Situation d'un divorce

Forum : Discutions libres
Verrouillé
medico

Avatar du membre

Messages : 17655
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 mai 2008 15:03

Message par medico

c'est moi qui le dit car il cherche les cas extrémes .
arrête d'interpreté les propos des autres.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 30 mai 2008 15:28

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Très bien Zouzoupetals, alors on va prendre ce que Dieu à dit alors, il l'a dit à Adam et Eve, si il l'a dit au premier couple humain, il est un fait certain que sa s'appliquait à leur descendence :

(Genèse 2:23-24) [...] Alors l’homme dit : “ Celle-ci est enfin l’os de mes os et la chair de ma chair. Celle-ci sera appelée Femme, parce que de l’homme celle-ci a été prise. ” 24 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et devra s’attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair.

Avoue quand même qu'auraient été bien embarrassés si Adam avait choisit de divorcer d'avec Eve sans avoir d'enfants.

Et voici ce que Paul dit plus tard, à une autre nation :

(1 Corinthiens 7:39) [...] Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant. Mais si son mari vient à s’endormir [dans la mort], elle est libre de se marier à qui elle veut, seulement dans [le] Seigneur.

Il est des plus évident que cette recommandation est adressée à tous les chrétiens et non à un seul peuple.
Premièrement, le mariage, présenté dans la Genèse comme l'union étroite de deux personnes qui forment alors une seule chair, se fonde sur le consentement de chacun des conjoints.
Le mariage est béni par Dieu, mais chacun des conjoints a donné son accord à cette union ; ce n'est pas Dieu qui joue les marieurs et apparie chaque couple. En l'espèce, la volonté de Dieu est étroitement associée à celle des deux époux.
Je trouve donc logique, dans le cas spécifique de deux conjoints qui décident, d'un commun accord, de mettre fin à leur union, d'au moins envisager l'hypothèse que Dieu le leur permette.

Deuxièmement, pour quelles raisons Adam aurait-il "choisi de divorcer d'avec Eve sans avoir d'enfants" ? D'après votre interprétation théologique, il aurait très bien pu demander le divorce, en invoquant notamment le fait qu'elle l'avait trompé, mais chacun des deux époux aurait dû attendre la mort ou l'adultère de l'autre pour pouvoir se remarier.
Bien sûr, puisqu'ils n'étaient que tous les deux, un tel divorce aurait signifié la fin de la première humanité, et il n'aurait plus resté à Dieu qu'à recommencer, si le coeur lui en avait dit.
Si ça se trouve, si cet idiot d'Adam avait décidé de divorcer, nous serions les descendants parfaits du second Homme. ;-)

Troisièmement, votre citation de l'apôtre Paul concerne-t-elle une femme qui aurait pu décider, d'un commun accord avec son mari, de divorcer ?
Notez que, si vous appliquez strictement ces paroles, une femme qui aurait obtenu le divorce suite à l'adultère de son époux, n'en aurait pas pour autant reçu le droit de se remarier. Ce qui est contraire à votre interprétation.
Vous ne pouvez donc pas appliquer automatiquement ces paroles, qui font référence à une situation et à une société particulières, à un cas non prévu à l'époque : le divorce par consentement mutuel des deux époux.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 30 mai 2008 15:29

Message par Zouzouspetals

medico a écrit :c'est moi qui le dit car il cherche les cas extrémes .
arrête d'interpreté les propos des autres.
Parce que qualifier une situation courante aujourd'hui de "situation cornélienne", ce n'est pas interpréter les propos des autres, ça ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

ponce pilate

Avatar du membre

Messages : 18
Enregistré le : 22 déc. 2007 15:21
Localisation : namur belgique

Ecrit le 30 mai 2008 15:45

Message par ponce pilate

La Bible ,et notamment Jésus et Paul nous donnent suffisament d'informations pour determiner notre comportement face à des difficultés conjugales.
Au risque de nous répéter,l'adultère est clairement identifié et chacun sait à quoi s'en tenir.
Evidemment toutes les situations contemporaines ne sont pas décortiquées,pour la bonne raison qu'elles sont" contemporaines".

Cette évolution des moeurs est conforme aux paroles de Salomon:"Vois ! j'ai seulement trouvé ceci:que le vrai dieu a fait les humains droits,mais eux ont cherché beaucoup de plans." Eccl chap 7 vers 29. L'homme est de plus en plus tortueux.
Il faut avouer que toutes ces manoeuvres pour divorcer ne contribuent pas à honorer le mariage,et ne promeuvent pas la fidèlité.

Les Témoins de Jéhovah sont conscients que le mariage est soumis à de rudes tensions à notre époque,ils n'ont pas des oeuillères ,et ils n'échappent pas, individuellement, à ces épreuves. La prévention,l'aide,l'amour,la patience,l'empathie et.. prévalent dans la congrégation quand un couple rencontre des difficultés; mais en définitive chacun décide pour lui en connaissance de cause.
La loi morale ,les principes,exprimés dans la Bible ont été jugés suffisants pour ceux qui ont à coeur d'honnorer leur Créateur,Jéhovah n'a pas jugé utile d'en dire davantage.

Je suis un nul en informatique :oops: ,je suis donc incapable de vous publier ce que dit la Tour de Garde du 15 avril 2008 page 17 paragraphes 4 et 5 sous le sous titre "se marier en adultes responsables" .
Si un modo pense que ce commentaire officiel peut enrichir la discussion,je l'invite à l'afficher.
"C'est pour ceci que je suis né,et pour ceci que je suis venu dans le monde: rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui est du coté de la vérité écoute ma voix." JESUS.

Silent Crow

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar du membre

Messages : 949
Enregistré le : 21 déc. 2007 00:22

Ecrit le 30 mai 2008 15:48

Message par Silent Crow

Quelques fois l'amour dans un couple, même dans un couple marié, n'est plus là. J'ai bien peur que tous les conseils de la Bible ne puissent modifier les sentiments amoureux (ou non) d'une personne envers une autre.
Tu ne laisseras point vivre la magicienne (Exode 22.18)

ponce pilate

Avatar du membre

Messages : 18
Enregistré le : 22 déc. 2007 15:21
Localisation : namur belgique

Ecrit le 30 mai 2008 16:00

Message par ponce pilate

Tout va fait d'accord avec toi,Crow,mais comme le constate la TG en question le divorce n'est pas une solution acceptable à ces difficultés.
"C'est pour ceci que je suis né,et pour ceci que je suis venu dans le monde: rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui est du coté de la vérité écoute ma voix." JESUS.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 mai 2008 16:23

Message par Nhoj

Et qu'on me dise ce qu'on veut, ce n'est pas du tout dans l'esprit de la Bible. Dire "je ne suis pas contre le divorce par consentement mutuel" est une chose mais dire que la Bible l'accepte en est une autre.

Avant le mariage était toujours par consentement mutuel et ce n'est pas pour ça que le divorce devrait l'être également :-). Sa, se sont des coutumes, or le divorce n'en est pas une.

Quand Jésus a dit à ses disciples de rejeter le divorce il avait parlé auparavant du faut qu'avant une homme pouvait rompre avec sa femme s'il n'en était plus satisfait. Il a annulé ce principes par la suite. Or, cette ancienne Loi avait été donnée à tous les adorateurs de Jéhovah de l'époque, les israélites, le Peuple de Dieu. Puis Christ l'a annulée. Seulement pour les juifs alors ? Non puisque même des gentils se sont vu offerts la possibilité d'aller régner au ciel avec lui, donc il a bel et bien annulé cela pour tout les chrétiens. Chrétiens veut dire suivre les traces du Christ.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Silent Crow

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar du membre

Messages : 949
Enregistré le : 21 déc. 2007 00:22

Ecrit le 30 mai 2008 16:53

Message par Silent Crow

Exactement. C'est dans des cas comme ceux-là qu'une personne doit faire un choix, c'est-à-dire suivre ce que semble indiqué la Bible ou opter pour ce qu'elle croit bon pour elle, que ce soit en accord ou non avec la Bible.
Tu ne laisseras point vivre la magicienne (Exode 22.18)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 30 mai 2008 16:58

Message par Nhoj

Ben oui, et à chacun de prendre la décision qu'il veut.

Pour ma part, je sais que Dieu ne nous priverait pas de quelque chose de bon, qu'il est amour et qu'il intéresse à ses sujets donc j'ai décidé de suivre pleinement ses normes et pas seulement quand sa m'arrange.

Mais c'est à tout un chacun de décider pour lui-même évidemment.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Silent Crow

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar du membre

Messages : 949
Enregistré le : 21 déc. 2007 00:22

Ecrit le 30 mai 2008 17:06

Message par Silent Crow

Nhoj a écrit :Pour ma part, je sais que Dieu ne nous priverait pas de quelque chose de bon
Encore faut-il définir ce qui est "bon". La transfusion sangine peut sauver des vies, ce qui est bon. En revanche, selon vous, ce n'est pas "bon". Mais bon, ça c'est un autre sujet, je ne faisais qu'ouvrir une parenthèse sur ta déclaration qui m'a interpellée.
Tu ne laisseras point vivre la magicienne (Exode 22.18)

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 30 mai 2008 17:19

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Et qu'on me dise ce qu'on veut, ce n'est pas du tout dans l'esprit de la Bible. Dire "je ne suis pas contre le divorce par consentement mutuel" est une chose mais dire que la Bible l'accepte en est une autre.

Avant le mariage était toujours par consentement mutuel et ce n'est pas pour ça que le divorce devrait l'être également :-). Sa, se sont des coutumes, or le divorce n'en est pas une.

Quand Jésus a dit à ses disciples de rejeter le divorce il avait parlé auparavant du faut qu'avant une homme pouvait rompre avec sa femme s'il n'en était plus satisfait. Il a annulé ce principes par la suite. Or, cette ancienne Loi avait été donnée à tous les adorateurs de Jéhovah de l'époque, les israélites, le Peuple de Dieu. Puis Christ l'a annulée. Seulement pour les juifs alors ? Non puisque même des gentils se sont vu offerts la possibilité d'aller régner au ciel avec lui, donc il a bel et bien annulé cela pour tout les chrétiens. Chrétiens veut dire suivre les traces du Christ.
Nhoj, je n'ai pas dit que la Bible acceptait le divorce par consentement mutuel ; j'ai dit que les règles qui y étaient inscrites touchant au divorce ne s'appliquaient pas automatiquement au cas du divorce par consentement mutuel, puisque c'est le seul cas où le divorce n'est pas le fruit d'une infidélité ou d'une trahison, mais d'une décision conjointe des époux.

Dans le passé, le mariage n'a pas toujours eu lieu par consentement mutuel des époux ; pendant des siècles, la femme était donnée en mariage, et, en Occident, il a fallu attendre le XIIe siècle environ pour que l'Eglise impose le consentement non pas des familles, mais des époux eux-mêmes.
Quant au divorce, c'est tout autant que le mariage une coutume qui varie selon les sociétés et les époques. D'ailleurs, c'est ce que tu montres dans la suite de ton commentaire : les possibilités offertes à l'homme juif de divorcer étaient plus grandes sous la loi mosaïque qu'aux débuts du christianisme.

Enfin, il me semble bizarre de vouloir condamner et interdire aux chrétiens le divorce par consentement mutuel sous prétexte de vouloir "suivre les traces du Christ". Pourquoi, en ce cas, ne pas leur interdire le mariage aussi ? Puisque Christ ne s'est jamais marié.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 30 mai 2008 17:34

Message par Zouzouspetals

ponce pilate a écrit :La Bible ,et notamment Jésus et Paul nous donnent suffisament d'informations pour determiner notre comportement face à des difficultés conjugales.
Au risque de nous répéter,l'adultère est clairement identifié et chacun sait à quoi s'en tenir.
Evidemment toutes les situations contemporaines ne sont pas décortiquées,pour la bonne raison qu'elles sont" contemporaines".

Cette évolution des moeurs est conforme aux paroles de Salomon:"Vois ! j'ai seulement trouvé ceci:que le vrai dieu a fait les humains droits,mais eux ont cherché beaucoup de plans." Eccl chap 7 vers 29. L'homme est de plus en plus tortueux.
Il faut avouer que toutes ces manoeuvres pour divorcer ne contribuent pas à honorer le mariage,et ne promeuvent pas la fidèlité.

Les Témoins de Jéhovah sont conscients que le mariage est soumis à de rudes tensions à notre époque,ils n'ont pas des oeuillères ,et ils n'échappent pas, individuellement, à ces épreuves. La prévention,l'aide,l'amour,la patience,l'empathie et.. prévalent dans la congrégation quand un couple rencontre des difficultés; mais en définitive chacun décide pour lui en connaissance de cause.
La loi morale ,les principes,exprimés dans la Bible ont été jugés suffisants pour ceux qui ont à coeur d'honnorer leur Créateur,Jéhovah n'a pas jugé utile d'en dire davantage.

Je suis un nul en informatique :oops: ,je suis donc incapable de vous publier ce que dit la Tour de Garde du 15 avril 2008 page 17 paragraphes 4 et 5 sous le sous titre "se marier en adultes responsables" .
Si un modo pense que ce commentaire officiel peut enrichir la discussion,je l'invite à l'afficher.
Je parle ici du divorce par consentement mutuel des époux, qui ne se fonde pas sur un adultère, et ne peut non plus être considéré comme tel (à moins d'envisager l'existence d'un adultère par consentement mutuel).
Ce qui constitue un indice que le divorce mentionné dans la Bible (qui s'apparente davantage à une répudiation de l'épouse par l'époux) et le divorce le plus répandu actuellement, s'ils portent tous les deux le même nom, ne sont pas du tout la même réalité.

Qu'il puisse vous sembler plus sage et plus conforme à la volonté divine de résoudre les difficultés conjugales par d'autres moyens qu'un divorce par consentement mutuel, OK.
Mais ce qui me semble bizarre, c'est que votre théologie assimile le remariage après un tel divorce à un adultère, passible d'excommunication.

D'autant que, si deux Témoins de Jéhovah décident de divorcer d'un commun accord, et que chacun se remarie avec une autre personne, le même jour, seront-ils tous les deux (et même tous les quatre, en comptant leurs nouveaux conjoints) considérés comme des adultères et passibles d'excommunication ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

le_dépressif

Avatar du membre

Messages : 626
Enregistré le : 20 avr. 2008 13:06

Ecrit le 31 mai 2008 06:27

Message par le_dépressif

Nhoj a écrit :Avant le mariage était toujours par consentement mutuel
Faux. Les mariages par consentement mutuel ou les mariages d'amour (appelés ainsi en sociologie) sont récents et datent de notre époque. Autrefois les mariages étaient des mariages dits de raison. Deux familles mariaient leurs enfants par intérêt pour elles (ex : les princes et princesses, les nobles etc...) ou parce qu'un homme demandait la main d'une fille, encore là, c'est le père qui donnait la réponse, la fille n'avait pas son mot à dire.

Dans ces sociétés, l'homme était très nettement au dessus de la femme et avait tous droits sur elle comme le prouve cette phrase de toi :
Nhoj a écrit :auparavant du faut qu'avant une homme pouvait rompre avec sa femme s'il n'en était plus satisfait.
Je suppose que tu considères ta femme (si tu en as une) comme ton égal et que tu la traites avec le plus grand des respect. Avant ce n'était pas le cas, toutes comparaisons entre la vie d'un couple d'aujourd'hui et la vie d'un couple du temps de Jésus est donc impossible.

Il faut bien être conscient du contexte socio-historique de l'époque de la Bible pour pouvoir parfaitement appliquer ses conseils aujourd'hui.
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 31 mai 2008 06:38

Message par Nhoj

Je vais répondre à Zouzou et à le dépressif en même temps, puisque vous me parlez du même point :-)

Dans la Biblique (ancien testament), quand un homme désirait se marier avec une femme, il n'y avait aucune cérémonie. Il devait la prendre chez elle et ils étaient mariés. Il y avait juste quelques témoins qui observait.

Christ ne s'est jamais mariée parce qu'il n'est pas venu pour ça sur Terre ! Mais la Bible béni et encourage le mariage, mais pas le divorce.
Mais ce qui me semble bizarre, c'est que votre théologie assimile le remariage après un tel divorce à un adultère, passible d'excommunication.
C'est ce qu'enseigne la Bible pourtant, j'ai cité de nombreux passage à ce sujet. Mais chacun est libre de l'accepter ou pas. Moi je l'accepte.
si deux Témoins de Jéhovah décident de divorcer d'un commun accord, et que chacun se remarie avec une autre personne, le même jour, seront-ils tous les deux (et même tous les quatre, en comptant leurs nouveaux conjoints) considérés comme des adultères et passibles d'excommunication ?
N'allez pas trop loin ;-)
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

VAGNA

Avatar du membre

Messages : 325
Enregistré le : 16 févr. 2008 12:06

Ecrit le 31 mai 2008 06:58

Message par VAGNA

Silent Crow a écrit : Encore faut-il définir ce qui est "bon". La transfusion sangine peut sauver des vies, ce qui est bon. En revanche, selon vous, ce n'est pas "bon". Mais bon, ça c'est un autre sujet, je ne faisais qu'ouvrir une parenthèse sur ta déclaration qui m'a interpellée.
Tu croie vraiment que tu est dont le sujet là? Et pourquoi tu ne prend pas un autre exemple?
Si tu ne souhaite pas que les gens grimper aux rideaux!
Image

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité