que pense les TDJ de l'homosexualité?

Forum : Discutions libres
Verrouillé
Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 13 oct. 2007 03:54

Message par Irmeyah

Désolé, Lomalka : la nature impose l'hétérosexualité, car c'est elle qui assure la reproduction. L'homosexualité est donc une déviance, et rien ne peut prouver le contraire.
La Bible nous apprend que les vices et l'imperfection sont si puissants qu'ils peuvent pervertir totalement les désirs d'un homme, c'est pourquoi l'homosexualité est un vice tellement profond et courant que certains peuvent croire qu'il est naturel. Mais le meurtre, l'adultère, la pédophilie sont aussi des déviances et crimes pratiqués depuis longtemps par les hommes, et ils ne sont pas pour autant des actions naturelles et tolérables.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

ermes

Avatar du membre

Messages : 144
Enregistré le : 05 juin 2007 07:24
Localisation : BELGIUM

Ecrit le 13 oct. 2007 06:44

Message par ermes

http://www.monchoix.net/debats/pourquoi ... le642.html

http://www.za-gay.org/index.php?L=actu.lire&id=54

http://www.comlive.net/Experience-Homos ... 76,100.htm

a lire et mediter



4. Nous désavouons l’homophobie, car elle dénote une peur ou une haine irrationnelle envers les personnes homosexuelles. Toutefois, nous n’acceptons pas l’idée selon laquelle le fait de rejeter les pratiques homosexuelles sur des bases bibliques serait en soi une attitude homophobe.

5. Nous regrettons profondément les blessures infligées aux homosexuels par la haine et le rejet, passés ou présents, manifestés envers eux par les Eglises.

6. Nous désapprouvons les mouvements qui, dans certaines Eglises, tendent à reconnaître, voire à encourager, les pratiques homosexuelles comme légitimes aux yeux de Dieu. Nous soutenons dans la prière tous ceux qui, dans de telles Eglises, cherchent à résister à cette orientation sur des bases bibliques.
Il ne sert a rien d'être croyant si on est mauvais, si on ment, si on ne dit pas la verité
Si suffisamment de données sont rassemblées, une commission d'enquête peut prouver n'importe quoi.

Stargazer

Avatar du membre

Messages : 73
Enregistré le : 27 avr. 2007 13:41
Localisation : France (Bretagne)

Ecrit le 13 oct. 2007 10:15

Message par Stargazer

« comment savoir si l'on est pas dans le péché, lorsqu'avec un sexe et de femme et d'homme ont n'a par ex des relations avec un homme? »

Voici ci-dessous deux liens édifiants pour les internautes intéressés par le sujet de hermaphrodisme:

http://cybersolidaires.typepad.com [...] navou.html

Extrait:

Le crime inavoué de la société patriarcale : les enfants au sexe mutilé

Une femme accouche d'un enfant en bonne santé. Dans la salle, personne ne peut spécifier le sexe de l'enfant. Est-ce une fille avec un clitoris trop grand? Est-ce un garçon avec un pénis trop petit? C'est un enfant intersexué, c'est-à-dire qu'il n'appartient à aucun des deux sexes officiels. Un cas tout à fait naturel, aussi fréquent que celui des enfants albinos, mais ici, l'enfant doit être "normalisé" d'urgence.

Pression est faite sur des parents sidérés qui doivent accepter et se décider très vite car la déclaration à l'état civil ne peut attendre. Décision est prise : ce sera une fille. Le "clitoris-pénis" est coupé puis un vagin est reconstitué, que les parents devront dilater et agrandir chaque jour.

C'est le seul cas où un patient en bonne santé relève de l'urgence médicale. Il y a violation grave et incontestable de tous les codes de déontologie médicaux qui interdisent des traitements qui ne seraient pas indispensables à la préservation de la santé d'un patient et sans son consentement. De plus, aucune loi n'autorise les parents à attenter à l'intégrité du corps en bonne santé de leur enfant. Ce garçon-fille, abusé sexuellement dès son plus âge par ses parents sur les conseils des pédiatres, élevé en fille, souffrira toute sa vie de son état "d'intersexuation normalisée". Nombreux sont les cas d'enfants mutilés et forcés de vivre dans un corps qui n'est pas entièrement le leur. Nombreux aussi seront les suicides à l'âge adulte de ces personnes. Ces mutilations sexuelles se produisent tous les jours partout dans le monde dans l'indifférence la plus totale car ils sont méconnus par le grand public.

http://cybersolidaires.typepad.com [...] ente_.html

On comprend donc qu’à présent la loi n’autorise plus un hermaphrodite de naissance à grandir en tant que tel.

Il subit une opération visant à le normaliser.

Soit l’hermaphrodite à sa naissance bénéficie de la bonne opération qui lui permet par la suite de vivre une vie conformément à ce qu’une analyse chromosomique révélerait sur son véritable identité sexuelle, soit il se retrouve dans un corps qui ne correspond pas à cette identité sexuelle.

Un hermaphrodite, même s'il a des caractéristiques des deux sexes, est inévitablement soit l'un soit l'autre (cela une analyse chromosomique pourra le confirmer).

Cependant quoi dire des hermaphrodites qui existaient à l’époque ou ces opérations permettant de les normaliser n’étaient pas au point ainsi que l’analyse chromosomique.

Et bien selon moi l’abstinence sexuelle était tout simplement inévitable pour que ces hermaphrodites puissent respecter les enseignements de la bible.

P.S: Si vous n’êtes pas d’accord avec mon avis, n’hésitez pas à me le faire savoir, mais ayez la maturité de me faire connaître la raison, d‘argumenter…

Lomalka

Avatar du membre

Messages : 337
Enregistré le : 21 févr. 2007 15:20
Localisation : Québec

Ecrit le 13 oct. 2007 16:22

Message par Lomalka

Irmeyah a écrit :Désolé, Lomalka : la nature impose l'hétérosexualité, car c'est elle qui assure la reproduction. L'homosexualité est donc une déviance, et rien ne peut prouver le contraire.
La Bible nous apprend que les vices et l'imperfection sont si puissants qu'ils peuvent pervertir totalement les désirs d'un homme, c'est pourquoi l'homosexualité est un vice tellement profond et courant que certains peuvent croire qu'il est naturel. Mais le meurtre, l'adultère, la pédophilie sont aussi des déviances et crimes pratiqués depuis longtemps par les hommes, et ils ne sont pas pour autant des actions naturelles et tolérables.
Qui es-tu pour placer l'homosexualité au même rang que le meurtre, l'adultère et la pédophilie? Ces trois crimes relèvent d'actions volontaires posées par un individu, pas l'homosexualité. Ces trois crimes font des victimes, pas l'homosexualité. Personne ne choisi d'être attiré par le même sexe, ce n'est pas une décision qui est prise par qui que ce soit. On peut décider de tuer quelqu'un, de tromper sa femme ou de violer un enfant, mais on ne peut décider de son orientation sexuelle. Tes propos sont graves et visiblement tu parles de choses qui te dépassent et que tu ne comprend pas.
Modifié en dernier par Lomalka le 13 oct. 2007 20:00, modifié 1 fois.
« Tu ne laisseras point vivre la magicienne » (Exode 22.18)

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17661
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 13 oct. 2007 16:50

Message par medico

c'est pas nous qui plaçons mais DIEU
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

ermes

Avatar du membre

Messages : 144
Enregistré le : 05 juin 2007 07:24
Localisation : BELGIUM

Ecrit le 13 oct. 2007 19:01

Message par ermes

mais pas les lesbiennes ... un moindre mal ? ou pour quel autre raisson ....

en relissant 10 fois le passage on parle de l'homme ou je me trompe ...

peut être un souci pour la reproduction ... pour ce qui est de peupler la terre ils aurais du penser au cause a ce moment la terre est surpeupler ...
Il ne sert a rien d'être croyant si on est mauvais, si on ment, si on ne dit pas la verité
Si suffisamment de données sont rassemblées, une commission d'enquête peut prouver n'importe quoi.

Lomalka

Avatar du membre

Messages : 337
Enregistré le : 21 févr. 2007 15:20
Localisation : Québec

Ecrit le 13 oct. 2007 20:07

Message par Lomalka

Amen.
Modifié en dernier par Lomalka le 13 oct. 2007 20:20, modifié 1 fois.
« Tu ne laisseras point vivre la magicienne » (Exode 22.18)

Lomalka

Avatar du membre

Messages : 337
Enregistré le : 21 févr. 2007 15:20
Localisation : Québec

Ecrit le 13 oct. 2007 20:19

Message par Lomalka

medico a écrit :c'est pas nous qui plaçons mais DIEU
Très bien, allons-y selon la logique de Dieu. Ainsi, cela te ferait le même effet si tu apprenais que ton fils est homosexuel que si tu apprenais qu'il est pédophile ou meurtrier. Je me trompe ?
« Tu ne laisseras point vivre la magicienne » (Exode 22.18)

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 14 oct. 2007 03:50

Message par Irmeyah

Lomalka a écrit : Qui es-tu pour placer l'homosexualité au même rang que le meurtre, l'adultère et la pédophilie? Ces trois crimes relèvent d'actions volontaires posées par un individu, pas l'homosexualité.
Le meurtre par passion ? La pédophilie par pathologie mentale ? Autant perversion humaine qui ne sont pas plus volontaires que l'homosexualité.
Ces trois crimes font des victimes, pas l'homosexualité.
Les homosexuels sont les victimes d'eux-mêmes, de leur famille décomposée ou d'une relation pervertie avec père et mère, voire les victimes d'un viol dans l'enfance.
Personne ne choisi d'être attiré par le même sexe, ce n'est pas une décision qui est prise par qui que ce soit.
On ne décide pas de naitre homme ou femme, et la nature nous donne des devoirs sexuels. Manquer à ces devoirs est un péché contre la nature.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 14 oct. 2007 03:52

Message par Irmeyah

La position officielle des TJ sur l'homosexualité :
http://watchtower.org/f/20050408a/article_01.htm
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Mikael-le-Dauphin

Avatar du membre

Messages : 97
Enregistré le : 03 août 2007 10:31

Ecrit le 14 oct. 2007 10:04

Message par Mikael-le-Dauphin

Saut Lomalka,
Je ne vois pas pourquoi tu utilises le terme "psychiatre" puisqu'il n'est pas question ici d'une maladie mentale mais d'une orientation sexuelle.

Il m'est difficile de croire qu'on puisse encore tenir ce genre de discours réducteur en 2007.
J'attendais voir comment tu réagirais, voir si tu retournerais la situation contre moi... Tu l'as fait et ça prouve ton hypocrisie !
CAR c'est TOI, oui TOI, qui dit que l'homosexualité ne se corrige pas, ne se change pas, et qui donc assimile l'homosexualité à un cas psychiatrique incurable !
Pour ma part j'ai exprimé que l'homosexualité peut découler de facteurs simples et d'une série de fait banal.
Que ce soit bien clair: on ne devient pas homo, on nait homo.
Que ce soit clair : ce n'est pas parce que tu veux te plaire à croire ton énorme ineptie qu'elle est vraie... Ce que tu dis est une énorme connerie. Personne ne naît homo, l'orientation sexuelle découle de faits, d'une série d'évènements, des expériences que l'on a sur notre chemin, d'impacts émotionnels et affectifs.
Ce n'est pas une maladie qu'on attrape suite à un échec amoureux ou au contact de certaines personnes qui nous incitent à faire des choses.
Que l'homosexualité découle bien de facteurs liés aux différentes expériences passives ou actives, n'en fait pas une maladie ; il n'empêche qu'elle peut se combattre comme la timidité ou le manque de confiance dans l'expression orale devant une assemblée, ces deux dernières choses sont-elles des maladies ? Non ? alors dire que l'homosexualité peut se combattre, se surmonter ne fait pas de l'homosexualité une maladie.
Ce n'est pas non plus un état duquel on peut se "guérir".
C'est au contraire quelque chose qui dans certains cas de figure on peut surmonter, notamment si l'homosexualité a découlé d'un manque de confiance en soi au contact du sexe opposé, le peur de l'inconnu ; et parfois l'homo va refouler tout ça au point de se persuader que son homosexualité est assumée et choisie.
Ne pas confondre également expériences de jeunesses et homosexualité. L'adolescence est une période de découvertes et d'explorations pendant laquelle certains peuvent se livrer à des gestes homosexuels sans l'être pour autant.
Oui, ce que tu me dis me parait exact.
Mais vois-tu reste à définir l'âge limite de l'adolescence, et aussi de la crise d'adolescence, et certains la font parfois même très tard à 25 ans passés... De plus je crois que la grande majorité des homos le sont déjà à 25 ans... Du coup ce que tu dis là atteste que tu rejoins mes dires : pour la plupart des homos donc l'homosexualité peut se surmonter ayant souvent pris naissance avant 25 ans à un âge de découvertes de jeunesse...
Si vous voulez condamner ce genre de gestes libre à vous mais ne condamnez par l'attirance qui peut les motiver parce que celle-ci est involontaire et surtout irréversible dans le cas des homosexuels.
Le problème c'est que tu leurres, ce que tu dis est souvent faux.
Ne serais-tu pas toi-même un homosexuel qui veut à tout prix te justifier, qui refuse de voir la réalité en face ?

Bref, l'homosexualité est dans la majorité des cas un choix qui n'est pas inné mais acquis, on ne nait pas homosexuel, et l'homosexualité peut se surmonter.
As-tu choisi d'être attiré par les femmes?
Oui !

Cordialement,
Mikael

Mikael-le-Dauphin

Avatar du membre

Messages : 97
Enregistré le : 03 août 2007 10:31

Ecrit le 14 oct. 2007 10:32

Message par Mikael-le-Dauphin

Salut ermes,
Mais au fait connaissez vous des hommo cher Mikael-le-Dauphin ?
Je ne pense pas
Hé bien le fait est que j'en connais.
sinon vous ne direz pas psychiatre vous devez faire partie de ces gens qui répugnez sans doutes les homo et les lesbiennes ...
Désolé mais si j'ai employé le terme psychiatre c'était pour piéger Lomalka, voir s'il sauterait sur l'occasion pour illico m'accuser en ce sens comme tu le fais toi aussi... c'est lomalka qui considère l'homosexualité comme uen sorte de maladie incurrable, pas moi ...
Comment pouvez vous parlez d'un sujet que vous ne connaissez pas ?
Vous êtes pitoyable... Désolé de vous le dire ! Mais parce que je ne vais pas dans votre sens vous vous permettez d'imaginer que je ne connais pas d'homos, que je parle donc d'un sujet que je ne connais pas... le fait est que des homos j'en connais et des bis j'en ai connu, y en a même qui m'avaient dragué y a des années, j'ai même vu deux homos tout nus se caresser et faire un peu plus par le passé...
Et en inventer des théories plus que douteuse.
Hé bien je n'invente rien.

J'ai connu d'ailleurs un homo, son hosexualité était liée à une haine anormale des portes, il avait jeune surpris ses parents en plein acte parce qu'il n'avait pas frappé à la porte avant d'entrer et son père l'avait violemment battu... pour ne pas arranger les choses, sa mère uen fois divorcée collectionnait des amants et hurlaient très fort pour que son fils entende bien tout... Il avait décidé de voir un psychologue, et c'est lui même qui avait fini par reconnaitre que son aversion des femmes découlait du rejet de la sexualité de débauche de sa mère et du traumatisme d'avoir été violemment battu par son père le surprenant en plein acte sexuel avec sa mère.
Sachez que je connais pas mal d’homo et ceci dans les rangs les plus haut de la hiérarchie
Ma famille travaille à la direction d'une chaîne de télévision à forte audience, et dans ce grouype de télé y a plein d'homos... et parmi les personnalités qui passent à la télé aussi...
le malheur voyez vous c'est qu’ils doivent se cacher parce que pas mal de gens leur sortent ce genre de discours que vous venez de prononcer ...
Quelqu'un qui perd ses moyens quand il doit parler en public, on va pas lui dire que c'est normal et le laisser se cacher, on va l'aider à surmonter ça ; agissez parel avec les homos, aidez les à surmonter ; si après avoir repris confiance avec le sexe opposé, s'ils choisissent de rester homo, ou alors d'etre bi, alors je pense que assumant se seront des personnes qui ne se cacheront plus, pas même en raison des discours des hétéros qui ne les atteindront plus.

Si l'homo assume son choix, je pense pas qu'il se cache longtemps ; le qu'en dira-t-on ne l'atteindrait vite plus.
Et je peux vous garantir et ceci dans les 95% des cas des homos que je connais naissent homos
Et moi je crois que t'es un mytho... ou du moins que tu déformes la réalité pour t'auto-justifier...
ils ont d'abord essayé avec des femmes, mais ils n’éprouvent pas le besoin de rester avec une femme et ceci, pour une multitude de chose innommables et nommables donc je ne vais pas citer ici ....
Donc ils ne sont pas nés homos, leur homosexualité a découlé qu'ils n'ont pas su s'épanouir avec une femme.
Car comprenez : ce n'est PAS parce que dans leurs premières expériences ils n'ont pas su s'épanouir avec une femme que forcément ils ne peuvent pas etre épanouis avec une femme et son homos ! On dit toujours que très très souvent la première fois se passe pas trop bien, que l'on ne s'épanouit pas la première fois ; ça va plus loin : certains mettent du temps avant de pouvoir s'épanouir parce qu'ils arrivent pas à se détendre par tract, par peur de pas assurer, de pas sastifaire leur partenaire ou autre multiple raison... le fait qu'ils arrivent pas à se "détendre" les empêche de jouir pleinement, les empêche d'atteindre des orgasmes. Par contre, avec des gens de même sexes qu'eux, ils connaissent bien le type de sentiments que les gens de leur sexe ont, comment ils fonctionnent affectivement mais aussi surtout sexuellement et ça explique aussi.
certains sont marier et on des enfants mais ca finit souvent par un divorce vu le peu d'acte sexuelles entretenu avec leu conjointe ils préfèrent les hommes et c'est come ca ils se marient généralement de peur des représailles et il y en a plus que vous le pensez ....
ça c'est dommage.

Mais en fait, ces gens là c'est parce que leur partenaire n'arrive pas à instaurer le dialogue, ne sait pas communiquer, ni même sexuellement. TOUT le monde peut aimer le sexe opposé et s'épanouir avec le sexe opposé mais pour plus que tu crois, y compris donc les hétéros, cela demande du temps, de l'expérience qu'il faut acquérir avec son conjoint, mais pour cela il faut communiquer avant pendant après l'acte. Mais voilà, tant et tant sont pas doués pour le dialogue... que ce soit pour le sexe ou autre chose, les divorces résultent que les gens ne sont pas doués pour communiquer librement.

Je suis sinon heureux que tu dises :
je suis d'accord avec ca

Je crois que le freudisme (paradoxalement) aide à bien comprendre la plupart du temps l'origine de l'homosexualité : il s'agit de relations perverties entre le fils et sa mère (ou la fille et son père) : absence d'autorité paternelle, ou bien excès d'autorité paternelle, etc...
Hé bien alors ?! Tu vois ?! Si moi j'ai parlé des déviances homos à l'âge adolescent et post adolescent, et bien toi tu as raison de mettre l'accent sur d'autres cas de déviances qui ont souvent lieu aussi à l'âge du cap de l'Oedipe ! Et je te fais remarquer que ce que tu viens de reconnaitre atteste donc que pour la majoroté des homos, ils ne sont pas nés homos...
on ne peut pas reprogrammer un cerveau et dans pas mal des cas a part cacher son homosexualite il revient au galop
C'est là que je ne suis absolument PAS d'accord avec toi !
Il y a lieu de remonter à la source de la déviance, à la source de leur cap d'Oedipe et comprendre ce qui s'est passé. Il y a eu déviance qui n'avait pas lieu d'etre.

Cordialement,
Mikael

Mikael-le-Dauphin

Avatar du membre

Messages : 97
Enregistré le : 03 août 2007 10:31

Ecrit le 14 oct. 2007 10:46

Message par Mikael-le-Dauphin

Re-Lomalka,

Tu dis à qqn d'autre :
Ton discours est primaire, dépassé, homophobe et discriminatoire. L'homosexualité étant innée et involontaire, la qualifié de crime est discriminatoire et réducteur. On ne peut réprimer ses pulsions naturelles par le biais de quelconque traitement psychologique. Tôt ou tard, notre véritable nature refait toujours surface. L'homosexualité devient un mal uniquement lorsque des gens comme toi la condamne et la démonise. L'attitude à avoir face à cette orientation n'est pas une attitude de répréssion mais d'acceptation, d'aide et d'empathie.
Il faut que tu acceptes que l'homosexualité peut etre surmonter en comprenant bien les méacanismes qui ont eu lieu chez l'individu lors de la phase de l'Oedipe.
Ce discours n'est pas primaire mais réfléchi ; il n'est pas dépassé toujours actuel ; il est pas homophobe car nous on ne veut pas laisser les homos dans leur états mais les aider à comprendre et à surmonter.
Tu as 100 % raison de dire qu'il faut de l'aide et de l'empathie , Dieu aime pas le péché mais aime les pécheurs et les écoute, les acueille pour les aider, les soutenir ; il ne faut pas les juger, pas les blâmer, mais les écouter, et les aider à comprendre mieux ce qu'ils ont vécu, ce qu'ils ressentent, etc.

Cordialement,
Mikael

ermes

Avatar du membre

Messages : 144
Enregistré le : 05 juin 2007 07:24
Localisation : BELGIUM

Ecrit le 14 oct. 2007 10:46

Message par ermes

Bref, l'homosexualité est dans la majorité des cas un choix qui n'est pas inné mais acquis, on ne nait pas homosexuel, et l'homosexualité peut se surmonter.

Citation:
As-tu choisi d'être attiré par les femmes?


je pense que tu n'as meme pas pris la peinse d'essayer de comprendre ou de discuter avec des homosexuelles. tu dit qu' il invete des pretextes face au homosexuelle mais tu ne fais pas mieux tu parle bien de une majorite de cas ou as tu ete chercher cela peut tu citer un exemplede qq que tu connait e non un de ceux que on trouve sur le net ?

as tu prit la peinse de discuter avec des homo pour savoir leur raison et leur attirance ... tu ne choisit pas d'aimer el ou tel chose c'est le cerveau qui les interprete et non toi ce ne sont que de flux qui influance sur nos gout et nos couleur ainsi que nos perception des couleurs ...

pour une example assez concret ( pour justifier nos difference des perception) j'ai une double retine a chaque oeil chose tres tres rare ce qui me donne une perception des couleur beaucoup plus avance ainsi que des nuances de couleur que peu de monde peuvent differencier

quand on me dit jaune je voit qu'il y a une forte domiance de vert ...

enfin bref ceci n'est que gout et couleur nous naisson avec ce bagage on sait que la perception des couleur ( quel est votr couleur prefere ...) est insurger dans notre memoire et le gout ( ile developpe jamais plus)
et si homo etait aussi insurger dans la memoire

on dit aussi que le fait d etre home est un manque de steromone male dans le cerveau enfin la plupart des cas etudier

de toute facon nous ne saurons pas nous avon pas le savoir ici pour en debatre mais une chose est sur auqn c'est une question de gout a part forcer les gesn il n'y as pas de remede miracle....
Il ne sert a rien d'être croyant si on est mauvais, si on ment, si on ne dit pas la verité
Si suffisamment de données sont rassemblées, une commission d'enquête peut prouver n'importe quoi.

Mikael-le-Dauphin

Avatar du membre

Messages : 97
Enregistré le : 03 août 2007 10:31

Ecrit le 14 oct. 2007 11:05

Message par Mikael-le-Dauphin

Re-ermes,
Mieux demande-toi, si tu es hétéro, s'il te serait possible de cesser d'être attiré par les femmes pour l'être par les hommes
Il a été répété que des gens mariés sont devenus homos, c'est donc que des hétérosexuels tombent dans l'homosexualité !!! Alors pourquoi le contraire ne serait dès lors pas possible ?? Un peu de sérieux svp !
je pense que tu n'as meme pas pris la peine d'essayer de comprendre ou de discuter avec des homosexuelles. tu dit qu' il invete des pretextes face au homosexuelle mais tu ne fais pas mieux tu parle bien de une majorite de cas ou as tu ete chercher cela peut tu citer un exemplede qq que tu connait e non un de ceux que on trouve sur le net ?
as tu prit la peinse de discuter avec des homo pour savoir leur raison et leur attirance ...
Parce que je ne vais pas dans ton sens, tu veux croire que je n'ai pas vraiment connu d'homos, pas vraiment discuter avec eux, mais tu en es ridicule.
Que tu le veuilles ou non, et même si cela te fait ch... j'ai bien connu des homos et j'en connais encore. Je t'ai même dit que les choses sont allés jusqu'à ce que lors d'un séjour je vois deux homos nus se caresser et faire bien plus. Et j'ai vraiment discuter de visu avec des homos.
tu ne choisit pas d'aimer el ou tel chose c'est le cerveau qui les interprete et non toi ce ne sont que de flux qui influance sur nos gout et nos couleur ainsi que nos perception des couleurs ...
L'homosexualité est uen déviance qui a pris souvent soit racine par un phénomène d'Oedipe, soit par sucession des faits lors de notre âge de découvert de notre corps et de la sexualité.
pour une example assez concret ( pour justifier nos difference des perception) j'ai une double retine a chaque oeil chose tres tres rare ce qui me donne une perception des couleur beaucoup plus avance ainsi que des nuances de couleur que peu de monde peuvent differencier...
et si homo etait aussi insurger dans la memoire
Le gène de l'homosexualité n'existe pas. Ce n'est pas génétique.
on dit aussi que le fait d etre homme est un manque de steromone male dans le cerveau enfin la plupart des cas etudier
Si l'homosexualité était du à un dérèglement d'un tel type d'hormone ça se saurait déjà, crois moi. Je n'ai pas trop de connaissance là dessus c'est vrai, mais la science m'est pas totalement étrangère puisque j'ai été deux ans stagiare dans un laboratoire du CNRS (c pas si énorme c vrai mais bon ...)

Re Lomalka,
Encore un récit pré-mâché par la WT. L'histoire parle d'un jeune homme qui parvient à maîtriser ses pulsions sexuelles. Remarquable. Nimportequi peut en faire autant. Ce qui n'est pas dit c'est si ce jeune homme est parvenu à ne plus éprouver d'attirance pour les hommes et à en éprouver pour les femmes. Il n'est pas dit non plus si cet homme était tombé amoureux d'un autre, y'avait-ils seulement des sentiments derrière ses rapports? S'en est-il défait? Est-il parvenu à ne plus éprouver aucun sentiment pour les hommes?

Cette histoire simpliste ne prouve en fait rien et ne sert qu'à conforter ceux qui démonisent l'homosexualité sans la connaître.
Mais tu ne peux PAS infirmer ces thèses... Tu ne peux pas prouver que des homos ne puissent pas vraiment surmonter leur homosexualité !
Et tu ne peux pas dire que ces histoires d'homos ayant changé son nécessairement pas valides !

Cordialement

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité