la nature divine de Jésus ?

Au sujet de la divinité de Jésus selon les TJ, merci de visiter :
http://perso.orange.fr/nw/divinite
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

medico

Avatar du membre

Messages : 17652
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: La Divinité de JESUS

Ecrit le 21 août 2007 09:24

Message par medico

"la_trinite_sainte"]Le plus grand miracle du Christ a été celui de sa Résurrection d'entre les morts, qui est la preuve par excellence de sa légation divine.

(Actes 2:24) 24 Mais Dieu l’a ressuscité en déliant les douleurs de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il continue d’être retenu par elle [...]
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 21 août 2007 11:04

Message par la_trinite_sainte

Aux Juifs qui ne croient pas en lui, le Christ adresse ces paroles: Vous dites: "tu blasphèmes", parce que j'ai dit: "Je suis le Fils de Dieu". Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez pas. Mais si je les fais et si vous ne voulez pas me croire, croyez aux oeuvres, afin d'apprendre et de reconnaître que le Père est en moi et que je suis dans le Père (Jn 10, 36-38).

Quelques années plus tard, à l'époque de la première génération chrétienne, saint Paul, après avoir confronté sa foi avec Pierre, Jean et Jacques (cf. Ga 2, 1-10), traduira et explicitera la foi de l'Église primitive: Jésus-Christ est antérieur à tout et tout subsiste en lui (Col 1, 17); en lui habite réellement la plénitude de la divinité (Col 1, 19); issu du peuple d'Israël selon la chair, il est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement (Rm 9, 5); lui qui était dans la condition de Dieu, il n'a pas jugé bon de revendiquer son droit d'être traité à l'égal de Dieu; mais au contraire, il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur (Ph 2, 6-7).

«Il a plu à Dieu dans sa sagesse et sa bonté de se révéler en personne... Dans cette Révélation, le Dieu invisible s'adresse aux hommes en son immense amour ainsi qu'à des amis, il s'entretient avec eux pour les inviter et les admettre à partager sa propre vie... La profonde vérité que cette Révélation manifeste, sur Dieu et sur le salut de l'homme, resplendit pour nous dans le Christ, qui est à la fois le Médiateur, et la plénitude de toute la Révélation» (Vatican II, Dei verbum, 2).

Le Christ a déclaré: Je suis la voie, la vérité et la vie (Jn 14, 6). Croire en Jésus-Christ et en Celui qui l'a envoyé pour notre salut est donc nécessaire pour obtenir ce salut. Parce que sans la foi (...) il est impossible de plaire à Dieu (He 11, 6) et d'arriver à partager la condition de ses fils, personne jamais ne se trouve justifié sans elle et personne à moins qu'il n'ait persévéré en elle jusqu'à la fin, n'obtiendra la vie éternelle.

Croire n'est possible que par la grâce et les secours intérieurs du Saint-Esprit. Demandons au Christ cette grâce par une prière fervente: Je crois, Seigneur; mais venez en aide à mon peu de foi (cf. Mc 9, 23). Cette prière sera exaucée si elle est confiante, persévérante et humble: Demandez, dit Jésus, et vous recevrez; cherchez, et vous trouverez; frappez, et on vous ouvrira (Mt 7, 7).

Que la Très Sainte Vierge Marie, Mère de Jésus-Christ et donc Mère de Dieu, et saint Joseph, son père adoptif, nous conduisent à Jésus.


A suivre ...

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 21 août 2007 11:14

Message par la_trinite_sainte

Jésus-Christ a appelé Dieu son Père et s'est dit égal à Lui

1. Les premières et dernières paroles que nous connaissons de Notre-Seigneur Jésus-Christ sont une affirmation de sa relation tout à fait unique avec Dieu son Père. Quand il revoit la Vierge Marie, sa mère, et saint Joseph, son père adoptif, qui, pendant trois jours d'angoisses, l'ont cherché vainement, il leur dit: Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père? (Lc 2, 49). Avant d'expirer sur la croix, il s'écrie: Mon Père, je remets mon âme entre vos mains (Lc 23, 46). Dans l'Ancien Testament, Dieu est parfois appelé le Père du peuple juif (par exemple en Isaïe 64, 7), au sens de "créateur", mais jamais aucun personnage, même Moïse ou Élie, n'appelle Dieu "mon Père".

2. Quand il chasse les marchands du Temple, il dit: Ne faites plus de la maison de mon Père, une maison de trafic (Jn 2, 16). À la dernière Cène, voulant consoler ses disciples, il dit: Je prierai mon Père, et il vous enverra un autre Consolateur (Jn 14, 16).

3. Le Christ, dans ses affirmations, s'attribue la même nature que son Père. Mon Père et moi, nous sommes un (Jn 10, 30). Jésus veut montrer par là sa relation tout à fait unique vis-à-vis de Dieu, relation d'égalité de nature. Les Juifs ont compris, en entendant ces paroles, que Jésus s'attribuait la divinité... et voilà pourquoi ils veulent le lapider: Ce n'est pas pour tes bonnes oeuvres que nous te lapidons, mais à cause de ton blasphème, parce que toi qui es un homme, tu te fais Dieu... (Jn 10, 30-33).

4. Jésus répond à Philippe qui lui demande de montrer aux apôtres le Père: Philippe, qui me voit, voit aussi mon Père... Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? (Jn 14, 9-11).

5. Il est vrai que Jésus demande à ses disciples, lorsqu'ils prient, de dire Notre Père (Mt 6, 9). Mais il dit auparavant: Vous donc, priez ainsi: Notre Père. Lui même se met à part et se distingue par là de ses disciples. Il ne s'agit pour eux que d'une filiation adoptive, qui vient de l'Incarnation du Christ, Fils de Dieu (cf. Rm, 8, 15). C'est pourquoi Jésus, le jour de sa Résurrection, distingue ces deux sortes de paternité en enjoignant à sainte Marie-Madeleine: Va dire à mes frères: Je monte vers mon Père et votre Père (Jn 20, 17; cf. CEC 443).

6. Jésus dit: Le Père a donné au Fils le droit de juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père (Jn 5, 22-23).

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 21 août 2007 11:16

Message par la_trinite_sainte

1. Jésus-Christ affirme son éternité: Avant qu'Abraham fût, je suis (Jn 8, 58). Le Christ ne dit pas "j'étais", mais je suis, laissant entendre par là qu'il n'y a pas de passé en lui, mais un éternel présent. Cette formule rappelle la révélation par Dieu de son Nom à Moïse dans le buisson ardent: Je suis celui qui suis (Ex 3, 14). Là aussi, les Juifs crient au blasphème.

2. Seule l'identité divine de la personne de Jésus peut justifier une exigence aussi absolue que celle-ci: Celui qui n'est pas avec moi, est contre moi (Mt 12, 30); (cf. CEC, 590).

3. A la dernière Cène, s'adressant à son Père, Jésus s'écrie: Mon Père, glorifiez-moi en vous-même, de la gloire que j'avais en vous, avant que le monde fût (Jn 17, 5).

4. Jésus s'attribue la toute-puissance, une puissance égale à celle de son Père: Quelque chose que le Père fasse, le Fils le fait pareillement. Comme le Père ressuscite les morts et leur donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il lui plaît (Jn 5, 19 et suiv.). Je quitte ma vie pour la reprendre, personne ne me la ravit. J'ai le pouvoir de la quitter et de la reprendre (Jn 10, 18).

5. Jésus a également le pouvoir de ressusciter nos corps et de nous assurer la vie éternelle: Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi je le ressusciterai au dernier jour (Jn 6, 54).

6. Jésus-Christ atteste son pouvoir de remettre les péchés et de juger les hommes (cf. CEC, 589, 594, 1441). Ayez confiance, mon fils, dit-il au paralytique, vos péchés vous sont pardonnés (Mt 9, 2). Les pharisiens se scandalisent de cette parole: Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul? De fait, les prêtres de la Loi ancienne n'avaient pas le pouvoir de remettre les offenses faites à Dieu; c'est le Christ qui le confèrera aux prêtres de la Loi nouvelle. Pour leur prouver qu'il possède le pouvoir d'accorder aux hommes la rémission de leurs péchés, Jésus rend miraculeusement au malheureux perclus l'usage de ses membres: si le Christ avait vraiment blasphémé en remettant les péchés, jamais Dieu ne lui aurait donné le pouvoir de faire aussitôt un miracle.

7. Il a accepté la confession de saint Thomas, lorsque celui-ci, huit jours après la résurrection, tombant à ses pieds, lui dit: Mon Seigneur et mon Dieu! (Jn 20, 28).

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 21 août 2007 11:22

Message par la_trinite_sainte

Jésus lui-même s'attribue de façon voilée ce titre de SEIGNEUR -DIEU, lorsqu'il discute avec les **Pharisiens sur le sens du Psaume 109:

Comme les pharisiens se trouvaient réunis, Jésus les interrogea: «Que pensez-vous au sujet du Messie? de qui est-il le fils?»

Ils lui répondirent: «De David».

Jésus leur répliqua: «Comment donc David, sous l'inspiration de l'Esprit, l'appelle-t-il Seigneur, en disant: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: "Siège à ma droite jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds ?" Celui que David appelle Seigneur, comment peut-il être son fils?» Personne ne pouvait lui répondre un mot et, à partir de ce jour-là, nul n'osa plus l'interroger (Mt 22, 41-46). C'est qu'en effet, la seule réponse possible au dilemme est que David, éclairé par l'Esprit-Saint, se reconnaissait inférieur au Messie, son futur descendant comme homme, mais son Créateur comme Dieu.

** Les TJ ferons mieux que les pharisiens ?
Modifié en dernier par la_trinite_sainte le 21 août 2007 11:29, modifié 1 fois.

Thierry


Messages : 413
Enregistré le : 04 juil. 2005 09:29

Ecrit le 21 août 2007 11:27

Message par Thierry

la_trinite_sainte a écrit :Jésus-Christ a appelé Dieu son Père et s'est dit égal à Lui
:?: égal :?:

Jean 20:17 - Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu, et votre Dieu.

Apocalypse 3:2 - Je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu.

Marc 13:32 - Mais quant à ce jour-là, ou à l’heure, personne n’en a connaissance, pas même les anges qui sont dans le ciel, ni même le Fils, mais le Père


Jean 5:30 - Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Jean 14:28 - le Père est plus grand que moi

1 Corinthiens 11:3 - le chef du Christ, c'est Dieu.

Etc...
http://www.euaggelion2414.com/tjtrinitefr.htm
Thierry
-
Témoins de Jéhovah de A à Z
http://www.euaggelion2414.com/

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 21 août 2007 11:33

Message par la_trinite_sainte

la_trinite_sainte a écrit:
Jésus-Christ a appelé Dieu son Père et s'est dit égal à Lui


Avec toutes les références Biblique tu t'arrête uniquement à ceci ?

Tente de prendre à chaque des "mes" référence et donne tes explication !

Emet

Avatar du membre

Messages : 280
Enregistré le : 13 juin 2007 14:51

Ecrit le 21 août 2007 11:36

Message par Emet

Thierry a écrit : :?: égal :?:

Jean 20:17 - Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu, et votre Dieu.

Apocalypse 3:2 - Je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu.

Marc 13:32 - Mais quant à ce jour-là, ou à l’heure, personne n’en a connaissance, pas même les anges qui sont dans le ciel, ni même le Fils, mais le Père


Jean 5:30 - Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Jean 14:28 - le Père est plus grand que moi

1 Corinthiens 11:3 - le chef du Christ, c'est Dieu.

Etc...
http://www.euaggelion2414.com/tjtrinitefr.htm
Oui, égal.
Comment peut-on invoquer la divinité de Jésus sans accepter qu'il soit l'égal du Père... Paradoxal !

Thierry


Messages : 413
Enregistré le : 04 juil. 2005 09:29

Ecrit le 21 août 2007 11:41

Message par Thierry

la_trinite_sainte a écrit :1. Jésus-Christ affirme son éternité: Avant qu'Abraham fût, je suis (Jn 8, 58). Le Christ ne dit pas "j'étais", mais je suis, laissant entendre par là qu'il n'y a pas de passé en lui, mais un éternel présent. Cette formule rappelle la révélation par Dieu de son Nom à Moïse dans le buisson ardent: Je suis celui qui suis (Ex 3, 14).
avant qu'Abraham fût, j'ai été - yriaque : A Translationof the Four Gospels from the Syriac of the Sinaitic Palimpsest, par A. Lewis. - London 1894

avant même qu'Abraham ait paru, j'étais
- Syriaque (Cureton) :Evangelion da-Mepharreshe, par F. Burkitt.- Cambridge 1904. - Vol. 1.

etc...
http://www.euaggelion2414.com/falsific2.htm#jean8:58

1]Considérations Grammaticales:
Quelquefois le présent comprend aussi un passé (Mdv. 108), c'est-à-dire quand le verbe exprime un état qui a commencé à tel moment antérieur mais qui se prolonge encore - un état dans sa durée; comme en Jn xv. 27 [ap' arkhês mét' émou ésté], viii. 58 [prin Abraam génésthaï égô éïmi].
A Grammar of the Idiom of the New Testament, Andover 1897, 7e éd., p. 267


2] Le Contexte:
Les Juifs veulent lapider Jésus parce qu'il affirme avoir "vu Abraham" alors que, d'après eux, il n'a pas encore 50 ans. La question des Juifs à laquelle Jésus répondait concernait son âge, pas son identité

La Bible An Americain Version, de J.M. Powis Smith & Edgard Goodsmith rend Jean 8:58 ainsi: "I tell you, I existed before Abraham was born" (Je vous le dis, J'existais avant la naissance d'Abraham)

plus d'infos:
http://www.euaggelion2414.com/falsific2.htm#jean8:58
Thierry
-
Témoins de Jéhovah de A à Z
http://www.euaggelion2414.com/

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 21 août 2007 11:45

Message par la_trinite_sainte

Thierry a écrit : :?: égal :?:

JESUS N A PAS SOUHAITER SUR TERRE ETRE EGAL A DIEU

Jean 20:17 - Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu, et votre Dieu.

SUR TERRE JESUS LUI MEME SE MET A PART ET SE DISTINGUE PAR LA DE SES DISCIPLES.

Apocalypse 3:2 - Je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu.

Marc 13:32 - Mais quant à ce jour-là, ou à l’heure, personne n’en a connaissance, pas même les anges qui sont dans le ciel, ni même le Fils, mais le Père

=> # Le Fils est supérieur aux anges eux-mêmes (Mt 24, 36: Quant à ce jour et à cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, pas même le Fils, mais le Père seul. [Remarque: Par cette affirmation, Notre-Seigneur veut dire que le temps fixé par la Providence pour le Jugement qui doit suivre la fin du monde, ne fait pas partie des choses qu'il ait reçu mission de faire connaître aux hommes. Il n'entend nullement par là remettre en cause sa nature divine]).

Plus encore, Jésus se dit nettement le «Fils unique» de Dieu. Parlant un jour à Nicodème, il s'exprime ainsi: Dieu a tellement aimé le monde, qu'il lui a donné son Fils unique... Celui qui croit au Fils ne sera pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il ne croit pas au nom du Fils unique de Dieu (Jn 3, 16-18).


Jean 5:30 - Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Jean 14:28 - le Père est plus grand que moi

1 Corinthiens 11:3 - le chef du Christ, c'est Dieu.


Ce caractère progressif de la révélation était, par ailleurs, exigé par les particularités du milieu religieux juif. Une affirmation claire par Jésus de sa divinité au début de sa vie publique aurait été totalement incompréhensible, compte tenu des convictions rigoureusement monothéistes des Israélites. C'est surtout à la fin de sa vie publique et au moment de sa Passion, qu'il dévoilera le mystère de sa nature divine: le Père et moi, nous sommes Un (Jn 10, 30).


Etc...
http://www.euaggelion2414.com/tjtrinitefr.htm




Il est vrai que Jésus demande à ses disciples, lorsqu'ils prient, de dire Notre Père (Mt 6, 9). Mais il dit auparavant: Vous donc, priez ainsi: Notre Père. Lui même se met à part et se distingue par là de ses disciples. Il ne s'agit pour eux que d'une filiation adoptive, qui vient de l'Incarnation du Christ, Fils de Dieu (cf. Rm, 8, 15). C'est pourquoi Jésus, le jour de sa Résurrection, distingue ces deux sortes de paternité en enjoignant à sainte Marie-Madeleine: Va dire à mes frères: Je monte vers mon Père et votre Père (Jn 20, 17; cf. CEC 443).



?? ÉGAL PAS ÉGAL ??

Emet

Avatar du membre

Messages : 280
Enregistré le : 13 juin 2007 14:51

Ecrit le 21 août 2007 11:48

Message par Emet

Egal.
Tous les passages que cite Thierry ne remettent absolument pas en question la divinité du Fils et son égalité avec le Père. La Bible nous l'enseigne plus que de nécessaire.

Thierry


Messages : 413
Enregistré le : 04 juil. 2005 09:29

Ecrit le 21 août 2007 11:52

Message par Thierry

Emet a écrit :Oui, égal.
Les textes bibliques donnés en ref dans mon message vous prouvent le contraire
Emet a écrit :Comment peut-on invoquer la divinité de Jésus sans accepter qu'il soit l'égal du Père... Paradoxal !
Les anges ne sont ils pas également des êtres divins?
Thierry
-
Témoins de Jéhovah de A à Z
http://www.euaggelion2414.com/

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 21 août 2007 11:53

Message par la_trinite_sainte

SVP pas de contradiction pour des contradictions.

Au moins, tenté de comprendre les réponses de ceux qui crois en la DIVINITE DE JESUS, avant d'intervenir simplement avec vos réponses sans même lire les interventions des uns ou des autres.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité