La musique et les témoins ...

Forum : Discutions libres
Verrouillé
Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 17 juin 2008 08:49

Message par Exode

megadeth a écrit :
Mouais, en tout cas, certains de mes anciens potes TJ écoutent du métal......et à côté de ça sont des gens de bonne moralité....donc je crois pas que la musique soit aussi néfaste, si on a une foi forte !!!!!
Pourtant un verset dans la Bible dit ceci

Ephésiens 4:27 et ne donnez pas du champ au diable.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 17 juin 2008 09:22

Message par Exode

Floydcramer a écrit :Exode:" L'influence occulte est souvent associée à ses types musiques"

Mais quelle vérité crois tu dégager là? ""..est souvent associée..."" Qui? Quand? Quoi? Ce sont des propos générateurs de paranoîa si tu veux mon avis, rien de concret dans tes mots, et me brandir 3 ou 4 exemples par la suite ne signifierait rien non plus.
Quelques articles.

La Tour de Garde du 8 janvier 1990 en page 28,
dans la section Coup d'oeil sur le monde
ASSAILLIS PAR LA VIOLENCE

En Allemagne fédérale, une association d'enseignants appelle les parents et les éducateurs à soustraire les enfants à la violence qui émane des médias. Son président affirme que "l'alarmante exaltation du satanisme, de la drogue, de la mort et de la brutalité" dans la musique hard rock et les vidéocassettes peut rendre les adolescents insensibles à la violence et provoquer chez eux des troubles affectifs. Les enseignants et les parents semblent presque tout ignorer du contenu des vidéocassettes et de la musique hard rock. Selon un rapport, un jeune sur deux ferait une grande consommation de vidéocassettes d'horreur, trouvant les films bons ou très bons.


Réveillez-vous du 15 septembre 1989 en page 30,
dans la section Regard sur l'actualité

Influence satanique

Après s'être livré à des recherches sur l'influence du satanisme dans la musique rock et hard rock, un chroniqueur, Tom Harpur, a écrit dans le Sunday Star publié à Toronto: "Je dois lancer la mise en garde la plus pressante possible contre ce qui se passe. (...) Je n'ai jamais rien vu d'aussi dépravé. Les chansons ne parlent que de démence, de possession, de démons, de sang, de malédictions, de violences de toutes sortes, y compris le viol, l'automutilation, le meurtre et le suicide. Mort et destruction, prophéties de malheur, rejet de tout ce qui est bon et adoption de tout ce qui est hideux ou mal - tels sont leurs thèmes."

Parallèlement à la musique satanique, les cultes sataniques prospèrent aux États-Unis et au Canada. Commentant un séminaire de la police tenu récemment en Ontario, le Globe and Mail, journal canadien, a dit que les cultes sataniques "comportent des sacrifices d'animaux, la profanation de cimetières et des agressions rituelles perpétrées sur des enfants". James Bradley, un policier de Washington, a établi un lien entre des centaines d'agressions d'enfants et les crimes prescrits par le rituel satanique. Selon le Globe and Mail, Bradley a ajouté qu'au cours des cinq dernières années les rapports d'agressions rituelles d'enfants ont été faits par des "centaines de gosses, des centaines d'assistantes sociales et d'enseignants".

L'apôtre Jean a écrit à propos des "derniers jours" de l'actuel système de choses méchant: "Le Diable est descendu vers vous, ayant une grande colère, sachant qu'il a une courte période de temps." (2 Timothée 3:1; Révélation 12:12). L'influence de Satan, "le chef de l'autorité de l'air", pénètre même la musique en vogue dans le monde qui nous entoure (Éphésiens 2:2). C'est pourquoi l'apôtre Paul a exhorté ses compagnons chrétiens à "tenir ferme contre les manoeuvres du Diable". - Éphésiens 6:11.
Le culte du Diable, qu'encouragent certaines chansons heavy metal, n'a rien d'un divertissement inoffensif. Une revue (Texas Medicine/The Journal) explique qu'il englobe des pratiques allant "de rituels anodins à la consommation de sang provenant d'automutilation et de sacrifices d'animaux". Les adorateurs de Satan font serment d'"allégeance au Diable. Des rites particuliers visent à transmettre la puissance de Satan aux disciples. (...) Le dogme de la liberté de choix et de volonté autorise à faire ce que l'on veut en mettant Dieu, culpabilité et conscience de côté". Forts de cette philosophie, certains adeptes se livrent sans la moindre honte à des actes criminels.
"Les bons auteurs aussi, qui savaient jadis des mots plus nobles,
N'usent aujourd'hui que des plus vils
Pour rédiger leur prose...
Tout est permis.
Aujourd'hui le monde est fou
Et le bon est mauvais
Et le noir est blanc
Et le jour, maintenant, c'est la nuit...
Tout est permis." - Cole Porter, parolier américain, 1934.

"Malheur à ceux qui disent que le bon est mauvais
Et que le mauvais est bon,
À ceux qui mettent les ténèbres pour la lumière
Et la lumière pour les ténèbres." Ésaïe 5:20.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Ataraxia

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 102
Enregistré le : 04 juin 2008 09:55
Localisation : Bruxelles

Ecrit le 17 juin 2008 09:31

Message par Ataraxia

Ouais les articles de la WatchTower, l'objectivité incarnée, huhuhu ^^
"La lecture fondamentaliste est dangereuse, car elle est attirante pour les personnes qui cherchent des réponses bibliques à leurs problèmes de vie. Elle peut les duper en leur offrant des interprétations pieuses mais illusoires, au lieu de leur dire que la Bible ne contient pas nécessairement une réponse immédiate à chacun de leurs problèmes. Le fondamentalisme invite, sans le dire, à une forme de suicide de la pensée. Il met dans la vie une fausse certitude, car il confond inconsciemment les limitations humaines du message biblique avec la substance divine de ce message."

(Tiré de "L'interprétation de la Bible dans l'Eglise")

KayWren

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 168
Enregistré le : 11 juin 2008 12:44

Ecrit le 17 juin 2008 12:01

Message par KayWren

Ataraxia a écrit :Ouais les articles de la WatchTower, l'objectivité incarnée, huhuhu ^^
Fais gaffe, critiquer la WT c'est critiquer les TJ et c'est donc remettre en cause ce qu'ils disent et pensent et donc c'est hors charte !
« Je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre. » (Níkos Kazantzákis)

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 17 juin 2008 12:03

Message par medico

les articles sont tiré de revus AUTRES QUEL CELLES DES TJ .donc vous les remettez aussi en cause.?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Ataraxia

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 102
Enregistré le : 04 juin 2008 09:55
Localisation : Bruxelles

Ecrit le 17 juin 2008 12:12

Message par Ataraxia

Je remets en cause les généralités infondées surtout :)
"La lecture fondamentaliste est dangereuse, car elle est attirante pour les personnes qui cherchent des réponses bibliques à leurs problèmes de vie. Elle peut les duper en leur offrant des interprétations pieuses mais illusoires, au lieu de leur dire que la Bible ne contient pas nécessairement une réponse immédiate à chacun de leurs problèmes. Le fondamentalisme invite, sans le dire, à une forme de suicide de la pensée. Il met dans la vie une fausse certitude, car il confond inconsciemment les limitations humaines du message biblique avec la substance divine de ce message."

(Tiré de "L'interprétation de la Bible dans l'Eglise")

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 17 juin 2008 12:26

Message par medico

Ataraxia a écrit :Je remets en cause les généralités infondées surtout :)
c'est pas infondé car c'est un probléme de société.
la preuve j'ai trouvé cela sur google.
La rave party la plus connue est sans doute la Loveparade à Berlin. C’est le plus grand remplacement des adolescents d’europe. Mais tous les années, ils ont des problèmes avec les ravers,à cause du bruit qu’ils font et qu’ilsconsument beaucoup de drogues; à cause de ça beaucoup de jeunes doivent être transportés dans les hôpitaux. Les gens environs de la Loveparade sont vulgaire à cause du bruit et du déchets. Chaque année les freaks de la Loveparade tyrannisent le « Tiergarten ». Pourtant, si on ne peut s’éclater en faisant la fête, on s’éclatera en étant violent, et il y aura d’autre problèmes.
http://staff.ltam.lu/duspa/x1eemm/expelectr/Yves.htm
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

le_dépressif

Avatar du membre

Messages : 626
Enregistré le : 20 avr. 2008 13:06

Ecrit le 17 juin 2008 12:33

Message par le_dépressif

Toutes les généralités sont fausses. Y compris celle-ci.
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 17 juin 2008 12:35

Message par medico

le_dépressif a écrit :Toutes les généralités sont fausses. Y compris celle-ci.
c'est pas faux c'est du concret .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 17 juin 2008 12:36

Message par Exode

Ataraxia a écrit :Ouais les articles de la WatchTower, l'objectivité incarnée, huhuhu ^^

Si tu avais regardé un peu, et pourtant j'avais souligné, tu aurais vu que c'était des propos tenu par des non-TJ (policier, journaliste, chroniqueur..)

Mais c'est vrai que toi-même tu es déjà influencée :wink:
Il serait intéressant de connaitre le point de vue biblique sur les musiques agressives, violentes, exaltant la rébellion à l'autorité parentale, de l'état, l'appel au meurtre des représentants des autorités supérieures du pays, le sexe, l'immoralité, le spiritisme et l'occultisme, les fausses doctrines, les croyances païennes (celtiques, sorcelleries, magies), et bien d'autres.


La Tour de Garde du 22 février 1993 en pages 25 à 27,
dans la rubrique Les jeunes s'interrogent...

La musique peut-elle vraiment me faire du tort?

THOMAS était un adolescent de 14 ans tout à fait normal. Élève brillant, il aimait de surcroît rendre service. Mais après s'être acheté une superbe chaîne hi-fi, il s'est mis à écouter du heavy metal.

Thomas a commencé alors à se cloîtrer dans sa chambre. "Je lui disais qu'il ne pouvait pas passer sa vie enfermé à écouter de la musique", explique son père. Mais Thomas faisait la sourde oreille. Puis, un jour d'hiver, il a poignardé sa mère avant de se suicider. "Dites aux parents de faire attention au genre de musique qu'écoutent leurs enfants", ajoute le père, éploré. Les jours précédant le drame, Thomas avait chanté à plusieurs reprises une chanson qui parlait de "sang et [de] matricide".

Un cas extrême? Sûrement. Et, si d'autres facteurs ont certainement joué un rôle dans cette tragédie, il n'en ressort pas moins une vérité que beaucoup de jeunes tendent à sous-estimer: la musique exerce une influence sur les gens. Peut-être n'êtes-vous pas un passionné du heavy metal, ou y a-t-il peu de chance que vous vous laissiez aller à un déchaînement de violence. Néanmoins, la musique peut exercer sur vous diverses influences que vous ne soupçonnez pas.

Le pouvoir de la musique

La musique a un pouvoir. De fait, elle peut jouer sur toute la gamme des sentiments humains, de la tristesse à la joie en passant par le pathétique et l'amour. La musique peut aussi bien apaiser quelqu'un que susciter en lui la colère. Elle peut inspirer le dévouement comme promouvoir la décadence. Il n'est donc pas étonnant que, depuis l'Antiquité, la musique ait été un puissant instrument dans la main du "dieu de ce système de choses", Satan le Diable. - 2 Corinthiens 4:4.

En voici un exemple: peu après que les Israélites eurent été délivrés de l'esclavage en Égypte, ils abandonnèrent le culte de Jéhovah pour adorer un veau d'or. De quoi leur comportement honteux s'accompagna-t-il? D'une musique tapageuse et dépravée (Exode 32:1-6, 17, 18). Et quand le vaniteux roi Nébucadnezzar ordonna à ses sujets d'adorer une image païenne, par quel moyen chercha-t-il à éveiller en son peuple la ferveur patriotique et religieuse? Par une musique entraînante. - Daniel 3:1-7.

Il est donc prévisible que Satan se serve aujourd'hui encore de la musique pour égarer les gens. Il est "le chef de l'autorité de l'air, de l'esprit qui opère maintenant dans les fils de la désobéissance". (Éphésiens 2:2.) Très souvent, la musique moderne reflète l'esprit satanique de rébellion. Cela n'a rien de surprenant, puisqu'elle a principalement pour auteurs ceux dont la Bible dit qu'ils 'marchent dans la stérilité de leur intelligence et sont mentalement dans les ténèbres et éloignés de la vie qui appartient à Dieu'. En effet, si l'on en juge par leur mode de vie, de nombreux chanteurs, musiciens et compositeurs à succès ont "perdu tout sens moral". - Éphésiens 4:17-19.

Par conséquent, les jeunes chrétiens qui écoutent ce genre de musique s'exposent à de réels dangers. Cela ne signifie pas que toutes les musiques à succès sont mauvaises, ni que le rock soit le seul genre musical dont vous deviez vous méfier. L'opéra et la musique classique ont, eux aussi, leurs morceaux malsains. Toutefois, alors que certaines oeuvres du passé ne faisaient qu'allusion à l'immoralité sexuelle, une grande partie de la musique moderne la prône plus ouvertement que jamais.

Inconvenant pour les oreilles et pour les yeux

Prenez le heavy metal, une forme particulièrement nocive de hard rock généralement jouée à un volume assourdissant. Les groupes s'affublent de noms comme Poison, Skid Row, Guns N'Roses et Slayer. "Les noms seuls des groupes évoquent la mutilation, la torture et la mort", fait remarquer la revue Time. Ce qui est vrai également des illustrations abominables qui ornent les pochettes d'albums et qui représentent souvent des symboles sataniques.

Que dire de la musique par elle-même? Les morceaux portent des titres comme "La chair et le sang" ou "Soif de destruction", et les paroles exaltent le sadomasochisme, le viol et le meurtre. Il n'est donc pas surprenant que l'Escalier de l'enfer (angl.), guide du heavy metal, le qualifie de "triomphe de la vulgarité, de la vitesse, du parler cru et de l'apathie violente". Par ailleurs, les amateurs du genre tombent souvent dans la drogue ou dans le satanisme, quand ils ne se suicident pas. Pourtant, selon les médias, le heavy metal gagne progressivement la faveur du grand nombre.

Souvent, le rap verse, lui aussi, dans les extrêmes. "Les poètes du rap (...) appellent le feu de la guerre contre la police ou invoquent des relations sexuelles (...) sulfureuses", lit-on dans Time. À vrai dire, les paroles de nombre de chansons rap à succès sont trop obscènes pour être citées ici. À propos de l'une de ces chansons, une adolescente a dit: "J'ai été choquée au premier mot."

Beaucoup de morceaux de rock plus classiques ne sont pas non plus pour les chrétiens. Bien que la plupart des chansons du hit-parade soient rarement aussi obscènes que le rap ou le heavy metal, beaucoup glorifient subtilement, voire ouvertement, l'immoralité sexuelle et d'autres pratiques non chrétiennes. Les vidéoclips, qui ont énormément de succès auprès des jeunes, renforcent l'impact de la musique par des images fortes. Une étude portant sur les vidéoclips a montré que 57 % contenaient des scènes de violence et 75 % des scènes d'intimité sexuelle, sans parler de la prédominance des tenues provocantes et des danses sensuelles.

Peut-elle vous faire du tort?

Loin d'être saines et édifiantes, une grande partie des compositions musicales en vogue aujourd'hui sont indéniablement 'terrestres, animales, démoniaques'. (Jacques 3:15.) Curieusement, cependant, tous les jeunes chrétiens ne voient pas ce qu'il y a de mal à écouter ces chansons ou à regarder des vidéoclips. "On n'a pas à s'inquiéter des paroles dans les chansons rap, dit une adolescente. De toute façon, elles sont incompréhensibles." Quiconque a tenté de les déchiffrer reconnaîtra qu'il y a une part de vérité dans cette réflexion.

Les jeunes ne saisissent pas toujours le sens caché des chansons à succès. Lors d'une étude, on a demandé à des adolescents de donner le contenu de certaines de ces chansons. La plupart n'avaient nullement discerné les thèmes sournois du sexe, de la violence, de la drogue et du satanisme dont était saturée la musique qu'ils écoutaient. D'où cette conclusion du Journal of the American Medical Association: "Rien ne permet de dire que cette musique ait une quelconque influence [néfaste] sur le comportement des adolescents."

Ce n'est toutefois pas ce qu'indique la Bible. Ne dit-elle pas que "les mauvaises compagnies gâtent les saines habitudes"? (1 Corinthiens 15:33.) Passeriez-vous des heures à fréquenter ou à écouter quelqu'un qui emploierait un langage des plus obscènes, qui vous encouragerait à prendre de la drogue, qui serait un défenseur du culte de Satan ou qui décrirait des perversions sexuelles en termes plus que réalistes? Non, bien sûr. Mais pourquoi de tels propos seraient-ils moins néfastes parce qu'ils sont chantés ou récités sur un tempo? Quand ces thèmes avilissants vous sont rabâchés, ils ne peuvent que vous influencer. "Un homme peut-il amasser du feu dans son sein sans que ses vêtements soient consumés?" demande Proverbes 6:27.

Voilà pourquoi la Bible nous exhorte à ne pas même mentionner les choses ayant trait à l'immoralité sexuelle, et encore moins à en parler sans cesse (Éphésiens 5:3-5; Philippiens 4:8). Qui ne tient pas compte de ce principe est assuré de 'moissonner la corruption'. (Galates 6:8.) "Les chansons vous font penser, admet Judith. Quand des désirs mauvais vous viennent à l'esprit, elles les alimentent." Après avoir écouté un morceau de rap décrivant de façon explicite des perversions sexuelles, un adolescent a reconnu: "Je n'arrivais pas à chasser cela de mon esprit."

Et que dire du heavy metal, qui prône la mort, la drogue ou le satanisme? Un jeune chrétien qui avait commencé à écouter ce type de musique est rapidement devenu obsédé par la mort. Ce n'est qu'au prix des efforts acharnés de ses parents et d'un ami chrétien mûr qu'il a pu échapper à la déchéance spirituelle et physique.

Parfois, les pensées se transforment en actes (Jacques 1:14, 15). Or la musique d'aujourd'hui est souvent soigneusement élaborée de façon à remplir votre esprit de pensées mauvaises. Certes, si vous avez été élevé selon les principes bibliques, il est peu probable que vous commettiez un crime ou un acte sexuellement immoral simplement parce que vous en avez entendu parler dans une chanson. Mais vous pouvez être influencé dans d'autres domaines. Ainsi, des jeunes chrétiens ont adopté les vêtements et la coupe de cheveux excentriques des artistes de rock et de rap. Le langage, les gestes et le maintien de ces jeunes indiquent clairement qu'ils sont bel et bien influencés par ce qu'ils entendent.

"Les jeunes disent que la musique n'a pas d'influence sur eux, dit un jeune Sud-Africain. Mais elle ouvre la voie à Satan, qui peut ainsi diriger votre vie." Ce garçon sait de quoi il retourne, comme il l'explique: "La musique que j'écoutais parlait de spiritisme, de drogue et de sexe." Comment s'est-il affranchi des effets néfastes de la musique avilissante?

"J'ai jeté tous mes disques et mes cassettes. Quel changement que de me retrouver dans une pièce silencieuse! Mais cela m'a rendu bien meilleur." Devez-vous prendre des mesures semblables, sans forcément tout jeter, mais en vous débarrassant au moins de vos disques manifestement avilissants? - Voir Actes 19:19.

Cela ne signifie pas jurer de ne plus écouter de musique, mais seulement apprendre à être sélectif. Un prochain article montrera comment le devenir.

-Notes-

Le terme "rock" englobe ici tous les genres musicaux prisés chez les jeunes.

Voir l'article "Les jeunes s'interrogent... Qu'y a-t-il à redire à la musique que j'écoute?" paru dans le numéro de Réveillez-vous! du 8 février 1993.
Tour de garde du 8 juin en pages 4 à 7,

Divertissement inoffensif ou poison pour l'esprit?

Lors d'un concert rock, l'un des membres du groupe assène des coups de hache sur une caisse dans laquelle une femme a pris place. De la caisse jaillit, jusque dans sa bouche, un liquide ressemblant à du sang, qu'il recrache sur le public.

En 1984, un jeune homme de 19 ans s'est suicidé avec une arme à feu. Ses parents mettent en cause les paroles d'une chanson rock intitulée "Suicide solution".

Une revue pour adolescents s'est fait l'écho des actes de perversion sexuelle auxquels les membres d'un groupe se sont livrés dans leurs loges ainsi qu'au studio d'enregistrement. Un album rock contenait une affiche obscène représentant des organes sexuels masculins et féminins.

LA VIOLENCE, le suicide et le sadisme sexuel sont quelques-uns des thèmes malsains abordés dans les disques et cassettes, les vidéoclips et les concerts rock. Quand on le leur reproche, voire qu'on leur demande des comptes devant les tribunaux, les artistes et les maisons de disques cherchent des échappatoires. Ainsi, une toile obscène a été élevée au rang de support destiné à dénoncer la "corruption mentale qui ronge la société américaine et la façon dont elle finit par nous détruire". Il en va de même des mots (comme fusil ou couteau) qui, dans certaines chansons, sont visiblement des métaphores désignant le membre viril. On prétend maintenant qu'ils doivent être pris au sens littéral.

Les chanteurs et les maisons de disques peuvent échapper au couperet de la justice, mais l'opinion publique est-elle vraiment dupe? L'êtes-vous? Contesterez-vous que la violence, le sexe et l'occultisme sont aujourd'hui les principaux ingrédients du hard rock?

Le heavy metal et le rap

Au fil des années, de nombreuses formes de rock ont vu le jour. Deux de celles-ci, le heavy metal et le rap, sont actuellement mises en cause en raison de leur indécence.

Le heavy metal est généralement une musique électronique fortement amplifiée que rythme un battement frénétique. Selon la revue Time, "les musiciens de metal se mettent au diapason des fantasmes refoulés d'un public composé majoritairement de jeunes hommes de race blanche, en se donnant l'image de marginaux désabusés qui ont tourné le dos à une civilisation corrompue". Le heavy metal a souvent pour objectif de choquer. Les textes de certaines chansons sont impubliables. Une revue médicale du Texas a fait observer que le heavy metal glorifie fréquemment "des comportements hors normes en matière de sexe, de violence, de haine et d'occultisme".

La violence associée au heavy metal est un autre sujet d'inquiétude. Par exemple, un spectacle ayant dû être interrompu parce que le chanteur était tombé malade, le public a provoqué une émeute et a mis le feu au stade. Au cours d'un autre concert, trois jeunes gens sont morts étouffés; des milliers de fans se sont en effet rués vers la scène, renversant et piétinant ceux qui se trouvaient devant.

Dans le rap, également appelé hip-hop, un ou plusieurs chanteurs scandent des paroles rimées sur un fond musical rythmé, généralement obtenu par une technique appelée "sampling". Si la majorité des rapeurs sont des Noirs, leur musique touche un public de Noirs et de Blancs. Quelques textes rap dénoncent des fléaux comme les agressions d'enfants ou l'usage de la drogue, mais la plupart font l'apologie de la rébellion contre l'autorité, de la violence, de la misogynie et du racisme. Nombre d'entre eux sont émaillés de grossièretés et de descriptions obscènes d'actes sexuels.

Certains concerts rap tournent à la violence. Au cours de l'un d'eux, 300 membres d'une bande s'en sont pris au public, qui s'est défendu avec des chaises métalliques jusqu'à ce que la police arrive et mette fin au concert. Bilan: 45 blessés.

L'année dernière, l'Association des shérifs de l'État de New York a appelé au boycottage de toutes les sociétés appartenant à la Time Warner (une maison de disques) jusqu'à ce que celle-ci retire de la vente la chanson rap "Cop Killer" [tueur de flic]. Le président de l'Association, Peter Kehoe, a déclaré: "Cette chanson transpire la haine; elle encourage et glorifie le meurtre de policiers. Elle sera directement responsable de l'assassinat de certains d'entre eux." La chanson a finalement été retirée du marché.

Les effets

Quand des musiciens chantent le mal et vont jusqu'à le commettre sur scène, quel effet cela exerce-t-il sur les auditeurs et sur les spectateurs? Considérez les remarques et les faits suivants:

Pour Carl Taylor, maître assistant en droit pénal à l'université du Michigan, les vedettes du rock "vantent un certain mode de vie. (...) Les groupes influencent bel et bien les gosses, et ils les influencent beaucoup".

Un jeune garçon qui a survécu à une tentative de suicide et dont l'ami, lui, a mis fin à ses jours, a reconnu que la musique les avait amenés à croire que "la mort est la solution aux problèmes de la vie".

En 1988, trois adolescents ont tué un de leurs amis par jeu. L'un d'eux a attribué sa fascination pour la mort au heavy metal.

À la suite d'un concert rap, des adolescents ont brisé des vitrines. Le responsable de la sécurité publique de Pittsburgh (États-Unis) a déclaré: "Il n'y a absolument aucun doute dans mon esprit: la musique rap encourage la violence."

Une étude sur les jeunes et les cultes sataniques a révélé que nombre d'adorateurs du Diable sont grands consommateurs de drogue et amateurs de heavy metal, lequel exalte l'usage de la drogue et l'immoralité sexuelle. C'est ainsi que des jeunes gens influençables sont attirés vers les cultes sataniques.

Bien sûr, lorsque des jeunes deviennent toxicomanes, tombent dans la délinquance ou tentent de se suicider, la musique n'est vraisemblablement pas seule en cause. La désintégration de la cellule familiale et l'effondrement de la société humaine jouent souvent un rôle important. Il n'en demeure pas moins que la musique peut servir de catalyseur en incitant des jeunes gens impressionnables à adopter des comportements auxquels ils ne songeraient même pas autrement. Déjà démoralisés par les difficultés de la vie, ont-ils encore besoin qu'une musique les pousse à s'abandonner à des tendances destructrices?

Tout cela montre bien que cette mauvaise musique empoisonne l'esprit de ceux qui l'écoutent. N'oubliez pas que les messages qu'elle véhicule sont d'autant plus percutants qu'ils émanent de célébrités, d'idoles, qui font presque l'objet d'un culte de la part de leurs fans.

Et vous?

Quel genre de musique écoutez-vous? Peut-être opérez-vous déjà une sélection, et vous faites bien. En revanche, si vous êtes de ceux qui écoutent de la musique discutable, voire franchement avilissante, n'en subissez-vous pas les effets? Même si rien ne transparaît dans votre conduite, pouvez-vous dire honnêtement que votre état d'esprit ne s'est pas dégradé? Après tout, une exposition répétée à des idées malsaines peut très bien vous avoir endurci au point de vous amener à croire que ces idées ne sont pas si mauvaises que cela.

Voyez, par exemple, ce qui est arrivé à un jeune homme qui essayait de vivre en chrétien tout en écoutant régulièrement du heavy metal et du rap. Certes, il n'a pas sombré dans le meurtre, le suicide ou le satanisme. Par contre, son état d'esprit a bel et bien changé. Comment? "Cette musique est extrêmement animale, raconte-t-il. Elle me permettait d'être calme et plein de sang-froid en apparence, alors qu'intérieurement je m'abandonnais aux tendances les plus viles et les plus violentes. (...) Je vivais dans un monde irréel de haine. Il ne se passait pas un jour sans que j'envisage sérieusement le suicide." Il a pris la décision de modifier radicalement ses habitudes en matière de musique, et son état d'esprit s'est beaucoup amélioré.

Les partisans de la musique dégradante essaieront de justifier les aspects peu recommandables du rock. Mais quelle est votre conclusion? Vos yeux peuvent-ils ne pas voir et vos oreilles ne pas entendre ce qu'il y a de répugnant dans ces spectacles musicaux? Vous sentiriez-vous en sécurité dans des concerts comme ceux que nous avons évoqués? Et que dire du rapport entre cette musique et les agissements honteux de ceux qui en jouent ou qui l'écoutent?

Celui qui veille à sa santé évite les aliments qui peuvent le rendre malade, même s'ils sont agréables au palais. Une musique malsaine, qu'il s'agisse de rock ou d'autres genres, représente une menace pour votre santé mentale. Souhaitez-vous laisser un divertissement vous empoisonner l'esprit? Vraisemblablement pas. Dès lors, comment cultiver un point de vue sain et équilibré sur la question?
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

le_dépressif

Avatar du membre

Messages : 626
Enregistré le : 20 avr. 2008 13:06

Ecrit le 17 juin 2008 12:59

Message par le_dépressif

medico a écrit : c'est pas faux c'est du concret .
Tu ne peux pas qualifier une généralité de "concrète". C'est impossible. Car pour cela il faudrait vérifier tous les cas au monde, ce qui est infaisable.

Donc je réitère.

"Tout les généralités sont fausses. Y compris celle-ci."

Ce n'est pas une phrase de moi. Mais elle est pleine de bon sens.
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 17 juin 2008 13:03

Message par Exode

medico a écrit : c'est pas infondé car c'est un probléme de société.

Je suis tout à fait d'accord, ça s'inscrit dans le déballage et la progression du sexe cru et de la pornographie, de l'obscénité, de l'immoralité, de la violence, du spiritisme, du paganisme, de l'idolâtrie de la corruption comme l'humanité a rarement vu.

C'est la fascination du mal (ou l'attrait) sur lequel le diable joue par la tentation et l'ignorance, depuis l'héritage funeste des conséquences du péché d'Adam.

"...car l'inclination du cœur de l’homme est mauvaise dès sa jeunesse ”, dit la Bible (Genèse 8:21)

La bible dit bien

Révélation 12:9 Et il a été jeté, le grand dragon, le serpent originel, celui qu’on appelle Diable et Satan, qui égare la terre habitée tout entière ; il a été jeté sur la terre, et ses anges ont été jetés avec lui.


Voyons donc quelques conséquences.
Tour de Garde du 8 janvier 1984 en pages 6 à 8,
La corruption morale a gagné les divertissements

...

De nos jours, où les concepts du bien et du mal changent sans cesse, il semble que 'tout soit permis'.

Peut-être n'est-ce nulle part aussi évident que dans la corruption qui a gagné les divertissements. Les loisirs constituent une partie de la culture, et la culture, c'est l'acquis caractéristique d'une société sous le rapport du comportement, du mode de pensée et de la sensibilité. C'est la manière de vivre d'un peuple, considérée globalement. Aussi les principes moraux d'une société transparaissent-ils dans sa culture.

Aucun autre art sans doute n'a autant progressé au cours de ce siècle et n'est aussi populaire ou influent que le cinéma et les films à la télévision. Certains disent que les films sont le miroir de la vie. Or, dans le même temps, comme les vedettes du cinéma sont les idoles des gens, les films peuvent amplifier, imposer et consacrer de nouvelles habitudes morales. L'industrie cinématographique a conscience de ce formidable pouvoir de manipulation. Son "Code de production" déclare ce qui suit: "Les spectacles peuvent exercer une action soit BÉNÉFIQUE, soit DESTRUCTRICE sur la race humaine." Qu'apprenez-vous aujourd'hui sur les vertus morales du monde et sur la direction qu'il prend en considérant ses divertissements?

En 1939, le film Autant en emporte le vent, qui reçut ensuite plusieurs oscars, contenait un mot grossier qui a beaucoup choqué. Cela ne soulèverait même pas un murmure aujourd'hui. Quelques décennies ont suffi pour que les divertissements, naguère simples moments de détente familiale, soient réservés maintenant aux "adultes seulement". Certains ne voient dans ce changement radical qu'un besoin d'évasion bien innocent. Mais est-ce le cas? Les faits révèlent que trois fléaux ont balayé les valeurs morales qu'on pouvait encore trouver dans les divertissements il n'y a pas si longtemps: il s'agit de la drogue, de la violence à outrance et de la pornographie.

La drogue et la violence

Pendant des dizaines d'années, la radio et la télévision ont diffusé des feuilletons. Ces derniers portent maintenant sur la drogue. Le théâtre, le cinéma et la télévision nous dépeignent la pénétration rapide de la drogue dans toutes les couches de la société comme une chose normale, comme faisant partie de la vie de tous les jours. On n'identifie plus automatiquement les drogués et les pourvoyeurs de drogue aux perdants, à des dégénérés et à des scélérats. Au contraire, ils sont souvent devenus les héros, les vainqueurs, les vedettes qu'on pose en modèles aux jeunes et aux moins jeunes. Les réalisateurs de ces spectacles rejettent sur le public la responsabilité d'un tel changement et ils s'écrient: "Nous ne lui donnons que ce qu'il nous demande!"

Le monde des divertissements se complaît aussi dans tout ce qui est sanglant. Jamais encore dans l'histoire du cinéma la violence n'avait atteint à ce réalisme ni autant glacé d'horreur. Le sang gicle à flots sous les yeux des spectateurs. On mutile des corps à la tronçonneuse, on perfore à la perceuse le crâne des victimes dans un jaillissement d'hémoglobine, un bruit de mastication évoque des actes de cannibales. À ces abominables carnages se mêlent souvent certaines situations érotiques. Des scènes de ce genre et d'autres plus révoltantes encore constituent les divertissements dont se repaissent nombre de nos contemporains.

Les gens n'ont plus besoin de se glisser subrepticement dans une salle de cinéma pour voir ce type de films d'horreur. S'ils ont chez eux un magnétoscope, ils peuvent louer les films ou les acheter en cassettes vidéo. La publicité pour un certain film vidéo le définissait comme "92 minutes de viols et de massacres"! Le marché de ces films violents et avilissants est en pleine expansion. Ainsi, après avoir raconté un nouveau film d'horreur dans lequel les victimes sont taillées en pièces, une revue britannique de vidéo ajoutait: "Chaque fournisseur devrait s'en munir. Il ne fera pas long feu sur les rayons."

Quelle image les spectateurs assidus de ces films sanglants peuvent-ils se forger de la vie de tous les jours, sinon celle d'un monde où la violence est habituelle et banale? Peut-on s'étonner qu'un nombre croissant de personnes trouvent plus facilement acceptables les réalités violentes de notre monde? En bref, ce type de distractions est ce qu'on appelle la pornographie violente.

La violence du rock vidéo

Il existe maintenant, principalement aux États-Unis, des spectacles de rock vidéo. Dans de plus en plus de villes, les abonnés de certains réseaux de télévision peuvent non seulement écouter du hard rock au rythme inquiétant, mais encore suivre simultanément des scènes de violence. Cette forme de rock vidéo est disponible en cassettes ou projetée sur grand écran dans des clubs de rock.

Abasourdi par le programme vidéo de musique rock auquel il venait d'être soumis, un spectateur l'a décrit dans le Wall Street Journal comme "la scène de sadisme la plus vile et la plus révoltante que j'aie jamais vue". L'article ajoute: "Entre chaque morceau de rock, il y avait de courts intermèdes, dont l'un montrait une femme, hurlant comme une hystérique, et qu'on forçait à ingurgiter un rat crevé." Peu de spectateurs s'en plaignent.

Étant donné que la musique éveille les émotions, cette forme nouvelle de musique rock est capable d'amplifier une vision déformée de la vie. Pourquoi cela? C'est parce que deux des sens de l'homme sont directement sollicités: l'ouïe et la vue. Lorsqu'il écoute de la musique, l'auditeur se fait une idée personnelle de ce que cette musique signifie. Quand l'image est associée à la musique, il se départit de sa propre imagination et accepte les valeurs morales d'un tiers - le créateur du rock vidéo. Le magazine Newsweek fait ce commentaire: "Un des pouvoirs remarquables de la musique, c'est sa force d'évocation de sensations profondes, indicibles, dont l'effet varie d'un auditeur à l'autre. La vidéo décide de vos fantasmes et les fixe sur l'écran chaque fois que le thème est repris."

La pornographie

Les spectacles qui mettent le sexe en vedette sont une autre forme de titillation dégradante. La pornographie n'est pas nouvelle. Mais le fait de l'étaler est nouveau. Les paravents qui la masquaient aux gens en général ont commencé à tomber dans les années 60, lorsque le Danemark est devenu la première nation à légaliser la pornographie sous toutes ses formes. Depuis lors, comme du pus suintant d'une plaie infectée, la tache hideuse de la pornographie s'étend à travers le monde.

Dans certains pays, la pornographie reste cachée, bien qu'elle soit une entreprise lucrative. Dans d'autres, on l'exhibe à tous, même aux jeunes. Les romans décrivent avec force détails des scènes de dépravation sexuelle; les magazines, la télévision et le cinéma les montrent en images, et cette tendance s'accentue à une allure vertigineuse. Les gens s'agglutinent bien souvent aux portes des cinémas exaltant l'immoralité sexuelle comme des mouches sur des excréments.

En Espagne, par exemple, les publications érotiques abondent dans les kiosques. Et certains journaux contiennent des publicités à caractère pornographique de ce genre: "Sexe, dépravation et aberrations dans un film qui semble avoir été tourné par le Diable." En Grande-Bretagne, le Daily Telegraph fait cette constatation: "Le fait est que les sex-shops constituent aujourd'hui à peu près la seule industrie florissante en Grande-Bretagne." Et au Japon, d'après le Mainichi Daily News, "les entreprises pornographiques sont en progression constante. Elles proposent des services de plus en plus corsés". On estime que l'an dernier, rien qu'aux États-Unis, la pornographie a rapporté environ 7 milliards de dollars de recettes brutes (plus de 50 milliards de francs français).

Pourquoi la pornographie prospère-t-elle? Cela tient à l'antique loi de l'offre et de la demande. Dans le Manchester Guardian Weekly, une ancienne vedette française de films pornographiques a répondu ce qui suit: "La pornographie, même médiocre, a de l'avenir parce que la demande est là." Et maintenant, ceux qui auraient eu des scrupules à se rendre dans un cinéma porno par crainte d'être vus peuvent se repaître avidement de ce genre de films dans l'intimité de leur propre foyer grâce aux cassettes vidéo. Il apparaît donc que la demande justifie l'offre.

La décadence sexuelle prend même les jeunes dans ses filets - aussi bien des enfants que des adolescents. Le Daily News de New York rapporte que "des actes sexuels pratiqués jusque sur des bébés de huit mois sont filmés et photographiés par des vendeurs clandestins qui répondent à la demande d'une sous-culture avide de pornographie enfantine et en pleine expansion". La même source ajoute qu'aux États-Unis "environ 50 000 enfants disparaissent chaque année et ne sont jamais retrouvés". Beaucoup sont victimes de l'exploitation sexuelle et de la pornographie. Les films pornographiques sont envoyés dans les pays scandinaves où ils sont tirés, puis diffusés dans le monde entier pour satisfaire les appétits répugnants d'un nombre grandissant de dépravés.

Par conséquent, en dépeignant impudiquement les relations sexuelles entre adultes ou entre jeunes, ou en présentant de la violence, les divertissements font paraître "bon", ou acceptable, ce qui est "mauvais", parce que avilissant.

Le système de choses a-t-il une chance de survie quand de telles influences corruptrices sapent ses fondements? "Un homme peut-il amasser du feu dans son sein sans que ses vêtements soient consumés?" (Proverbes 6:27). Où, au juste, la morale actuelle mène-t-elle le monde?
Pensez-vous qu'il y ait eu une amélioration depuis 24 ans ?
La montée du rock us ou anglais avec son cortège Métal ne va pas dans ce sens, et ce groupe de hard rock Lordi qui a remporté le 51ème “grand” concours de l’Eurovision 2006 avec son titre Hard Rock Halleluja ?
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Floydcramer

Avatar du membre

Messages : 97
Enregistré le : 14 juin 2008 15:46

Ecrit le 17 juin 2008 13:28

Message par Floydcramer

Ah s'il me fallait citer des articles ou des bouquins à tout bout de champ pour justifier mes croyances, j'en aurais pas fini, ça doit être un vrai travail de fourmis, surtout pour un gars brouillon comme moi..
C'est bien de vouloir apporter des preuves ceci dit; après, les considérer comme "VRAI VRAI VRAI ET ARCHI VRAI!!!" par le simple fait qu'elles ont été écrites quelque part (même dans les médias, allez! tant que ça sert la cause), mwouarf.. En même temps, un TJ ne côtoie les gens du monde que sur leur palier, j'imagine qu'il leur faut beaucoup lire pour avoir un avis catégorique sur chacun de nos vices de non-croyant:p (Posez moi des questions, je vous les enseignerait)

Mais hélas, c'est l'expérience qui prime, eh vi, navré. Alors après avoir expérimenté un peu tous les styles, je suis en mesure de dire: Tutut, cela ne n'entâche en rien mon âme, je suis un esprit libre, né dans ce monde (en tout cas moi), je ne veux pas fuir ce qui peux me permettre de le(me) comprendre.. Je suis donc "en dehors" de vos pensées globales, pourquoi? Parce que penser de cette façon est certes plus facile, plus rassurante... mais c'est contre nature et dégurgitant:) (Je ne dis pas ça pour les roumains)

Il n'y a donc plus à jouer avec cette polémique, chacun voit midi à sa porte. (Midi ou un TJ, ça m'est égal) Il y a peut-être "une" vérité au ciel, mais sur terre, il y en a 7 milliards, que chacun s'occupe donc de la sienne propre. A vouloir trop copier la perfection du christ, on en oublie notre toute modeste humanité en fin de compte. Et de l'exterieur, bah ça se voit.

Zoo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 44
Enregistré le : 21 avr. 2008 16:49

Ecrit le 17 juin 2008 14:16

Message par Zoo

bon je crois que dans ce cas là , il faut plus écouter de musique , ne plus allumer la télé , vivre dans une grotte voila :)
Que me fariá bona garda
De mon còrs e de mon ama

Zoo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 44
Enregistré le : 21 avr. 2008 16:49

Ecrit le 17 juin 2008 16:41

Message par Zoo

Exode a écrit :
Je suis tout à fait d'accord, ça s'inscrit dans le déballage et la progression du sexe cru et de la pornographie, de l'obscénité, de l'immoralité, de la violence, du spiritisme, du paganisme, de l'idolâtrie de la corruption comme l'humanité a rarement vu.

C'est la fascination du mal (ou l'attrait) sur lequel le diable joue par la tentation et l'ignorance, depuis l'héritage funeste des conséquences du péché d'Adam.

"...car l'inclination du cœur de l’homme est mauvaise dès sa jeunesse ”, dit la Bible (Genèse 8:21)

La bible dit bien

Révélation 12:9 Et il a été jeté, le grand dragon, le serpent originel, celui qu’on appelle Diable et Satan, qui égare la terre habitée tout entière ; il a été jeté sur la terre, et ses anges ont été jetés avec lui.


Voyons donc quelques conséquences.
Pensez-vous qu'il y ait eu une amélioration depuis 24 ans ?
La montée du rock us ou anglais avec son cortège Métal ne va pas dans ce sens, et ce groupe de hard rock Lordi qui a remporté le 51ème “grand” concours de l’Eurovision 2006 avec son titre Hard Rock Halleluja ?

C'est une image que se donne Lordi ... Et Lordi est de loin d'être une référence dans le métal . En faite je crois que ce sujet ne bougera pas , pour vous enfin pour exode , vos idées sont trop ancrées , vous cherchez le Mal là où il y en a pas . Vous généralisez autant que nous on généralise en disant que les TJ sont fermés .
Que me fariá bona garda
De mon còrs e de mon ama

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités