Situation d'un divorce

Forum : Discutions libres
Verrouillé
Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 28 mai 2008 18:26

Message par Zouzouspetals

Avenir a écrit :Etant l'initiateur de c fil, j'aimerais revenir sur les questions que j'ai posé et les réponses données.

J'essaierai d'être le plus clair possible, car je constate que certaines réponses n'apportent aucun élément nouveau.

AU départ mes questions étaient :


Question n° 1 : Le divorce d'un couple TJ sans motif biblique (fornication) provoque-t-il l'excommunication des 2 ?

Réponse n° 1 : NON.

Question n° 2 : Après avoir divorcé toujours sans motif biblique, ont-ils le droit de se remarier ?

Réponse n° 2 : NON du point de vue biblique, mais les autorités elles, l'autorisent.

Question n° 3 : Toujours dans le même cas, Si un ex-conjoints se marie, est-il excommunié automatiquement ?

Réponse n° 3 : OUI.

Question n° 4 : Toujours dans le même cas, cela libère-t-il le conjoint innocent ?

Réponse n° 4 : OUI. Il peut se remarier sans problème.

Question n° 5 : Toujours dans le même cas, le nouveau conjoint qui lui est TJ, sera-t-il excommunié pour son mariage avec un TJ divorcé (non bibliquement) ?

Réponse n° 5 : Aucune réponse.



A ce niveau là, voici mes remarques :

Je suis septique au niveau de la réponse 3 et je l'ai expliqué par mon 2ème message ainsi :
Zouzouspetals a très bien repris mon point de vue par ses dires suivants :

J'espère que vous comprenez mon souci actuel. Deux questions pour moi restent en suspens et je vous demanderais de ben vouloir y répondre :

1 - Toujours dans le même cas, le nouveau conjoint qui lui est TJ, sera-t-il excommunié pour son mariage avec un TJ divorcé (non bibliquement) ?

2 - Dans ce cas précis (remariage d'un TJ qui a divorcé sans motif biblique valable), pourquoi n'a-t-il pas la possiblité de se repentir pour éviter l'excommunication ? Pourquoi, aux yeux des anciens, l'excommunication serait automatique, alors que normalement, elle doit se faire en dernier recours, si le coupable ne veut pas se repentir ?

Je ne détiens pas la vérité et ne critique nullement la facon de procéder des anciens, je voudrais juste des réponses.

Merci encore.


Avenir.
1 - Selon la logique TJ, une personne qui divorce pour motif non biblique (y compris par consentement mutuel apparemment) n'est pas excommuniée tant qu'elle ne se remarie pas. Mais, si elle se remarie, elle est alors considérée comme adultère.
Donc, normalement, un TJ fidèle ne va pas chercher à devenir le nouveau conjoint d'un TJ divorcé (non bibliquement).
Si un TJ décidait d'épouser un TJ divorcé non bibliquement, il deviendrait théoriquement une seule chair avec un adultère.

2 - Dans ce cas précis (remariage d'un TJ qui a divorcé sans motif biblique valable), non seulement je ne pense pas qu'il épouserait un TJ, mais, en se remariant (probablement avec un non-TJ donc), il s'exclurait de lui-même, puisqu'il deviendrait pécheur impénitent, sans possibilité, en outre, de mettre fin à son péché... à moins de divorcer à nouveau !!!

En clair, si vous divorcez pour adultère, vous pouvez vous remarier ; mais si vous ne divorcez pas pour adultère, vous ne pouvez pas vous remarier, sauf à être considéré comme adultère. Auquel cas, l'excommunication serait automatique, puisque vous vous engageriez par contrat à être adultère !

C'est là le paradoxe auquel on parvient si on suit strictement la logique TJ sur le divorce, qui amalgame le divorce par consentement mutuel des époux à un divorce pour faute ou à une répudiation (seuls cas mentionnés dans les Ecritures) ; et qui fait non pas du divorce lui-même, mais du remariage, un péché d'adultère (pour peu que le premier mariage ait été dissous pour un autre motif que l'adultère, ce qui constitue tout de même la majorité des cas de nos jours).
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 29 mai 2008 05:58

Message par medico

désolé c'est pas une question de logique tj mais biblique .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 29 mai 2008 13:44

Message par Zouzouspetals

medico a écrit :désolé c'est pas une question de logique tj mais biblique .
désolée, c'est pas une question de logique biblique mais tj.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 29 mai 2008 16:37

Message par Nhoj

Pas quand on le prouve bibliquement.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 29 mai 2008 17:33

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Pas quand on le prouve bibliquement.
Où trouvez-vous dans la Bible le point de vue divin sur le divorce par consentement mutuel ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 mai 2008 08:14

Message par Nhoj

(Matthieu 5:31-32) [...] “ Il a aussi été dit : ‘ Celui qui divorce d’avec sa femme, qu’il lui donne un acte de divorce. ’ (ancienne Loi Mosaïque) 32 Cependant moi je vous dis que tout homme qui divorce d’avec sa femme — excepté pour cause de fornication — l’expose à devenir adultère, et celui qui se marie avec une femme divorcée commet l’adultère. (Nouvelle Loi chrétienne)

Ce que Jésus Christ en personne a dit est très clair. Le seul motif biblique autorisé pour le divorce est la fornication. Si tu ne l'acceptes pas, je ne t'y oblige pas. Mais une question a été posée et j'y ait répondu avec l'aide de la Bible ce qui fait que ma réponse est biblique, que ça te plaises ou non.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 mai 2008 08:17

Message par medico

Zouzouspetals a écrit : Où trouvez-vous dans la Bible le point de vue divin sur le divorce par consentement mutuel ?
PAUL parle de séparation par consentement mutuel.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 30 mai 2008 08:58

Message par Exode

Avenir a écrit : J'espère que vous comprenez mon souci actuel. Deux questions pour moi restent en suspens et je vous demanderais de ben vouloir y répondre :

1 - Toujours dans le même cas, le nouveau conjoint qui lui est TJ, sera-t-il excommunié pour son mariage avec un TJ divorcé (non bibliquement) ?

2 - Dans ce cas précis (remariage d'un TJ qui a divorcé sans motif biblique valable), pourquoi n'a-t-il pas la possiblité de se repentir pour éviter l'excommunication ? Pourquoi, aux yeux des anciens, l'excommunication serait automatique, alors que normalement, elle doit se faire en dernier recours, si le coupable ne veut pas se repentir ?
J'aimerai poser une question, tu sembles vouloir tirer les vers du nez aux TJ sur ce sujet, pour quelle raison veux-tu savoir ces choses ?
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 mai 2008 09:04

Message par medico

oui je le pense aussi en recherchant les situations cornéliénes .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 30 mai 2008 09:06

Message par Exode

medico a écrit : PAUL parle de séparation par consentement mutuel.
Je suis d'accord avec toi medico, ça rentre aussi dans ce cadre-là.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 30 mai 2008 13:23

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :(Matthieu 5:31-32) [...] “ Il a aussi été dit : ‘ Celui qui divorce d’avec sa femme, qu’il lui donne un acte de divorce. ’ (ancienne Loi Mosaïque) 32 Cependant moi je vous dis que tout homme qui divorce d’avec sa femme — excepté pour cause de fornication — l’expose à devenir adultère, et celui qui se marie avec une femme divorcée commet l’adultère. (Nouvelle Loi chrétienne)

Ce que Jésus Christ en personne a dit est très clair. Le seul motif biblique autorisé pour le divorce est la fornication. Si tu ne l'acceptes pas, je ne t'y oblige pas. Mais une question a été posée et j'y ait répondu avec l'aide de la Bible ce qui fait que ma réponse est biblique, que ça te plaises ou non.
Jusqu'à preuve du contraire, ta réponse s'applique à une forme de répudiation de l'épouse par l'époux, pas à un divorce par consentement mutuel.

Dans le Sermon sur la Montagne, Jésus explique entre autres à son auditoire que l'esprit de la loi est plus important que sa lettre. La loi mosaïque permettait en effet à l'homme de répudier son épouse pour à peu près n'importe quel motif ; mais le Christ enseigne que, pour plaire à Dieu, un homme ne doit pas trahir ainsi l'épouse de sa jeunesse, qu'il ne peut donc pas s'en séparer à la légère, mais uniquement en cas de faute grave.

Jésus fait donc allusion ici à une dissolution du mariage pour fait de trahison, soit de la femme adultère (divorce autorisé), soit du mari qui répudie sa femme parce qu'il a décidé d'en épouser une plus jeune, ou meilleure cuisinière, ou pour n'importe quel motif qu'il pourrait invoquer (divorce déconseillé car exposant à l'adultère).

Mais il faut replacer ces paroles de Jésus dans leur contexte, dans une société juive patriarcale où seul l'homme pouvait divorcer, et selon son bon vouloir qui plus est.

Or, notre société, en terme de relations entre les sexes, est bien différente de celle de Jésus. Même si les deux époques emploient le même mot de divorce, ce terme ne recouvre plus les mêmes réalités ; notamment en ce qui concerne la décision de mettre fin au mariage.

Aujourd'hui, à côté du divorce pour faute ou pour abandon de la vie commune, qui correspondent peu ou prou aux situations dont parle Jésus, existe une autre forme de divorce qui ne repose pas sur la trahison de l'un des deux conjoints envers l'autre, mais sur un accord mutuel.
Je ne pense pas que les paroles de Jésus s'appliquent à ce cas-là. Car je doute qu'on puisse envisager un adultère ou une trahison par consentement mutuel.

Donc, à situation différente, règles différentes.

D'ailleurs, il me semble totalement illogique de considérer que, dans un couple de divorcés par consentement mutuel, le premier des conjoints à se remarier serait déclaré traître et infidèle à l'autre tandis que le second, considéré comme "innocent" se verrait alors libre de refaire sa vie.

Si tel était le cas, si deux divorcés (pour une cause autre que l'adultère) se remariaient chacun de leur côté, mais le même jour, seraient-ils considérés tous les deux comme adultères, ou comme innocents ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 30 mai 2008 13:33

Message par Zouzouspetals

medico a écrit :oui je le pense aussi en recherchant les situations cornéliénes .
Le divorce par consentement mutuel est aujourd'hui la forme la plus courante de dissolution d'un mariage. Ce n'est donc nullement une situation cornélienne, mais un fait de société, dont la Bible ne parle pas, et que vous rendez paradoxale en essayant de lui appliquer à toutes forces des règles qui s'appliquent à une toute autre forme de divorce.

Lorsque deux personnes décident ensemble de mettre fin à leur union, c'est peut-être précipité et peu sage, c'est peut-être aussi la meilleure chose à faire, même si c'est souvent très douloureux.
Mais pourquoi voir en cette décision commune un péché passible d'excommunication ? Pourquoi l'assimiler à une infidélité et à une trahison ?
Comment un adultère pourrait-il être par consentement mutuel ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

medico

Avatar du membre

Messages : 17651
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 mai 2008 14:39

Message par medico

ma remarque ne parlait pas du divorce en lui même mais que notre ami qui a ouvert le sujet et qui parle de sitations cornéliénes. il faut bien lire avant d'interpreter les propos des autres.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 mai 2008 14:48

Message par Nhoj

Très bien Zouzoupetals, alors on va prendre ce que Dieu à dit alors, il l'a dit à Adam et Eve, si il l'a dit au premier couple humain, il est un fait certain que sa s'appliquait à leur descendence :

(Genèse 2:23-24) [...] Alors l’homme dit : “ Celle-ci est enfin l’os de mes os et la chair de ma chair. Celle-ci sera appelée Femme, parce que de l’homme celle-ci a été prise. ” 24 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et devra s’attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair.

Avoue quand même qu'auraient été bien embarrassés si Adam avait choisit de divorcer d'avec Eve sans avoir d'enfants.

Et voici ce que Paul dit plus tard, à une autre nation :

(1 Corinthiens 7:39) [...] Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant. Mais si son mari vient à s’endormir [dans la mort], elle est libre de se marier à qui elle veut, seulement dans [le] Seigneur.

Il est des plus évident que cette recommandation est adressée à tous les chrétiens et non à un seul peuple.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 30 mai 2008 14:58

Message par Zouzouspetals

medico a écrit :ma remarque ne parlait pas du divorce en lui même mais que notre ami qui a ouvert le sujet et qui parle de sitations cornéliénes. il faut bien lire avant d'interpreter les propos des autres.
Quand Avenir a-t-il parlé de "sitations cornéliénes" (sic, sic et sic) ?

Ce que vous appelez des situations cornéliennes ne sont que de cas de plus en plus répandus, de personnes qui décident d'un commun accord de divorcer, puis de se remarier.

Je pense qu'il a ouvert là un débat intéressant, sur la position des Témoins de Jéhovah, et par extension des chrétiens, à propos des divorcés remariés.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 0 invité