Le collège central

Méthode de gestion de l'organisation.
Informations sur les méthodes de gestions sur l'organisation des témoins de Jéhovah.
Répondre
Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 07 juin 2008 13:37

Message par Zouzouspetals

medico a écrit :vous soutenez ce que vous voulez mais les premiers chrétiens prenaient des decisions collégiales.
Certes, les premiers chrétiens prenaient des décisions collégiales. Mais à quelle échelle se situait cette collégialité ? A l'échelle de la congrégation locale ? Ou à l'échelle de l'ensemble des chrétiens ?

Encore une fois, quelles preuves avez-vous de l'existence, au premier siècle de notre ère, d'un "collège central" comparable (en terme de centralisation) à celui qui vous dirige actuellement ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 07 juin 2008 16:18

Message par Nhoj

Voici un extrait d'une de nos publications.
*** w97 15/5 p. 15-17 § 3-6 L’administration théocratique à l’ère chrétienne ***

Dès le début, les disciples oints de Jésus furent organisés. Comme le nombre de convertis se multipliaient, on fonda des congrégations où furent établis des anciens (Tite 1:5). À partir de l’an 33, les 12 apôtres exercèrent une autorité en tant que collège central, à la suite de quoi ils dirigèrent courageusement l’œuvre de témoignage (Actes 4:33, 35, 37 ; 5:18, 29). Ils organisèrent la distribution de nourriture aux nécessiteux et envoyèrent Pierre et Jean en Samarie, afin de donner suite à l’intérêt pour le christianisme signalé dans cette région (Actes 6:1-6 ; 8:6-8, 14-17). Barnabas leur amena Paul pour confirmer que cet ancien persécuteur était désormais un disciple de Jésus (Actes 9:27 ; Galates 1:18, 19). Après avoir prêché à Corneille et à sa maisonnée, Pierre retourna à Jérusalem raconter aux apôtres et aux autres frères de Judée comment, en la circonstance, l’esprit saint avait fait comprendre la volonté de Dieu. — Actes 11:1-18.

4 Quelque temps plus tard, le collège central subit une attaque brutale. Pierre fut jeté en prison et n’eut la vie sauve que grâce à l’intervention d’un ange (Actes 12:3-11). C’est alors que l’on voit pour la première fois un chrétien autre que l’un des douze apôtres occuper une position en vue à Jérusalem. Après sa libération de prison, Pierre dit en effet à un groupe réuni dans la maison de la mère de Jean Marc : “ Annoncez ces choses à Jacques [le demi-frère de Jésus] et aux frères. ” — Actes 12:17.

5 Précédemment, après le suicide de l’infidèle Judas Iscariote, on avait perçu la nécessité de donner “ sa fonction de surveillance ”, d’apôtre, à quelqu’un qui avait accompagné Jésus pendant son ministère et qui avait été témoin de sa mort et de sa résurrection. Par contre, lorsque Jacques, le frère de Jean, fut exécuté, personne ne le remplaça comme l’un des 12 (Actes 1:20-26 ; 12:1, 2). Or, quand les Écritures reparlent ensuite du collège central, elles montrent que celui-ci avait été élargi. Lorsqu’une discussion survint pour ce qui était de savoir si les Gentils devenus disciples de Jésus devaient ou non se soumettre à la Loi mosaïque, on porta l’affaire devant “ les apôtres et les anciens à Jérusalem ”. (Actes 15:2, 6, 20, 22, 23 ; 16:4.) Pourquoi des “ anciens ” faisaient-ils alors manifestement partie du collège central ? La Bible ne le dit pas, mais l’avantage était évident. La mort de Jacques et l’emprisonnement de Pierre avaient montré que les apôtres pouvaient un jour être mis en prison ou tués. Dans cette éventualité, la présence d’autres anciens compétents et formés aux méthodes du collège central garantirait la bonne continuation de la surveillance.

6 Quand Paul vint à Jérusalem vers 56 de notre ère, il fit un rapport à Jacques, et, précise la Bible, “ tous les anciens étaient présents ”. (Actes 21:18.) Pourquoi n’est-il pas question des apôtres à cette réunion ? Là encore, la Bible est muette à ce sujet. Mais l’historien Eusèbe relatera plus tard que, quelque temps avant 66, “ les autres apôtres furent en butte à mille machinations tendant à leur mort : chassés de la Judée, ils entreprirent d’aller dans toutes les nations pour y enseigner le message, avec la puissance du Christ ”. (Histoire ecclésiastique, livre III, v, 2.) Bien qu’ils ne fassent pas partie du récit divinement inspiré, ces propos d’Eusèbe s’accordent avec lui. La Bible nous apprend, par exemple, qu’en 62 Pierre était à Babylone, donc loin de Jérusalem (1 Pierre 5:13). Et pourtant, il est clair qu’en 56 et vraisemblablement jusqu’en 66 il y avait un collège central bien actif à Jérusalem
On s'aperçoit donc que les chrétiens qui visitaient les congrégations étaient envoyés. Il n'y allaient pas de leur propre chef. Un collège examinait les besoins des congrégations et, quand cela s'imposait, une congrégation recevait la visite d'un apôtre ou disciple.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 07 juin 2008 17:20

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Voici un extrait d'une de nos publications.
On s'aperçoit donc que les chrétiens qui visitaient les congrégations étaient envoyés. Il n'y allaient pas de leur propre chef. Un collège examinait les besoins des congrégations et, quand cela s'imposait, une congrégation recevait la visite d'un apôtre ou disciple.
Qu'est devenu ce "collège central" après 66 ?
Et après la prise de Jérusalem, d'où ce groupe unique aurait-il chapeauté l'ensemble des congrégations chrétiennes ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

nikolaj

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 16 mars 2008 15:44
Localisation : VAINS 50300 FRANCE

Contact :

Ecrit le 08 juin 2008 03:03

Message par nikolaj

[[Et bien, éclairez-moi !
Qu'entendez-vous par "collège central" ?]]
Chaque congrégation est "dirigée" par JC et un groupe "d'anciens nommés" expérimentés et fidèles à YHWH et JC, pour "superviser «et "organiser"(comme un chef d'orchestre) l'oeuvre divine: Matt 24:14; 28:19-20...donc, «un collège central" est de bon aloi! Car:"(1 Corinthiens 14:33) 33 Car Dieu est [un Dieu], non pas de désordre, mais de paix. [...] "


[[Je suis désolée, mais votre définition du "collège central" n'est pas très claire. Entendez-vous que chaque congrégation possède son "collège central", en la personne du groupe d'anciens expérimentés et fidèles qui la dirige ? Ou pensez-vous que toutes les congrégations sont dirigées de façon uniforme par un seul chef d'orchestre, LE "Collège Central" ?]]

En fait ce n’est pas ‘ma définition’,mais la constatation du fonctionnement harmonieux du peuple pour : » (Actes 15:13-18) [...] “ Hommes, frères, entendez-moi. 14 Syméôn a raconté minutieusement comment Dieu, pour la première fois, s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom. 15 Et avec cela s’accordent les paroles des Prophètes, comme c’est écrit : 16 ‘ Après ces choses, je reviendrai et je rebâtirai la hutte de David qui est tombée ; et je rebâtirai ses ruines et je la redresserai, 17 afin que ceux qui restent des hommes cherchent réellement Jéhovah, ainsi que des gens de toutes les nations, gens qui sont appelés de mon nom, dit Jéhovah, qui fait ces choses 18 connues depuis les temps anciens. ’

Tg 15/04/2008 p.11 §18 : ***il existe un autre moyen par lequel Jéhovah nous accorde sa direction : notre communauté de frères et sœurs. En son centre se trouve « l’esclave fidèle et avisé », représenté par « le collège central »,’cet esclave’ fournit constamment de la ‘nourriture spirituelle’ sous la forme d’écrits ou de matières présentées lors des réunions et des assemblées. (Matthieu 24 :45-47) ; cf. Actes 15 :6,22-31) de surcroît, cette communauté chrétienne compte en son sein des personnes mûres sur le plan spirituel, en particulier les anciens, qui sont aptes à aider leurs compagnons et à leur donner des conseils bibliques (Isaïe 32 : 11) [….]

Bibliquement.
Nikolaj.
nikolaj iliaschenko palahniuk
témoin pour et de YaHaWaH (YHWH ou ((J))YéHoWaH et de CHRIST-JESUS

Silent Crow

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar du membre

Messages : 949
Enregistré le : 21 déc. 2007 00:22

Ecrit le 08 juin 2008 03:42

Message par Silent Crow

La Bible stipule qu'un chrétien n'a nul besoin d'un "collège central" pour le diriger:

Éprouvez toutes choses... Retenez ce qui est bon. (1 Thessaloniciens 5.21 )

Examinez-vous vous-mêmes et voyez si vous êtes dans la foi, éprouvez-vous vous-mêmes. (2 Corinthiens 13.5 )
Tu ne laisseras point vivre la magicienne (Exode 22.18)

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 juin 2008 03:55

Message par Zouzouspetals

nikolaj a écrit :[[Et bien, éclairez-moi !
Qu'entendez-vous par "collège central" ?]]
Chaque congrégation est "dirigée" par JC et un groupe "d'anciens nommés" expérimentés et fidèles à YHWH et JC, pour "superviser «et "organiser"(comme un chef d'orchestre) l'oeuvre divine: Matt 24:14; 28:19-20...donc, «un collège central" est de bon aloi! Car:"(1 Corinthiens 14:33) 33 Car Dieu est [un Dieu], non pas de désordre, mais de paix. [...] "


[[Je suis désolée, mais votre définition du "collège central" n'est pas très claire. Entendez-vous que chaque congrégation possède son "collège central", en la personne du groupe d'anciens expérimentés et fidèles qui la dirige ? Ou pensez-vous que toutes les congrégations sont dirigées de façon uniforme par un seul chef d'orchestre, LE "Collège Central" ?]]

En fait ce n’est pas ‘ma définition’,mais la constatation du fonctionnement harmonieux du peuple pour : » (Actes 15:13-18) [...] “ Hommes, frères, entendez-moi. 14 Syméôn a raconté minutieusement comment Dieu, pour la première fois, s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom. 15 Et avec cela s’accordent les paroles des Prophètes, comme c’est écrit : 16 ‘ Après ces choses, je reviendrai et je rebâtirai la hutte de David qui est tombée ; et je rebâtirai ses ruines et je la redresserai, 17 afin que ceux qui restent des hommes cherchent réellement Jéhovah, ainsi que des gens de toutes les nations, gens qui sont appelés de mon nom, dit Jéhovah, qui fait ces choses 18 connues depuis les temps anciens. ’

Tg 15/04/2008 p.11 §18 : ***il existe un autre moyen par lequel Jéhovah nous accorde sa direction : notre communauté de frères et sœurs. En son centre se trouve « l’esclave fidèle et avisé », représenté par « le collège central »,’cet esclave’ fournit constamment de la ‘nourriture spirituelle’ sous la forme d’écrits ou de matières présentées lors des réunions et des assemblées. (Matthieu 24 :45-47) ; cf. Actes 15 :6,22-31) de surcroît, cette communauté chrétienne compte en son sein des personnes mûres sur le plan spirituel, en particulier les anciens, qui sont aptes à aider leurs compagnons et à leur donner des conseils bibliques (Isaïe 32 : 11) [….]

Bibliquement.
Nikolaj.

Vous ne répondez pas à ma question. Elle est beaucoup plus précise que les généralités que votre organisation vous fournit sur le sujet (en tout cas, d'après ce que je peux en constater par l'extrait que vous avez fourni). Car, votre passage de la Tg a trait à votre "collège central", pas à celui que vous postulez pour le premier siècle.

Existait-il donc, au temps des premiers chrétiens, un groupe d'hommes localisé en un endroit précis et qui aurait dirigé l'ensemble des congrégations chrétiennes d'alors ?
Que les apôtres, rejoints par d'autres anciens, aient organisé la congrégation de Jérusalem, qu'ils aient même représenté, par leur statut particulier d'intimes de Jésus, des autorités de référence, ok. Mais contrôlaient-ils vraiment, de façon centralisée, l'ensemble des congrégations chrétiennes, je ne crois pas. D'ailleurs, où, d'après vous, ce petit groupe de dirigeants se serait-il installé après la prise de Jérusalem ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 juin 2008 06:05

Message par Nhoj

Existait-il donc, au temps des premiers chrétiens, un groupe d'hommes localisé en un endroit précis et qui aurait dirigé l'ensemble des congrégations chrétiennes d'alors ?
J'y ait répondu plus haut. Nul besoin de poser la même question à tout le monde.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 juin 2008 06:16

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit : J'y ait répondu plus haut. Nul besoin de poser la même question à tout le monde.
Vous n'y avez répondu que pour la décennie 56-66, avec des textes qui précisent qu'il existait à Jérusalem un collège d'anciens éminents (mais déjà plus les apôtres du Christ). Et de cette situation très particulière, vous en déduisez le fonctionnement centralisé de l'ensemble des congrégations chrétiennes d'alors.
Mais vous n'expliquez pas ce qu'est devenu ce "collège central" après la prise de Jérusalem. Où, selon vous, ce groupe dirigeant s'est-il établi ? Où se situait le "centre" de la communauté chrétienne (unifiée d'après vos dires), après 70 de notre ère et dans les siècles suivants ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 juin 2008 17:07

Message par Nhoj

Après la mort du dernier apôtre, Jean, vers 101 de notre ère, une période d'apostasie est apparue puisque c'est à ces période que le nom divin fût supprimé des manuscrits et un peu plus tard que la trinité fût inventée. Donc, après la mort du dernier apôtre, peu de sources ont survécues. Néanmoins, les sources que l'on a présentement suffissent pour comprendre l'organisation chrétienne du premier siècle.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 juin 2008 17:24

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Après la mort du dernier apôtre, Jean, vers 101 de notre ère, une période d'apostasie est apparue puisque c'est à ces période que le nom divin fût supprimé des manuscrits et un peu plus tard que la trinité fût inventée. Donc, après la mort du dernier apôtre, peu de sources ont survécues. Néanmoins, les sources que l'on a présentement suffissent pour comprendre l'organisation chrétienne du premier siècle.
Entendez-vous par là qu'il n'y a eu un "collège central" que de 33 à 101 de notre ère ? Ou ce groupe centralisé de dirigeants s'est-il perpétué au fil des siècles, même après la mort du dernier apôtre ?
En clair, le "collège central" est-il mort avec Jean ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 09 juin 2008 06:55

Message par Nhoj

Peu de monde peut clarifier cette situation, je n'en sait rien :-)
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 09 juin 2008 13:56

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Peu de monde peut clarifier cette situation, je n'en sait rien :-)
C'est déjà bien de l'admettre.

Si l'on ignore ce qu'il est advenu du "collège central" après la prise de Jérusalem, peut-on vraiment affirmer que ce groupe d'hommes dirigeait l'ensemble des congrégations, et pas seulement celle de Jérusalem ?
Peut-on aussi affirmer que le "Collège Central" qui chapeaute l'oeuvre mondiale des Témoins de Jéhovah aujourd'hui tire son origine de celui qui aurait existé au premier siècle ? Alors que la situation de la communauté chrétienne du premier siècle, passées ses toutes premières années d'existence, ne permet pas de repérer clairement un groupe centralisé de dirigeants qui adresserait ses directives à l'ensemble du monde chrétien de l'époque ?

Et comment expliquer les épîtres pauliniennes, s'il a bien existé un "collège central" au premier siècle de notre ère ? Pourquoi un homme seul se serait-il permis d'écrire aux congrégations, si celles-ci étaient toutes dirigées de façon centralisée par un groupe localisé ? Où sont passées les lettres que le "collège central" aurait dû écrire entre 56 et 101 de notre ère ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 09 juin 2008 16:32

Message par Nhoj

On peut affirmer qu'il y en avait un au premier siècle, indéniablement.

(Actes 15:22-36) [...] Alors les apôtres et les anciens ainsi que toute la congrégation jugèrent bon d’envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabas, des hommes choisis parmi eux, à savoir Judas, qui était appelé Barsabbas, et Silas, des hommes en vue parmi les frères ; 23 et par leur main ils écrivirent : “ Les apôtres et les anciens, frères, aux frères qui, à Antioche et en Syrie et en Cilicie, sont d’entre les nations : Salutations ! 24 Puisque nous avons appris que quelques-uns de chez nous vous ont troublés par des discours, essayant de bouleverser vos âmes, bien que nous ne leur ayons pas donné d’instructions, 25 nous sommes tombés d’accord unanimement et avons jugé bon de choisir des hommes pour vous les envoyer avec Barnabas et Paul, nos aimés, 26 des hommes qui ont livré leurs âmes pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ. 27 Nous envoyons donc Judas et Silas, pour qu’eux aussi, de vive voix, [vous] annoncent les mêmes choses. 28 Car l’esprit saint et nous-mêmes avons jugé bon de ne pas vous ajouter d’autre fardeau, si ce n’est ces choses-ci qui sont nécessaires : 29 vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. Si vous vous gardez soigneusement de ces choses, vous prospérerez. Portez-vous bien ! ” 30 Quand donc on laissa partir ces hommes, ils descendirent à Antioche, et ils rassemblèrent la multitude et leur remirent la lettre. 31 Après l’avoir lue, ils se réjouirent de cet encouragement. 32 Et Judas et Silas, puisqu’ils étaient eux aussi des prophètes, encouragèrent les frères par de nombreux discours et les fortifièrent. 33 Et quand ils eurent passé là quelque temps, les frères les laissèrent partir en paix vers ceux qui les avaient envoyés. 34 —— 35 Cependant Paul et Barnabas continuèrent à passer du temps à Antioche, enseignant et annonçant, avec beaucoup d’autres également, la bonne nouvelle de la parole de Jéhovah. 36 Or, quelques jours après, Paul dit à Barnabas : “ Avant tout, retournons visiter les frères dans chacune des villes où nous avons annoncé la parole de Jéhovah, pour voir comment ils vont. ”

Dans ce passage, nous voyons que même Paul se soumettait à des décisions émanant du groupe qui "dirigeait" les congrégations.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 09 juin 2008 17:14

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :On peut affirmer qu'il y en avait un au premier siècle, indéniablement.

(Actes 15:22-36) [...] Alors les apôtres et les anciens ainsi que toute la congrégation jugèrent bon d’envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabas, des hommes choisis parmi eux, à savoir Judas, qui était appelé Barsabbas, et Silas, des hommes en vue parmi les frères ; 23 et par leur main ils écrivirent : “ Les apôtres et les anciens, frères, aux frères qui, à Antioche et en Syrie et en Cilicie, sont d’entre les nations : Salutations ! 24 Puisque nous avons appris que quelques-uns de chez nous vous ont troublés par des discours, essayant de bouleverser vos âmes, bien que nous ne leur ayons pas donné d’instructions, 25 nous sommes tombés d’accord unanimement et avons jugé bon de choisir des hommes pour vous les envoyer avec Barnabas et Paul, nos aimés, 26 des hommes qui ont livré leurs âmes pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ. 27 Nous envoyons donc Judas et Silas, pour qu’eux aussi, de vive voix, [vous] annoncent les mêmes choses. 28 Car l’esprit saint et nous-mêmes avons jugé bon de ne pas vous ajouter d’autre fardeau, si ce n’est ces choses-ci qui sont nécessaires : 29 vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. Si vous vous gardez soigneusement de ces choses, vous prospérerez. Portez-vous bien ! ” 30 Quand donc on laissa partir ces hommes, ils descendirent à Antioche, et ils rassemblèrent la multitude et leur remirent la lettre. 31 Après l’avoir lue, ils se réjouirent de cet encouragement. 32 Et Judas et Silas, puisqu’ils étaient eux aussi des prophètes, encouragèrent les frères par de nombreux discours et les fortifièrent. 33 Et quand ils eurent passé là quelque temps, les frères les laissèrent partir en paix vers ceux qui les avaient envoyés. 34 —— 35 Cependant Paul et Barnabas continuèrent à passer du temps à Antioche, enseignant et annonçant, avec beaucoup d’autres également, la bonne nouvelle de la parole de Jéhovah. 36 Or, quelques jours après, Paul dit à Barnabas : “ Avant tout, retournons visiter les frères dans chacune des villes où nous avons annoncé la parole de Jéhovah, pour voir comment ils vont. ”

Dans ce passage, nous voyons que même Paul se soumettait à des décisions émanant du groupe qui "dirigeait" les congrégations.
Si vous reprenez tout le chapitre 15 du livre des Actes, ainsi que la version que donne Paul de ces mêmes événements (Galates, chapitre 2), vous constaterez que Paul et Barnabas sont montés à Jérusalem pour régler un problème qui avait été suscité par des chrétiens de Judée.

"Et certains hommes descendirent de Judée et se mirent à enseigner aux frères : “ Si vous ne vous faites pas circoncire selon la coutume de Moïse, vous ne pouvez être sauvés. ” 2 Mais après qu’une dissension et une discussion assez graves furent survenues entre Paul et Barnabas [d’une part] et eux [d’autre part], on décida que Paul et Barnabas et quelques autres d’entre eux monteraient vers les apôtres et les anciens à Jérusalem, à propos de cette discussion." (Actes 15: 1,2)
Devant le conseil des anciens et des apôtres de Jérusalem, " ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait par leur moyen" (v. 4) ; et comme certains "Pharisiens qui avaient cru" (v. 5), réclamaient la circoncision des nouveaux convertis d'origine gentile, Pierre est intervenu à son tour, puis à nouveau Paul et Barnabas, pour témoigner que Dieu avait accepté des gens des nations bien qu'incirconcis. Finalement, Jacques tranche en faveur d'une décision qui sera reprise mot pour mot dans la lettre transmise aux congrégations troublées (à Antioche, en Syrie et en Cilicie).

Mais l'apôtre Paul est clair, dans sa lettre aux Galates : "Mais quant à ceux qui paraissaient être quelque chose — peu importe le genre d’hommes qu’ils étaient autrefois, cela m’est égal — Dieu ne juge pas sur l’apparence de l’homme —, à moi, en fait, ces hommes marquants n’ont rien communiqué de nouveau. 7 Mais au contraire, quand ils ont vu que la bonne nouvelle m’avait été confiée pour les incirconcis, tout comme [elle avait été confiée] à Pierre pour les circoncis — 8 car Celui qui a donné à Pierre les capacités nécessaires pour un apostolat pour les circoncis m’a aussi donné des capacités pour les gens des nations ; 9 oui, quand ils ont appris la faveur imméritée qui m’a été donnée, Jacques et Céphas et Jean, ceux qui paraissaient être des colonnes, nous ont donné, à moi et à Barnabas, la main droite [en signe] d’association, pour que nous allions, nous, vers les nations, mais eux vers les circoncis." (Gal. 2: 6-9)

De ces différents textes, je ne pense pas que l'on puisse conclure que "même Paul se soumettait à des décisions émanant du groupe qui "dirigeait" les congrégations."
Je crois plutôt que Paul est allé porter l'affaire de la circoncision aux dirigeants de ceux qui l'avaient posée, et qu'il a si bien prêchée sa cause, que même les anciens de Jérusalem issus du judaïsme ont dû reconnaître la place que Dieu accordait aux croyants incirconcis.
C'est, il me semble, à un conflit tranché par un débat vigoureux, par une conclusion décisive et par une séparation à l'amiable, auquel on assiste dans ces passages, pas à la soumission d'un homme de la trempe de Paul à un groupe centralisé de dirigeants.
D'ailleurs, bien que capitale pour l'avenir du christianisme, cette décision des anciens et des apôtres de Jérusalem n'a été adressée qu'aux congrégations concernées par l'affaire, pas à l'ensemble du monde chrétien d'alors.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 10 juin 2008 06:55

Message par Nhoj

Alors les apôtres et les anciens ainsi que toute la congrégation jugèrent bon d’envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabas, des hommes choisis parmi eux, à savoir Judas, qui était appelé Barsabbas, et Silas, des hommes en vue parmi les frères
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité