Tetragramme dans les Ecritures grecques chrétiennes?

Forum : Discutions libres
Répondre
question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 02 mars 2008 18:05

Message par question

medico a écrit :voila se que faisaient les juifs du temps des premiers chrétiens concernant le tétragramme .
dans le livre Qui était Juif? (angl.) de Lawrence Schiffman, la partie du Talmud en question est traduite comme suit: “Nous ne sauvons pas du feu (un jour de sabbat) les Évangiles et les livres des minim (‘hérétiques’). Au lieu de cela, ils brûlent où ils se trouvent, eux et leurs Tétragrammes. Rabbi Yose Ha-Gelili dit: au cours de la semaine, on devrait découper leurs Tétragrammes, les cacher et brûler le reste. Rabbi Tarfone a dit: puis-je enterrer mes fils! Si (ces livres) venaient en ma main, je les brûlerais avec leurs Tétragrammes.”
ceci explique en partie le pourquoi de la disparition du tétragramme dans les livres chrétiens.
Il ya un probleme Medico,

D'un côté les juifs preservent le tetragramme à travers la septante qui leurs était destiné et d'un autre ils le suppriment ???

De plus t nous parlent de la coutume des juifs, moi je te parle de l'usage des chrétiens des 1er, 2eme et 3eme siecle qui n'ont pas jugé bon de preserver le tetragramme dans les manuscrits du NT et dans leurs écrits.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 02 mars 2008 18:22

Message par medico

Cette partie du Talmud parle-t-elle réellement des premiers chrétiens d’origine juive? Si c’est le cas, tout porte à croire que les chrétiens ont employé le nom de Dieu, le Tétragramme, dans leurs Évangiles et leurs écrits. Il est d’ailleurs tout à fait vraisemblable que le Talmud parle ici des chrétiens issus du judaïsme. Des spécialistes soutiennent ce point de vue, et, dans le Talmud, le contexte semble lui aussi le soutenir. La partie suivant celle extraite de Shabbath, citée plus haut, raconte une histoire sur Gamaliel et un juge chrétien dans laquelle il est fait allusion au Sermon sur la montagne.

C’est seulement plus tard, quand la chrétienté apostate s’est éloignée de l’enseignement pur et simple de Jésus, que le nom de Dieu a cessé d’être utilisé par ceux qui se disaient chrétiens et a même été enlevé des copies de la Septante, des Évangiles et des autres livres de la Bible.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 02 mars 2008 18:42

Message par question

medico a écrit :Cette partie du Talmud parle-t-elle réellement des premiers chrétiens d’origine juive? Si c’est le cas, tout porte à croire que les chrétiens ont employé le nom de Dieu, le Tétragramme, dans leurs Évangiles et leurs écrits. Il est d’ailleurs tout à fait vraisemblable que le Talmud parle ici des chrétiens issus du judaïsme. Des spécialistes soutiennent ce point de vue, et, dans le Talmud, le contexte semble lui aussi le soutenir. La partie suivant celle extraite de Shabbath, citée plus haut, raconte une histoire sur Gamaliel et un juge chrétien dans laquelle il est fait allusion au Sermon sur la montagne.

C’est seulement plus tard, quand la chrétienté apostate s’est éloignée de l’enseignement pur et simple de Jésus, que le nom de Dieu a cessé d’être utilisé par ceux qui se disaient chrétiens et a même été enlevé des copies de la Septante, des Évangiles et des autres livres de la Bible.

Medico,

Que des suppositions !!!
Moi je parle de preuves textuelles.
Le sujet n'est de savoir si les chrétiens connaissaient le tetragramme ou s'ils l'employaient dans leurs conversations mais s'ils ont jugé nécéssaire de le conserver dans le NT.

Des écrits de chrétiens datant de 100 à 150 de N.E que j'ai déjà cité ne contiennent pas le tetragramme.
Comment cette suppression s'est-elle effectuée en un laps de temps aussi cours et dan tous les endroits géographiques ou se trouvez les manuscrits au point qu'aucune trace du tetragramme n'apparaissent ?????

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 02 mars 2008 19:09

Message par medico

question
que de suppostions de votre part .
car ) Rabbi Yossé et Rabbi Tarfone ne sont pas tj donc il font aussi des suppositions sur cette question.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 03 mars 2008 11:33

Message par Exode

question a écrit :Exode,

Vous ne voulez pas entendre raison.
C'était donc le but de vos interventions, amener l'apostasie par la mauvaise foi et des fausses démonstrations ?

Je pense que l'apostat que vous devez être n'a plus sa place sur ce forum.
La presence du tetragramme danscertaines versions de la septante destinée aux juifs et non aux gentils ou il est completement absent, nous renseigne sur les us et coutumes des juifs mais ne constitue pas une base de travail pour la traduction du NT.
La raison de la non-présence par la suite du nom divin est lié à l'exil à Babylone mais n'a jamais été commandé par Dieu.
Tout comme la restriction par commandement d'hommes de ce nom chez les juifs où l'interdiction finira par être totale bien après l'an 70 de notre ère, vers le milieu du IIième siècle.

Les écritures grecques chrétiennes qui citent en abondance les écritures hébraïques.
Les tout premiers chrétiens étaient des juifs issus d'Israël qui avant étaient dans le judaïsme.

Vous rejetez les origines juives des chrétiens.

Est-il besoin de rappeler que la septante est une traduction de AT et non du NT ????
Et Jésus, Jean, Paul ils citent quelles écrits, les textes sumériens ?
Non seulement vous faite semblant de ne pas comprendre mais vous affichez un rejet des origines juives des premiers chrétiens, avec une forme d'affichage du "nom divin" réservé aux juifs.

Votre raisonnement ne tient pas.
Que devons nous conclure de l'ABSENCE du tetragramme de NOMBREUSES vesions de la septante ???
Qu'il finit par être effacé, par substitution puisque originellement présent dans les écrits des fils d'Israël (septante comprise), et qu'il finit par disparaitre des écrits de l'Israël spirituelle en raison de l'apostasie, de la loi sur le blasphème élargie à l'apostasie ?, de lois des nations sur la superstitions.

C'était une période trouble que vous ne prenez pas en compte.

De plus les juifs en ayant rétablit par la suite le tétragramme dans les écrits hébraïques nous permettent de comprendre que les passages cités par Jésus et ses disciples dans les écritures grecques chrétiennes renvoient à la présence du tétragramme.

Comme on sait que la non-présence du tétragramme dans la septante est liée à une dérive non justifiée par les écritures, il a suffit de réintroduire le tétragramme là où il était cité.

C'est juste une question de bon sens.
Les 5000 manuscrits étant la base du NT, ne constituent-ils pas la véritable preuve textuelle ???
Voilà vous avez tout compris, ils ne le constituent pas au regard de la chronologie et des témoignages juifs sur les premiers écrits chrétiens, par exemple.

En declarant que le 5000 manuscrits ne sont pas des preuves fiables concernant le tetragramme, vous remettez en cause l'intégrité du NT qui depend de ces 5000 manuscrits.
Ce n'est pas mon problème, l'intégrité du message a été sauvegardé, cela est démontré par ailleurs, votre mauvaise foi ne m'intéresse pas.


Que nous apprend l'histoire sur l'usage, l'habitude des chrétiens ?
Il est établit que les fils d'Israël usaient abondamment du nom divin avant leur déportation à Babylone. C'était là la volonté de Dieu.
Au temps de Jésus, en raison de la déportation à Babylone, de la superstition, de la loi sur le blasphème, Il y avait l'usage du nom divin mais de manière prudente, entre juifs.


ça tombe bien, Jésus et les premiers disciples étaient juifs aussi, juifs d'Israël, de Judée, de Samarie et de Galilée, puis juifs parmi les grecs, juifs des nations, et l'accroissement des gens des nations non-juifs mais qui ne faisaient plus qu'un peuple avec ceux d'origine juives.
Aucun écrits des crétiens des 1er, 2er et 3 eme des siecle ne contiennent le tetragramme, aucun sans exception ?
Demandez à Chouraqui pourquoi il a réintroduit une fois le tétragramme.


Vous n'avez qu'à lire les excellents livre de Gertoux et Fontaine; de consulter la bibliographie qu'ils ont utilisé, Fontaine axe plus son livre sur les raisons de la disparition du nom divin, ça vous rendra peut-être un peu intelligent ? C'est trop long à exposer ici.
125 des 237 occurences Jéhovah de la TMN ne sont pas tirées dee AT.

Hors sujet, mais c'est vrai que votre véritable but c'est d'amener l'apostasie et uniquement d'attaquer les TJ et la TMN.

Vous vous basez sur les coutumes juives pour définir les habitudes des chrétiens.
Les chrétiens sont issus des juifs ! le salut vient des juifs comme c'est écrit.
pas des nations, des juifs ! C'est pas les coutumes des nations mais ce qui est tradition juive en accord avec la volonté de Dieu, concernant le culte et le service sacré dans la Bible.

Vous avez manifestement un problème avec les origines juives du christianisme du premier siècle. :-(

Vous n'indiquez aucune preuve de la suppression eventuelle du tetragramme, tout simplement parce qu'elles n'existent pas.

Vous n'avez rien indiqué de votre côté.

Aussi Chouraqui a mit en matthieu 1:20 le tétragramme par pur plaisir;
Mais Chouraqui est juif, donc ça doit pas compter selon votre logique ?:-(

Le plus ancien manuscrit du NT est daté selon les estimation entre 80 et 200 , il concerne plusieurs lettres de paul, malgré sont ancienneté et sa proximité des premiers chrétiens pas de Tetragramme.
On sait que la septante contenait le tétragramme en hébreu jusqu'en l'an 150 de notre ère.

Mais on n'établit pas les coutumes d'un groupe, les chrétiens, sur une seule copie. Cette copie à elle seule est insuffisante pour tirer les conclusions sur le premier siècle.


En attendant, les juifs dans le Talmud contredisent vos propos.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 03 mars 2008 11:42

Message par Irmeyah

Je dirai même plus : les premiers chrétiens n'ont pas "une origine juive", ils SONT JUIFS ...
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 03 mars 2008 12:20

Message par Zouzouspetals

Irmeyah a écrit :Je dirai même plus : les premiers chrétiens n'ont pas "une origine juive", ils SONT JUIFS ...

Galates 3:26-29
26 Vous êtes tous, en fait, fils de Dieu par le moyen de votre foi en Christ Jésus. 27 Car vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. 28 Il n’y a ni Juif ni Grec, il n’y a ni esclave ni homme libre, il n’y a ni mâle ni femelle ; car vous êtes tous une seule [personne] en union avec Christ Jésus. 29 D’autre part, si vous appartenez à Christ, vous êtes vraiment la semence d’Abraham, héritiers par rapport à une promesse.

Romains 10:11,12 :
11 Car l’Écriture dit : “ Quiconque met sa foi en lui ne sera pas déçu. ” 12 Il n’y a pas en effet de distinction entre Juif et Grec, car il y a le même Seigneur au-dessus de tous, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent.


Les premiers chrétiens, par le seul fait qu'ils avaient accepté le Christ, ne se considéraient plus comme Juifs, ou Grecs, ou Romains... Ils ne s'identifiaient plus, comme les gens des nations, par rapport à leur origine ethnique ou citoyenne, mais par leur foi commune.
Même si certains étaient nés juifs, ils ne se considéraient plus comme tels, à l'instar de l'apôtre Paul, qui déclara :
Philippiens 3:3-9, 20 :
Car c’est nous qui avons la vraie circoncision, nous qui offrons un service sacré par l’esprit de Dieu, qui nous glorifions en Christ Jésus et qui ne plaçons pas notre confiance dans la chair, 4 bien que j’aie, moi, plus que tout autre, des raisons d’avoir aussi confiance dans la chair.
Si un autre homme pense qu’il a des raisons d’avoir confiance dans la chair, moi [j’en ai] d’autant plus : 5 circoncis le huitième jour, de la race d’Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu [né] d’Hébreux ; en ce qui concerne [la] loi, un Pharisien ; 6 en ce qui concerne le zèle, persécutant la congrégation ; en ce qui concerne la justice qui est par le moyen de [la] loi, quelqu’un qui s’est montré irréprochable. 7 Pourtant, les choses qui étaient pour moi des gains, celles-ci je les ai considérées comme une perte à cause du Christ. 8 Mais oui, je considère même que toutes choses sont une perte à cause de la valeur éminente de la connaissance de Christ Jésus mon Seigneur. À cause de lui, j’ai accepté la perte de toutes choses et je les considère comme un tas de déchets, afin de gagner Christ 9 et d’être trouvé en union avec lui, ayant non pas ma propre justice, celle qui provient de [la] loi, mais celle qui vient par la foi en Christ, la justice qui provient de Dieu en raison de la foi,
20 Quant à nous, notre droit de cité se trouve dans les cieux, d’où nous attendons aussi avec impatience un sauveur, le Seigneur Jésus Christ,
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 03 mars 2008 12:28

Message par Exode

question a écrit :Exode,
125 des 237 occurences Jéhovah de la TMN ne sont pas tirées dee AT.

Voyons ce qu'en pensait une personne émérite, quand elle réalisa sa traduction de la Bible.

Préface de l'Édition de 1872 du Nouveau Testament

version J.N.Darby

La bible
http://www.bibliquest.org/Bible/BibleJN ... tm#nt01_04

Cette traduction, originellement parue en anglais (cf infra 69) est élégante et fidèle. Pour l'AT, elle emploie Jéhovah pour le nom divin (Eternel dans la traduction française...) et Seigneur dans le NT. Cependant, dans son introduction, J.N. Darby explique qu'il a placé un astérix devant chaque occurrence du terme Seigneur dans le NT qui désigne Jéhovah. En cela il est un précursseur de la restauration du nom divin dans le NT par la TMN -

Les Septante ont employé le mot kurioV, pour "Jéhovah", traduit habituellement par "Éternel", dans l'Ancien Testament. Ce mot est rendu en français par "Seigneur", dans le Nouveau Testament, et se confond avec le même nom appliqué à Jésus, envisagé comme homme. "Dieu l'a fait, est-il dit, Seigneur et christ" (Act. 2:36). Ne doutant pas que ce mot ne soit souvent le nom propre de "Jébovah", nous croyons rendre service au lecteur, en lui fournissant une liste des passages où kurioV présente ce sens ; ceux d'entre ces passages qui, sous ce rapport, paraissent plus ou moins douteux, sont suivis d'un point d'interrogation.

Matth. 1:20, 22, 24 ; 2:13, 15, 19 ; 3:3 ; 4:7, 10 ; 5:33 ; 21:3 (?), 9, 42 ; 22:37, 44 ; 23:39 ; 27:10 ; 28:2.

Marc 1:3 ; 11:3 (?), 9 ; 12: 11, 29, 29, 30, 36 ; 13:20 ; 16:20 (?).

Luc 1:6, 9, 11, 15, 16, 17, 25, 28, 32, 38, 45, 46, 58, 66, 68, 76 ; 2:9, 9, 15, 22, 23, 23, 24, 26, 38, 39 ; 3:4 ; 4:8, 12, 18, 19 ; 5:17 ; 10:27 ; 13:35 ; 19:38 ; 20:37, 42.

Jean 1:23 ; 12:13, 38.

Actes 1:24 (?) ; 2:20, 21, 25, 34, 39, 47 (?) ; 3:20, 22 ; 4:26, 29 ( ?) ; 5:9, 19 ; 7:31, 33, 37, 49 ; 8:25 (?), 26, 39 (?) ; 9:31 (?) ; 10:4 (?), 14 (?) ; 11:8 (?) ; 12:7, 11 (?), 17 (?), 23 ; 15:17, 17.

Romains 4:8 ; 9:28, 29 ; 10:9, 12, 13, 16 ; 11:3, 34 ; 12:19 ; 14:11 ; 15:11.

1 Corinth. 1:31 ; 2:16 ; 3:20 ; 10:26 ; 14:21.

2 Corinth. 3:17, 18 (caractère particulier) ; 6:17, 18 ; 10:17.

Hébreux 1:10 ; 7:21 ; 8:2, 8, 9 10, 11 ; 10:16, 30, 30 ; 12:5, 6.

Jacques 5:4, 11, 11.

1 Pierre 1:25 ; 3:12, 12, 15.

2 Pierre 2:9 ( ?), 11 ; 3:8.

Jude 5, 9.

Apoc. 4:8 ; 11: 15, 17 ; 15:3, 4 ; 16:5, 7 ; 18:8 ; 19:6 ; 21:22 ; 22:5, 6.

Dans les Actes, le mot est employé d'une manière absolue et générale, et appliqué à Christ. Il en est de même dans les Epîtres en général. Voyez 1 Cor. 8:5, 6.
Un lien d'une autre Bible qui réintroduit le tétragramme dans les écritures grecques chrétiennes.

2001 Translation – An American English Bible
http://www.2001translation.com/index.html


C'était juste pour information :D
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 03 mars 2008 17:25

Message par question

Exode,

Je vous tire ma reverence, votre accusation d'apostasie signe l'arret de ma participation à ce fil.

Bonne continuation dans le calme et la paix.

hannan

Avatar du membre

Messages : 242
Enregistré le : 25 sept. 2007 11:06

Ecrit le 04 mars 2008 14:05

Message par hannan

Exode,

Je suis parvenue à la conclusion de ce fil que j'avais posté :
NON, il n'existe aucun élément biblique textuel ,historique ou documentaire (ou autre élement non biblique) qui légitiment ou justifient une quelconque dénaturation des textes sacrés au sujet du tétragramme dans le NT!
Tous les vrais arguments objectifs - pas des suppositions - traités dans ce fil conduisent inéluctablement à cette conclusion

propos sur la personne sont interdit sur le forum.
ceci est un avertissement.
la modo.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 05 mars 2008 10:26

Message par Exode

hannan a écrit :Exode,

Je suis parvenue à la conclusion de ce fil que j'avais posté :
NON, il n'existe aucun élément biblique textuel ,historique ou documentaire (ou autre élement non biblique) qui légitiment ou justifient une quelconque dénaturation des textes sacrés au sujet du tétragramme dans le NT!
Tous les vrais arguments objectifs - pas des suppositions - traités dans ce fil conduisent inéluctablement à cette conclusion

Désormais, nul besoin d'un quelconque argument de votre part dans ce fil, continuez seulement à user pleinement de votre arrogance, et de votre incompétence - qui n'ont d'ailleurs fait que polluer le débat ...- dans les autres fils...Merci
Vous n'êtes parvenu à aucune conclusion parce que il aurait fallu que vous ayez fait ce post dans le but de chercher une réponse, ce qui n'a jamais été le cas.

Darby savait que dans les écritures grecques chrétiennes le mot Seigneur correspondait au nom divin à plusieurs reprises, ce qui veut dire qu'il s'appuie sur la septante et les écritures juives. Il amène ainsi à la réintroduction du tétragramme dans les premiers écrits chrétiens.
Quand Chouraqui a réintroduit une fois le nom divin sous la forme du tétragramme(YHVH) en Matthieu 1:20, il ne l'a pas fait au hasard mais suite à un bout de papyrus retrouvé où le tétragramme était inscrit.

La présence du nom dans ce passage, confirme ainsi ce que les rabbins écrivent dans le Talmud, ce qui est aussi une preuve textuelle.

Si on analyse ainsi le contexte, on voit que Chouraqui aurait parfaitement pu réintroduire l'expression l'ange de YHVH 7 fois en tout en Matthieu et Luc qui parlent de cet épisode sans que l'harmonie soit otée.

Par son geste, Chouraqui a donné corps à la réintroduction du tétragramme dans la Bible.

Maintenant, en partant de ce que beaucoup de biblistes émérites savent, si Seigneur dans le "NT" correspond en fait au tétragramme, il n'y a aucune raison pour ne pas alors mettre le tétragramme directement, sachant qu'effectivement on ne trouve trace de septante avant 150 qui ait une substitution. Ce qui conforte aussi et en accord avec l'usage public/privé à l'époque de Jésus du tétragramme. Jésus ainsi l'utilisa dans le temple quand il lisait les rouleaux. Ce qui aurait du être rapporté dans les récits évangéliques.

Comme les rabbins expliquent qu'il y eu une chasse au tétragramme dans les écrits des chrétiens, cela fait apparaitre que la non-présence dans ces écrits du tétragramme vint donc par une substitution qui s'imposa jusque dans les écrits de la septante où le tétragramme lui-même disparut.

C'est par la filière juive notamment que les écritures hébraïques et araméennes purent voir le tétragramme être restauré, point de voûte pour la restauration dans les écritures grecques chrétiennes du tétragramme.

Bien sûr il y aura toujours des opposants à la restauration du nom divin dans la Bible, qui parleront de ne pas toucher au texte, que dire alors des corrections apportées par les Soterim ?
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 05 mars 2008 10:45

Message par Exode

question a écrit :Exode,

Je vous tire ma reverence, votre accusation d'apostasie signe l'arret de ma participation à ce fil.

Bonne continuation dans le calme et la paix.
Vous utilisez du matériel TJ par ailleurs, vous procédez avec une méthodologie plus que contestable, où vous avez banni toute forme de réflexion qui amène à reconsidérer la pertinence de vos manuscrits sur la présence ou non du tétragramme. Aussi je pense que puisque vous possédez du matériel TJ, que vous l'utilisez dans le cadre d'une discussion pour vous opposer, que vous soyez ex-TJ ou pas, votre opposition ne peut que s'inscrire dans le cadre de l'apostasie.
D'où ma déduction envers vous.

Je pense ainsi que ce n'est pas la recherche de la vérité qui vous a amené à participer à ce fil, mais la volonté de valider une conclusion que certains voudraient préétablie parce que ils ont en haine le nom divin ou l'emploi de ce nom par les TJ par exemple; Les TJ ne sont pas les seuls à l'employer pourtant.

Quand vous serez revenu à la raison peut-être un jour reprendrons-nous cette discussion mais en attendant puissiez-vous voir un peu mieux.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 05 mars 2008 14:49

Message par Zouzouspetals

Exode a écrit : Vous utilisez du matériel TJ par ailleurs, vous procédez avec une méthodologie plus que contestable, où vous avez banni toute forme de réflexion qui amène à reconsidérer la pertinence de vos manuscrits sur la présence ou non du tétragramme. Aussi je pense que puisque vous possédez du matériel TJ, que vous l'utilisez dans le cadre d'une discussion pour vous opposer, que vous soyez ex-TJ ou pas, votre opposition ne peut que s'inscrire dans le cadre de l'apostasie.
D'où ma déduction envers vous.

Je pense ainsi que ce n'est pas la recherche de la vérité qui vous a amené à participer à ce fil, mais la volonté de valider une conclusion que certains voudraient préétablie parce que ils ont en haine le nom divin ou l'emploi de ce nom par les TJ par exemple; Les TJ ne sont pas les seuls à l'employer pourtant.

Quand vous serez revenu à la raison peut-être un jour reprendrons-nous cette discussion mais en attendant puissiez-vous voir un peu mieux.
Il ne s'agit pas tant de "voir un peu mieux" que d'aller voir ailleurs, Exode.
C'est fort dommage, car ce n'est pas forcément celui qui parle le plus fort qui a le plus raison.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 05 mars 2008 16:59

Message par question

Exode a écrit : Vous utilisez du matériel TJ par ailleurs, vous procédez avec une méthodologie plus que contestable, où vous avez banni toute forme de réflexion qui amène à reconsidérer la pertinence de vos manuscrits sur la présence ou non du tétragramme. Aussi je pense que puisque vous possédez du matériel TJ, que vous l'utilisez dans le cadre d'une discussion pour vous opposer, que vous soyez ex-TJ ou pas, votre opposition ne peut que s'inscrire dans le cadre de l'apostasie.
D'où ma déduction envers vous.

Je pense ainsi que ce n'est pas la recherche de la vérité qui vous a amené à participer à ce fil, mais la volonté de valider une conclusion que certains voudraient préétablie parce que ils ont en haine le nom divin ou l'emploi de ce nom par les TJ par exemple; Les TJ ne sont pas les seuls à l'employer pourtant.

Quand vous serez revenu à la raison peut-être un jour reprendrons-nous cette discussion mais en attendant puissiez-vous voir un peu mieux.

Exode,

Pour qui vous prenez vous ???
Vous vous érigez en JUGE des mobiles des autres.
La seule réponse que vous offrez dans les échanges c'est l'agressivité, les accusations, une profession de foi " c'est vrai, c'est faux ", vous pensez que avez le droit, la capacité de DECRETER.
Je vous rappele que un forum est un lieu d'echange, de débat, ce n'est pas un TRIBUNAL.
Comment pouvez vous dire que j'ai la haine du nom de Dieu....
Quand bien même vous seriez convaincu de possedre la vérité, rien ne vous autorise être intolerant et a user du terrorisme d'intellectuel, c'est des méthodes d'un autre age.
C'est mon dernier message sur ce fil, je vous laisse à vos jugements et je vous encourage à ouvrir un fil ayant pour theme " L'HUMILITE ".

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 06 mars 2008 09:10

Message par medico

Influencé par la superstition juive concernant l'ineffabilité de Dieu, les Pères vont lui adjoindre des concepts philosophiques tels que la transcendance ou l'apophase. Le Dieu prêché par Jésus, YHWH, trop présent parmi les réalités terrestres, et trop anthropomorphe, est remplacé par un Dieu sans nom, et qui ne peut être nommé, car, pensent-ils, quiconque nomme un individu a un pouvoir sur la personne nommée ; de plus, le Dieu suprême ne saurait avoir de nom puisqu'il est de toute éternité, et que personne n'a pu lui donner de nom... Ce type de considérations, présentes chez Platon (Cratyle 400d, Timée 28c, Parménide 142a) et Philon d'Alexandrie (De Vita Mosis I, 75) se retrouvent abondamment chez Justin (ex. Seconde Apologie VI, 1-2), ou Clément d'Alexandrie (ex. Stromates V, 82, 1-2,4). Or leurs écrits, avec les écrits apocryphes qui de la même manière décrivent un Père sans nom (Ascension d'Isaïe 8:7), ou alors pourvu du nom de Jésus (Evangile de Philippe II, 54, 5-8), vont durablement marquer les esprits et créer des confusions.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités