Méthode de gestion de l'organisation des témoins de Jéhovah

Méthode de gestion de l'organisation.
Informations sur les méthodes de gestions sur l'organisation des témoins de Jéhovah.
Répondre
Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 02 déc. 2007 08:40

Message par Irmeyah

Alexandre intervient alors pour faire remarquer que cette gestion très poussée, cadrée et systématique n'apparaît pas dictée par la Bible, puisque les textes bibliques se focalisent sur la motivation des chrétiens, non sur des règles strictes d'organisation générale.
Autrement dit, la "méthode de gestion de l'organisation TJ" n'a pas de modèle biblique.
Exactement : Dieu a laissé toute latitude à ses serviteurs pour s'organiser comme bon leur semblait, avec tout de même des principes clairs énoncés dans la Bible, Sa Parole. Il n'en reste pas moins qu'une telle organisation est pragmatiquement nécessaire à l'accomplissement de la volonté divine, à savoir la diffusion et la pratique de l'Evangile.
Mais que, sous prétexte que la Bible parle de proclamation de la bonne nouvelle, de réunions et de culte rendu à Dieu, on en déduise que la seule bonne organisation, c'est celle mise en place par les Témoins de Jéhovah, je pense que c'est vraiment pousser le bouchon un peu loin.

Je ne vois pas où est le problème : les Tj sont réellement la seule organisation vouée à diffuser l'évangile, l'authentique.
Tant mieux pour les Témoins de Jéhovah s'ils apprécient et sont fiers de leur organisation, mais celle-ci n'est pas plus biblique qu'un gouvernement national, qu'une grande entreprise ou qu'une instance internationale comme l'ONU par exemple.
Tout simplement parce que la Bible ne fournit aucune "méthode de gestion" d'une organisation quelle qu'elle soit.
Si, plusieurs critères clairs permettent de faire la distinction :
- la WT professe qu'elle est soumise au Christ (c'est le cas d'aucune autre organisation terrestre)
- elle applique les principes bibliques réellement
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 02 déc. 2007 09:50

Message par Zouzouspetals

Irmeyah a écrit : Exactement : Dieu a laissé toute latitude à ses serviteurs pour s'organiser comme bon leur semblait, avec tout de même des principes clairs énoncés dans la Bible, Sa Parole. Il n'en reste pas moins qu'une telle organisation est pragmatiquement nécessaire à l'accomplissement de la volonté divine, à savoir la diffusion et la pratique de l'Evangile.

Je ne vois pas où est le problème : les Tj sont réellement la seule organisation vouée à diffuser l'évangile, l'authentique.
Si, plusieurs critères clairs permettent de faire la distinction :
- la WT professe qu'elle est soumise au Christ (c'est le cas d'aucune autre organisation terrestre)
- elle applique les principes bibliques réellement
Croyez-vous que la "diffusion et la pratique de l'Evangile" nécessitent obligatoirement cette seule forme d'organisation qui est la vôtre ?
Les "principes clairs énoncés dans la Bible" (que vous ne précisez pas, d'ailleurs) interdisent-ils d'autres "méthodes de gestion" peut-être moins structurés et hierarchisés, plus spontanés et divers ? Enfin, si votre organisation est la seule à "diffuser l'évangile, l'authentique", pourquoi n'est-elle pas née telle quelle au 1er siècle ?

Quant à vos critères clairs de distinction : il me semble que toutes les églises chrétiennes confessent leur soumission au Christ et essayent, aussi imparfaitement que vous, d'appliquer les principes bibliques réellement. Seule votre interprétation des dits principes bibliques diffère.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 02 déc. 2007 10:23

Message par Eloquence

Il est vrai Zouzouspetals,de nombreuses organisations se réclament du Christ et déclare publiquement leurs soumissions à Jésus et à Dieu.

En Mathieu chap 25,Jésus nous délivre une métaphore:
"25 “ Alors le royaume des cieux deviendra semblable à dix vierges qui ont pris leurs lampes et sont sorties à la rencontre de l’époux. 2 Cinq d’entre elles étaient sottes et cinq étaient avisées. 3 Les sottes, en effet, avaient pris leurs lampes, mais sans prendre d’huile avec elles, 4 tandis que les avisées, en même temps que leurs lampes, avaient pris de l’huile dans leurs récipients. 5 Comme l’époux tardait, elles se sont toutes assoupies et se sont endormies. 6 Au beau milieu de la nuit il y a eu un cri : ‘ Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre. ’ 7 Alors toutes ces vierges se sont levées et ont mis en ordre leurs lampes. 8 Les sottes ont dit aux avisées : ‘ Donnez-nous un peu de votre huile, parce que nos lampes sont sur le point de s’éteindre. ’ 9 Les avisées ont répondu en disant : ‘ Peut-être qu’il n’y en aura pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. ’ 10 Tandis qu’elles s’en allaient pour en acheter, l’époux est arrivé, et les vierges qui étaient prêtes sont entrées avec lui au festin de mariage ; et on a fermé la porte. 11 Plus tard, les autres vierges sont venues aussi et ont dit : ‘ Monsieur, monsieur, ouvre-nous ! ’ 12 En réponse il a dit : ‘ Je vous dis la vérité : Je ne vous connais pas. ’"

Ces autres vierges voulaient rencontrés l'époux(le royaume de Dieu) mais cependant elles ont oubliés de prendre de L'huile(les principes émanant de la parole de Jehovah),alors voila que l'époux les rejettent en affirmant ne pas les connaitres...

D'aillieurs Jésus nous mets en gardes:
"En réponse Jésus leur dit : “ Prenez garde que personne ne vous égare ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ‘ Je suis le Christ ’, et ils en égareront beaucoup. 6 Vous allez entendre parler de guerres et de nouvelles de guerres ; veillez à ne pas être terrifiés. Car il faut que ces choses arrivent, mais ce n’est pas encore la fin."

Ainsi il est annoncé que nombres d'organisations invoqueront le nom de Jésus mais cependant sans obtenir son approbation.
De plus n'oublions pas que " Dieu est un Esprit, et ceux qui l’adorent doivent [l’]adorer avec [l’]esprit et [la] vérité. "Ainsi une organisation meme en délivrant une partie de vérité mais en oubliant une autre,ne peut etre adoré par Dieu.
De plus : “ Il y en a beaucoup qui sont invités, mais peu qui sont choisis. ”
Mais ne nous laissons par décourager car:
“ À cause de ceux qui ont été choisis ces jours-là seront écourtés. ”
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 02 déc. 2007 10:51

Message par Zouzouspetals

Eloquence a écrit :Il est vrai Zouzouspetals,de nombreuses organisations se réclament du Christ et déclare publiquement leurs soumissions à Jésus et à Dieu.

En Mathieu chap 25,Jésus nous délivre une métaphore:
"25 “ Alors le royaume des cieux deviendra semblable à dix vierges qui ont pris leurs lampes et sont sorties à la rencontre de l’époux. 2 Cinq d’entre elles étaient sottes et cinq étaient avisées. 3 Les sottes, en effet, avaient pris leurs lampes, mais sans prendre d’huile avec elles, 4 tandis que les avisées, en même temps que leurs lampes, avaient pris de l’huile dans leurs récipients. 5 Comme l’époux tardait, elles se sont toutes assoupies et se sont endormies. 6 Au beau milieu de la nuit il y a eu un cri : ‘ Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre. ’ 7 Alors toutes ces vierges se sont levées et ont mis en ordre leurs lampes. 8 Les sottes ont dit aux avisées : ‘ Donnez-nous un peu de votre huile, parce que nos lampes sont sur le point de s’éteindre. ’ 9 Les avisées ont répondu en disant : ‘ Peut-être qu’il n’y en aura pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. ’ 10 Tandis qu’elles s’en allaient pour en acheter, l’époux est arrivé, et les vierges qui étaient prêtes sont entrées avec lui au festin de mariage ; et on a fermé la porte. 11 Plus tard, les autres vierges sont venues aussi et ont dit : ‘ Monsieur, monsieur, ouvre-nous ! ’ 12 En réponse il a dit : ‘ Je vous dis la vérité : Je ne vous connais pas. ’"

Ces autres vierges voulaient rencontrés l'époux(le royaume de Dieu) mais cependant elles ont oubliés de prendre de L'huile(les principes émanant de la parole de Jehovah),alors voila que l'époux les rejettent en affirmant ne pas les connaitres...

D'aillieurs Jésus nous mets en gardes:
"En réponse Jésus leur dit : “ Prenez garde que personne ne vous égare ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ‘ Je suis le Christ ’, et ils en égareront beaucoup. 6 Vous allez entendre parler de guerres et de nouvelles de guerres ; veillez à ne pas être terrifiés. Car il faut que ces choses arrivent, mais ce n’est pas encore la fin."

Ainsi il est annoncé que nombres d'organisations invoqueront le nom de Jésus mais cependant sans obtenir son approbation.
De plus n'oublions pas que " Dieu est un Esprit, et ceux qui l’adorent doivent [l’]adorer avec [l’]esprit et [la] vérité. "Ainsi une organisation meme en délivrant une partie de vérité mais en oubliant une autre,ne peut etre adoré par Dieu.
De plus : “ Il y en a beaucoup qui sont invités, mais peu qui sont choisis. ”
Mais ne nous laissons par décourager car:
“ À cause de ceux qui ont été choisis ces jours-là seront écourtés. ”

Mais en quoi tout cela a-t-il un rapport avec la "méthode de gestion" de l'organisation qui a été décrite ?

Vous affirmez que l'essentiel, pour montrer réellement sa soumission à Dieu, c'est de dire "la vérité, toute la vérité et rien que la vérité."
Quelles sont donc les mesures prises par votre organisation pour s'assurer que tout ce que vous proclamez est bien la vérité, et non pas seulement une interprétation qui vous arrange ?
Une telle organisation structurée possède-t-elle des instances précises de vérification de ses informations, à qui vous pouvez vous adresser pour obtenir ou apporter des avis et des précisions ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 02 déc. 2007 13:09

Message par Eloquence

Tout d'abord sache que tous les sujets d'études prononcés dans toutes les congrégations de monde sont issuent du college central.
Les anciens de chaque congrégations se doivent de suivre cette enseignement et de ne pas y inscrire leurs pensées personelles...
Personnelement j'ai deja assisté à des enseignements d'anciens qui devenaient trops personnels....immédiatement les personnes de la congrégation l'ont remarqué et cela a été corrigé.
En ce qui concerne les publications des témoins de Jehovah,celles ci sont soumises aux anciens du college central qui vérifie si elles sont en adéquations avec la Bible,cela 6 mois avant chaque parrution.
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 02 déc. 2007 14:06

Message par Zouzouspetals

Eloquence a écrit :Tout d'abord sache que tous les sujets d'études prononcés dans toutes les congrégations de monde sont issuent du college central.
Les anciens de chaque congrégations se doivent de suivre cette enseignement et de ne pas y inscrire leurs pensées personelles...
Personnelement j'ai deja assisté à des enseignements d'anciens qui devenaient trops personnels....immédiatement les personnes de la congrégation l'ont remarqué et cela a été corrigé.
En ce qui concerne les publications des témoins de Jehovah,celles ci sont soumises aux anciens du college central qui vérifie si elles sont en adéquations avec la Bible,cela 6 mois avant chaque parrution.
Donc, tout l'enseignement provient d'une source unique, "les anciens du college central" ? Les anciens des congrégations ne font donc que répéter ce que d'autres qu'eux ont écrit ? Et toute idée discordante est condamnée ?

Mais, dans la réalité, qu'arrive-t-il si un Témoin de Jéhovah décide de ne pas suivre l'un des enseignements des "anciens du college central", parce qu'il n'est pas d'accord ou a relevé une erreur ?

Admettons qu'un TJ se fasse les mêmes réflexions que meandre ou préfère agir plutôt que de perdre son temps en parlottes inutiles : il décide alors qu'il ne doit pas se restreindre au territoire que lui aurait assigné sa congrégation, monte un site Internet pour propager sa foi au plus grand nombre, passe la plupart de ses soirées à lire la Bible pour y trouver des réponses aux mails qu'on lui envoie, et n'assiste qu'une fois par semaine aux réunions des TJ. Dans cet exemple, le TJ n'enfreint aucune règle biblique, mais plusieurs règles de l'organisation des Témoins de Jéhovah. Comment l'organisation réagit-elle à cela ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 03 déc. 2007 10:15

Message par Eloquence

Zouzouspetals a écrit : Donc, tout l'enseignement provient d'une source unique, "les anciens du college central" ? Les anciens des congrégations ne font donc que répéter ce que d'autres qu'eux ont écrit ? Et toute idée discordante est condamnée
Mais, dans la réalité, qu'arrive-t-il si un Témoin de Jéhovah décide de ne pas suivre l'un des enseignements des "anciens du college central", parce qu'il n'est pas d'accord ou a relevé une erreur ?

Admettons qu'un TJ se fasse les mêmes réflexions que meandre ou préfère agir plutôt que de perdre son temps en parlottes inutiles : il décide alors qu'il ne doit pas se restreindre au territoire que lui aurait assigné sa congrégation, monte un site Internet pour propager sa foi au plus grand nombre, passe la plupart de ses soirées à lire la Bible pour y trouver des réponses aux mails qu'on lui envoie, et n'assiste qu'une fois par semaine aux réunions des TJ. Dans cet exemple, le TJ n'enfreint aucune règle biblique, mais plusieurs règles de l'organisation des Témoins de Jéhovah. Comment l'organisation réagit-elle à cela ?
Tout d'abord voila un article sur l'orgnisation des Témoins de Jehovah:

"Le Comité du président (constitué de trois hommes: le président du Collège central pour l’année en cours, le précédent et le prochain) reçoit les rapports en cas de situation urgente, de catastrophe ou de persécution massive, et il veille à s’occuper rapidement de ces problèmes avec le Collège central. Le Comité de rédaction dirige la préparation de la nourriture spirituelle sous forme écrite, audio ou vidéo destinée aux Témoins de Jéhovah et au public; il surveille le travail de traduction dans des centaines de langues. Le Comité pour l’enseignement a la responsabilité des écoles et des assemblées, y compris les assemblées de district et internationales, pour le peuple de Jéhovah, ainsi que de l’enseignement au sein de la famille du Béthel; il prépare les textes utilisés dans ces différentes formes d’enseignement. Le Comité pour le service s’occupe de tous les domaines de l’œuvre d’évangélisation, dont l’activité des congrégations et des surveillants itinérants. L’impression, l’édition et l’expédition des publications, le fonctionnement des imprimeries, toutes les affaires juridiques et autres, sont du ressort du Comité d’édition. Enfin, le Comité pour le personnel est chargé d’apporter une aide individuelle et spirituelle aux membres des familles du Béthel; c’est ce comité qui, dans le monde entier, invite de nouveaux membres à entrer dans les familles du Béthel.
D’autres comités se voient confier la surveillance des installations appartenant au siège mondial: imprimeries, bâtiments résidentiels du Béthel et fermes. Dans ces derniers comités, le Collège central utilise largement les capacités des membres de la “grande foule”. "

Si tu crois à Jehovah,tu crois en son organisation.De ce fait tu fera logiquement tous pour aider son organisation.
Quel serait le but de mener sa Foi seule?Cela n'a aucun sens,car cela reviendrait à accepter Dieu mais pas son organisation.
De plus tu servira bien mieux Dieu avec une organisation de 6 millions de fidéles qui répandent un message de Vérité comme cela ne s'est jamais vu dans l'histoire.
L'enseignement du College Central est influencé par l'ésprit Saint de Dieu,car sinon tu imagines bien que nombres d'anciens(ayant une grande connaissance des écritures) de part le monde l'aurait rejeté...Or ce n'est pas le cas.
Si tu désires approcher réelement de Jehovah et grandir dans ta Foi tout en réalisant sa volonté(qui est que la bonne nouvel soit répandue) tu devrat forcément rejoindre son organisation.
De plus,cela est bénéfique pour tout amis de la Vérité,car cette organisation est une nation forte,composé de fréres et soeur qui se soutiennent dans un esprit d'amour en accord avec Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous" .

Pour répondre à ton exemple,ce Témoins de Jehovah ne sera en aucun cas excommunié.Les Fréres de sa congrégation tenteront certainement de lui faire prendre conscience de l'interet de venir plus souvent aux réunions...Mnt si ce Témoins trouve qu'il n'y a pas assez à faire pour l'organisation,il lui serait utile de lui donner plus de résponsabilité car crois moi tu trouveras tj quelque chose à faire de plus pour L'organisation de Jehovah!
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 03 déc. 2007 15:36

Message par Zouzouspetals

Eloquence a écrit : Tout d'abord voila un article sur l'orgnisation des Témoins de Jehovah:

"Le Comité du président (constitué de trois hommes: le président du Collège central pour l’année en cours, le précédent et le prochain) reçoit les rapports en cas de situation urgente, de catastrophe ou de persécution massive, et il veille à s’occuper rapidement de ces problèmes avec le Collège central. Le Comité de rédaction dirige la préparation de la nourriture spirituelle sous forme écrite, audio ou vidéo destinée aux Témoins de Jéhovah et au public; il surveille le travail de traduction dans des centaines de langues. Le Comité pour l’enseignement a la responsabilité des écoles et des assemblées, y compris les assemblées de district et internationales, pour le peuple de Jéhovah, ainsi que de l’enseignement au sein de la famille du Béthel; il prépare les textes utilisés dans ces différentes formes d’enseignement. Le Comité pour le service s’occupe de tous les domaines de l’œuvre d’évangélisation, dont l’activité des congrégations et des surveillants itinérants. L’impression, l’édition et l’expédition des publications, le fonctionnement des imprimeries, toutes les affaires juridiques et autres, sont du ressort du Comité d’édition. Enfin, le Comité pour le personnel est chargé d’apporter une aide individuelle et spirituelle aux membres des familles du Béthel; c’est ce comité qui, dans le monde entier, invite de nouveaux membres à entrer dans les familles du Béthel.
D’autres comités se voient confier la surveillance des installations appartenant au siège mondial: imprimeries, bâtiments résidentiels du Béthel et fermes. Dans ces derniers comités, le Collège central utilise largement les capacités des membres de la “grande foule”. "

Si tu crois à Jehovah,tu crois en son organisation.De ce fait tu fera logiquement tous pour aider son organisation.
Quel serait le but de mener sa Foi seule?Cela n'a aucun sens,car cela reviendrait à accepter Dieu mais pas son organisation.
De plus tu servira bien mieux Dieu avec une organisation de 6 millions de fidéles qui répandent un message de Vérité comme cela ne s'est jamais vu dans l'histoire.
L'enseignement du College Central est influencé par l'ésprit Saint de Dieu,car sinon tu imagines bien que nombres d'anciens(ayant une grande connaissance des écritures) de part le monde l'aurait rejeté...Or ce n'est pas le cas.
Si tu désires approcher réelement de Jehovah et grandir dans ta Foi tout en réalisant sa volonté(qui est que la bonne nouvel soit répandue) tu devrat forcément rejoindre son organisation.
De plus,cela est bénéfique pour tout amis de la Vérité,car cette organisation est une nation forte,composé de fréres et soeur qui se soutiennent dans un esprit d'amour en accord avec Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous" .

Pour répondre à ton exemple,ce Témoins de Jehovah ne sera en aucun cas excommunié.Les Fréres de sa congrégation tenteront certainement de lui faire prendre conscience de l'interet de venir plus souvent aux réunions...Mnt si ce Témoins trouve qu'il n'y a pas assez à faire pour l'organisation,il lui serait utile de lui donner plus de résponsabilité car crois moi tu trouveras tj quelque chose à faire de plus pour L'organisation de Jehovah!
Vous affirmez : "Si tu crois à Jehovah,tu crois en son organisation."
Je suppose que, selon vous, Jésus croyait en Jéhovah ; à quelle organisation de Jéhovah Jésus croyait-il ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 03 déc. 2007 17:20

Message par Eloquence

Zouzouspetals a écrit :
Vous affirmez : "Si tu crois à Jehovah,tu crois en son organisation."
Je suppose que, selon vous, Jésus croyait en Jéhovah ; à quelle organisation de Jéhovah Jésus croyait-il ?
Voila matiére à reflexion

"L’ORGANISATION terrestre et visible de Dieu est apparue avec la constitution des douze tribus du peuple hébreu en une nation dotée d’un gouvernement théocratique en 1513 avant notre ère. Le gouvernement de cette nation n’a pas été constitué grâce à un vote démocratique. C’est le Libérateur de ce peuple alors esclave en Égypte, esclavage qui risquait de l’anéantir, qui choisit et établit ce gouvernement. Ce Libérateur, qui n’est autre que Dieu, se réserva le pouvoir suprême dans ce gouvernement. C’est pourquoi ce gouvernement est qualifié de théocratique, et que son chef est appelé le Théocrate. Tous ses sujets sont tenus, et c’est tout à fait juste, d’adorer ce Chef comme Dieu. Cela est conforme aux deux premiers des Dix Commandements qui furent donnés à la nation israélite au mont Sinaï, en Arabie.

2 Quarante ans plus tard, quand leur Chef théocratique les fit entrer en Terre promise, les Israélites continuèrent d’être soumis à ce gouvernement théocratique. Le grand prêtre représentait toujours Dieu, mais le Théocrate invisible suscitait dans les moments difficiles des juges qui représentaient son gouvernement. Cette nation israélite constituait donc une organisation théocratique visible, et rien de comparable n’existait alors sur la terre.

3 Cette théocratie typique subsista malgré les efforts répétés des gouvernements idolâtres voisins pour l’anéantir. Elle continua d’exister même après que des rois humains eurent été établis sur la nation d’Israël à partir de 1117 avant notre ère. Comment cela? Parce que le roi humain des Israélites agissait simplement en tant que représentant visible du véritable Chef de la nation, le Théocrate céleste. Celui-ci ne renonça pas à sa domination tout à fait légitime à la suite de l’action démocratique du peuple. Il n’y eut d’ailleurs aucune élection démocratique, mais Dieu agit conformément à son droit en établissant le roi visible de cette nation qu’il avait jadis rachetée comme son héritage. Samuel, alors juge en Israël, témoigna de ce fait en ces termes:

4 “Jéhovah ne délaissera pas son peuple, à cause de son grand nom, parce que Jéhovah a pris sur lui de faire de vous son peuple. (...) Craignez seulement Jéhovah, et vous devrez le servir en vérité de tout votre cœur; car voyez quelles grandes choses il a faites pour vous. Mais si vous faites scandaleusement ce qui est mauvais, vous serez supprimés, aussi bien vous que votre roi [humain].” — I Sam. 12:22-25.

5 Quelle pensée encourageante pour tous ceux dont ‘Jéhovah a pris sur lui de faire son peuple’ aujourd’hui! Si nous continuons à le servir dans la vérité et de tout notre cœur, il ne nous abandonnera jamais. Nous pouvons citer un exemple d’avertissement qui nous incite à agir ainsi. Lequel? Celui des dix tribus d’Israël dont les rois humains, qu’elles s’étaient choisis elles-mêmes, firent scandaleusement ce qui est mauvais. Jéhovah les abandonna, elles et leur roi visible, ce qui leur valut de subir un désastre national. Ces Israélites furent déportés dans des pays soumis à la puissance mondiale assyrienne, et le royaume des dix tribus ne fut jamais rétabli. Le royaume constitué par les deux autres tribus d’Israël subit un malheur identique. Sa capitale était Jérusalem et son roi, descendant de la famille de David, était assis sur ce qu’on appelait le “trône de Jéhovah”. (I Chron. 29:23.) En 607 avant notre ère, après que Jérusalem eut été détruite par la puissance mondiale babylonienne, les Israélites du royaume de Juda furent déportés en Babylonie. Pendant 70 ans, le pays de Juda, qui leur avait été donné par Dieu, resta dans un état de désolation conformément au décret de Jéhovah, le grand Théocrate. L’organisation théocratique visible paraissait avoir été détruite. Cependant, un reste d’Israélites fidèles souhaitaient voir le rétablissement de l’organisation théocratique. Un psalmiste exprima en ces termes leurs sentiments:

6 “Quant à toi, ô Jéhovah, tu demeureras jusqu’à des temps indéfinis, et ton mémorial sera de génération en génération. Toi, tu te lèveras, tu auras pitié de Sion, car c’est l’époque de lui être favorable, car le temps fixé est venu. Car tes serviteurs se sont complu à ses pierres, et vers sa poussière ils tournent leur faveur. Et les nations craindront le nom de Jéhovah, et tous les rois de la terre, ta gloire. Car Jéhovah bâtira Sion, à coup sûr; il apparaîtra sans faute dans sa gloire. Il se tournera assurément vers la prière de ceux qui sont dépouillés de tout, et il ne méprisera pas leur prière.” — Ps. 102:12-17.

7 Quand quelqu’un se complaît en quelque sorte aux “pierres” et tourne sa faveur vers la “poussière” de l’organisation de Jéhovah, cela prouve sans aucun doute qu’il lui est attaché. Jéhovah ne méprisa pas l’attachement de ce genre que les exilés repentants à Babylone manifestèrent envers son organisation théocratique. Il les récompensa en les libérant au terme des 70 années de désolation de Sion ou Jérusalem. Il les ramena dans leur pays pour qu’ils puissent y pratiquer de nouveau le culte théocratique dans toute sa pureté. Bien que n’ayant plus de représentant visible dans la Jérusalem reconstruite, Jéhovah continua néanmoins d’être leur Roi théocratique. Mais les prêtres, qu’il avait choisis et oints, reprirent leur service théocratique au temple reconstruit, et cela malgré la domination des puissances mondiales gentiles et conformément au décret de Jéhovah. C’est ainsi qu’à l’époque Jéhovah exerçait son gouvernement théocratique sur son peuple choisi qu’il n’avait pas délaissé.

8 Les hommes qui aimaient l’organisation théocratique de Dieu attendaient que celle-ci se manifeste d’une façon magnifique lors de la venue de la “postérité de David”, c’est-à-dire du Messie annoncé (Rom. 1:3). Ce Messie, envoyé par Jéhovah, le Chef théocratique, vint en la personne de Jésus Christ. Personne dans tout l’univers n’aimait l’organisation théocratique plus que lui. C’est pourquoi il prêcha courageusement dans tout le pays de l’Israël restauré “le royaume des cieux” ou “le royaume de Dieu”. (Mat. 4:17; Marc 1:14, 15.) À cause de son attachement inébranlable à l’organisation théocratique, Jésus mourut en martyr le jour de la Pâque de l’an 33. À sa mort, la voix qui avait fidèlement prêché l’évangile ou la bonne nouvelle du Royaume de Dieu se tut. Pendant trois jours, on eut l’impression que l’organisation théocratique avait subi une défaite éternelle. En effet, son principal représentant était mort.

TRIOMPHE ÉTERNEL DE LA THÉOCRATIE

9 Mais le grand Organisateur du gouvernement théocratique ne peut jamais être vaincu. Son organisation théocratique céleste lui était restée fidèle et elle attendait de sa part un geste de justification. Ce geste, il le fit le troisième jour de la mort sacrificielle de son Fils à Jérusalem. Il donna la victoire à son organisation théocratique en opérant son plus grand miracle: la résurrection du principal défenseur de l’organisation théocratique, son Fils fidèle Jésus Christ. Les saints cieux se réjouirent avec Jéhovah et, le même jour, les humains attachés à l’organisation théocratique se réjouirent eux aussi de la victoire du grand Théocrate quand son Fils ressuscité d’entre les morts se montra à eux.

10 Un des plus grands bouleversements du monde religieux allait se produire. Conduite par des chefs religieux égoïstes, la nation d’Israël avait rejeté l’organisation théocratique. C’est donc à bon droit que Jéhovah rejeta cette nation mal dirigée, qui n’était plus désormais son organisation théocratique visible, et qu’il mit fin au système juif. Cependant, il ne délaissa pas le petit reste d’Israélites qui avaient fondé toute leur foi en Jésus et l’avaient suivi en tant que Messie, “la postérité de David”. Il les fit entrer dans une nouvelle organisation théocratique visible. Cela eut lieu le jour de la Pentecôte, le cinquantième jour à compter de la victoire du Christ sur la mort, quand il se servit de son Fils ressuscité pour répandre l’esprit saint sur les disciples qui attendaient à Jérusalem. Ce don de l’esprit, qui avait été promis en Joël 2:28, 29, ne fut pas accordé à la nation d’Israël qui observait la fête de la Pentecôte, mais aux disciples de Jésus. Voilà qui témoignait d’un bouleversement religieux très important. Cet événement identifiait la nouvelle organisation théocratique visible.

11 Trente-sept ans plus tard, ce bouleversement religieux fut officiellement consacré par la destruction de Jérusalem par les Romains et par le rejet définitif de la prêtrise juive pour ce qui était du service sacré de Jéhovah. Cet événement confirma que Jéhovah avait rejeté la nation juive, qui n’était plus désormais son organisation théocratique sur la terre, et qu’il avait inauguré une nouvelle dispensation ou administration à l’égard de son peuple (Éph. 1:10). Mais sa nouvelle organisation théocratique poursuivit sa marche victorieuse malgré les efforts de l’Empire romain qui tenta de la faire disparaître par la persécution.

12 À propos de ce passage de l’organisation juive à l’organisation chrétienne et de la “moisson” des croyants juifs aux jours de Jésus Christ et de ses apôtres, La Tour de Garde anglaise du 1er décembre 1894, page 384, paragraphe 2, disait: “De même que l’œuvre consistant à organiser l’Église de la dispensation évangélique ne faisait pas partie de la moisson de l’ancienne dispensation judaïque, de même l’actuelle moisson de la dispensation évangélique est également distincte de l’œuvre de la nouvelle dispensation millénaire qui est maintenant proche.”

13 L’organisation de l’“Église” ou congrégation en un peuple oint de l’esprit progressa à partir de la Pentecôte, qui marqua le début de la dispensation ou administration chrétienne. Cet Israël spirituel fut admis dans une nouvelle alliance avec Dieu. L’attitude théocratique de cette congrégation composée des disciples du Christ se refléta dans les réponses que ceux-ci adressèrent à la cour religieuse de Jérusalem quand cette dernière, coupable d’avoir fait verser le sang de Jésus, leur ordonna de cesser de témoigner sur le Fils de Dieu ressuscité. Les apôtres répondirent avec hardiesse: “S’il est juste aux yeux de Dieu de vous écouter plutôt que Dieu, à vous d’en juger. Mais quant à nous, nous ne pouvons cesser de parler des choses que nous avons vues et entendues.” “On doit obéir à Dieu, comme à un chef, plutôt qu’aux hommes. Le Dieu de nos ancêtres a relevé Jésus, que vous avez tué en le pendant à un poteau. C’est lui que Dieu a élevé à sa droite comme principal Instrument et Sauveur, pour donner la repentance à Israël et le pardon des péchés. Et nous sommes témoins de ces choses, et l’esprit saint l’est aussi, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent, comme à un chef.” — Actes 4:19, 20; 5:29-32.

14 Ce qui distinguait ces chrétiens du premier siècle, c’était leur foi qui remporte la victoire sur le monde. Ils n’avaient pas honte de souffrir en portant le nom de chrétiens ou de messianistes, car l’esprit de gloire, l’esprit de Dieu, reposait sur eux (I Pierre 4:14; Actes 11:26). Comme ils persévéraient fidèlement dans l’œuvre de témoignage et qu’ils baptisaient de nouveaux disciples, des congrégations furent formées à l’intérieur et à l’extérieur du vaste Empire romain. Cependant, toutes ces congrégations constituaient une seule et unique organisation visible qui avait Jésus Christ pour chef et qui adorait le grand Théocrate, Jéhovah. Plus tard, malgré les avertissements de Jésus Christ et de ses disciples, qui rédigèrent des parties de la Bible sous l’inspiration de Dieu, l’apostasie, c’est-à-dire la rébellion religieuse, se manifesta. La véritable organisation théocratique semblait avoir disparu. Comment cela? Parce que “l’homme qui méprise la loi”, appelé aussi “le fils de la destruction”, s’éleva dans l’organisation religieuse apostate comme s’il était un dieu. Il ne reconnaissait aucun autre dieu, pas même Jéhovah, le véritable Théocrate (II Thess. 2:3-12; Mat. 13:24-43). Cette apostasie prévalut pendant plus de quinze siècles malgré les efforts de réformateurs sincères pour s’affranchir de la domination de cet “homme qui méprise la loi” et qui s’était élevé au rang de dieu. L’organisation théocratique était-elle détruite à jamais? D’après la Parole de Dieu, cela n’arrivera jamais.
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 03 déc. 2007 18:52

Message par Zouzouspetals

Ouf !

Si j'ai bien compris votre long speech, Eloquence, "l'organisation théocratique visible" ne cesse d'apparaître et de disparaître pour mieux réapparaître et disparaître à nouveau, et réapparaître, et disparaître...

1) D'abord, "la constitution des douze tribus du peuple hébreu en une nation dotée d’un gouvernement théocratique en 1513 avant notre ère." Apparemment détruite à la fin du VIIe siècle avant notre ère ;

2) Ensuite, "les exilés repentants à Babylone", libérés "au terme des 70 années de désolation de Sion ou Jérusalem." Nouvel échec, avec la mort de Jésus.

3) Mais non, car naissance d'une "nouvelle organisation théocratique visible", à la Pentecôte.
Pendant 37 ans, Dieu semble même avoir deux "organisations théocratiques visibles" (la nouvelle, celle de la Pentecôte, et l'ancienne, "la prêtrise juive", rejetée lors de la destruction de Jérusalem).

4) Mais rebelote, la nouvelle "organisation théocratique visible" sombre dans "l’apostasie, c’est-à-dire la rébellion religieuse". Cette fois-ci, pendant 15 siècles, il n'y eut plus "d'organisation théocratique visible".

5) Et après, mystère.

6) Quoiqu'aujourd'hui, on est sûr que "l'organisation théocratique visible" est représentée par les Témoins de Jéhovah. Comment en est-on arrivé là ? L'article, incomplet, ne le dit pas.

7) Et demain, quel visage prendra donc "l'organisation théocratique visible" ? Suite au prochain numéro sans doute.

Quoi qu'il en soit, si l'on apprend de Jésus que "Personne dans tout l’univers n’aimait l’organisation théocratique plus que lui", on ne sait toujours pas de laquelle il s'agissait : à l'époque, il ne pouvait s'agir que de la "prêtrise juive", puisque la chrétienté n'existait pas encore. Et pourtant, "À cause de son attachement inébranlable à l’organisation théocratique, Jésus mourut en martyr", condamné à mort par les principaux représentants de cette "organisation théocratique" qu'il aimait tant. Vous parlez d'une drôle de déveine !

Malgré cette longue tirade, permettez-moi encore trois petites questions :
- vous parvenez vraiment à vous retrouver dans ce salmigondis ?
- vous avez compris quelque chose à la citation de La Tour de Garde anglaise du 1er décembre 1894, page 384, paragraphe 2 ? (Parce que moi pas).
- et quel rapport avec la description de la "méthode de gestion de l'organisation" actuelle des Témoins de Jéhovah ?
Je crois pour ma part que l'on a considérablement dérivé par rapport au thème initial de ce post.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 04 déc. 2007 07:17

Message par Eloquence

oui nous avons dévié!
posez moi des questions sur l'organisation des Témoins de Jehovah et je vous répondrais.

Voici un article sur la parabole du blé et de la mauvaise herbe de Jésus,elle vous aidera peut etre à comprendre certaines choses..

LA PARABOLE DU BLÉ ET DE LA MAUVAISE HERBE

5 C’est au bord de la mer de Galilée, non loin de la maison où il demeurait, que Jésus exposa la parabole à ses disciples, ainsi qu’à une grande foule de curieux. Il se mit à dire: “Le royaume des cieux est devenu semblable à un homme qui avait semé de l’excellente semence dans son champ. Pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de la mauvaise herbe par-dessus, au milieu du blé, et s’en alla. Quand la tige germa et produisit du fruit, alors apparut aussi la mauvaise herbe.” — Mat. 13:24-26.

6 Un rapide coup d’œil sur les autres paraboles du Royaume rapportées en Matthieu, chapitre 13, nous fait comprendre que l’expression “royaume des cieux” ne peut pas désigner ici le gouvernement ou Royaume messianique céleste avec le nombre complet de ses membres. Peut-on imaginer Christ acceptant dans son Royaume céleste de la “mauvaise herbe”, du “levain de malice” (verset 33; I Cor. 5:8), ou des hommes méchants comparables à des “poissons” inutilisables (versets 47-50)? Non; ces illustrations doivent donc se rapporter aux différents événements, bons et mauvais, qui allaient marquer le choix des futurs associés de Christ dans le “royaume des cieux”. La parabole du blé et de la mauvaise herbe illustre notamment une certaine condition qui prévaudrait parmi ceux qui disent être appelés à régner avec Christ dans son Royaume. Cette situation serait tolérée pendant quelque temps et prendrait fin avec la “moisson” symbolique.

7 Jésus lui-même expliqua ensuite ce que représentaient le “maître de maison” (l’“homme qui avait semé”), le “champ”, l’“excellente semence”, l’“ennemi” et la “mauvaise herbe”. Le récit nous dit: “Ayant congédié les foules, il entra dans la maison. Et ses disciples vinrent vers lui et dirent: ‘Explique-nous l’illustration de la mauvaise herbe dans le champ.’ En réponse il dit: ‘Celui qui sème l’excellente semence, c’est le Fils de l’homme; le champ, c’est le monde; quant à l’excellente semence, ce sont les fils du royaume; mais la mauvaise herbe, ce sont les fils du méchant; l’ennemi qui l’a semée, c’est le Diable.’” — Mat. 13:36-39.

8 Jésus s’identifia lui-même au “Fils de l’homme”. (Mat. 8:20; 25:31; 26:64.) Notons d’ailleurs que c’est en rapport avec le Royaume que Jésus avait été appelé prophétiquement “fils d’homme” dans une vision reçue par Daniel. Cette prophétie disait: “Et on lui donna [au “fils d’homme”] la domination, et la dignité, et un royaume, pour que tous les peuples, groupements nationaux et langues le servent. Sa domination est une domination d’une durée indéfinie, qui ne passera pas, et son royaume, un royaume qui ne sera pas supprimé.” Montrant que le Fils de l’homme aurait à ses côtés des rois adjoints, la vision prophétique ajoutait: “Et le royaume, et la domination, et la grandeur des royaumes sous tous les cieux, furent donnés au peuple que sont les saints du Dieu suprême. Leur royaume est un royaume d’une durée indéfinie, et toutes les dominations les serviront et leur obéiront.” — Dan. 7:13, 14, 27.

L’“EXCELLENTE SEMENCE”

9 Jésus, le “maître de maison” de la parabole, sema “de l’excellente semence dans son champ” dans le but de rassembler le nombre voulu des “saints” ou “fils du royaume”. D’après Jésus lui-même, le “champ” représente le “monde” (en grec, kosmos), c’est-à-dire le monde des hommes. Depuis l’époque du ministère terrestre de Jésus, l’humanité est devenue un “champ en culture”, un champ religieux pour l’ensemencement et la culture de l’“excellente semence” ou des “fils du royaume”. (I Cor. 3:9.) Pendant les trois années et demie de son ministère terrestre, Jésus prépara avec zèle la partie juive du “champ”. (Mat. 9:35-38.) Puis, à partir de la Pentecôte de l’an 33, il sema de l’“excellente semence”, d’abord parmi les Juifs, puis dans le monde ou “champ” tout entier. — Actes 1:8.

10 Expliquant ce qu’était l’“excellente semence”, Jésus déclara: “Ce sont les fils du royaume.” Les premiers de ces “fils du royaume” engendrés de l’esprit et oints furent les fidèles apôtres de Jésus et les cent et quelques disciples, hommes et femmes, qui reçurent le don de l’esprit saint à Jérusalem, le jour de la Pentecôte de l’an 33 (Actes 1:13-15; 2:1-4). Ce même jour, environ 3 000 autres Juifs et prosélytes vinrent grossir les rangs de la toute nouvelle congrégation chrétienne (Actes 2:5-11, 41). Jéhovah bénit cette œuvre d’ensemencement et “continuait à leur adjoindre chaque jour ceux qui étaient sauvés”, de sorte que, bientôt, “le nombre des hommes [peut-être sans compter les femmes] s’éleva à environ cinq mille”. Un peu plus loin, le récit nous apprend: “Des gens qui croyaient au Seigneur continuaient à être ajoutés, des multitudes tant d’hommes que de femmes.” (Actes 2:47; 4:4; 5:14). Les semailles avançaient rapidement parmi les Juifs et les prosélytes.

11 Après avoir pris des dispositions pour que des graines soient semées chez les Samaritains (Actes, chap. 8), Jésus, par le moyen de l’esprit saint, étendit l’œuvre d’ensemencement aux Gentils ou non-Juifs incirconcis (Actes, chap. 10; 13:1-5, 46, 47). Quelques dizaines d’années plus tard, on trouvait des congrégations chrétiennes de l’Afrique du Nord à la mer Noire et de la Babylonie à l’Italie, et peut-être même plus loin encore vers l’ouest (Actes 2:5-11; I Pierre 5:13; Rom. 15:24; Col. 1:5, 6, 23). Conséquence de cet ensemencement zélé, ‘les tiges germaient et produisaient du fruit’. — Mat. 13:26.

LA MAUVAISE HERBE

12 Mais quelque chose se tramait. La parabole disait en effet: “Pendant que les hommes dormaient, son ennemi [celui du Semeur] vint et sema de la mauvaise herbe par-dessus, au milieu du blé, et s’en alla. Quand la tige germa et produisit du fruit, alors apparut aussi la mauvaise herbe.” (Mat. 13:25, 26). Jésus identifia cet “ennemi” au “Diable”; celui-ci perpétrerait son méfait “pendant que les hommes dormaient”. Dans la Bible, le sommeil peut symboliser la mort ou l’assoupissement spirituel (Mat. 9:24; Rom. 13:11; I Thess. 5:6). Après avoir dit qu’il allait ‘achever sa course’, Paul déclara aux anciens de la congrégation d’Éphèse: “Je sais qu’après mon départ il s’introduira parmi vous des loups tyranniques qui ne traiteront pas le troupeau avec tendresse, et que du milieu de vous se lèveront des hommes qui proféreront des choses tortueuses, afin d’entraîner les disciples à leur suite. C’est pourquoi tenez-vous éveillés.” — Actes 20:24-31.

13 L’Histoire atteste que c’est bien “pendant que les hommes dormaient” que Satan “vint et sema de la mauvaise herbe par-dessus, au milieu du blé”. Quand les apôtres qui, à eux tous, ‘faisaient obstacle’ à l’apostasie, se furent endormis dans la mort, beaucoup d’anciens de la congrégation chrétienne ne se tinrent pas “éveillés”. (II Thess. 2:3, 6-8.) Ils tombèrent dans un état d’assoupissement spirituel et ne protégèrent plus les “fils du royaume” des “loups tyranniques” qui commençaient à se glisser dans le troupeau. L’ennemi était en train de semer la “mauvaise herbe” parmi l’“excellente semence”. Jean, qui fut le dernier apôtre à mourir, parla de la fin prochaine de la période apostolique en ces termes: “C’est la dernière heure, et, comme vous avez appris que l’antichrist vient, voici que dès maintenant il est survenu beaucoup d’antichrists; d’où nous savons désormais que c’est la dernière heure. Ils sont sortis de chez nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car, s’ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous. Mais ils sont sortis pour que soit manifesté que tous ne sont pas des nôtres.” — I Jean 2:18, 19.

14 Jésus précisa: “La mauvaise herbe, ce sont les fils du méchant.” (Mat. 13:38). Dans son livre sur l’histoire naturelle et la Bible (Natural History of the Bible), H. Tristram parle de la mauvaise herbe mentionnée dans la parabole. Il écrit: “L’ivraie (zizania) correspond au zawan arabe, dont le nom a donné le terme grec zizania et au Lolium temulentum ou ivraie enivrante. (...) C’est une sorte de ray-grass, mais c’est la seule espèce de cette famille à avoir des graines toxiques. Le mot arabe zawan vient de zan, qui signifie ‘vomir’, l’ingestion d’ivraie produisant en effet de violentes nausées, des convulsions, des diarrhées, et conduisant souvent à la mort. Avec ses feuilles plus larges que celles de la plupart des graminées sauvages, cette plante ressemble en tous points au blé jusqu’à ce que l’épi apparaisse.”

15 Notons que la “mauvaise herbe” n’est pas, comme certains talmudistes juifs ou d’autres ont cru, un blé dégénéré. Le blé ne se transforme jamais en ivraie. Cela serait contraire à la loi immuable de Jéhovah, qui a dit: “Que la terre fasse pousser de l’herbe, de la végétation portant semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leurs espèces.” (Gen. 1:11, 12). Ce fait scientifique décharge Jésus Christ, le “Fils de l’homme”, “celui qui sème l’excellente semence”, de toute responsabilité dans ce qui s’est passé dans “son champ”. L’“excellente semence” qu’il avait semée ne pouvait pas produire de la mauvaise herbe. Elle ne pouvait donner que du “blé”, c’est-à-dire d’authentiques “fils du royaume”. Ce qu’il trouva plus tard dans son champ était la conséquence directe de l’action malveillante et délibérée de son ennemi, qui avait sursemé de la “mauvaise herbe”, ou des “fils du méchant”.

16 L’illustration de Jésus sur le “blé” et la “mauvaise herbe” nous aide beaucoup à comprendre l’histoire du christianisme à travers les siècles. Les faits montrent qu’après la mort des apôtres, Satan introduisit beaucoup de mauvaises graines, de “loups tyranniques” et d’“antichrists” à l’intérieur de la vraie congrégation chrétienne, conformément à ce que Jésus, Paul, Pierre, Jean et Jude avaient annoncé (Actes 20:29; II Pierre 2:1-3; I Jean 2:18; Jude 4). Comme Jésus l’avait dit, “quand la tige germa et produisit du fruit, alors apparut aussi la mauvaise herbe”. — Mat. 13:26.

17 La “mauvaise herbe” devint particulièrement visible pendant les IIe et IIIe siècles, époque où les prétendus pères de l’Église commencèrent à enseigner des doctrines non bibliques, telles que l’immortalité de l’âme, l’enfer de feu et la trinité. Nombre de ces enseignants ressemblaient davantage à des philosophes qu’à de véritables surveillants chrétiens fidèles aux enseignements de la Bible. Ce phénomène atteignit son point culminant au début du IVe siècle, quand l’empereur romain Constantin fusionna le christianisme devenu apostat et la religion païenne de Rome. Ce faux christianisme, qu’il soit catholique, orthodoxe russe, orthodoxe grec ou protestant, a produit une énorme récolte de “mauvaise herbe”, non seulement au fil des siècles écoulés, mais à notre époque également.

“LAISSEZ L’UN ET L’AUTRE CROÎTRE ENSEMBLE”

18 Cette situation allait immanquablement inquiéter les “esclaves” du “Fils de l’homme”. La parabole de Jésus ajoute: “Les esclaves du maître de maison s’approchèrent donc et lui dirent: ‘Maître, n’as-tu pas semé de l’excellente semence dans ton champ? D’où vient donc qu’il s’y trouve de la mauvaise herbe?’ Il leur dit: ‘Un ennemi, un homme, a fait cela.’ Ils lui dirent: ‘Veux-tu donc que nous sortions la ramasser?’ Il dit: ‘Non, pour que vous ne risquiez pas, en ramassant la mauvaise herbe, de déraciner le blé avec elle. Laissez l’un et l’autre croître ensemble jusqu’à la moisson; et à l’époque de la moisson je dirai aux moissonneurs: Ramassez d’abord la mauvaise herbe et liez-la en bottes pour la brûler, puis recueillez le blé dans mon magasin.’” — Mat. 13:27-30.

19 Jésus ne dit pas si les “esclaves” inquiets du verset 27 sont aussi les “moissonneurs” du verset 30. Si oui, cela voudrait dire que les anges se sont affligés en voyant la prolifération de la “mauvaise herbe” dans le champ de leur Maître (Mat. 13:39). Ces “esclaves” ont demandé s’ils devaient tout de suite arracher l’ivraie, symbole des “fils du méchant”. (Mat. 13:38.) Ils craignaient que ces faux chrétiens, cette “mauvaise herbe” que le Diable avait semée dans un dessein malveillant, n’étouffent le vrai “blé”, les vrais “fils du royaume”.

20 Mais le “maître de maison”, le “Fils de l’homme”, n’autorisa pas ses “esclaves” à aller ramasser la “mauvaise herbe”, ou les pseudo-chrétiens, et à la séparer du “blé”, des vrais chrétiens. Il répondit: “Laissez l’un et l’autre croître ensemble jusqu’à la moisson.” Le vrai et le faux christianisme ont donc grandi ensemble dans le “champ” ou “monde” des hommes. Mais “l’époque de la moisson” allait venir. Quand? En quoi cela vous concerne-t-il personnellement?
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 04 déc. 2007 15:40

Message par Zouzouspetals

Désolé, Eloquence, je ne vous suis plus du tout.

Ce post a démarré sur la présentation de la "méthode de gestion" de l'organisation actuelle des Témoins de Jéhovah.
Des remarques ont ensuite indiqué que ce modèle de gestion ne découlait pas directement de la Bible, car les Ecritures inspirées ne traitent pas de "management" et d'organisation ; seules y sont abordées les raisons et motivations, pas les moyens, en tout cas pas avec la précision et la systématisation de l'organisation TJ.

Telle que je la comprenais, notre discussion se cantonnait à la structure de l'organisation TJ. Or, elle s'est maintenant transformée en une réflexion sur la Grande Apostasie, dont vos sources situent l'origine à la mort des apôtres, et le développement visible aux IIe et IIIe siècles.

Je crois que cette thèse suscite plusieurs critiques : les recherches sur les premiers chrétiens tordent le cou à la prétendue unité originelle du christianisme corrompu par la suite ; on constate au contraire une multiplicité de communautés aux croyances, pratiques et écrits autonomes et divers, et une progressive uniformisation au fur et à mesure de l'implantation de l'Eglise.
De plus, le canon des Ecritures a été constitué à une époque où, selon l'article que vous citez, l'apostasie aurait été "particulièrement visible". Il est assez paradoxal d'appliquer la parabole biblique sur "la mauvaise herbe" à ceux qui ont défini, parmi un ensemble d'évangiles et d'épîtres, les écrits composant la Sainte Bible. C'est à tout le moins jeter le doute sur la sacralisation du texte que d'en dénigrer les compilateurs. Car, si les Pères de l'Eglise et leurs successeurs n'étaient plus que de faux chrétiens, davantage fidèles à leur sagesse qu'à Dieu, alors comment savez-vous que les textes qu'ils ont sélectionnés pour composer le Nouveau Testament sont vraiment la Parole de Dieu, et que ceux qu'ils ont abandonné aux oubliettes de l'Histoire ne l'étaient pas ?

J'arrête là mes questions sur ce thème, fort intéressant au demeurant, mais qui n'a pas grand chose à voir avec celui de ce fil de discussion, à savoir "la méthode de gestion" ou structure de l'organisation TJ.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Eloquence

Avatar du membre

Messages : 306
Enregistré le : 16 nov. 2007 16:19

Ecrit le 05 déc. 2007 08:00

Message par Eloquence

Zouzouspetals a écrit :Désolé, Eloquence, je ne vous suis plus du tout.

Ce post a démarré sur la présentation de la "méthode de gestion" de l'organisation actuelle des Témoins de Jéhovah.
Des remarques ont ensuite indiqué que ce modèle de gestion ne découlait pas directement de la Bible, car les Ecritures inspirées ne traitent pas de "management" et d'organisation ; seules y sont abordées les raisons et motivations, pas les moyens, en tout cas pas avec la précision et la systématisation de l'organisation TJ.

Telle que je la comprenais, notre discussion se cantonnait à la structure de l'organisation TJ. Or, elle s'est maintenant transformée en une réflexion sur la Grande Apostasie, dont vos sources situent l'origine à la mort des apôtres, et le développement visible aux IIe et IIIe siècles.

Je crois que cette thèse suscite plusieurs critiques : les recherches sur les premiers chrétiens tordent le cou à la prétendue unité originelle du christianisme corrompu par la suite ; on constate au contraire une multiplicité de communautés aux croyances, pratiques et écrits autonomes et divers, et une progressive uniformisation au fur et à mesure de l'implantation de l'Eglise.
De plus, le canon des Ecritures a été constitué à une époque où, selon l'article que vous citez, l'apostasie aurait été "particulièrement visible". Il est assez paradoxal d'appliquer la parabole biblique sur "la mauvaise herbe" à ceux qui ont défini, parmi un ensemble d'évangiles et d'épîtres, les écrits composant la Sainte Bible. C'est à tout le moins jeter le doute sur la sacralisation du texte que d'en dénigrer les compilateurs. Car, si les Pères de l'Eglise et leurs successeurs n'étaient plus que de faux chrétiens, davantage fidèles à leur sagesse qu'à Dieu, alors comment savez-vous que les textes qu'ils ont sélectionnés pour composer le Nouveau Testament sont vraiment la Parole de Dieu, et que ceux qu'ils ont abandonné aux oubliettes de l'Histoire ne l'étaient pas ?

J'arrête là mes questions sur ce thème, fort intéressant au demeurant, mais qui n'a pas grand chose à voir avec celui de ce fil de discussion, à savoir "la méthode de gestion" ou structure de l'organisation TJ.
POur résumer quelles vos interrogations?
Jean 13:34"Par là tous sauront que vous etes mes disciples,si vous avez de l'amour entre vous"
Révélation 21:14“ La mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”
Jacques 2:19” Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent"

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 05 déc. 2007 15:29

Message par Zouzouspetals

Eloquence a écrit : POur résumer quelles vos interrogations?

Je n'ai pas d'interrogation particulière. Je faisais seulement remarquer que cette discussion qui a commencé par la présentation structurelle de l'organisation TJ a complètement dévié, pour aboutir à une interprétation "historique" contestable (la Grande Apostasie).
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 06 déc. 2007 08:38

Message par Irmeyah

Les arguments de Zouloupétal ont été discuté dans les fils sur le canon, sur l'apostasie, etc.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invité