Justin et l'eucharistie

Forum : Discutions libres
Répondre
Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 21 oct. 2007 04:46

Message par Irmeyah

pirdoumine a écrit :Dès lors, comment expliquez-vous que les premiers chrétiens se retrouvaient chaque semaine et qu'ils distribuaient les espèces eucharistiques (pain et vin) comme étant le corps du Christ ?
La Bible ne dit jamais cela. Elle dit que les chrétiens mangeaient souvent ensemble (quoi de plus normal) et que lorsqu'ils mangeaient ils rendaient grâce à Dieu (quoi de plus normal). Rien à voir avec la cérémonie particulière de la Cène, que les chrétiens n'avaient aucune raison de célébrer plus d'une fois par an.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

pirdoumine

Avatar du membre

Messages : 64
Enregistré le : 06 oct. 2007 12:01

Ecrit le 21 oct. 2007 07:25

Message par pirdoumine

La Bible n'a jamais dit qu'il faut se laver. Les témoins de jéhovah, dès lors, ne se lavent pas ?

La Bible ne dit pas toujours tout mais les premiers chrétiens, à la suite des disciples et par leur imitation, ont célébré l'eucharistie. Je sais que pour vous la tradition ne représente rien et que vous enfermez votre coeur dans un livre, fût-il la Bible. Vous perdez de vue que les chrétiens sont les adorateurs du Dieu vivant et que sa Parole est un modèle mais qui n'enseigne as tout.Dieu toche le coeur des hommes. Les témoins de jéohvah raisonnent froidement sur la question de Dieu.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 21 oct. 2007 08:07

Message par Irmeyah

La Bible n'a jamais dit qu'il faut se laver. Les témoins de jéhovah, dès lors, ne se lavent pas ?
Bel exemple, car la Bible dit effectivement qu'il faut se maintenir propre. Jésus a lavé les pieds de ses disciples. Les rituels de la Torah sont imprégnés de l'impératif de pureté physique en même temps que morale. Voir par exemple Exode 30:17-21 ; Lévitique 21:1-7 ; 22:2-8.
La Bible ne dit pas toujours tout mais les premiers chrétiens, à la suite des disciples et par leur imitation, ont célébré l'eucharistie.
Oui, une fois par an sur le modèle de la Pâques juive, et sur le modèle de du Repas du Seigneur qui a repris cette date sans rien spécifier sur sa fréquence, qui ne changeait donc pas.
Je sais que pour vous la tradition ne représente rien
Faux. La tradition est bonne. Mais la tradition qui est bonne, elle est dans la Bible, inspirée par Dieu. Le reste n'est que pensées et pratiques humaines soumises au jugement des Ecritures inspirées.
et que vous enfermez votre coeur dans un livre,
Phrase vide de sens. La vérité de Dieu était bien "enfermée" dans la Loi au temps des juifs, car Dieu l'a jugé bon. La Parole de Dieu, par ailleurs, ne se réduit pas à un Livre : c'est vous qui le réduisez à un Livre. Les Ecritures sont une parole vivante et active, qui dépasse et purifie les pensées humaines.
fût-il la Bible. Vous perdez de vue que les chrétiens sont les adorateurs du Dieu vivant et que sa Parole est un modèle mais qui n'enseigne as tout.
La Bible n'enseigne pas toute la religion chrétienne ? Enseignez donc moi où Dieu a dit qu'il fallait des complément, et comment les trouver ? Quels sont les critères ?
Dieu toche le coeur des hommes.
Oui, par sa parole... par quoi d'autre ?
Les témoins de jéohvah raisonnent froidement sur la question de Dieu.
Quelle bonne blague !! Ne sont pas plutôt les obscurs théologiens qui ont concocté le dogme de la trinité, sans rapport avec la Parole vivante de Dieu, qui sont de froids raisonneurs ?
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

pirdoumine

Avatar du membre

Messages : 64
Enregistré le : 06 oct. 2007 12:01

Ecrit le 21 oct. 2007 10:01

Message par pirdoumine

Irmeyah a écrit : Bel exemple, car la Bible dit effectivement qu'il faut se maintenir propre. Jésus a lavé les pieds de ses disciples. Les rituels de la Torah sont imprégnés de l'impératif de pureté physique en même temps que morale. Voir par exemple Exode 30:17-21 ; Lévitique 21:1-7 ; 22:2-8.
Il y est fait mention des ablutions rituelles et non pas hygiéniques. Ces rituels n'étaient à observer que lors de la présentation des sacrifices ou de l'office religieux. Vous, vous ne faites plus de sacrifice, vous n'officiez pas. Dès lors, il est inutile de vous laver et même condamnable puisque l'hygiène n'est pas inscrite dans la Bible. Quant à la symbolique du lavement des pieds, vous n'avez pas compris que ce n'est pas parce que ses disciples puaient des panards que Jésus les a lavés mais pour leur montrer qu'il les aime.
Oui, une fois par an sur le modèle de la Pâques juive, et sur le modèle de du Repas du Seigneur qui a repris cette date sans rien spécifier sur sa fréquence, qui ne changeait donc pas.
Encore une fois, nous nous trouvons confronté à une interprétation qui ne colle pas avec ce que la Bible renseigne : les chrétiens se réunissaient tous les premiers jours de la semaine pour rompre le pain et ressasser les gestes du Seigneur. Le premier jour de la semaine était dimanche. Pourquoi le dimanche ? Carle Seigneur a été crucififié le jeudi et qu'il est ressuscité 3 jours après, soit le dimanche.
Faux. La tradition est bonne. Mais la tradition qui est bonne, elle est dans la Bible, inspirée par Dieu. Le reste n'est que pensées et pratiques humaines soumises au jugement des Ecritures inspirées.
Le problème est que lorsque l'on vous demande comment s'est formé le canon, quand et qui l'a formé, vous êtes incapables de nous répondre. Quand on vous fait remarquer que ceux qui ont rendu canoniques certains livres n'étaient pas d'accord sur ces livres. Que ces conciliaires étaient tous des trinitaires convaincus. Alors, expliquez-moi comment Dieu a pu inspirer des trinitaires en ne leur ouvrant pas les yeux sur la Trinité, laissant ces croyants se perdre et perdre avec eux ceux qui leur faisaient confiance et, ce faisant, confiance en Dieu ? Il est tordu, le dieu que vous concevez... Pour rappel, la Trinité a été dogmatisée avant (325) la clotûre du canon biblique (397).
Phrase vide de sens. La vérité de Dieu était bien "enfermée" dans la Loi au temps des juifs, car Dieu l'a jugé bon. La Parole de Dieu, par ailleurs, ne se réduit pas à un Livre : c'est vous qui le réduisez à un Livre. Les Ecritures sont une parole vivante et active, qui dépasse et purifie les pensées humaines.
La vérité de Dieu se transmettait de manière orale et n'a été "scellée" qu'environ 100 ans après Jésus-Christ et non pas 5 siècles avant Jésus-Christ comme vous le croyez...
La Bible n'enseigne pas toute la religion chrétienne ? Enseignez donc moi où Dieu a dit qu'il fallait des complément, et comment les trouver ? Quels sont les critères ?
N'est-il pas écrit dans la Bible que tout n'a pas été révélé par Jésus car ses disciples n'étaient pas prêts ? N'est-il pas écrit dans la Bible que la vérité est délivrée petit à petit ?
Oui, par sa parole... par quoi d'autre ?
Non, ce n'est pas la Parole de Dieu qui nous touche. La Parole nous permet uniquement de prendre connaissance de certains faits. Dieu nous touche par son amour.
Quelle bonne blague !! Ne sont pas plutôt les obscurs théologiens qui ont concocté le dogme de la trinité, sans rapport avec la Parole vivante de Dieu, qui sont de froids raisonneurs ?
C'est parce que votre coeur est fermé que vous ne comprenez pas l'amour immense qui émane de la Trinité. Dieu est Trinité car il est amour.
;)

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 21 oct. 2007 14:03

Message par Irmeyah

Irmeyah a écrit:
Citation:
La Bible n'a jamais dit qu'il faut se laver. Les témoins de jéhovah, dès lors, ne se lavent pas ?

Bel exemple, car la Bible dit effectivement qu'il faut se maintenir propre. Jésus a lavé les pieds de ses disciples. Les rituels de la Torah sont imprégnés de l'impératif de pureté physique en même temps que morale. Voir par exemple Exode 30:17-21 ; Lévitique 21:1-7 ; 22:2-8.

Il y est fait mention des ablutions rituelles et non pas hygiéniques.
C'est vous qui avez demandé un texte biblique où il était demandé un lavage (et je vous en ai trouvé), or une instruction de cet ordre ne peut être que rituelle. Il est évident que si cet acte était parfois ritualisé, il était une pratique quotidienne courante (pour les non lévites par exemple) et nécessairement intégré dans la conception de la pureté physique en vigueur dans l'Israel antique.
Ces rituels n'étaient à observer que lors de la présentation des sacrifices ou de l'office religieux. Vous, vous ne faites plus de sacrifice, vous n'officiez pas. Dès lors, il est inutile de vous laver et même condamnable puisque l'hygiène n'est pas inscrite dans la Bible.
La Bible va même plus loin que l'hygiène, elle invite à la pureté. Par ailleurs la loi ritualisait des principes de base de la vérité divine. Ainsi, si le rituel n'est plus en vigueur, le principe (la pureté physique) reste tout à fait en vigueur pour le chrétien et donc la Bible demande bien de se laver. CQFD.
Quant à la symbolique du lavement des pieds, vous n'avez pas compris que ce n'est pas parce que ses disciples puaient des panards que Jésus les a lavés mais pour leur montrer qu'il les aime.
Vous réduisez le sens de son acte. Il entre dans le contexte de la nécessité de se laver les pieds régulièrement dans les pays chauds. Un chrétien voulant imiter Jésus ne saurait négliger l'hygiène des pieds, et partant, l'hygiène tout court.
Citation:
La Bible ne dit pas toujours tout mais les premiers chrétiens, à la suite des disciples et par leur imitation, ont célébré l'eucharistie.

Oui, une fois par an sur le modèle de la Pâques juive, et sur le modèle de du Repas du Seigneur qui a repris cette date sans rien spécifier sur sa fréquence, qui ne changeait donc pas.

Encore une fois, nous nous trouvons confronté à une interprétation qui ne colle pas avec ce que la Bible renseigne : les chrétiens se réunissaient tous les premiers jours de la semaine pour rompre le pain et ressasser les gestes du Seigneur.

Rien dans la Bible ne laisse entendre une telle chose. Vous parlez comme si c'était la pure et claire vérité biblique, alors qu'il n'en est rien. Selon le témoignage biblique, c'est ce que j'ai dit qui est probant. Les chrétiens se réunissaient, oui, pour manger, oui, mais de manière rituelle pour reproduire la Cène, non, la Bible ne dit jamais cela ni ne le laisse penser.
Citation:
Je sais que pour vous la tradition ne représente rien

Faux. La tradition est bonne. Mais la tradition qui est bonne, elle est dans la Bible, inspirée par Dieu. Le reste n'est que pensées et pratiques humaines soumises au jugement des Ecritures inspirées.

Le problème est que lorsque l'on vous demande comment s'est formé le canon, quand et qui l'a formé, vous êtes incapables de nous répondre.
J'ai produit des réponses cohérentes et argumentées.
Quand on vous fait remarquer que ceux qui ont rendu canoniques certains livres n'étaient pas d'accord sur ces livres. Que ces conciliaires étaient tous des trinitaires convaincus. Alors, expliquez-moi comment Dieu a pu inspirer des trinitaires en ne leur ouvrant pas les yeux sur la Trinité, laissant ces croyants se perdre et perdre avec eux ceux qui leur faisaient confiance et, ce faisant, confiance en Dieu ?
Je ne comprends rien à votre propos. Pourquoi les conciliaires seraient ils inspirés par Dieu ???
Il est tordu, le dieu que vous concevez... Pour rappel, la Trinité a été dogmatisée avant (325) la clotûre du canon biblique (397).
Nous ne considérons guère cette canonisation officielle et ecclesiale. La Bible est un canon indépendant de l'Eglise qui se l'est appropriée plus tard. La canonicité des textes se prouvent par les textes eux-mêmes, non par une autorité humaine externe et surtout bien ultérieure !
Citation:
fût-il la Bible. Vous perdez de vue que les chrétiens sont les adorateurs du Dieu vivant et que sa Parole est un modèle mais qui n'enseigne as tout.

La Bible n'enseigne pas toute la religion chrétienne ? Enseignez donc moi où Dieu a dit qu'il fallait des complément, et comment les trouver ? Quels sont les critères ?

N'est-il pas écrit dans la Bible que tout n'a pas été révélé par Jésus car ses disciples n'étaient pas prêts ?
Exact, le reste a été communiqué à Paul, Pierre, et surtout Jean(prophéties de l'Apocalypse), plus tard .
N'est-il pas écrit dans la Bible que la vérité est délivrée petit à petit ?
Dieu fait en sorte que les hommes accèdent peu à peu à la vérité, mais sa Parole est nécessairement parfaite, elle.
Citation:
Dieu toche le coeur des hommes.

Oui, par sa parole... par quoi d'autre ?

Non, ce n'est pas la Parole de Dieu qui nous touche. La Parole nous permet uniquement de prendre connaissance de certains faits. Dieu nous touche par son amour.
Vous ergotez. Par quoi l'amour de Dieu nous touche-t-il, sinon par sa Parole qui nous révèle qui il est et ce qu'il veut ?
C'est parce que votre coeur est fermé que vous ne comprenez pas l'amour immense qui émane de la Trinité. Dieu est Trinité car il est amour.

Le Dieu trinitaire est abstrait mystérieux, incompréhensible, absurde (et pour cause, soit on est un soit on est plusieurs, mais pas les deux à la fois), donc éloigné des hommes. Le Dieu unique, le Père, Jéhovah, est lui proche des hommes qui le cherchent sans la médiation d'un dogme qu'il n'a jamais inspiré aux hommes et qui a été élaboré par des philosophes qu'il n'a jamais connus.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

pirdoumine

Avatar du membre

Messages : 64
Enregistré le : 06 oct. 2007 12:01

Ecrit le 26 oct. 2007 16:37

Message par pirdoumine

Irmeyah a écrit : Vous réduisez le sens de son acte. Il entre dans le contexte de la nécessité de se laver les pieds régulièrement dans les pays chauds. Un chrétien voulant imiter Jésus ne saurait négliger l'hygiène des pieds, et partant, l'hygiène tout court.
Pour vous, l'acte de Jésus a été fait dans un but hygiénique.
Pour moi, l'acte de Jésus a été fait dans un but symbolique. Il l'a dit, ne parlant jamais d'hygiène : le Maître s'est fait le serviteur pour montrer qu'il les aime et, de là, les serviteurs devaient manifester de l'amour entre eux.

Qui réduit l'acte de Jésus ? Jésus a-t-il lavé les pieds parce que c'est nécessaire ou parce que c'est plutôt une attitude avilissante que de laver les pieds de quelqu'un ?
Oui, une fois par an sur le modèle de la Pâques juive, et sur le modèle de du Repas du Seigneur qui a repris cette date sans rien spécifier sur sa fréquence, qui ne changeait donc pas.

Encore une fois, nous nous trouvons confronté à une interprétation qui ne colle pas avec ce que la Bible renseigne : les chrétiens se réunissaient tous les premiers jours de la semaine pour rompre le pain et ressasser les gestes du Seigneur.
J'avais oublié qu'en certains passages, vous compreniez le mot "semaine" par "année". Ainsi, quand la Bible enseigne que les premiers chrétiens rompaient le pain le premier jour de la semaine, il faut comprendre "premier jour de l'année".
Rien dans la Bible ne laisse entendre une telle chose. Vous parlez comme si c'était la pure et claire vérité biblique, alors qu'il n'en est rien. Selon le témoignage biblique, c'est ce que j'ai dit qui est probant. Les chrétiens se réunissaient, oui, pour manger, oui, mais de manière rituelle pour reproduire la Cène, non, la Bible ne dit jamais cela ni ne le laisse penser.
Vous avez raison : tout ce que vous dites est la pure vérité. C'est pour cela que je ne vous rejoins pas, textes bibliques à l'appui. Les voulez-vous, notamment concernant l'eucharistie (action de grâce -> rompre le pain) ?
Nous ne considérons guère cette canonisation officielle et ecclesiale. La Bible est un canon indépendant de l'Eglise qui se l'est appropriée plus tard. La canonicité des textes se prouvent par les textes eux-mêmes, non par une autorité humaine externe et surtout bien ultérieure !
Par les textes eux-mêmes !!! Expliquez-moi donc comment ! Savez-vous combien il existe d'évangiles ? Combien de livres qualifiés d'apocryphes ? Dites-moi en quoi ces textes ne sont pas compatibles avec les canoniques !

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 26 oct. 2007 17:03

Message par medico

le sujet et sur l'eucharistie et pas sur le lavement des pieds ou autre chose .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

pirdoumine

Avatar du membre

Messages : 64
Enregistré le : 06 oct. 2007 12:01

Ecrit le 27 oct. 2007 05:53

Message par pirdoumine

Irmeyah a écrit : La Bible ne dit jamais cela. Elle dit que les chrétiens mangeaient souvent ensemble (quoi de plus normal) et que lorsqu'ils mangeaient ils rendaient grâce à Dieu (quoi de plus normal). Rien à voir avec la cérémonie particulière de la Cène, que les chrétiens n'avaient aucune raison de célébrer plus d'une fois par an.
La Bible parle de rendre grâce à Dieu ? Non, il est dit qu'ils rompaient le pain, ce qui constitue une action debgrâce (eucharistie).
De même, nous avons un document, celui de Justin, qui nous renseigne sur les pratiques des premiers chrétiens. Et il en resort que ces derniers rendaient un culte similaire à leucharistie dominicale que nous pouvons observer dans les différentes communautés chrétiennes : orthodoxes, protestantes et catholiques.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 31 oct. 2007 07:44

Message par Irmeyah

Quant à la symbolique du lavement des pieds, vous n'avez pas compris que ce n'est pas parce que ses disciples puaient des panards que Jésus les a lavés mais pour leur montrer qu'il les aime.

Vous réduisez le sens de son acte. Il entre dans le contexte de la nécessité de se laver les pieds régulièrement dans les pays chauds. Un chrétien voulant imiter Jésus ne saurait négliger l'hygiène des pieds, et partant, l'hygiène tout court.

Pour vous, l'acte de Jésus a été fait dans un but hygiénique.
Non, vous tordez mes propos. L'acte a plusieurs sens, depuis l'exemple d'humilité jusqu'au symbolisme de la purification du corps, semblable à celui du baptême d'ailleurs. J'ai donc démontré que la Bible indiquait de bien des manières qu'il faut conserver le corps pur aussi moralement que physiquement et j'ai donc réfuté votre propos suivant lequel il fallait pratiquer des choses qui ne sont nullement évoquées dans la Bible.

Pour information sur ce sujet, en guise de conclusion (je préfère que ça soit la Bible qui ait le dernier mot, même s'il abonde dans mon sens), vous pouvez relire notamment 2 Corinthiens 7 : 1 et Lévitique 15 : 19-24.
Citation:
La Bible ne dit pas toujours tout mais les premiers chrétiens, à la suite des disciples et par leur imitation, ont célébré l'eucharistie.

Oui, une fois par an sur le modèle de la Pâques juive, et sur le modèle de du Repas du Seigneur qui a repris cette date sans rien spécifier sur sa fréquence, qui ne changeait donc pas.

Encore une fois, nous nous trouvons confronté à une interprétation qui ne colle pas avec ce que la Bible renseigne : les chrétiens se réunissaient tous les premiers jours de la semaine pour rompre le pain et ressasser les gestes du Seigneur.

J'avais oublié qu'en certains passages, vous compreniez le mot "semaine" par "année". Ainsi, quand la Bible enseigne que les premiers chrétiens rompaient le pain le premier jour de la semaine, il faut comprendre "premier jour de l'année".
Non. Mais je réitère l'argument le plus proche du texte biblique qui démontre que ce que la Bible n'indique pas, il ne faut pas forcer le texte pour lui faire dire ce qu'il ne dit pas. Le texte ne dit pas que Jésus a institué un rite hebdomadaire. Il ne dit pas non plus que les apôtres ont institué une telle chose. Par contre il indique que Jésus a repris la date annuelle de la Pâques juives et certains des rites de cette Pâques, sans rien apporter de précis de plus. Le chrétien qui veut donc être fidèle à la volonté de Jésus reprendra ce rythme annuel de la Pâques juive et de ses rites simplifiés.
Quiconque va au-delà encourt le jugement de : 1 Tim. 1 : 3 ; 1 Corinthiens 4 : 6 ; Révélation 22 : 18 ; Isaie 29 : 11 et surtout Galates 1 : 8.
Citation:
Rien dans la Bible ne laisse entendre une telle chose. Vous parlez comme si c'était la pure et claire vérité biblique, alors qu'il n'en est rien. Selon le témoignage biblique, c'est ce que j'ai dit qui est probant. Les chrétiens se réunissaient, oui, pour manger, oui, mais de manière rituelle pour reproduire la Cène, non, la Bible ne dit jamais cela ni ne le laisse penser.

Vous avez raison : tout ce que vous dites est la pure vérité. C'est pour cela que je ne vous rejoins pas, textes bibliques à l'appui. Les voulez-vous, notamment concernant l'eucharistie (action de grâce -> rompre le pain) ?
La reprise de la Cène (ou mémorial, ou Pâques chrétienne) n’était pas la même chose que “ prendre des repas ” (“ la fraction du pain ”, Jé ; Sg) comme ceux mentionnés en Actes 2:42, 46 ; 20:7. Le pain, à l’époque, consistait généralement en gâteaux fins. Le pain azyme était également craquant. On ne coupait pas le pain, on le rompait, ce qui donna naissance à l’expression “ rompre le pain ”, qui désigne souvent la participation à un repas normal. — Ac 2:46, Jé ; voir MN.
Citation:
Citation:
Il est tordu, le dieu que vous concevez... Pour rappel, la Trinité a été dogmatisée avant (325) la clotûre du canon biblique (397).

Nous ne considérons guère cette canonisation officielle et ecclesiale. La Bible est un canon indépendant de l'Eglise qui se l'est appropriée plus tard. La canonicité des textes se prouvent par les textes eux-mêmes, non par une autorité humaine externe et surtout bien ultérieure !

Par les textes eux-mêmes !!! Expliquez-moi donc comment ! Savez-vous combien il existe d'évangiles ? Combien de livres qualifiés d'apocryphes ? Dites-moi en quoi ces textes ne sont pas compatibles avec les canoniques !
J'ai répondu à cette question dans le fil sur le canon.
La Bible parle de rendre grâce à Dieu ? Non, il est dit qu'ils rompaient le pain, ce qui constitue une action debgrâce (eucharistie).
(Luc 22:19) 19 Il prit aussi un pain, rendit grâces, le rompit et le leur donna, en disant : “ Ceci représente mon corps qui va être donné pour vous. Continuez à faire ceci en souvenir de moi. ”
(Voir aussi 1 Co. 11 : 23-26)

Le fait de rompre le pain, dans la Cène, et de rendre grâce à Dieu (prière à Dieu avant tous les repas, pratiquée longtemps dans la chrétienté, et toujours aujourd'hui par les TJ) n'est nullement en soit suffisant pour définir le rite de la Pâques. Dans ma cuisine je coupe tous les jours du pain et je prie Dieu avant de manger, çà ne veut pas dire que je fais la Pâques tous les jours. Un peu de bon sens ...
De même, nous avons un document, celui de Justin, qui nous renseigne sur les pratiques des premiers chrétiens. Et il en resort que ces derniers rendaient un culte similaire à leucharistie dominicale que nous pouvons observer dans les différentes communautés chrétiennes : orthodoxes, protestantes et catholiques.
Justin nait après la mort de Jean, dernier apôtre vivant. C'est pourquoi sa parole n'a aucune autorité propre. Et en outre je doute qu'il aille vraiment dans votre sens, car l'eucharistie n'était pas même encore vraiment instituée à son époque.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

la_trinite_sainte

Avatar du membre

Messages : 463
Enregistré le : 14 août 2007 00:10
Localisation : Sous l'Oeil du seul vrai DIEU ==> JESUS

Ecrit le 29 déc. 2007 02:46

Message par la_trinite_sainte

Pour saint Jean Chrysostome, comme pour l’ensemble de la tradition patristique, la Pâque juive et la libération d’Egypte sont la figure de la Pâque du Christ et de la libération de toute l’humanité. Ce qui était une figure devient réalité véritable, délivrance spirituelle: c’est notre propre Pâque qui est présentée.

Pourquoi donc célébra-t-il alors, au moment de la Pâque, ce mystère ?

C’est pour t’apprendre, de toutes les façons, qu’il est aussi le législateur de l’Ancien Testament et que tout ce qu’il contient y a été préfiguré à cause de cela. C’est pourquoi, là où était la figure, il substitue la vérité. Le soir était le signe de l’accomplissement des temps et du fait que les choses touchaient désormais à leur terme véritable. Et il rend grâces pour nous enseigner comment nous devons célébrer ce mystère, pour montrer que ce n’est pas contre sa volonté qu’il s’avance vers sa Passion, pour nous apprendre à supporter avec action de grâces ce que nous pouvons avoir à souffrir et pour nous promettre aussi, à partir de là, les plus heureuses espérances. De fait, si la figure a produit la délivrance d’un si grand esclavage (celui d’Israël en Egypte), combien plus la vérité libérera-t-elle le monde et sera-t-elle un bienfait accordé à notre nature ! Voilà pourquoi il n’a pas donné ce mystère auparavant, mais lorsque devaient cesser désormais les pratiques de la Loi. Il met fin alors à la principale de leur fête, en les faisant passer à une autre table, d’une sainteté plus redoutable, et il dit : « Prenez, mangez, ceci est mon corps, rompu pour vous » (1Co 11, 24).
JESUS Lui même précise " Ceci " est mon Corps, IL ne dit pas " Ceci " représente mon Corps.


Le verset : « Tu es prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech » (Ps 110 [109], 4) a eu une grande fortune dans la tradition patristique. Théodoret de Cyr (5e siècle) voit ici en Melchisédech la figure du seul véritable grand prêtre, réalisée en Jésus Christ.

Melchisédech était un prêtre, non des Juifs, mais des nations. De même aussi, notre Maître le Christ ne s’est pas offert lui-même à Dieu seulement pour les Juifs, mais également pour tous les hommes. Il inaugure son sacerdoce dans la nuit, après laquelle il subit sa passion ; alors, après avoir pris du pain et rendu grâces, il le rompit et dit : « Prenez, mangez-en : ceci est mon corps. » De même, après avoir également rempli le calice, il le donna à ses disciples en disant : « Buvez-en tous : ceci est mon sang, le sang de la nouvelle alliance, le sang qui a été versé pour beaucoup en vue de la rémission des péchés. » (Mt 26, 26-28.)
Image <<=== Site Catholique.
BLOG : http://jesusvraidieu.skyrock.com/ FORUM : http://forum-religions.comHébreux 1-6 : Que tous les anges de Dieu adorent Jésus ! voir TMN 1963

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 29 déc. 2007 10:01

Message par medico

que dit PAUL!

(1 Corinthiens 5:7) 7 Enlevez le vieux levain, pour que vous soyez une masse nouvelle, dans la mesure où vous êtes exempts de ferment. En effet Christ notre Pâque a été sacrifié [...]
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 29 déc. 2007 18:01

Message par Sammy

En quoi cela contredit-il la communion, à laquelle participaient tous les premiers chrétiens et que continuent de célébrer les vrais chrétiens.

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 29 déc. 2007 18:02

Message par medico

tout simplement que pâque c'est une fois l'an.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Sammy

Avatar du membre

Messages : 230
Enregistré le : 25 déc. 2007 16:30

Ecrit le 29 déc. 2007 18:18

Message par Sammy

Donc, vous rejetez de votre "canon" les Actes des Apôtres et les épîtres de Paul ? Il me semblait bien...

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 29 déc. 2007 18:20

Message par medico

Sammy a écrit :Donc, vous rejetez de votre "canon" les Actes des Apôtres et les épîtres de Paul ? Il me semblait bien...
on rejette rien car pour nous toutes écritures est inspirées de DIEU.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité