La Sainte MARIE et sa Virginité

Forum : Discutions libres
Répondre
la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

La Sainte MARIE et sa Virginité

Ecrit le 30 août 2007 05:32

Message par la_trinite_sainte

Quel passage de la Bible affirme quelle a eux des enfants après la naissance du Divin sauveur :

Quels ont pu être les objections, les doutes ?

Trois expressions de l’Ecriture ont suscité parfois quelques commentaires, même si elles n’ont pas troublé la foi des premiers lecteurs attentifs de l’Ecriture, qui connaissaient tous les contextes :


* Objection 1. Le Nouveau Testament parle de Jésus comme « Premier né » (Lc 2,7 - récit de Noël) : cela veut-il dire qu’il y a eu un deuxième et un troisième enfant né de Marie ?








* Objection 2. Il est aussi écrit : « Joseph ne la connut pas jusqu’au jour où elle enfanta un fils » (Mt 1,25). Comme l’expression biblique « connaître » désigne aussi les relations sexuelles, cela signifie-t-il que Joseph a connu Marie après le jour de l’enfantement ?




* Objection 3. Enfin, dans le Nouveau Testament, 7 citations évoquent des « frères et sœurs » de Jésus : En Mc 6,3 et Mt 13,55 : « Celui-ci n’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joset, de Jude et de Simon ? ». Ac 1,14 parle des « frères de Jésus ». Ga 1,19 parle de « Jacques, le frère du Seigneur ». Jude 1 parle de « Jude frère de Jacques » (qui peut être le frère du Seigneur). Jn 2,12 évoque : « sa mère, ses frères et ses disciples ». Et Mt 12,46 et ses parallèles parlent de « sa mère et ses frères ». Marie aurait-elle donc eu d’autres enfants ?
Modifié en dernier par la_trinite_sainte le 30 août 2007 08:52, modifié 1 fois.

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 août 2007 05:49

Message par Thiebault

S'accrocher à la virginité de Marie est inutile. Je te rappelle que ce n'est pas Marie qui est salutaire mais le Christ.

La théorie des cousins est une compréhension tortueuse. Il suffit de se renseigner pour savoir si "frère" était dissocié de "cousin" en araméen. Tu veux la réponse ?

medico

Avatar du membre

Messages : 17653
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 août 2007 06:02

Message par medico

Thiebault a écrit :S'accrocher à la virginité de Marie est inutile. Je te rappelle que ce n'est pas Marie qui est salutaire mais le Christ.

La théorie des cousins est une compréhension tortueuse. Il suffit de se renseigner pour savoir si "frère" était dissocié de "cousin" en araméen. Tu veux la réponse ?
la question initiale était celle ci .
Je trouve au contraire intéressant de savoir où veut en venir Sherlock, car bien que catholique, je ne suis pas fermement convaincu qu'elle soit restée vierge toute sa vie...
Peux-tu répondre à sa question ?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 août 2007 07:09

Message par Thiebault

C'est à toi, medico, que je demandais de répondre à la question de Sherlock.

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 30 août 2007 08:44

Message par la_trinite_sainte

La virginité perpétuelle de Marie (« toujours vierge ») est une doctrine commune aux catholiques et aux orthodoxes, proclamée pendant le IIIe concile de Constantinople[1]. Il a été établi d'après le protévangile de Jacques [2]. La doctrine n'est pas reçue par les Églises protestantes, même si les réformateurs concevaient l'idée que Marie fut vierge avant la naissance de Jésus. Il est admis par la majorité des Pères de l'Église.

La mention des « frères et sœurs de Jésus » dans différents passages du Nouveau Testament (par exemple Marc 3:31-32 ou Marc 6:3) est, de ce fait, loin d'être comprise de la même façon par tous les Chrétiens (voir Jacques, frère de Jésus). La constitution dogmatique Lumen gentium, adoptée par le concile de Vatican II (propre aux catholiques) déclare ainsi :

« Cette union [de Marie et de Jésus] se manifeste ensuite à la nativité, lorsque la Mère de Dieu, toute joyeuse, montra aux bergers et aux Mages son Fils premier-né, lui qui n'a pas lésé sa virginité, mais l'a consacrée. »

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 30 août 2007 08:49

Message par la_trinite_sainte

[quote="medico"][quote="Thiebault"]S'accrocher à la virginité de Marie est inutile. Je te rappelle que ce n'est pas Marie qui est salutaire mais le Christ.

La théorie des cousins est une compréhension tortueuse. Il suffit de se renseigner pour savoir si "frère" était dissocié de "cousin" en araméen. Tu veux la réponse ?[/quote]
la question initiale était celle ci .
[quote]Je trouve au contraire intéressant de savoir où veut en venir Sherlock, car bien que catholique, je ne suis pas fermement convaincu qu'elle soit restée vierge toute sa vie...
Peux-tu répondre à sa question ?[/quote][/quote]

***

A propos des "frères de Jésus" :

Dès les premiers siècles la tradition de l'Eglise affirme la conception virginale, comme l'atteste Ignace d'Antioche. Quant à la virginité perpétuelle de Marie elle se heurte aux épisodes de l'évangile qui parlent des "frères de Jésus". Si, en grec, il y a deux mots pour désigner le frère (adelphos) et le cousin (anepsios) il n'en est pas de même en araméen ou en hébreu. Là, ce sont les mots "frère" et "soeur" qui désignent la parenté proche. Il y a d'ailleurs un épisode de l'évangile de Jean qui est un "signe" très fort que Jésus était l'unique enfant de Marie (Jn 19,25-27). Marie est seule au pied de la croix de Jésus et ce dernier la confie à l'apôtre Jean. Si Marie avait eu d'autres enfants, n'est-ce pas normalement à eux qu'il aurait confié sa mère? Il y aurait beaucoup de choses à dire sur la virginité de Marie pour en prouver la beauté et la réalité.

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 août 2007 14:45

Message par Thiebault

En confiant sa mère à Jean, c'est à l'humanité toute entière qu'il donnait sa mère, femme admirable de courage, de sacrifice et de ténacité.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 août 2007 16:04

Message par Nhoj

C'est Jésus qu'y s'est donné à l'humanité toute entière.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 août 2007 16:22

Message par Thiebault

En fait, pour bien comprendre ce don de la mère de Jésus pour l'humanité, il faut se laisser toucher et adopter une attitude spirituelle.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 août 2007 16:33

Message par Nhoj

C'est le Christ qui s'est donné, point. Ne faites pas de Marie un dieu.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 30 août 2007 17:07

Message par la_trinite_sainte

Nhoj : C'est le Christ qui s'est donné, point. Ne faites pas de Marie un dieu.

Personne ne souhaite divinisé la Vierge Marie.

Marie à medjugorge à dit aux voyants, si vous devez choisir entre venir ici ( Medjugorge ) ou allé à la Messe, allé plutôt à la Messe.

Ni Marie, ni personnes d'autres ne souhaite mettre cette Femme admirable au dessus du Divin JESUS.

medico

Avatar du membre

Messages : 17653
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 août 2007 17:22

Message par medico

"la_trinite_sainte"]
medico a écrit :
la tradition ne prime pas sur les écritures . MARIE n'est pas rester vierges pour la simple raison qu'elle a eu d'autres enfants .
(Matthieu 13:55-56) 55 N’est-ce pas là le fils du charpentier ? Est-ce que sa mère ne s’appelle pas Marie, et ses frères Jacques, et Joseph, et Simon, et Judas ? 56 Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous [...]
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 30 août 2007 17:49

Message par la_trinite_sainte

Sa mère et ses cousins cherchèrent à lui parler » (Matthieu 12 :46).

« Ta mère et tes cousins sont dehors » (Marc 3 :32).

« Il descendit à Capernaüm avec sa mère, ses cousins et ses disciples… »(Jean 2 :12)

« Lorsque ses cousins furent montés à la fête, il y monta lui-même… » (Jean 7 :10)

« Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes et Marie, mère de Jésus, et avec les cousins de Jésus » (Actes 1 :14)

« N’avons-nous pas le droit de mener avec nous une sœur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les cousins du Seigneur, et Céphas » (1 Corinthiens 9 :5)

FRERES ET SOEURS = cousines ou cousins !

medico

Avatar du membre

Messages : 17653
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 août 2007 18:12

Message par medico

tu as une nouvelle version ?
tien regarde cela dans une bible catholique qui a l"aval avec le nihil obstat.
math 13: 55 N’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère s’appelle Marie, n’est-ce pas ? Et ses frères, c’est Jacques, c’est Joseph, c’est Simon et Jude ! 56 Ses sœurs aussi sont toutes des nôtres ; alors, d’où lui vient tout cela ? 
jean: 2:•12Après cela Jésus descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, mais il n’y resta que quelques jours.
10 Mais quand ses frères étaient déjà montés pour la fête, Jésus aussi monta sans le dire, et comme en secret.
ps c'est quelle traduction que tu utilise (ange)
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 31 août 2007 00:14

Message par la_trinite_sainte

On trouve dans les Evangiles des indices positifs en faveur de cette signification très large du mot frère. Plusieurs hommes qui y sont dénommés frères de Jésus sont par ailleurs mentionnés comme fils d'une autre Marie que la Mère de Jésus; comme dans Mc 6,3 : "N'est ce pas le charpentier, le fils de Marie et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Et ses soeurs ne sont-elles pas ici chez nous ?"



Or Jacques et José sont certainement fils d'une autre Marie, bien distincte de la mère de Jésus (Jn 2,1 et 19,25). Cette autre Marie est appelée "la mère de Jacques le Petit et de José" (Mc 15,40). Au calvaire, "il y avait là plusieurs femmes qui regardaient à distance (...) parmi elles se trouvaient Marie de Magdala, Marie, la mère de Jacques et de Joseph et la mère des fils de Zébédée" (Mt 27,55-56).



Puis, après l'ensevelissement de Jésus, "Marie de Magdala et Marie, Mère de José, regardaient où on l'avait déposé" (Mc 15,47). Enfin, "quand le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et Salomé achetèrent des aromates pour aller l'embaumer" (Mc 16,1). Ces passages prouvent suffisament qu'il ne faut pas restreindre l'expression frères de Jésus à son acception propre.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Eliaqim et 0 invité