Un attelage mal assorti

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Un attelage mal assorti

Ecrit le 22 janv. 2008 10:26

Message par Exode

2 Corinthiens 6:14 Ne formez pas d’attelage disparate avec des non-croyants. Car quels rapports ont la justice et l’illégalité ? Ou quelle participation la lumière a-t-elle avec les ténèbres ? 15 En outre, quelle harmonie y a-t-il entre Christ et Bélial ? Ou quelle part un fidèle a-t-il avec un non-croyant ? 16 Et quel accord le temple de Dieu a-t-il avec les idoles ? Car nous sommes un temple d’un Dieu vivant ; comme Dieu a dit : “ Je résiderai parmi eux et je marcherai parmi [eux], et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. ” 17 “ C’est pourquoi sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit Jéhovah, et cessez de toucher la chose impure ” ; “ et je vous accueillerai. ” 18 “ Et je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit Jéhovah le Tout-Puissant. ”

Bonjour,

Une personne TJ peut-elle m'expliquer comment appliquer au quotidien ce passage ?, merci.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 22 janv. 2008 12:54

Message par Eloquence

J'ai trouvé cela pour vous.

Ne formez pas d’attelage avec les incroyants

“Ne formez pas avec les incroyants un attelage mal assorti. En effet, (...) quelle part a le fidèle avec l’incroyant?” — 2 CORINTHIENS 6:14, 15.

IL Y A quelques années une Américaine, qui est Témoin de Jéhovah, a perdu son mari dans un accident de voiture. “Au début, dit-elle, j’étais effondrée, mais déterminée à ne pas renoncer à mon service pour Jéhovah. Toutefois, deux ans après, j’ai commencé à me sentir de trop parmi les couples de la congrégation. Ma fille et moi n’étions pas toujours invitées lorsque des sorties en famille étaient organisées. Quand je voyais des couples chrétiens se manifester de l’affection, je me sentais encore plus rejetée. Personne ne semblait remarquer que je m’affaiblissais sur le plan spirituel. Un jour, un homme qui n’était pas Témoin de Jéhovah, mais que je connaissais par mon travail, m’a invitée à dîner, et je n’ai pas refusé. Avant d’avoir compris ce qui m’arrivait, je suis tombée amoureuse de lui. J’étais si affaiblie et envahie par la solitude que j’ai accepté de l’épouser.”

2 Le désir d’avoir un conjoint avec qui partager les choses de la vie peut être très puissant, et il est tout à fait naturel. Jéhovah lui-même a dit: “Il n’est pas bon que l’homme reste seul. Je vais lui faire une aide qui lui corresponde [“qui soit son vis-à-vis (sa pareille)”, c’est-à-dire qui lui soit assortie].” (Genèse 2:18, Traduction du monde nouveau, édition anglaise à références de 1984, note). Le but du mariage est d’unir un homme et une femme par un lien étroit et permanent. Du reste, ce n’est pas Adam mais Jéhovah qui a dit: “L’homme quittera son père et sa mère, et il devra s’attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair.” (Genèse 2:22-24; voir Matthieu 19:4-6). Peut-être votre cœur désire-t-il ardemment un tel “vis-à-vis”?

3 Cependant, la Bible nous met en garde contre un danger, celui de s’attacher étroitement à un incroyant. L’apôtre Paul a écrit: “Ne formez pas avec les incroyants un attelage mal assorti [“disparate”, Jérusalem]. En effet, (...) quelle part a le fidèle avec l’incroyant?” (2 Corinthiens 6:14, 15). Paul pensait peut-être à l’interdiction que faisait la Loi mosaïque de labourer avec un taureau et un âne placés sous le même joug (Deutéronome 22:10). En effet, l’âne, plus petit et moins fort que le taureau, aurait souffert d’une association aussi disparate. Puisque le mariage est comme un joug qui unit le mari et la femme, si un chrétien épousait une incroyante, ou vice-versa, l’union qu’ils formeraient serait mal assortie (Matthieu 19:6). De fait, une telle union ajoute bien souvent aux épreuves et aux tensions du mariage. — Voir 1 Corinthiens 7:28.

4 Pourtant, comme le montre le cas cité au début de cet article, il arrive que des chrétiens décident d’épouser des incroyants. Pourquoi certains ont-ils du mal à se marier “dans le Seigneur seulement”? — 1 Corinthiens 7:39.

Pourquoi certains cherchent-ils ailleurs?

5 On ne peut pas forcément dire que ces personnes choisissent de ne pas tenir compte des conseils divins. Prenons le cas d’une chrétienne qui souhaite se marier. Peut-être aspire-t-elle ardemment à trouver un mari croyant, mais il semble que, dans le cercle de ses amis chrétiens, il n’y ait pas beaucoup de partis. Elle prend de l’âge, et elle en est consciente. Peut-être désire-t-elle fonder une famille. La crainte de vieillir dans la solitude et le besoin de se sentir aimée la rendent vulnérable. Admettons, maintenant, qu’un homme qui n’est pas Témoin de Jéhovah s’intéresse à elle: il peut être dur de résister à ses avances. Cet homme semble doux et gentil. Il ne fume pas et n’utilise pas un langage ordurier. C’est alors que commencent les raisonnements: ‘Après tout, il est bien mieux que beaucoup de frères que je connais!’ ‘Il a envie d’étudier.’ ‘Je connais des cas où une sœur a épousé un incroyant, qui plus tard est devenu Témoin.’ ‘Même chez les chrétiens, il y a des mariages qui ne marchent pas!’ — Jérémie 17:9.

6 Oui, un chrétien qui désire se marier peut se sentir découragé et même penser qu’il n’y a pas de solution. Décrivant la situation qui régnait dans sa région, une chrétienne célibataire a dit: “Le nombre de frères à marier est extrêmement réduit, alors que celui des sœurs qui se trouvent dans le même cas est très important. Ces sœurs voient peu à peu s’envoler leur jeunesse, et n’ont d’autre choix que de rester célibataires ou de se marier à la première occasion.”

7 Néanmoins, le conseil biblique est on ne peut plus clair: ‘Ne formez pas d’attelage avec les incroyants.’ (2 Corinthiens 6:14). Cet avertissement divin vous semble-t-il dur ou déraisonnable?

Une manifestation de la bienveillance de Dieu

8 Notre bonheur éternel a une grande importance aux yeux de Jéhovah. Malgré le sacrifice que cet acte représentait pour lui, n’a-t-il pas donné son Fils comme “rançon en échange de beaucoup”? (Matthieu 20:28.) N’est-il pas ‘Celui qui nous enseigne pour que nous en tirions profit’? (Ésaïe 48:17.) N’a-t-il pas promis qu’‘il ne permettrait pas que nous soyons tentés au delà de ce que nous pouvons supporter’? (1 Corinthiens 10:13.) Il est donc raisonnable de penser que lorsqu’il nous recommande de ne pas nous unir à un incroyant, il le fait pour notre bien. Nous allons voir que cet avertissement est une manifestation de sa bienveillance à notre égard.

9 Dans le dessein du Créateur, le mariage est le lien le plus étroit qui puisse unir des humains; le mari et la femme deviennent en effet “une seule chair”. (Genèse 2:24.) Un chrétien fait-il preuve de sagesse en nouant des liens aussi étroits avec un incroyant? Paul répond en posant un certain nombre de questions pénétrantes, qui toutes appellent une réponse négative: “En effet, quels rapports y a-t-il entre la justice et le mépris de la loi? Ou quelle association y a-t-il entre la lumière et les ténèbres? Par ailleurs, quel accord [grec, sumphônêsis] y a-t-il entre Christ et Bélial [Satan]? Ou quelle part a le fidèle avec l’incroyant?” (2 Corinthiens 6:14, 15). Le mot grec sumphônêsis se rapporte littéralement à l’idée de “résonner ensemble” (de sun, “avec”, et phônê, “son”). Il évoque l’harmonie produite par des instruments de musique. Bien sûr, il n’existe aucune harmonie entre le Christ et Satan. Pareillement, si un homme et une femme forment un “attelage mal assorti”, il leur est très difficile d’éviter la dissonance. Ils sont comme deux instruments en désaccord qui, au lieu d’une musique harmonieuse, produisent des sons discordants.

10 Comment, dans ces conditions, une personne spirituelle pourrait-elle être en totale harmonie avec une personne physique (1 Corinthiens 2:14)? Des croyances, des principes et des buts qu’on partage sont essentiels à un mariage heureux. Rien ne donne plus de force à un mariage qu’un attachement commun pour le Créateur. Lorsqu’ils forment un ‘attelage bien assorti’, les conjoints s’encouragent l’un l’autre pour ce qui est du culte. Ils peuvent tous deux s’appuyer sur les Écritures pour régler leurs différends. Par conséquent, n’est-il pas clair que si Jéhovah nous recommande de ne pas épouser un incroyant, c’est parce qu’il veut que nous soyons unis le plus étroitement possible avec notre conjoint?

11 En tenant compte de cet avertissement biblique, nous nous éviterons également les conséquences souvent pénibles d’un mariage avec un incroyant. Il peut se produire, par exemple, que l’incroyant détourne le chrétien de son service pour Jéhovah. Voyez la mise en garde que Jéhovah adressa à l’antique Israël. Les mariages avec des païens étaient interdits. Pourquoi? Parce que, dit Jéhovah, “il détournera ton fils de ma suite, et ils serviront assurément d’autres dieux”. (Deutéronome 7:3, 4.) Devant l’opposition suscitée par son conjoint incroyant, le chrétien pourrait au fil du temps se laisser aller à offrir de moins en moins de résistance. Bien sûr, il est facile de se dire: ‘Cela ne m’arrivera pas, à moi.’ Toutefois, c’est bien arrivé à un homme de la sagesse de Salomon. Ne pourrait-il pas en être de même pour vous? — 1 Rois 11:1-6; voir 1 Rois 4:29, 30.

12 Même si le croyant n’abandonne pas le vrai culte, les difficultés, les épreuves souvent liées à la division religieuse d’un foyer sont toujours là. Revenons à la Loi que Dieu donna à Israël et supposons qu’une Israélite accepte d’épouser un Cananéen. Étant donné les pratiques sexuelles auxquelles on s’adonnait en Canaan, quel respect cet homme allait-il avoir pour la Loi de Jéhovah? Par exemple, était-il prêt à s’abstenir de rapports sexuels pendant la menstruation de sa femme, comme l’exigeait la Loi mosaïque (Lévitique 18:19; 20:18; voir Lévitique 18:27)? Si c’était un Israélite qui épousait une Cananéenne, quel soutien recevrait-il d’elle lorsque, trois fois par an, il se rendrait à Jérusalem pour assister aux fêtes saisonnières (Deutéronome 16:16)? Il est clair que la loi de Dieu interdisant de tels mariages était pour les Israélites une protection.

13 Aujourd’hui encore, les critères moraux du monde sont bien éloignés de ceux que l’on trouve dans la Bible. Même si certains humains paraissent convenables, ils ne possèdent pas une conscience chrétienne éduquée selon les principes bibliques. Ils n’ont pas passé des années à étudier la Parole de Dieu, afin de ‘renouveler leur esprit’ et de ‘se dépouiller de la vieille personnalité’. (Romains 12:2; Colossiens 3:9.) En conséquence, les chrétiens qui s’unissent à des incroyants s’exposent souvent à beaucoup de chagrin et de douleurs. Certains sont véritablement harcelés par leur conjoint, qui leur demande de se livrer à des pratiques sexuelles perverties ou de célébrer des fêtes païennes. Il en est même qui se plaignent de la solitude. Une chrétienne a écrit: “On ne peut imaginer un sentiment de solitude plus insupportable que celui que l’on éprouve lorsqu’on est marié à quelqu’un qui n’aime pas Jéhovah. On n’a personne avec qui vivre la vérité, et c’est la chose la plus importante qui soit.”

14 Lorsqu’on vit au sein d’un foyer divisé, il peut être très difficile d’élever ses enfants dans “la discipline et l’éducation mentale de Jéhovah”. (Éphésiens 6:4.) Par exemple, le conjoint incroyant permettra-t-il aux enfants d’assister aux réunions ou de participer à la prédication? Souvent les enfants finissent par être déchirés dans leur affection: ils aiment aussi bien leur père que leur mère, mais seul l’un des deux aime Jéhovah. Une chrétienne qui a épousé un incroyant a dit: “Pendant les 20 années qu’a duré mon mariage, j’ai éprouvé beaucoup de peine. Mes fils ont grandi dans une atmosphère agitée sur le plan affectif; ils sont maintenant dans le monde. Ma fille est souvent contrariée d’avoir à me quitter pour rejoindre son père, qui a un droit de visite. Toutes ces épreuves, parce qu’à 18 ans je n’ai pas respecté l’un des principes de Jéhovah.” Quel principe? Celui de ne pas s’unir à un incroyant.

15 À l’évidence, Jéhovah désire que nous jouissions au maximum de la vie. Les choses qu’il demande de nous, comme de ne pas nous unir à un incroyant, sont pour notre bien (Deutéronome 10:12, 13). Non seulement le chrétien qui épouse une personne incroyante fait fi des conseils bibliques, mais encore il manque de sagesse pratique et il tient pour rien l’expérience souvent douloureuse d’autrui.

Questions courantes

16 Toutefois, si nous n’y prenions garde, il se pourrait que notre jugement soit influencé par nos émotions. Cela pourrait commencer ainsi: nous nous imaginerions que l’on peut faire une exception dans notre cas. Voici les questions qui reviennent le plus souvent.

17 Une chrétienne a épousé un incroyant, et maintenant tous deux servent Jéhovah. Qu’y a-t-il de mal à cela? Il y a que les principes de Jéhovah ont été violés. La fin justifie-t-elle les moyens? Ce qui est arrivé aux Juifs qui retournaient de leur captivité à Babylone illustre bien la façon dont Dieu considère ceux qui ne tiennent pas compte de ses conseils. Certains Juifs ayant pris pour femmes des païennes, deux rédacteurs bibliques, Esdras et Néhémie, les condamnèrent sans ambages. Ces Juifs s’étaient “conduits en infidèles” et avaient commis un “grand mal”: leur “culpabilité” ne faisait aucun doute (Esdras 10:10-14; Néhémie 13:27). Autre point à considérer: notre mépris des conseils de Dieu peut avoir pour conséquence une blessure spirituelle qui laissera des traces dans notre conscience. Une chrétienne, dont le mari est par la suite devenu croyant, a dit: ‘Ma blessure morale ne s’est pas refermée. Vous ne pouvez pas savoir comme je me sens mal à l’aise quand on parle de nous et qu’on dit: “Ça a bien marché pour eux!”’

18 Que faire si vous vous sentez attiré par une personne qui étudie la Bible et assiste aux réunions, mais n’est pas encore baptisée? Lorsque quelqu’un montre de l’intérêt pour la vérité biblique, nous nous en réjouissons. Toutefois, une question se pose: Devez-vous donner libre cours à vos sentiments? Pour le dire franchement, il est sage d’attendre qu’une telle personne se fasse baptiser et, après son baptême, de lui laisser le temps de cultiver les fruits de l’esprit saint de Dieu (Galates 5:22, 23). Alors seulement, au vu de ses progrès, vous pourrez vous mettre à la fréquenter. Ce conseil n’est peut-être pas facile à suivre, mais si vous vous y conformez vous démontrerez votre attachement aux principes bibliques, ce qui posera un beau fondement en vue d’un mariage véritablement heureux. Si votre ami tient vraiment à vous et qu’il progresse dans son amour pour Jéhovah, il sera sans aucun doute disposé à attendre le moment où tous les deux serez “dans le Seigneur”, c’est-à-dire voués et baptisés, avant de vous fréquenter. Rappelez-vous également que le temps n’a pas de prise sur le véritable amour. — 1 Corinthiens 7:39; Genèse 29:20.

19 Que pouvez-vous faire si vous avez des difficultés à trouver un conjoint parmi vos compagnons chrétiens? “J’ai 26 ans, je suis célibataire et je me sens vraiment seule”, a déclaré une chrétienne. Il se peut que le célibat vous pèse terriblement, mais les soucis qui résultent d’un mariage avec un non-croyant ne sont-ils pas plus éprouvants encore? Certes, l’obéissance aux conseils de Dieu requiert de la foi, de la maîtrise de soi et de la patience, mais soyez assuré que Jéhovah sait ce qui est bon pour vous et qu’il veut votre bien (1 Pierre 5:6, 7). Faites-en l’objet de vos prières, et reposez-vous sur Jéhovah (Psaume 55:22). Dans cette vie, nul ne mène une existence parfaitement satisfaisante. En ce qui vous concerne, vous souhaitez vous marier; d’autres ont aussi leurs soucis, lesquels ne trouveront pas nécessairement de solution dans ce système de choses. Ce n’est que dans le monde nouveau que le “désir de toute chose vivante” sera pleinement satisfait. — Psaume 145:16.

20 En attendant, soyez déterminé à ‘ne pas vous atteler avec un incroyant’. Une chrétienne célibataire, qui a 36 ans, exprime ainsi sa détermination: “Tous les jours, je prie Jéhovah qu’il m’accorde un conjoint. Je n’ai aucune intention de chercher en dehors de l’organisation de Dieu, mais les tentations demeurent. Pendant ce temps, je m’efforce de progresser dans certaines qualités. En améliorant ainsi ma personnalité, j’espère devenir le genre de femme spirituelle que recherche un homme spirituel.” Êtes-vous armé de la même détermination? Si oui, vous pouvez connaître la satisfaction qu’éprouvent ceux qui démontrent leur fidélité au Dieu de la justice divine. — Psaume 37:27, 28.

[Notes]

En 1 Corinthiens 14:22, Paul utilise le terme “non-croyants” par opposition à “croyants”, qui désigne des personnes baptisées. Par conséquent, les Corinthiens comprenaient le mot “non-croyants” comme signifiant non-baptisés. — Actes 8:13; 16:31-34; 18:8.

“Ce principe peut être ainsi développé: ‘Ne nouez avec des incroyants aucun lien, temporaire ou permanent, qui vous amènerait à transiger avec les principes chrétiens ou produirait un mauvais témoignage. Pourquoi se tenir ainsi à l’écart? Parce que l’incroyant n’a pas les mêmes principes, pôles d’intérêt ou buts que le chrétien.’” — Commentaire interprétatif de la Bible (angl.), volume 10, page 359.


En 2 Corinthiens 6:14, qui Paul qualifie-t-il de “ non-croyants ” ?

On lit en 2 Corinthiens 6:14 : “ Ne formez pas d’attelage disparate avec des non-croyants. ” Au vu du contexte, Paul parle manifestement de personnes qui ne font pas partie de la congrégation chrétienne. Cette compréhension est confirmée par d’autres versets dans lesquels il emploie le terme “ non-croyant ”, au singulier ou au pluriel.

Par exemple, Paul réprimande des chrétiens qui vont en justice “ devant des non-croyants ”. (1 Corinthiens 6:6.) Ici, les non-croyants sont les juges en exercice à Corinthe. Dans sa deuxième lettre aux Corinthiens, Paul déclare que Satan “ a aveuglé l’intelligence des incrédules [ou non-croyants] ”. Leurs yeux sont ‘ voilés ’, ils ne peuvent pas voir la bonne nouvelle. Ils n’ont montré aucun intérêt pour le service de Jéhovah, puisque Paul a expliqué auparavant : “ Quand on se tourne vers Jéhovah, le voile est enlevé. ” — 2 Corinthiens 3:16 ; 4:4.

Certains non-croyants pratiquent l’illégalité ou l’idolâtrie (2 Corinthiens 6:15, 16). Cependant, tous ne sont pas opposés aux serviteurs de Jéhovah. Quelques-uns, même, s’intéressent à la vérité. Beaucoup ont un conjoint chrétien et sont heureux de rester avec lui (1 Corinthiens 7:12-14 ; 10:27 ; 14:22-25 ; 1 Pierre 3:1, 2). Il n’empêche que, par le terme “ non-croyant ”, Paul désigne systématiquement, comme on l’a dit plus haut, des personnes qui ne font pas partie de la congrégation chrétienne, composée, elle, de “ croyants au Seigneur ”. — Actes 2:41 ; 5:14 ; 8:12, 13.

Le principe exposé en 2 Corinthiens 6:14 guide les chrétiens dans tous les domaines de la vie. Il est souvent rappelé aux chrétiens qui veulent se marier (Matthieu 19:4-6). Un chrétien voué à Dieu et baptisé a la sagesse de ne pas rechercher un conjoint parmi les non-croyants. En effet, les valeurs, les objectifs et les idées de ces derniers sont trop différents de ceux d’un chrétien authentique.

Qu’en est-il, en revanche, des personnes qui étudient la Bible et qui fréquentent la congrégation chrétienne ? Qu’en est-il des proclamateurs non baptisés ? Sont-ils des non-croyants ? Non. On ne peut qualifier ainsi les personnes qui ont accepté la vérité de la bonne nouvelle et qui font des progrès réguliers en vue de se faire baptiser (Romains 10:10 ; 2 Corinthiens 4:13). Avant son baptême, Corneille était considéré comme “ un homme fervent et qui craignait Dieu ”. — Actes 10:2.

Dès lors, serait-il sage pour un chrétien voué à Dieu de fréquenter quelqu’un qu’on a accepté comme proclamateur non baptisé, et de se marier avec cette personne, sous prétexte que le conseil de Paul consigné en 2 Corinthiens 6:14 ne le concerne pas à proprement parler ? Non, ce ne serait pas sage. Pourquoi ? En raison du conseil précis que Paul a donné à propos des veuves chrétiennes. Il a écrit : “ Elle est libre de se marier à qui elle veut, seulement dans le Seigneur. ” (1 Corinthiens 7:39). Conformément à ce conseil, les chrétiens voués à Dieu sont vivement encouragés à rechercher un conjoint seulement parmi ceux qui sont “ dans le Seigneur ”.

Que signifient l’expression “ dans le Seigneur ” et l’expression proche “ en Christ ” ? En Romains 16:8-10 et en Colossiens 4:7, Paul parle de personnes qui étaient “ en Christ ” ou “ dans le Seigneur ”. Si vous lisez ces versets, vous constaterez que les personnes en question étaient des ‘ compagnons de travail ’, des ‘ approuvés ’, des ‘ frères bien-aimés ’, de ‘ fidèles ministres ’ et des ‘ coesclaves ’.

Quand devient-on un “ coesclave dans le Seigneur ” ? Le jour où l’on accomplit volontairement ce qu’un esclave doit accomplir et où l’on se renie. Jésus explique : “ Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même et prenne son poteau de supplice et me suive continuellement. ” (Matthieu 16:24). On commence à suivre Christ et à se soumettre pleinement à la volonté de Dieu quand on se voue à lui. Ensuite, on se présente pour être baptisé et on devient un ministre ordonné, qui a l’approbation de Jéhovah Dieu. Par conséquent, ‘ se marier dans le Seigneur ’ signifie se marier avec quelqu’un qui a démontré qu’il est vraiment un croyant, un “ esclave de Dieu et du Seigneur Jésus Christ ”. — Jacques 1:1.

Quelqu’un qui étudie la Bible avec les Témoins de Jéhovah et qui fait de bons progrès spirituels mérite des félicitations. Toutefois, il ne s’est pas encore voué à Jéhovah ; il ne s’est pas engagé à le servir et à mener une vie de sacrifice. Il est toujours en train d’apporter certains changements indispensables dans son existence. Il doit finir d’effectuer ces grands changements pour devenir un chrétien voué à Dieu et baptisé, avant d’envisager tout autre grand changement, comme le mariage.

Serait-il judicieux qu’un chrétien fréquente quelqu’un qui semble progresser dans son étude de la Bible, peut-être avec l’intention d’attendre qu’il soit baptisé pour se marier avec lui ? Non. Les motivations d’un étudiant de la Bible risquent de ne pas être bien nettes s’il sait qu’un chrétien souhaite se marier avec lui, mais attend pour cela qu’il soit baptisé.

La plupart des proclamateurs non baptisés ne le restent que pendant un temps, jusqu’à ce qu’ils aient suffisamment progressé pour se faire baptiser. De ce fait, le conseil de se marier seulement dans le Seigneur, mentionné précédemment, n’est pas déraisonnable. Mais que penser de quelqu’un qui est en âge de se marier, qui a été élevé dans une famille chrétienne, qui est actif dans la congrégation depuis un certain nombre d’années et qui est proclamateur non baptisé ? Eh bien, qu’est-ce qui le retient de vouer sa vie à Jéhovah ? Pourquoi hésite-t-il ? A-t-il des doutes ? Bien qu’il ne soit pas un non-croyant, on ne peut pas dire non plus qu’il est “ dans le Seigneur ”.

Le conseil de Paul sur le mariage est pour notre bien (Isaïe 48:17). Quand deux personnes qui envisagent de se marier se sont vouées à Jéhovah, leur engagement l’une envers l’autre repose sur un fondement solide, spirituel. Elles ont les mêmes valeurs et les mêmes objectifs. Cela contribue grandement au bonheur de leur union. De plus, en ‘ se mariant dans le Seigneur ’, elles montrent leur fidélité à Jéhovah, ce qui leur vaudra des bénédictions durables, car ‘ avec qui est fidèle Jéhovah se montrera fidèle ’. — Psaume 18:25.
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 23 janv. 2008 12:31

Message par Eloquence

Oui exode l'esprit du monde(venant donc de Satan) et l'esprit de Dieu s'opposent radicalment.
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Pinguicula

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 102
Enregistré le : 15 mars 2008 11:18

Ecrit le 23 mars 2008 11:25

Message par Pinguicula

S'unir à une personne non croyante est une experience trés interessante .
Lorsque la tolérance est là , ce n'est pas un probléme .

Les Témoins de Jéhovah dans leur manque d'objectivité classique se gardent bien de préciser que Paul expose également la possibilité d'etre marié à une personne non croyante .

Enfin je ne suis pas vraiment étonné , il y a une telle étroitesse d'esprit dans la Secte que la reflexion en est anéantie .

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17693
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 23 mars 2008 16:09

Message par medico

votre manque d'objectivié ajouter a votre manque de connaissence de la bible vous fait dirent des bétises car PAUL parle tout simplent dans le cas que vous citez de personnes qui on connu le christianisme étant déja marier . donc PAUL ne dit pas de divorcer mais de rester avec le non croyant.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Pinguicula

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 102
Enregistré le : 15 mars 2008 11:18

Ecrit le 24 mars 2008 14:38

Message par Pinguicula

Pas du tout , rien n'indique que le lien du Mariage soit déjà en vigueur entre un/une non croyant(e) et un/une croyant(e) dans ce passage .

Un exemple simple est celui de Esdras 10:3 ou femmes et enfants devaient etre renvoyés selon la Loi lorsqu'un Mari avait pris pour épouse une étrangére . Ces derniers n'avaient pas accés aux priviléges Juifs .

Paul dans ce passage envisage cette Possibilité car nous sommes sous la Nouvelle Alliance et non plus sous la Loi . Une union est donc possible entre Croyants et non croyants , les enfants et l'épouse n'en subissent plus les conséquences .

Ce que vous dites est illogique car si un conjoint devient Croyant c'est bien qu'il ne l'était pas avant le mariage et meme aprés le mariage...

Et dans le cas ou il reste non croyant on en revient à la meme chose grace aux priviléges accordés aux enfants par UN seul Parent Croyant , à l'inverse de l'Ancienne Alliance là est toute la différence . Relisez bien le passage et vous verrez que la sanctification intervient envers l'autre conjoint à partir du moment ou UN seul conjoint est croyant . La question ne se pose pas au sujet d'un couple Chrétien .

Si les deux l'étaient ( croyants ) il est logique de penser que le passage ne ferait pas appel à ces cas précis . La question ne se poserait pas .

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17693
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 24 mars 2008 16:12

Message par medico

on parle sur PAUL est le christianisme sur la question du mariage .
(1 Corinthiens 7:12-13) 12 Mais aux autres, je dis, oui moi, non le Seigneur : si un frère a une femme non croyante, et que pourtant elle consente à habiter avec lui, qu’il ne la quitte pas ; 13 et une femme qui a un mari non croyant, et pourtant il consent à habiter avec elle, qu’elle ne quitte pas son mari.
donc elle ou il était déja marié avant de connaître JESUS ET c'est pourquoi PAUL fait cette recommendation.
L’expression “ non croyante ” ne désignait pas ici une femme n’ayant aucune croyance religieuse, mais une non-chrétienne, une femme qui n’était pas vouée à Jéhovah.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité