avons nous une âme ,

Forum : Discutions libres
Répondre
Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 juil. 2008 04:16

Message par Nhoj

Pas exactement. L'âme représente la vie, le souffle de vie.

Le verset devient plus clair alors : "car la/sa vie est en lui", "car le/son souffle de vie est en lui".
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 juil. 2008 04:28

Message par Thiebault

Pinguicula a écrit :La définition de Nèphèsh englobe pas mal de choses en Hébreu .

Voir http://concordance.keo.in/strong_hebreu ... -5315.html

Meme la Traduction du Rabbinat traduit Nèphèsh par etre vivant .
Erreur : "être vivant" se dit nephesh rayah. Si nephesh n'a pas de complément, il se traduit par "âme".

Donc, contrairement à ce que pense medico, nephesh ne désigne pas l'être vivant mais bien ce que possède l'être vivant car la nephesh, c'est ce que Dieu insuffle dans l'être.

Nhoj, tu te rapproches du sens exact. Mais si le terme "vie" était approprié dans le cas des êtres vivants (animaux et homme), pourquoi la Bible n'utilise pas ce terme pour les végétaux, qui sont aussi des êtres vivants ? Ne crois-tu pas qu'il y a une notion d'âme là-dessous ?

Stargazer

Avatar du membre

Messages : 73
Enregistré le : 27 avr. 2007 13:41
Localisation : France (Bretagne)

Ecrit le 30 juil. 2008 06:01

Message par Stargazer

Nhoj a écrit :Pas exactement. L'âme représente la vie, le souffle de vie.

Le verset devient plus clair alors : "car la/sa vie est en lui", "car le/son souffle de vie est en lui".
A oué c sure que le verset prend plus de sens la.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 juil. 2008 06:35

Message par Nhoj

Je pense surtout qu'il y a une notion de souffle. Les végétaux n'ont pas d'organes leur permettant de respirer comme nous.

Mais ce mot est employé dans la Bible de différentes façons. En voici la définition que donne notre manuel Étude Perspicace des Écritures :
Une “ âme ” est une personne, un animal, ou la vie dont jouit une personne ou un animal.
Deux exemples parmi d'autres montrant l'utilisation du mot "âme" pour désigner des personnes :

(Josué 11:11) : On se mit à frapper du tranchant de l’épée toutes les âmes qui s’y trouvaient, [les] vouant à la destruction. Il ne resta rien de ce qui respirait, et il brûla Hatsor au feu.

(1 Pierre 3:20) : qui, autrefois, avaient désobéi, quand la patience de Dieu attendait aux jours de Noé, pendant que se construisait l’arche, dans laquelle peu de gens, c’est-à-dire huit âmes, ont été transportés sains et saufs à travers l’eau.

"Âme" peut désigner des animaux :

(Genèse 1:20) : Et Dieu dit encore : “ Que les eaux pullulent d’un pullulement d’âmes vivantes et que des créatures volantes volent au-dessus de la terre sur la face de l’étendue des cieux. ”

(Genèse 1:24) : Et Dieu dit encore : “ Que la terre produise des âmes vivantes selon leurs espèces : animal domestique, animal qui se meut et bête sauvage de la terre selon son espèce. ” Et il en fut ainsi.

(Nombres 31:28) : Comme taxe pour Jéhovah, tu devras prélever, sur les hommes de guerre qui sont sortis pour l’expédition, une âme sur cinq cents, [tant] des humains [que] du gros bétail, des ânes et du petit bétail.

La vie d'une personne ou d'un animal :

(Exode 21:23) : Mais s’il y a un accident mortel, alors tu devras donner âme pour âme,

(Deutéronome 19:21) :  Ton œil ne s’apitoiera pas : âme pour âme, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied.

[ .... ] : Annotation de ma part.

(Genèse 35:18) : Et il arriva, comme son âme sortait (car elle mourut) [Selon Crampon : s'en allait; selon Louis Segond : rendre l'âme], qu’elle l’appela du nom de Ben-Oni, mais son père l’appela Benjamin.

(Matthieu 6:25) 25 “ Voilà pourquoi je vous dis : Cessez de vous inquiéter au sujet de vos âmes, quant à ce que vous mangerez ou à ce que vous boirez, ou au sujet de votre corps, quant à ce que vous mettrez. L’âme ne signifie-t-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

Genèse 2:7 dans la traduction du Monde Nouveau est rendu comme tel :

(Genèse 2:7) : Et Jéhovah Dieu forma alors l’homme avec de la poussière [tirée] du sol et il souffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint une âme vivante.

Voici comment il est rendu par d'autres traductions :

(Genèse 2:7) : L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. (Louis Segond)

(Genèse 2:7) : Et l'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines un esprit de vie; et l'homme devint une âme vivante. (Bible de l'Epée)

(Genèse 2:7) : Et l'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines une respiration de vie; et l'homme devint une âme vivante. (Bible de Ostervald 1996)

(Genèse 2:7) : Yahweh Dieu forma l'homme de la poussière du sol, et il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. (Bible de l'abbé Crampon 1923)

(Genèse 2:7) : Pour faire l’homme, Dieu pétrit une masse d’argile extraite de la terre, et sur sa face, il souffla un souffle de vie, et l’homme devint une âme vivante. (Bible Septuaginta; Septante)
Modifié en dernier par Nhoj le 30 juil. 2008 17:05, modifié 1 fois.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

le_dépressif

Avatar du membre

Messages : 626
Enregistré le : 20 avr. 2008 13:06

Ecrit le 30 juil. 2008 06:53

Message par le_dépressif

Nhoj a écrit :Je pense surtout qu'il y a une notion de souffle. Les végétaux n'ont pas d'organes leur permettant de respirer comme nous.
Si les végétaux respirent, mais bien évidement, ils n'ont pas de poumons. C'est d'ailleurs grâce à eux que tu respires car ce sont eux qui permettent la vie.

Je pense que la traduction "âme" est plus appropriée.
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 juil. 2008 07:00

Message par Thiebault

Nhoj a écrit :Je pense surtout qu'il y a une notion de souffle. Les végétaux n'ont pas d'organes leur permettant de respirer comme nous.
C'est une très bonne remarque, en effet.
Ça se défend, finalement. Je vais me pencher sur la question et te livrerai mes impressions et ma compréhension :).

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 juil. 2008 07:32

Message par Nhoj

le_dépressif a écrit : Si les végétaux respirent, mais bien évidement, ils n'ont pas de poumons. C'est d'ailleurs grâce à eux que tu respires car ce sont eux qui permettent la vie.

Je pense que la traduction "âme" est plus appropriée.
Oui, c'est pour ça que j'ai écrit "n'ont pas d'organes leur permettant de respirer comme nous". On ne perçoit donc pas de souffle tel celui des humains. C'est clair que les végétaux bénéficient de la photosynthèse.

___________________

Ok, pas de problème Thiebault. :-)
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 31 juil. 2008 07:36

Message par Thiebault

Me revoilà à propos de l'âme :). En fait, j'ai surtout étudié la signification du mot "nephesh", qui apparaît en certains passages de la Bible. Sa signification ne peut pas être unique, si bien que ce terme recouvre plusieurs acceptions suivant son contexte. Pour illustrer cette constatation, voici quelques passages :

Genèse 2,7

Et Jéhovah Dieu forma alors l'homme avec de la poussière [tirée] du sol et il souffla dans ses narines le souffle de vie, et l'homme devint une âme vivante. (TMN)

Le SEIGNEUR Dieu modela l'homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines l'haleine de vie, et l'homme devint un être vivant. (TOB)

L'Éternel-Dieu façonna l'homme, - poussière détachée du sol, - fit pénétrer dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. (Traduction du Rabbinat français)

Jérémie 4,10

Je dis alors : “ Hélas ! ô Souverain Seigneur Jéhovah ! Vraiment tu as bien trompé ce peuple et Jérusalem, en disant : ‘ Vous aurez la paix ’ — et l’épée a atteint jusqu’à l’âme. ” (TMN)

Je dis : « Ah ! Seigneur DIEU, assurément tu as bien abusé ce peuple et Jérusalem en disant : “Vous aurez la paix...” Et l'épée nous enlève la vie. » (TOB)

Et je m'écriai: "Eh quoi! Eternel Dieu! Ainsi donc tu aurais complètement leurré ce peuple et Jérusalem, quand tu disais: "Vous obtiendrez la paix! - Et le glaive pénètre jusqu'à l'âme ! (Traduction du Rabbinat français)

Psaume 105,18

On tortura ses pieds par des entraves,
son âme entra dans les fers ; (TMN)

On lui entrava les pieds,
on lui passa [au cou] un collier de fer ; (TOB)

On chargea ses pieds de liens, son corps fut retenu par les fers, (Traduction du Rabbinat français)

Isaïe 5,14

C’est pourquoi le shéol a élargi son âme et a ouvert sa bouche démesurément ; ce qui est splendide chez elle y descendra à coup sûr, ainsi que sa foule et son tumulte, et celui qui exulte. (TMN)

Alors la Fosse ouvrira la gueule démesurément et enflera la gorge ; la noblesse et la masse y descendront avec leur joyeux tapage. (TOB)

C'est pour cela que le Cheol élargira son sein et ouvrira une bouche sans mesure, que s'y engouffreront tout cet éclat, cette richesse et cette foule bruyante et joyeuse. (Traduction du Rabbinat français)

Exode 23,12

Six jours durant tu feras ton travail, mais le septième jour tu cesseras [toute activité], afin que se reposent ton taureau et ton âne et que reprennent haleine le fils de ton esclave et le résident étranger. (TMN)

Six jours, tu feras ce que tu as à faire, mais le septième jour, tu chômeras, afin que ton bœuf et ton âne se reposent, et que le fils de ta servante et l'émigré reprennent leur souffle. (TOB)

Six jours durant tu t'occuperas de tes travaux, mais au septième jour tu chômeras; afin que ton bœuf et ton âne se reposent, que puissent respirer le fils de ton esclave et l'étranger. (Traduction du Rabbinat français)

Deutéronome 12,23

Toutefois, sois fermement résolu à ne pas manger le sang, car le sang, c’est l’âme, et tu ne devras pas manger l’âme avec la chair. (TMN)

Seulement, tiens ferme à ne pas manger le sang, car le sang c'est la vie, et tu ne mangeras pas la vie avec la viande ; (TOB)

Mais évite avec soin d'en manger le sang; car le sang c'est la vie, et tu ne dois pas absorber la vie avec la chair. (Traduction du Rabbinat français)

1 Samuel 18,1

Et il arriva, dès qu’il eut achevé de parler à Saül, que l’âme de Yonathân se lia à l’âme de David, et Yonathân se mit à l’aimer comme son âme. (TMN)

Or, dès que David eut fini de parler à Saül, Jonathan s'attacha à David et l'aima comme lui-même. (TOB)

A la suite de son entretien avec Saül, le cœur de Jonathan s'attacha à David, de sorte qu'il l'aima comme lui-même. (Traduction du Rabbinat français)

Comme on peut le voir, et ce même si la TMN a tendance à systématiquement traduire nefesh par "âme", ce terme peut recouvrir plusieurs sens : "être", "cou", "respiration", "vie" ou encore "la personne" dans son entièreté, ce qu'elle représente.

Jamais dans les Écritures le mot nefesh ne se réfère aux activités spirituelles. Plus parlant encore est la posibilité pour la nefesh de mourir : Ex 4,19 ; 2 R 1,13 ; Lv 24,17-18.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 31 juil. 2008 08:54

Message par Nhoj

Oui, je suis également d'avis que le mot "âme" a plusieurs significations, comme je l'avais indiqué plus haut. Dans la Traduction du Monde Nouveau - avec notes et références (notre Bible "gros format"), chaque fois que le mot "âme" est utilisé il figure une annotation en bas de page s'y référant et donnant un ou des synonyme(s) approprié(s).


Par exemple, pour Genèse 2:7 :

(Genèse 2:7) : Et Jéhovah Dieu forma alors l’homme avec de la poussière [tirée] du sol et il souffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint une âme vivante.
“ une âme vivante [créature qui respire] ”. Héb. : lenèphèsh ḥayyah ; gr. : ψυχὴν ζῶσαν (psukhên zôsan, “ âme vivante ”) ; lat. : animam viventem. Voir 1:20, 21, 30 ; 1Co 15:45 ; App. 4A.

Concernant Exode 4:19, une note figure également :
“ ton âme (ta vie) ”. Héb. : naphshèkha ; gr. : psukhên.
Note qui confirme également la traduction de ce verset dans d'autres Bibles, celle de Darby par exemple, dont la véracité est notoire :

(Exode 4:19, Darby) : Et l’Éternel dit à Moïse, en Madian : Va, retourne en Égypte ; car tous les hommes qui cherchaient ta vie sont morts.

D'autres traductions le rendent ainsi également :

(Exode 4:19, Crampon 1923) : Yahweh dit à Moïse, en Madian : "Va, retourne en Egypte, car tous ceux qui en voulaient à ta vie sont morts."

(Exode 4:19, Fillion 1855) : Or le Seigneur dit à Moïse lorsqu’il était encore en Madian : Allez, retournez en Égypte, car ceux
qui voulaient vous ôter la vie sont tous morts.

(Exode 4:19, Bible de l'Epée) : Or, l'Éternel dit à Moïse, en Madian: Va, retourne en Égypte; car tous ceux qui en voulaient à ta vie, sont morts.

(Exode 4:19, Bible de Louis Segond) : L'Éternel dit à Moïse, en Madian: Va, retourne en Égypte, car tous ceux qui en voulaient à ta vie sont morts.


En conclusion, je trouve parfaite la définition qu'en donne notre manuel Étude Perspicace des Écritures :
Une “ âme ” est une personne, un animal, ou la vie dont jouit une personne ou un animal.
Plus loin dans l'article sur l'âme, ce manuel référence aussi les autres significations et applications du mot "âme" dans la Bible dont on a parlé, notamment la respiration, etc.


Arrête-moi (enfin, se sera difficile ça, n'étant pas en "direct" ;-) ) si je me trompe, mais quand tu as dit ceci :
Thiebault a écrit :Jamais dans les Écritures le mot nefesh ne se réfère aux activités spirituelles.
C'était concernant l'immortalité de l'âme ?

Amicalement,

Nhoj.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 31 juil. 2008 13:53

Message par Thiebault

Nhoj a écrit :En conclusion, je trouve parfaite la définition qu'en donne notre manuel Étude Perspicace des Écritures :
Plus loin dans l'article sur l'âme, ce manuel référence aussi les autres significations et applications du mot "âme" dans la Bible dont on a parlé, notamment la respiration, etc.
Le terme nefesh, en tout cas, qui relève de l'hébreu biblique.
Il existe un autre terme dans la Bible : nshamah, que l'on retrouve dans ces passages-ci de la Bible : Ge 2,7 ; 7,22 ; Dt 20,16 ; Jos 10,40 ; 11,11 ; 11,14 ; 2 S 22,16 ; 1 R 15,29 ; 17,17 ; Jb 4,9 ; 26,4 ; 27,3 ; 32,8 ; 33,4 ; 34,14 ; 37,10 ; Ps 18,15 ; 150,6 ; Pr 20,27 ; Is 2,22 ; 30,33 ; 42,5 ; 57,16 ; Dn 10,17.

Dieu lui-même possède une nefesh.
Peut-on dire que l'homme a une "âme", même si on admet que l'homme est une "âme" ?

Toi, quelle distinction fais-tu entre "âme" et "esprit" ?
Arrête-moi (enfin, se sera difficile ça, n'étant pas en "direct" ;-) ) si je me trompe, mais quand tu as dit ceci :
C'était concernant l'immortalité de l'âme ?

Amicalement,

Nhoj.
Oui, en tout cas la nefesh n'est pas immortelle ! :) En revanche, la rouah ne semble pas mortelle... On pourrait l'étudier aussi.

Amicalement,

Thiébault

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 31 juil. 2008 16:54

Message par Nhoj

En effet, pour nshamah notre Bible Traduction du Monde Nouveau - avec notes et références, donne pour Genèse 2:7 :
souffle de vie ”. Héb. : nishmath (de neshamah) ḥayyim.
Ce terme, nishmath, signifie, d'après ce que je vois, toujours dans la Bible "le souffle" ou "le souffle de vie". D'une part, Dieu nous a créé, mais d'autre part, il nous insuffla le souffle de vie. On le remarque très bien je trouve dans ce verset.

(Genèse 2:7, Bible annotée) : Et l’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière du sol, et il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l’homme devint un être animé.

Il y a vraiment deux étapes : la conception et l'action de son Esprit qui rendit animé l'homme.

L'annotation de cette Bible est instructive je trouve :
Lors même que ces deux éléments de la nature humaine sont mentionnés
successivement, en raison du caractère figuré de la narration il n’est point
impossible d’admettre que les deux éléments, corporel et spirituel, ont pu
être formés simultanément.
Notre manuel Étude perspicace des Écritures contient quelque chose d'intéressant sur nishmath et rouah :
*** it-2 p. 347 Mort ***

Tant des hommes que des animaux, il est dit qu’ils ‘ expirent ’, c’est-à-dire qu’ils ‘ expulsent ’ le souffle de vie (héb. : nishmath ḥayyim) (Gn 7:21, 22 ; voir aussi Gn 2:7). Les Écritures indiquent également que la mort des humains et des animaux est la conséquence de la perte de l’esprit (force agissante) de vie (héb. : rouaḥ ḥayyim). — Gn 6:17, note ; 7:15, 22 ; Ec 3:19
Ce qui permet d'embrayer sur le second terme, rouah.

(Genèse 6:17) : “ Et quant à moi, voici que j’amène le déluge des eaux sur la terre, pour ravager de dessous les cieux toute chair dans laquelle la force de vie est en action. Tout ce qui est sur la terre expirera.

La note que contient notre Bible à ce sujet :
Littéralement : “ en qui [est] la force agissante (esprit) de vie ”. Héb. : ’ashèr-bô rouaḥ ḥayyim. Ici rouaḥ a le sens de “ force agissante, esprit ”. Voir 1:2, note “ agissante ”.
(Genèse 1:2) : Or la terre était informe et déserte et il y avait des ténèbres sur la surface de [l’]abîme d’eau ; et la force agissante de Dieu se mouvait sur la surface des eaux.

Note concernant le terme "force agissante" :
“ et (...) force agissante (esprit) ”. Héb. : werouaḥ. Rouaḥ se traduit par “ esprit ”, mais aussi par “ vent ” et par d’autres mots qui désignent une force agissante invisible. Voir 3:8, note “ brise ” ; 8:1, note.
Notes des versets cités ci-dessus :
*** Rbi8 Genèse 3:8 ***
Lit. : “ vers la brise du [jour] ”. Héb. : lerouaḥ, même terme de base rendu par “ force agissante ” en 1:2.
*** Rbi8 Genèse 8:1 ***
Héb. : rouaḥ ; rendu précédemment par “ force agissante, moment (...) où souffle la brise, esprit ”.
Le terme équivalent en grec de rouah est pneuma, qui vient de pnéô, qui signifie respirer ou souffler. D'après ce que j'ai vu, ce terme qui peut signifier "esprit" peut s'appliquer à Dieu.

(Jean 4:24) : Dieu est un Esprit, et ceux qui l’adorent doivent [l’]adorer avec [l’]esprit et [la] vérité. ”

Cela le désigne donc par "Esprit" au sens absolu du terme puisque la Bible dit que Dieu est esprit mais que l'homme reçu le souffle de vie.

Note concernant le terme "Esprit" de Jean 4:24 :
Lit. : “ Un Esprit [est] le Dieu ”. Gr. : Pneuma ho Théos.
Note intéressante dans une de nos publications :
*** wi p. 23 Que signifie connaître le vrai Dieu? ***

En hébreu biblique, le mot traduit par “âme” est nèphèsh. Toutefois, le judaïsme contemporain considère souvent que c’est le mot hébreu neshamah qui désigne la partie de l’homme qui continue d’exister après la mort. Mais une étude attentive des Écritures montre que le mot neshamah n’a jamais revêtu ce sens; il désigne simplement la respiration ou une créature qui respire, humaine ou animale. — Genèse 7:22; Deutéronome 20:16; Josué 10:39, 40; 11:11; Isaïe 2:22.
Je pense que ces trois termes ont un sens très proche, certains un peu plus large que d'autres, mais globalement très proche. Les conclusions que j'en tire sont que rouah, pneuma et nishmath [neshamah] sont plus précis que nèphèsh. Cependant, à divers endroits, ces termes pourraient être synonymes de nèphèsh quand ce dernier se rapporte au souffle, au souffle de vie, à ce qui respire. Puisqu'il s'applique à l'homme en tant "souffle de vie" et que c'est après cela que l'homme devint une âme vivante, je ne pense pas qu'il soit dissociable de l'homme et donc immortel.

Amicalement,

Nhoj.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 01 août 2008 04:19

Message par Thiebault

Nhoj a écrit :En effet, pour nshamah notre Bible Traduction du Monde Nouveau - avec notes et références, donne pour Genèse 2:7 :
Ce terme, nishmath, signifie, d'après ce que je vois, toujours dans la Bible "le souffle" ou "le souffle de vie". D'une part, Dieu nous a créé, mais d'autre part, il nous insuffla le souffle de vie. On le remarque très bien je trouve dans ce verset.

(Genèse 2:7, Bible annotée) : Et l’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière du sol, et il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l’homme devint un être animé.

Il y a vraiment deux étapes : la conception et l'action de son Esprit qui rendit animé l'homme.

L'annotation de cette Bible est instructive je trouve :
Salut Nhoj,

Justement, je trouve que l'annotation pose un problème dans la mesure où ni nefesh ni neshama ne signifient une entité ou le siège de la spiritualité chez l'homme.

Donc, si l'âme est le siège de la vie, elle est forcément mortelle. En revanche, si l'âme est le siège des choses spirituelles, nous ne pouvons pas traduire nefesh et neshama par "âme".

Maintenant, et tu le fais très bien remarquer, il existe un autre terme, c'est roua'h.
Notre manuel Étude perspicace des Écritures contient quelque chose d'intéressant sur nishmath et rouah :
Ce qui permet d'embrayer sur le second terme, rouah.
Je vais bosser dessus ;)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 01 août 2008 05:29

Message par Nhoj

Salut Thiebault ! :-)

On est d'accord sur le fait que âme (nèphèsh, psukhê) et esprit (rouaḥ, pneuma) sont deux choses différentes, distinctes.

Nous avions admis qu' "âme" peut désigner en outre la personne en elle-même selon, entre autres, Genèse 2:7 :

(Genèse 2:7) : Et Jéhovah Dieu forma alors l’homme avec de la poussière [tirée] du sol et il souffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint une âme vivante.


Je trouve que ce texte, très connu chez les Témoins, appuie bien cette notion :

(Hébreux 4:12) : Car la parole de Dieu est vivante et puissante ; elle est plus acérée qu’aucune épée à double tranchant et elle pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et de [leur] moelle, et elle est à même de discerner les pensées et les intentions du cœur.

En plus, il contient même "esprit" ! :-)

"Esprit" dans la Bible désigne souvent la force vitale, l'âme vivante; Genèse 2:7 illustre bien cette chose.

En Genèse 7:22, il est parlé de "souffle de la force de vie" :

(Genèse 7:22) : Tout ce en quoi le souffle de la force de vie était en action dans les narines, c’est-à-dire tout ce qui était sur le sol ferme, [tout] mourut.

En Jacques, j'ai trouvé un verset très intéressant concernant le rouah :

(Jacques 2:26) : Oui, comme le corps sans esprit est mort, de même aussi la foi sans œuvres est morte.

Si le corps meurt sans esprit, c'est que cet esprit désigne la force vitale, le souffle, le souffle de vie.

Le siège de spiritualité chez l'homme se trouverait alors dans l'esprit :

(Exode 35:21) : Puis ils vinrent, tous ceux dont le cœur les y poussait, et ils apportèrent, tous ceux dont l’esprit les y incitait, la contribution de Jéhovah pour le travail de la tente de réunion et pour tout son service, ainsi que pour les vêtements sacrés.

Dans le contexte, Moïse parlait aux israélites pour qu'ils fassent une offrande, chose spirituelle et sous la demande divine.


En résumé, l'âme désigne le plus souvent la personne physique, mais peut désigner un animal ou la vie dont jouit une personne ou un animal. L'esprit désigne la force vitale, le souffle, le souffle de vie. C'est avec cet esprit que nous pouvons accomplir quantité de bonnes actions, parce qu'il contient le sièges des mobiles, et, a fortiori, le siège de notre spiritualité.

Ravi de m'être livré à ces quelques recherches. :-)

Je vais quand même continuer également de mon côté pour trouver d'autres éléments qui renseigneraient encore sur les fonctions de l'esprit.

Amicalement,

Nhoj.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17693
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 04 août 2008 11:08

Message par medico

voila un dernier article sur cette question.
http://www.watchtower.org/f/index.html
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

basile

Avatar du membre

Messages : 512
Enregistré le : 28 févr. 2007 09:32

Ecrit le 05 août 2008 05:30

Message par basile

Thiebault a écrit :
Je vais bosser dessus ;)
Hum il y a de bons auteurs catholiques qui résument bien la situation biblique:

dans l'AT, l'âme est la personne ou la vie de cette personne (souffle) néanmoins il reste quelque chose après la mort (on peut interroger les morts du Shéol qui ne font qu'y dormir)
A la fin de l'AT, apparait la notion de résurrection (Daniel par exemple)
Le NT: Triomphe de la résurrection, le lieux des morts a basculé au ciel (7 ciel de Paul) et il y a déjà une rétribution entre bons et méchants (Lazare et l'homme riche).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités