animaux de compagnie d'abord.

Forum : Discutions libres
Répondre
Dziedzom

Avatar du membre

Messages : 162
Enregistré le : 02 mai 2008 09:31

Ecrit le 03 mai 2008 05:37

Message par Dziedzom

Edom a écrit : Ai-je employé l'un des trois qualificatifs que vous mentionnez ? Nullement. Donc, je vous saurais gré de bien vouloir lire attentivement mes posts avant de faire ce genre de commentaire. Merci.
Si tu trouves la moindre phrase venant de moi et prétendant que ces "trois qualificatifs" viennent de toi, je te ferai toutes mes excuses. J'ai bien signalé que c'est EXODE qui a tenu ces propos. L'arroseur arrosé, tu connais ?
Je pense qu'il n'est pas mal en soit d'avoir de l'affection pour son animal de compagnie. Ce que je déplore, c'est l'idée que l'on puisse faire passer les intérêts de ce dernier avant ceux de notre entourage (humain, j'entends), voire même les nôtres.
Et faire passer les intérêts d'autrui avant les siens, c'est normal, sain ? Qu'un individu prenne soin de son animal de compagnie en faisant passer les intérêts de ce dernier avant les siens ne me pose aucun problème, tout comme celui qui établit une frontière stricte entre ses animaux et sa famille, dans la mesure où il respecte ses aniaux.

Toi, tu es dans le jugement. Et tu juges sévèrement. Jésus t'a prévenu : la mesure avec laquelle tu juges servira de mesure pour ton jugement !
Outre mes convictions religieuses, avoir un point de vue équilibré sur la question (l'animal ne doit pas, lorsque l'on a le privilège d'avoir une famille, se substituer à ses parents) est me semble t-il faire preuve de bon sens, tout simplement.
Tu ne peux te mettre dans la tête des gens et imaginer ce qu'un individu ressent pour son chat. J'ai une relation très fusionnelle avec mon chat, personnellement. Je suis marié et j'aime ma femme. J'aime ma mère, également. Mes frères, ma soeur... Puis-je prétendre aimer ma femme plus que ma mère ? L'amour n'est pas le même, voyons ! Et mes frères, les aime-je plus que mon chat ? L'amour n'est pas le même non plus.
Vous êtes dans la généralité ; ce qui traduit, à mon humble avis, un manque de lucidité. Du reste, votre deuxième phrase fallacieuse, à elle seule, me conforte dans cette idée et discrédite la réflexion que vous menez (malmenez). Comme si, à travers cet article, nous avions méprisé les sentiments d'autrui ! Un conseil : posez vos idées et pesez vos mots.
Heureusement, tu disposes en excès la lucidité qui me fait défaut... :P

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 03 mai 2008 06:59

Message par Nhoj

(Genèse 2:18-19) [...] Et Jéhovah Dieu dit encore : “ Il n’est pas bon que l’homme reste seul. Je vais lui faire une aide qui lui corresponde. ” 19 Or Jéhovah Dieu formait du sol toute bête sauvage des champs et toute créature volante des cieux, et il se mit à les amener vers l’homme pour voir comment il appellerait chacune d’elles ; et comme l’homme l’appelait, [c’est-à-dire] chaque âme vivante, c’était là son nom [...]

Le verbe ici est à l'imparfait, ce qui inclut une action plus longue et continue a contrario de "forma", qui aurait signifié une action succincte, rapide. Dieu n'a donc pas formé tous les animaux en un clin d'oeil. Mais il a commencé à les former avant l'apparition de l'homme et a donc continué après l'apparition d'Adam.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Edom

Avatar du membre

Messages : 393
Enregistré le : 01 mars 2008 08:21
Localisation : France

Ecrit le 03 mai 2008 07:07

Message par Edom

Si tu trouves la moindre phrase venant de moi et prétendant que ces "trois qualificatifs" viennent de toi, je te ferai toutes mes excuses. J'ai bien signalé que c'est EXODE qui a tenu ces propos.
J'avais cru comprendre. Ce qui est regrettable, c'est que ma remarque ait manqué son but. Je vous ai prié de lire attentivement mes posts pour justement vous déterminez. Cela (m')éviterait, ce que vous-même critiquiez, les amalgames. Un participant exprime une idée et vous vous imaginez que tous y adhèrent. A moins de prêter des mauvais mobiles à tous, c'est une drôle de manière d'aborder les personnes. Laissez le temps aux intervenants de s'exprimer personnellement sur le sujet SVP. Ainsi, vous (nous) éviterez les conclusions hâtives.
Et faire passer les intérêts d'autrui avant les siens, c'est normal, sain ?
Oui ! C'est le principe de l'amour désintéressé : L’amour [...] ne cherche pas ses propres intérêts" TMN
Qu'un individu prenne soin de son animal de compagnie en faisant passer les intérêts de ce dernier avant les siens ne me pose aucun problème, tout comme celui qui établit une frontière stricte entre ses animaux et sa famille, dans la mesure où il respecte ses aniaux.
Alors, où est le problème ?
Toi, tu es dans le jugement. Et tu juges sévèrement. Jésus t'a prévenu : la mesure avec laquelle tu juges servira de mesure pour ton jugement !
Et là, que faites-vous ? (L'arroseur arrosé qui arrose, est-ce parlant ? :wink: ).
Tu ne peux te mettre dans la tête des gens et imaginer ce qu'un individu ressent pour son chat. J'ai une relation très fusionnelle avec mon chat, personnellement. Je suis marié et j'aime ma femme. J'aime ma mère, également. Mes frères, ma soeur... Puis-je prétendre aimer ma femme plus que ma mère ? L'amour n'est pas le même, voyons ! Et mes frères, les aime-je plus que mon chat ? L'amour n'est pas le même non plus.
C'est surprenant comme vos propos peuvent être contradictoires.

Votre dernière phrase résume la base de mon raisonnement. Finalement, il ne servait à rien de s'exciter... L'amour pour un animal est (et doit être) de nature différente que celui pour un homme. Quand ces deux sont confondus, personnellement, je dis bien personnellement, j'estime qu'il y a un problème. D'ailleurs, l'article thème indiqué que certaines personnes considéraient leur animal de compagnie plus important que leur proche. Soit dit en passant, inutile d'être Témoins de Jéhovah pour y voir un problème.

Une question demeure : l'homme manquerait-il de communication avec ses semblables (qui l'ont déçu ?) pour porter plus d'attention à son chien par exemple qu'à ces derniers ?

Néanmoins, je conçois que l'on puisse aimer ses animaux de compagnie. On se doit même de les respecter.
Heureusement, tu disposes en excès la lucidité qui me fait défaut... :P
Si "casser du TJ" est votre motivation (c.f. vos nombreux posts), ne perdez pas votre temps [utilisez le pour vos proches (homme comme animal :wink: )], épargnez-nous votre participation à ce forum. Merci.
Modifié en dernier par Edom le 03 mai 2008 08:24, modifié 1 fois.
TJ baptisé actuellement actif dans la congrégation

Tenez donc ferme, les reins ceints de vérité, revêtus de la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’équipement de la bonne nouvelle de la paix. Surtout, prenez le grand bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les projectiles enflammés du méchant. En outre, acceptez le casque du salut, et l’épée de l’esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu, tandis que par toutes sortes de prières et de supplications vous priez en toutes circonstances, en esprit. Ephésiens 6:14-18

Dziedzom

Avatar du membre

Messages : 162
Enregistré le : 02 mai 2008 09:31

Ecrit le 03 mai 2008 08:01

Message par Dziedzom

Nhoj a écrit :(Genèse 2:18-19) [...] Et Jéhovah Dieu dit encore : “ Il n’est pas bon que l’homme reste seul. Je vais lui faire une aide qui lui corresponde. ” 19 Or Jéhovah Dieu formait du sol toute bête sauvage des champs et toute créature volante des cieux, et il se mit à les amener vers l’homme pour voir comment il appellerait chacune d’elles ; et comme l’homme l’appelait, [c’est-à-dire] chaque âme vivante, c’était là son nom [...]

Le verbe ici est à l'imparfait, ce qui inclut une action plus longue et continue a contrario de "forma", qui aurait signifié une action succincte, rapide. Dieu n'a donc pas formé tous les animaux en un clin d'oeil. Mais il a commencé à les former avant l'apparition de l'homme et a donc continué après l'apparition d'Adam.
Dans ma traduction, j'ai "modela", qui est un passé simple et qui donc signifie une action succinte, comme tu le dis.

Cependant, j'aimerais que tu me dises où tu es allé pêcher le concept d'action plus longue pour l'imparfait. Si je dis : "Je mangeais des bonbons", cela signifie donc que je continue d'en manger ?

Dziedzom

Avatar du membre

Messages : 162
Enregistré le : 02 mai 2008 09:31

Ecrit le 03 mai 2008 08:11

Message par Dziedzom

Edom a écrit : C'est surprenant comme vos propos peuvent être contradictoires.

Votre dernière phrase résume la base de mon raisonnement. Finalement, il ne servait à rien de s'exciter... L'amour pour un animal est (et doit être) de nature différente que celui pour un homme. Quand ces deux sont confondus, personnellement, je dis bien personnellement, j'estime qu'il y a un problème. D'ailleurs, l'article thème indiqué que certaines personnes considéraient leur animal de compagnie plus important que leur proche. Soit dit en passant, inutile d'être Témoins de Jéhovah pour y voir un problème.
Non, ma dernière phrase ne résume pas ton raisonnement. Moi, je prétends que l'amour dévolu aux animaux est différent et ne se compare pas à un autre amour, de même que l'amour dévolu à une mère ne se compare avec aucun autre amour.

Reprocher à quelqu'un d'agir avec son animal de compagnie comme d'autres le feraient avec un humain est une forme de jugement. Ce comportement d'amour, tant que cela reste dans les limites du "naturel" (la zoophilie, par exemple, est contraire à la "natue"), ne me pose aucun problème.
Une question demeure : l'homme manquerait-il de communication avec ses semblables (qui l'ont déçu ?) pour porter plus d'attention à son chien par exemple qu'à ces derniers ?
Crois-tu qu'il faille nécessairement avoir été déçu par des hommes pour considérer un animal comme un membre de sa famille ? Personnellement, je ne pense pas.


Ah, parce que vous n'êtes pas le premier à m'en faire part, je ne suis pas là pour "casser du TJ". Cependant, en discutant avec vous tous, je me rends compte que vos conceptions ne rencontrent pas les miennes. Et donc, je retourne vos conceptions tantôt moyenâgeuses, tantôt fondamentalistes. Mais ne croyz pas être des victimes. Vous ignorez tout de ce "statut", même si vous vous persuadez être pris à partie par le monde entier, comme pour vous donner plus de foi en vous isolant du "monde"... Non, non, vous êtes des gens comme tout le monde, quoiqu'un peu paranos...

medico

Avatar du membre

Messages : 17652
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 03 mai 2008 08:52

Message par medico

bravo comme dérive on fait pas mieux le sujet a trait aux comportement de certaines personnes vis a vis des animaux et nous arrivons a la créations de DIEU pas mal comme détour.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 03 mai 2008 10:39

Message par Exode

le_dépressif a écrit : Exode a interprété tes propos ! Sans que tu dises un seul mot, il a parlé en ton nom.
Non non, relisez bien.
Modifié en dernier par Exode le 03 mai 2008 11:59, modifié 1 fois.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 03 mai 2008 11:20

Message par Exode

joduval a écrit :C'est étonnant comment un petit article de journal peut déchaîner les passions,hein?Vous savez la Bible parle très clairement des relations entre humains et animaux de compagnies.Par exemple,Proverbes 12:10:"Le juste s'occupe de l'âme de son animal domestique."Par conséquent,étant moi-même TJ et ayant un chat(bientôt un chien aussi),je trouve tout à fait juste de traiter mes animaux comme des membres de la famille,avec douceur et bonté.Mais je ne les considèrerai jamais comme étant égaux aux êtres humains puisque Dieu originellement les avaient créé inférieurs à nous et que nous devions les tenir dans la soumission.
Imaginez que votre enfant et votre chien tombent malade,mais que vous aviez les moyens de soignez seulement l'un d'eux.Lequel choisiriez-vous?Il est évident qu'une personne saine d'esprit choisirait son enfant!
C'est exactement ça :D, Edom aussi avait bien compris, et je peux ajouter que les comportementalistes animaliers diront qu'il n'est pas bon d'avoir des relations humains à humains avec son animal. Un chien par exemple doit connaitre sa place et savoir qui est le maitre.

Chaque espèce animale possède ses propres comportements.

J'ai moi-même eu chat et chien et j'y étais très attaché, surtout à mon chat, mais il n'en restait pas moins un animal; c'est pourquoi je dis aussi qu'un animal n'est pas un membre de la famille humaine.

Un animal n'a pas été crée à l'image de Dieu, à la différence des hommes.

Il faut savoir garder raison, l'article portait bien sur un déséquilibre flagrant qui est un constat de l'attitude de près de 25% des australiens à faire passer leurs animaux avant leur famille ou entourage humain.

Il est vrai que les animaux peuvent se montrer bien plus affectueux, fidèles, sans méchanceté que bien des hommes.
C'est vrai aussi que les sociétés souffrent d'un refroidissement de l'amour du prochain, de l'affection fraternelle, où les gens bien que vivant en collectivité paradoxalement se sentent seuls.

Mais cela suffit-il à expliquer cette attention démesurée portée à nos amis les bêtes au point de les faire passer avant nos parents ou ceux qui nous aiment ?

Il faut savoir garder raison, et cet article montre qu'il y a un problème de ce côté là.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

medico

Avatar du membre

Messages : 17652
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 03 mai 2008 11:52

Message par medico

bonne conclusion et restons en là !
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Dziedzom

Avatar du membre

Messages : 162
Enregistré le : 02 mai 2008 09:31

Ecrit le 03 mai 2008 12:15

Message par Dziedzom

Exode a écrit : C'est exactement ça :D, Edom aussi avait bien compris, et je peux ajouter que les comportementalistes animaliers diront qu'il n'est pas bon d'avoir des relations humains à humains avec son animal. Un chien par exemple doit connaitre sa place et savoir qui est le maitre.

Chaque espèce animale possède ses propres comportements.

J'ai moi-même eu chat et chien et j'y étais très attaché, surtout à mon chat, mais il n'en restait pas moins un animal; c'est pourquoi je dis aussi qu'un animal n'est pas un membre de la famille humaine.

Un animal n'a pas été crée à l'image de Dieu, à la différence des hommes.

Il faut savoir garder raison, l'article portait bien sur un déséquilibre flagrant qui est un constat de l'attitude de près de 25% des australiens à faire passer leurs animaux avant leur famille ou entourage humain.

Il est vrai que les animaux peuvent se montrer bien plus affectueux, fidèles, sans méchanceté que bien des hommes.
C'est vrai aussi que les sociétés souffrent d'un refroidissement de l'amour du prochain, de l'affection fraternelle, où les gens bien que vivant en collectivité paradoxalement se sentent seuls.

Mais cela suffit-il à expliquer cette attention démesurée portée à nos amis les bêtes au point de les faire passer avant nos parents ou ceux qui nous aiment ?

Il faut savoir garder raison, et cet article montre qu'il y a un problème de ce côté là.
Qui parle d'avoir des relations d'humain à humain avec un animal ? On parle de sentiments. On peut très bien faire comprendre à son chien qu'il n'est pas le maître de maison et pour autant l'aimer.

De même, ton enfant sera-t-il le maître chez toi ? Non, il y a forcément un rapport de subordination entre le père et ses enfants. Cela empêche-t-il le père d'aimer ses enfants ?

Je pense que vous mélangez beaucoup de choses, les témoins de jéhovah...

medico

Avatar du membre

Messages : 17652
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 03 mai 2008 15:25

Message par medico

Je pense que vous mélangez beaucoup de choses, les témoins de jéhovah...
et apparament nous ne somme pas les seul.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Dziedzom

Avatar du membre

Messages : 162
Enregistré le : 02 mai 2008 09:31

Ecrit le 03 mai 2008 17:02

Message par Dziedzom

medico a écrit : et apparament nous ne somme pas les seul.
Non, comme tu le dis, vous êtes plusieurs témoins de jéhovah à mélanger tout et n'importe quoi. :mrgreen:

VAGNA

Avatar du membre

Messages : 325
Enregistré le : 16 févr. 2008 12:06

Ecrit le 03 mai 2008 18:53

Message par VAGNA

Qui parle d'avoir des relations d'humain à humain avec un animal ? On parle de sentiments. On peut très bien faire comprendre à son chien qu'il n'est pas le maître de maison et pour autant l'aimer.
Bien d'accords avec toi.
De même, ton enfant sera-t-il le maître chez toi ? Non, il y a forcément un rapport de subordination entre le père et ses enfants. Cela empêche-t-il le père d'aimer ses enfants ?
Je pense que vous mélangez beaucoup de choses, les témoins de jéhovah...

La par contre tu dit aussi naporte quoi? Tu ne devrais pas non plus melanger tout... Il faut bien lire avant de tirer une conclusion.
Image

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 04 mai 2008 09:38

Message par Exode

Dziedzom a écrit :

Code : Tout sélectionner

Mais cela suffit-il à expliquer cette attention démesurée portée à nos amis les bêtes au point de les faire passer avant nos parents ou ceux qui nous aiment ?

Il faut savoir garder raison, et cet article montre qu'il y a un problème de ce côté là.
Qui parle d'avoir des relations d'humain à humain avec un animal ? On parle de sentiments. On peut très bien faire comprendre à son chien qu'il n'est pas le maître de maison et pour autant l'aimer.

De même, ton enfant sera-t-il le maître chez toi ? Non, il y a forcément un rapport de subordination entre le père et ses enfants. Cela empêche-t-il le père d'aimer ses enfants ?

Je pense que vous mélangez beaucoup de choses, les témoins de jéhovah...
Venez-vous de renvoyez vos enfants au rang des bêtes ?

Vous racontez vraiment n'importe quoi, et merci de tenir compte de ma signature, c'est écrit noir sur blanc !
Quand je dit relation d'humain à humain il s'agit bien de sentiments dans la relation avec son ou ses animaux de compagnies et aussi de la position au sein de la famille humaine, qui amènent des hommes, des femmes, des enfants et des personnes âgées à considérer plus humain la bête que l'homme, selon l'article mais aussi selon ce que toute personne avec un peu de bon sens peu observé.

Une question, dans quelle mesure la théorie de l'évolution des espèces qui réduit l'homme à un animal évolué (mais on se demande en quoi puisque régulièrement son Histoire démontre qu'il se conduit d'une manière pire que les animaux) a-t-elle introduit la confusion et amener l'homme à ne plus faire la distinction entre lui et l'animal ?
Dans cette mesure quelle a pu être l'influence sur des personnes qui voient dans leurs animaux de compagnie un être humain ?
Modifié en dernier par Exode le 04 mai 2008 13:22, modifié 1 fois.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

ponce pilate

Avatar du membre

Messages : 18
Enregistré le : 22 déc. 2007 15:21
Localisation : namur belgique

Ecrit le 04 mai 2008 12:37

Message par ponce pilate

Tout bien réfléchi:
Au départ de la discussion, "Il n'y a pas de quoi fouetter un chat". :DImage

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité