Tetragramme dans les Ecritures grecques chrétiennes?

Forum : Discutions libres
Répondre
question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 21 févr. 2008 16:05

Message par question

Je remercie Hanna davoir réitéré mes questions qui n'ont pas trouvé de réponse argumentées et soutenues par des preuves.
Par consequent j'attend toujours des réponses mon cher Exode.
Néanmoins je reviens sur vos commentaires qui révèlent plus un caractère autoritaire qu'un ensemble de réponses élaborées, avec le respect que je vous dois Exode.

Exode dit :
" Vous semblez oublier très volontairement que les écritures grecques chrétiennes citent abondamment les écritures hébraïques (septante ou pas). Ne pas savoir à votre âge comment fonctionne une citation est assez gênant."

Justement je vous ai prouvé que sur les 237 occurences Jéhovah du NT dans la TMN, 125 ne sont pas tirées de l'AT.
Pourquoi avoir choisi de mettre le tetragramme ?
De plus seule une partie des traductions de la septante contiennent le Tetragramme alors que d'autres NON, donc 2 leçons peuvent être retenue, pourquoi en privilégier une plus que l'autre.
La presence du Tetragramme dans la septante nous renseigne sur l'usage des Juifs mais pas sur le contenu du NT, SEUL les 5000 manuscrits de NT sont une reference fiable concernant la presence ou non du Tetragramme.
Enfin je vous rappele que la nouvelle alliance a changé la nature de la relation de Dieu avec les hommes.
Avec les Juifs Dieu a entretenu une relation collective, un Dieu qui devait réalisé ses promesses en faveur de son peuple, celui "qui fait devenir".
Avec les chrétiens la relation est individuelle, ils sont nés de nouveau et deviennent fils de Dieu, c'est pour cela que vous trouverez des centaine de fois l'appelation " PERE ".



Exode dit :
" Ce n'est pas une appellation, c'est comme si je disais que qstn était votre appellation."

Dieu choisit en fonction de son dessein et de la situation le nom qui est lui est agréable.
Je vous precise que le tetragramme ne me gene pas que je voulais dire c'est que Dieu s'est révélé sous differents noms, YHWH, ELOHIM, TOUT PUISSANT.....
Ne réduisez Dieu à un nom, le tetragramme'est un des noms dont Dieu s'est doté.
Je vous rappele l'objet de notre discussions pourquoi le tetragramme dans le NT, alors que les 5000 manuscrits du NT ne contiennent pas ce nom ?


Exode dit :
" Personne ne conteste non plus que les chrétiens sont la relève du peuple d'Israël, Dieu n'a pas changé de nom.
J'y suis, derrière tout ça vous cherchez à faire croire que c'est Christ qui serait le Dieu des chrétiens."

Je ne crois pas en la trinité et je ne vois pas dans mes propos vous trouvez la moindre trace de cette idée que le Christ serait le Dieu des chrétiens. C'est un tir de diversion, bien tenté !
Les chrétiens ne sont pas la relève des juifs ( autrement citez moi des versets qui le prouvent, affirmer n'est pas suffisant ).
Il est question d'une nouvelle alliance, d'un changement de disposition de la part de Dieu.


Exode dit :
" La question qui se pose, est quel crédit peut-on accorder aux substitutions dont on sait qu'elles ont eu lieu, "

Pourriez m'apporter des preuves de votre affirmation SVP, je les réclame inlassablement.
Affirmer une chose n'est pas suffisant, DES PREUVES
.


Exode dit :
" même si on a retrouvé quelques manuscrits et fragments qui contiennent le tétragramme, au vu des 5000 manuscrits du NT, redéfinir le nom divin en kuyrios ou theos n'est-il pas plus démocratique ? "

Pourriez éclaircir vos propos !

Exode dit :
" Déjà fourni pour qui veut voir, et du bon sens pour aider à comprendre :D "

Pourriez vous me reciter les preuves qui prouvent la suppression du tetragramme, j'en serais heureux.

Exode dit :
" Les pères de l'église catholique ?"

Mon cher Exode ouvrez un livre d'histoire et vous constaterez que l'eglise catholique est née au 4 e siecle.
Vous découvrirez également que les péres de l'église ( pas catholique ) sont les chrétiens qui ont succédé aux apotres et 1 e chrétiens, certains ont vécu entre 100 et 2OO de notre ère, d'autres comme Clement était des compagnons de 1 e chrétiens, en l'occurence Clement était le compagnon de Paul ( l'apotre ).
Or si nous trouvons rapidement une polémique concernant la nature du Christ ( qui va aboutir a l'adoption de la trinité ), nous ne retrouvons aucune polémiques sur l'utilisation du Tetragramme. POURQUOI ?
Comment a-ton pu procéder à la suppression du Tetragramme en une si courte période de temps, affectant tous les manuscrits et dans tous les endroits ou existaient ces manuscrits ?
Les écrits des Pères de l’Église sont largement reconnus par la Société Watch Tower. Le témoignage de Jérôme concernant l’Évangile de Matthieu en hébreu, l’œuvre et les commentaires d’Origène concernant la Septante et la réticence des Juifs à prononcer le nom divin sont des exemples d’information rapportée par les rédacteurs anté-nicéens. Un coup d’œil rapide dans le livre «Auxiliaire pour une meilleure intelligence de la Bible» montre de nombreuses citations de sources séculières et chrétiennes d'auteurs de cette ère. Des exemple abondes sur Tacite et Josèphe [cf. page 272], Origène, Jérôme, Irénée, Africanus, and Eusèbe [cf. page 585-86], Augustin [cf. page 397-98], et beaucoup d'autres.)



Exode dit :
" Avec acharnement, par l'apostasie, ajoutée à la superstition juive. "

Vous avez beaucoup d'imagination mais avez vous des PREUVES ?

Exode dit :
" Question piège, la multiplicité des manuscrits et fragments permet d'assurer la transmission du message sur 1300 ans, pas de garantir à la lettre (en raison des divergences sur le tétragramme). L'intégrité du message est assuré, c'est ce qui comptait en premier, Dieu n'ayant jamais permit que son nom personnel soit effacé, il a refait surface à différentes époques comme dans le codex de Leningrad ou sous la forme du tétragramme dans les versions hébraïques.
Le reste se déduisant par la réinsertion du nom divin dans l'ensemble de la Bible comme celle de la TMN."

Mais si Dieu n'a pas permis que sont nom soit effacé pourquoi a-t-il COMPLETEMENT disparu des 5000 manuscrits ?
Concernant le codex de leningrad, pourriez vous le dater et me dire à quoi correspond ce codex ?
Ne pensez vous pas que comme Dieu a su preservé son nom dans AT, il aurait faire de même pour le NT, si tel avait été son dessein ?
Il me semble que selon vous la preservation de nom n'était pas pour Dieu une question secondaire mais primordiale, or 5000 manuscrits pas une seule mention du tetragramme.


Exode dit :
" Question sans intérêt, ils sont non canoniques.[/quote]"

Vous semblez avoir une parfaite méconnaissance de l'histoire des chrétiens.
NON CANONIQUES ne veut pas dire pas digne d'interet ou sans valeur.
D'ailleurs les TJ citent souvent les péres de l'église ( tertullien, irénée...).
Les écrits non canoniques sont souvent l'ouevre de chrétiens et sont utiles pour nous reveler les croyances, les polémiques, les habitudes....qui avaient cours parmi les chrétiens entre 100 et 200 de notre ère, notamment.
Or, nous ne retrouvons aucune mention du tetragramme. POURQUOI ?
Modifié en dernier par question le 22 févr. 2008 07:07, modifié 1 fois.

hannan

Avatar du membre

Messages : 242
Enregistré le : 25 sept. 2007 11:06

Ecrit le 21 févr. 2008 16:35

Message par hannan

QUESTION,

Tout le plaisir était pour moi ...

Tu demandes inlassablement , comme moi, des preuves textuelles tangibles qui seraient indiscutables et dénuées de partis pris ; je crois bien qu'on n'est pas au bout de nos peines ...pour obtenir des réponses fiables ...

Merci pour ta recherche de la vérité dans le sujet qui nous interesse ici ...!

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 22 févr. 2008 15:29

Message par question

La Société Watch Tower affirme qu'elle s'appuie sur la référence de nombreuses traductions des Écritures chrétiennes de langue hébraïque, des traductions qui incluent souvent le Tétragramme dans leurs traductions.
Le fait est, pourtant, que toutes ces traductions hébraïques ont été faites qu'à partir du quatorzième siècle de notre ère, et certaines pas plus tard qu'au dix-neuvième siècle. Bien qu'elles soient en hébreu cela peut donner une apparence d'un support authentique, mais il ne s'agit seulement que de cela - une apparence. Les différents traducteurs ne faisaient rien d'autre qu'indiquer leur choix personnel par leur insertion du Tétragramme dans les manuscrits grecs qu'ils traduisaient et qui contenaient en fait le mot "Seigneur" ou "Dieu".


Pourtant en cela l'organisation de la Watch Tower choisit d'ignorer le témoignage de plus de 5000 anciens manuscrits grecs - dont aucun ne contient le Tétragramme et d'être guidée, non par des manuscrits dans cette langue originale, mais essentiellement par des traductions modernes, qui rapportent finalement l'avis personnel des traducteurs.

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 22 févr. 2008 15:48

Message par medico

Le texte hébreu massorétique qui a été utilisé pour établir le texte français des Écritures hébraïques de la Traduction du monde nouveau est celui du codex de Leningrad B 19A (conservé à Saint-Pétersbourg), tel qu’il est présenté dans la Biblia Hebraica (BHK) de R. Kittel, septième, huitième et neuvième éditions (1951-1955). C’est une révision de cet ouvrage, parue sous le titre Biblia Hebraica Stuttgartensia (BHS), édition de 1977, qui a été employée pour établir le système de notes de la présente édition, le Tétragramme (Jéhovah ou Yahweh), apparaissait plusieurs fois sur cette feuille, tout d’abord dans ce qui est aujourd’hui Genèse 2:4.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 22 févr. 2008 15:52

Message par question

medico a écrit :Le texte hébreu massorétique qui a été utilisé pour établir le texte français des Écritures hébraïques de la Traduction du monde nouveau est celui du codex de Leningrad B 19A (conservé à Saint-Pétersbourg), tel qu’il est présenté dans la Biblia Hebraica (BHK) de R. Kittel, septième, huitième et neuvième éditions (1951-1955). C’est une révision de cet ouvrage, parue sous le titre Biblia Hebraica Stuttgartensia (BHS), édition de 1977, qui a été employée pour établir le système de notes de la présente édition, le Tétragramme (Jéhovah ou Yahweh), apparaissait plusieurs fois sur cette feuille, tout d’abord dans ce qui est aujourd’hui Genèse 2:4.

Medico,

Je vous rappele le theme de notre discussion le tetragramme dans le NT.
Concernant le NT avez vous des manuscrits qui justifient la presence du tetragramme dans le NT ?

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 22 févr. 2008 16:26

Message par medico

une il est question sur le manuscrit de LENINGRAD j'y répond c'est tout
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

LXX

Avatar du membre

Messages : 223
Enregistré le : 28 janv. 2008 19:28

Re: tetragrame n'est pas le nom de Dieu

Ecrit le 22 févr. 2008 16:49

Message par LXX

abdelkrim a écrit :Bonjour à tous et que la paix soit avec vous,

Vous etes tous d'accord que que "Christ" est la traduction de "Messie" et que "Yeshoua" es devenu "Jesus". Alors appelons "Jesus" que la paix soit sur lui comme sa propre mere l'a appelé. Selon les religion monotheiste, Jesus reviendera, comment alors l'apeleriez vous si vous le croisiez?? "Jesus!! si cela se trouve il ne se retournera pas. Peu-etre si l'on l'appelai comme sa mere l'a apelé il se retournera vers vous.
C'est le paradoxe du christianisme et de toutes ses variantes, les textes originaux ecrit en hebreux sont tres profondement modifié. Et c'est ainsi que l'on a fonde une religion telle que les témoin de Jehova, à partir des textes hebreux et de leur croyance à ne pas prononcer le tetragramme. Et par la suite le transformer en Jehova alor qu'a l'origine YHWH. Pourqoi ne pas garder les memes lettres que dans l'ancien testament?
Je voudrai d'abord savoir ce que tu veux dire exactement par : 'C'est le paradoxe du christianisme et de toutes ses variantes, les textes originaux ecrit en hebreux sont tres profondement modifié'. De plus, je te précise que les témoins de Jéhovah ne sont pas à l'origine du Nom divin sous la forme 'Jéhovah' !
abdelkrim a écrit :et pour repondre à LXX
et si l'on remplacer la possible signification du tetragramme YHWH dans un verset biblique, et que Dieu me pardonne en faisant cela.
si, selon ce que j'ai ecrit precedement, que YHWH pouvait tout simplement dire Ye Howa" autrement di "Oh Lui" ou comme d'autre le disent "celui qui est"

“ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis .... 16 Va, et tu devras réunir les anciens d’Israël et tu devras leur dire : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres m’est apparu, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, ...

Alors on remplaçant "jehovah" par "oh lui" ou par "celui qui est " cela donnerait:
“ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Oh Lui"(ou Celui qui est) le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis .... 16 Va, et tu devras réunir les anciens d’Israël et tu devras leur dire : ‘ "Oh lui (ou celui qui est) le Dieu de vos ancêtres m’est apparu, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, ...
Après tout ce n'est pas très important ni primordial de conaitre son nom, mais de croire et d'appliquer les commandement qu'il a donné depuis son prmier prophete jusqu'au dernier.
cordialement
Pour ta gouverne, le Nom divin ne signifie pas vraiment 'Celui qui est' et surtout pas 'Oh Lui' qui pour le coup est un insulte à Dieu ! Le nom divn signifie "Il fait devenir", et implique que YHWH peut devenir ce que bon lui semble afin d’accomplir sa volonté. Au cours de l’Histoire, il a assumé divers rôles, se faisant notamment Créateur, Père, Souverain Seigneur, Berger, YHWH des armées, Celui qui entend la prière, Juge, grand Instructeur et Racheteur ! Alors ne remplace pas le tétragramme par une expression insultante tout droit sortie des banlieues. L'important est que tout le monde sache que Dieu s'est choisi Lui-même un Nom qui est composé de quatre lettres hébraïques correspondant à YHWH ou JHVH et s'écrivant et se prononçant Jéhovah ou Yahweh dans nos langes latines ! Plutôt que de transcrire textuellement sa signification, les traducteurs ont préféré laisser Le Nom sous une forme bien plus proche de la prononciation originale que tu ne sembles le croire !

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 23 févr. 2008 10:06

Message par question

Tous les manuscrits des Écritures grecques emploient Kurios plutôt que le Tétragramme. Les deux manuscrits grecs les plus anciens qui sont les plus fréquemment cités dans les notes de la WT pour appuyerJéhovah datent du quatrième siècle de notre ère.
Ces manuscrits grecs sont le Vatican MS. No. 1209 et le א (Aleph)-Sinaitic MS. Ces deux seuls manuscrits sont cités 232 fois.
Ainsi, les notes de références de la TMN elles-mêmes donnent substantiellement un puissant appui pour l’emploi du mot Kurios plutôt que l’emploi de יהוה.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 23 févr. 2008 10:10

Message par Exode

question a écrit : !

Pourriez vous me reciter les preuves qui prouvent la suppression du tetragramme, j'en serais heureux.

Bon sens et intelligence avec la septante dont les auteurs ont conservé dans la forme hébraïque le tétragramme. La version édulcorée du tétragramme étant tardive et apparue après Christ.

+ citation dans les écritures grecques chrétiennes se référant à la septante contenant le tétragramme.

+ témoignage des juifs eux-même que les écrits(écritures grecques chrétiennes) de ceux qu'ils appelaient les mimin (chrétiens) contenaient le tétragramme.


Je vous rappelle que les relations entre Dieu et les chrétiens sont les mêmes que celle qu'étaient entre Dieu et les juifs, que Jésus était juif, les premiers chrétiens juifs, Paul juif hébreu et israélite.
Et que la nouvelle alliance n'a pas donné un nom nouveau à Dieu ni rendu caduque l'emploi de son nom puisque les chrétiens formaient désormais l'israël de Dieu, le peuple de Dieu sur lequel le nom était invoqué.

Aussi arrêter de plaisanter en rejetant l'héritage juif d'Israël, si j'ose dire.

Vous avez beau dire, mais vous avez déjà reconnu la présence du tétragramme dans les écritures grecques chrétiennes puisque en citant les 125 sur les 237 vous avez légitimer les 112 références au tétragramme dans la septante qui je le rappelle le contient :D

Mon cher Exode ouvrez un livre d'histoire et vous constaterez que l'eglise catholique est née au 4 e siecle.


C'est à l'église catholique qu'il faut expliquer ça :D



Vous avez beaucoup d'imagination mais avez vous des PREUVES ?


Si vous niez l'évidence historique maintenant.


NON CANONIQUES ne veut pas dire pas digne d'interet ou sans valeur


Faux argument, on parle des écrits bibliques pas des livres apocryphes et des livres non bibliques ni de lettres non bibliques.


Vous cherchez à détourner la conversation parce que vous vous rendez bien compte que continuer sur la septante est en train de vous amener à déclarer inepte la septante contenant le tétragramme, septante AV JC pour rappel; ce qui pour un historien serait une hérésie je pense.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 23 févr. 2008 10:27

Message par Exode

question a écrit :Tous les manuscrits des Écritures grecques emploient Kurios plutôt que le Tétragramme. Les deux manuscrits grecs les plus anciens qui sont les plus fréquemment cités dans les notes de la WT pour appuyerJéhovah datent du quatrième siècle de notre ère.
Ces manuscrits grecs sont le Vatican MS. No. 1209 et le א (Aleph)-Sinaitic MS. Ces deux seuls manuscrits sont cités 232 fois.
Ainsi, les notes de références de la TMN elles-mêmes donnent substantiellement un puissant appui pour l’emploi du mot Kurios plutôt que l’emploi de יהוה.
Interprétation purement spéculative qui fait complètement fi que Dieu s'est fait un peuple pour son nom et pour l'invoquer.


Luc 3:4 Il vint alors dans tout le pays des environs du Jourdain, prêchant un baptême [symbole] de repentance pour le pardon des péchés, 4 comme c’est écrit dans le livre des paroles d’Isaïe le prophète : “ Écoute ! Quelqu’un crie dans le désert : ‘ Préparez le chemin de Jéhovah, rendez droites ses routes.


Citation, au temps de Jésus la septante contenait le tétragramme.


Luc 4:17 On lui remit alors le rouleau du prophète Isaïe, et il ouvrit le rouleau et trouva l’endroit où il était écrit : 18 “ L’esprit de Jéhovah est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres, il m’a envoyé pour prêcher aux captifs la libération et aux aveugles le retour à la vue, pour renvoyer en liberté les écrasés, 19 pour prêcher l’année que Jéhovah agrée. ” 20 Puis il roula le rouleau, le rendit au serviteur et s’assit ; et les yeux de tous, dans la synagogue, étaient fixés sur lui. 21 Alors il commença à leur dire : “ Aujourd’hui, cette [parole de l’]Écriture que vous venez d’entendre est accomplie. ”

Jésus n'était pas superstitieux !


Jean 1:37 Mais bien qu’il eût accompli tant de signes devant eux, ils n’avaient pas foi en lui, 38 de sorte que la parole d’Isaïe le prophète s’accomplit, celle qu’il a dite : “ Jéhovah, qui a ajouté foi à ce que nous avons entendu ? Et quant au bras de Jéhovah, à qui a-t-il été révélé ? ” 39 Voilà pourquoi ils ne pouvaient croire : parce qu’Isaïe a dit encore :

La présence originelle du tétragramme dans les saintes écritures tant hébraïque (septante ou pas) que grecque chrétienne est incontestable.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 23 févr. 2008 10:44

Message par question

Exode a écrit :
Bon sens et intelligence avec la septante dont les auteurs ont conservé dans la forme hébraïque le tétragramme. La version édulcorée du tétragramme étant tardive et apparue après Christ.

+ citation dans les écritures grecques chrétiennes se référant à la septante contenant le tétragramme.

+ témoignage des juifs eux-même que les écrits(écritures grecques chrétiennes) de ceux qu'ils appelaient les mimin (chrétiens) contenaient le tétragramme.


Je vous rappelle que les relations entre Dieu et les chrétiens sont les mêmes que celle qu'étaient entre Dieu et les juifs, que Jésus était juif, les premiers chrétiens juifs, Paul juif hébreu et israélite.
Et que la nouvelle alliance n'a pas donné un nom nouveau à Dieu ni rendu caduque l'emploi de son nom puisque les chrétiens formaient désormais l'israël de Dieu, le peuple de Dieu sur lequel le nom était invoqué.

Aussi arrêter de plaisanter en rejetant l'héritage juif d'Israël, si j'ose dire.

Vous avez beau dire, mais vous avez déjà reconnu la présence du tétragramme dans les écritures grecques chrétiennes puisque en citant les 125 sur les 237 vous avez légitimer les 112 références au tétragramme dans la septante qui je le rappelle le contient :D



C'est à l'église catholique qu'il faut expliquer ça :D





Si vous niez l'évidence historique maintenant.




Faux argument, on parle des écrits bibliques pas des livres apocryphes et des livres non bibliques ni de lettres non bibliques.


Vous cherchez à détourner la conversation parce que vous vous rendez bien compte que continuer sur la septante est en train de vous amener à déclarer inepte la septante contenant le tétragramme, septante AV JC pour rappel; ce qui pour un historien serait une hérésie je pense.



Exode,

Vous n'apportez aucune preuve. de la suppression du tetragramme.
Quelques manuscrits de la septante mentionnent le tetragramme, un grand nombre ne le citent pas ( version d'aquila ..)
donc la septante ne ,constitue pas une preuve indiscutable de la presence du tetragramme, elle nous renseignesur l'usage des hébreux pas des chrétiens.
Les 5000 manuscrits du NT ne sont-ils pas plus fiables que des traduction de AT.
Je vous le repete vos preuves sont des preuves déductives non textuelles, ni historiques, or en traduction nous ne devons pas faire des déductions, des suppositions mais rechercher des preuves textuelles.
Quand je vous faisait par des 125 occurences jéhovah du Nt dans TMN qui ne sont pas tirés de l'AT, c'est pour souligner que votre argument liés à des citations de AT ne tenait pas, comment explquer la presence de ces 125 occurences ???

Les MIMIN ???

Exode vous confondez tout, non canonique ne veut pas dire apocryphe.
Clement était un collaborateur de paul, il a écrit une lettre qui soutient le christianisme conformement aux enseignements du Christ mais sa lettre n'a été intégrée dans le canon.
La WT cite fréquenement les pères de l'églises..JEROME, IRENEE, EUSEBE... elle les considère comme des auteurs fiables sur les usages des chrétiensdes 2 e et 3 e siecles.

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 23 févr. 2008 13:34

Message par question

Nous devons faire la différence entre la Septante et les Écritures hébraïques desquelles elle est la traduction. Les Écritures hébraïques ont été écrites en hébreu. Toutefois, Daniel chapitre 4 a été originalement écrit par le roi Nabuchodonosor ― et ensuite inclus dans le livre prophétique de Daniel ― en araméen. Des portions d’Esdras et d’Esther contiennent aussi de l’araméen. Voir « Étude Perspicace des Écritures», vol. 1, p. 1089. Comme nous l’avons vu plus haut, la Septante était une traduction spécifique des Écritures hébraïques en grec. Le terme Septante ne devrait jamais être utilisé comme synonyme des anciens manuscrits des Écritures hébraïques écrits en hébreu.

Nous devons différencier la Septante des autres anciennes traductions grecques des Écritures hébraïques. La Septante n’était pas unique en tant que traduction grecque des Écritures hébraïques.
Toutefois, la version de la Septante a été largement acceptée autant par les Juifs parlant le grec que par les chrétiens Gentils. À la fin du troisième siècle de notre ère, toutefois, un certain nombre de traductions grecques des Écritures hébraïques étaient disponibles. Trois traductions largement utilisées ont été faites par Aquila, Theodotion et Simmaque. La traduction des Écritures hébraïques d’Aquila est d’un intérêt particulier. Bien que plusieurs manuscrits soient disponibles de nos jours et qu’ils contiennent le mot Kurios plutôt que le Tétragramme, une récente découverte faite au Caire d’un texte grec d’Aquila, montre clairement les quatre caractères hébraïques du Tétragramme.

Nous devons identifier quelles éditions de la Septante contiennent vraisemblablement le Tétragramme. La Septante était une traduction des Écritures hébraïques qui a été largement mise en circulation partout dans le monde hellénophone à cette époque. Aujourd’hui nous savons que le Tétragramme était généralement employé dans des copies de la Septante qui étaient destinées à des lecteurs Juifs. D’autre part, la Septante qui était en circulation dans le monde Gentil employait le mot grec Kurios (Κύριος) comme traduction pour le nom divin.

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 23 févr. 2008 15:11

Message par medico

question"]Nous devons faire la différence entre la Septante et les Écritures hébraïques desquelles elle est la traduction. Les Écritures hébraïques ont été écrites en hébreu. Toutefois, Daniel chapitre 4 a été originalement écrit par le roi Nabuchodonosor ― et ensuite inclus dans le livre prophétique de Daniel ― en araméen. ]
je savait pas le roi NABUCHODONOSOR avait été écrit le chapitre 4 du livre de DANIEL !
pendant que vous y ête c'est le pharaon qui a écrit le livre de l'exode. :D
j'espére que c'est un lapsus de votre part.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 23 févr. 2008 15:56

Message par question

medico a écrit : je savait pas le roi NABUCHODONOSOR avait été écrit le chapitre 4 du livre de DANIEL !
pendant que vous y ête c'est le pharaon qui a écrit le livre de l'exode. :D
j'espére que c'est un lapsus de votre part.

Ce n'est pas l'objet de notre discussion, c'est une possibilté avancée par de nombreux spécialistes.
L'objectif est de montrer que des parties ont été écrites en ARAMEEN.
Répondez SVP aux arguments proposés.

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 23 févr. 2008 18:29

Message par medico

alors ne dite pas n'importe quoi concernant les écrits de DANIEL.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités