Les témoins de Jéhovah dits qu'il ont la [ vérité ]

Méthode de gestion de l'organisation.
Informations sur les méthodes de gestions sur l'organisation des témoins de Jéhovah.
Répondre
LumendeLumine


Messages : 6
Enregistré le : 18 sept. 2004 13:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 30 nov. 2004 15:19

Message par LumendeLumine

Évangile de Jean, Chapitre 1.

1.Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
2.Il était au commencement en Dieu.
3.Tout par lui a été fait, et sans lui n'a été fait rien de ce qui existe.
4.En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
5.Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
6.Il y eut un homme, envoyé de Dieu; son nom était Jean.
7.Celui-ci vint en témoignage, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui:
8.non que celui-ci fût la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière.
9.La lumière, la vraie, celle qui éclaire tout homme, venait dans le monde.
10.Il ( le Verbe) était dans le monde, et le monde par lui a été fait, et le monde ne l'a pas connu.
11.Il vint chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu.
12.Mais quant à tous ceux qui l'ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui
croient en son nom,
13.Qui non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu sont nés.
14.Et le Verbe s'est fait chair, et il a habité parmi nous, (et nous avons vu sa gloire, gloire comme celle
qu'un fils unique tient de son Père) tout plein de grâce et de vérité.
15.Jean lui rend témoignage, et s'écrie en ces termes: "Voici celui dont je disais: Celui qui vient après moi,
est passé devant moi, parce qu'il était avant moi."
16.et c'est de sa plénitude, que nous avons tous reçu, et grâce sur grâce;
17.parce que la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
18.Dieu, personne ne le vit jamais: le Fils unique, qui est dans le sein du Père c'est lui qui l'a fait connaître.


J'aimerais savoir comment les TJ interprètent ce texte et arrivent à dire que Jésus n'est pas Dieu malgré ce texte: l'ont-ils modifié? aboli?

francis

[ Christianisme ]

Messages : 60
Enregistré le : 22 nov. 2003 11:30

Ecrit le 30 nov. 2004 15:30

Message par francis

LumendeLumine

Les témoins de Jéhovah traduit par le petit d !

Au commencement était la Parole (Verbe)et la Parole (Verbe)était dieu !

Un petit dieu !

francis

[ Christianisme ]

Messages : 60
Enregistré le : 22 nov. 2003 11:30

Ecrit le 30 nov. 2004 15:33

Message par francis

Dans la version nouveau monde des témoins de Jéhovah !

Franck

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 15
Enregistré le : 14 nov. 2004 07:35
Localisation : France

Ecrit le 30 nov. 2004 16:01

Message par Franck

Jésus n'est t'il pas le reflet de dieu.

Franchement si jésus était venu en 2004 et qu'il serai venu sur ce forum pour enseigner la parole de dieu il aurait du boulot, il aurai même démissionné. Ya des forumeurs qui dit des bonnes choses car il se base sur la bible, mais d'autre dise trop de chose personnelle sans prendre le temps de vérifié de se qu'il dise est vérité. Bon courage à ceux qui détiennent le don de comprendre la bible. Mois j'abandonne. J'ai été aussi au début quelqu'un qui parler par mes propres dit personnel sans chercher dans la bible si je disais vraie ou faux, mais certain ici mon ouvert les yeux alors écouté un peut plus avant de parler pour ne rien dire.

Bye

Didier

Avatar du membre

Messages : 262
Enregistré le : 25 sept. 2003 15:55
Localisation : France

Contact :

Ecrit le 30 nov. 2004 17:31

Message par Didier

le Verbe était Dieu.
2.Il était au commencement en Dieu.
3.Tout par lui a été fait, et sans lui n'a été fait rien de ce qui existe.

(...)
J'aimerais savoir comment les TJ interprètent ce texte et arrivent à dire que Jésus n'est pas Dieu malgré ce texte: l'ont-ils modifié? aboli?
La Bible ne dit pas que le Verbe "était au commencement en Dieu". On lit le texte grec de ce passage comme suit: "ho logos ên pros ton theon", ce que le Nouveau Testament Interlinéaire de Maurice Carrez traduit par: "la parole était auprès de Dieu". (c'est moi qui souligne). Ainsi, loin d'être "en Dieu", le Verbe était "auprès" de Dieu, ou "avec Dieu" comme l'a correctement traduit la Bible de Jérusalem, conformément au sens qu'emporte la préposition 'pros'.

Si le Verbe était "avec" Dieu, c'est donc qu'il s'en distingue.

Quand, au verset 3, nous lisons que "tout par lui a été fait, et sans lui n'a été fait rien de ce qui existe", il ne faut pas comprendre que Jésus est à l'origine de tout ce qui existe, la cause première ou le créateur de toutes choses. En effet, comme je l'ai déjà expliqué sur mon site, Jean 1:3 se lit ainsi dans le grec: 'panta di' autou egeneto' (c'est à dire 'tout par lui fut'). On remarque ici la présence de la préposition dia (dans l'expression di' autou) qui, lorsqu'elle est utilisée avec un génitif de personne (comme c'est le cas ici avec 'autou') peut s'employer à propos de l'agent [auteur de l'action, sens causal] , ou de l'instrument ou moyen [sens instrumental]. (voir A Greek-English Lexicon - Liddel-Scott-Jones).

D'aucuns soutiendront qu'en Jean 1:3, dia est utilisée dans le sens causal "par", indiquant par là que Jésus est bien l'auteur, la cause première, de toutes choses qui existent . Ils feront peut-être remarquer que cette préposition est aussi utilisée à propos de Dieu lui-même (Romains 11:36; Hébreux 2:10). Cependant, comme le souligne l'ouvrage The New Thayer's Greek-English Lexicon of the New Testament, p. 133, dia peut revêtir le sens instrumental "dans des passages où l'auteur, la cause principale, n'est pas mentionné, mais facilement sous-entendu d'après la nature du cas, ou d'après le contexte (...) dans des passages relatifs au logos: panta di' autou (c'est à dire grâce au logos divin) (...) Jn 1:3) ". Ce même ouvrage cite ensuite deux versets où la préposition prend manifestement ce sens. Le premier est 1 Corinthiens 8:6, où Paul distingue clairement l'auteur de toutes choses, Dieu, du moyen par lequel elles sont venues à l'existence, à savoir Jésus. " il n'y a pour nous qu'un seul Dieu, le Père, de qui [grec: ex hou ; indiquant l'origine] tout vient, et vers qui nous allons, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui [grec: di' hou; indiquant le moyen, l'instrument] tout existe et par qui nous sommes." (Traduction Œcuménique de la Bible). Dans le deuxième passage, Hébreux 1:2, Paul établit une distinction identique: "mais maintenant à la fin des temps, il nous a parlé par son Fils [grec: en huiôi; préposition 'en' suivie du datif instrumental huiôi]. C'est par lui [grec: di' hou; préposition instrumentale 'dia' suivie du génitif hou] que Dieu a créé l'Univers" (Bible en Français courant).

Ainsi, les Écritures ne présentent pas Jésus comme l'auteur de la création, le créateur de toutes choses, mais comme le moyen par l'intermédiaire duquel Dieu a tout créé.


En ce qui concerne Jean 1:1, et la manière de rendre le vocable théos par "un dieu" plutôt que par "Dieu", merci de consulter les articles : Jean 1:1, ainsi que Les Allemands, les Témoins de Jéhovah et Jean 1:1, publiés sur mon site: La Traduction du monde nouveau: une falsification?

Un ouvrage de référence, publié récemment, a fait remarquer à propos de la traduction de Jean 1:1:

"En s'appuyant sans doute sur un hymne préchrétien, l'auteur, ignorant le concept de préexistence éternelle, dit du logos qu'il était là au commencement de la Création. Il habitait alors la dimension de Dieu et, selon la traduction littérale du verset 1c: il "était dieu". Le texte est précis. Il omet l'article devant le mot "dieu", alors que la ligne précédente le contenait: "Elle [la parole] était, en commencement, vers le Dieu". Il est donc difficile de traduire exactement le verset 1c. L'auteur veut dire que le logos faisait partie de la réalité divine, sans être le Dieu suprême. "Divin" est trop faible, "Dieu" est trop fort. Le mot "dieu", avec la minuscule, cherche à rendre la pensée." - Nouveau Vocabulaire Biblique, (éd. Bayard, 2004), p. 441.


Bien cordialement,

Didier
Image

er

Avatar du membre

Messages : 56
Enregistré le : 31 oct. 2004 10:47
Localisation : france

Ecrit le 01 déc. 2004 13:32

Message par er

Didier a écrit :
La Bible ne dit pas que le Verbe "était au commencement en Dieu". On lit le texte grec de ce passage comme suit: "ho logos ên pros ton theon", ce que le Nouveau Testament Interlinéaire de Maurice Carrez traduit par: "la parole était auprès de Dieu". (c'est moi qui souligne). Ainsi, loin d'être "en Dieu", le Verbe était "auprès" de Dieu, ou "avec Dieu" comme l'a correctement traduit la Bible de Jérusalem, conformément au sens qu'emporte la préposition 'pros'.




un curé m'a expliquer que dieu est trois persone c'est pour sa que le verbe était auprès de dieu

MonstreLePuissant

[ Christianisme ]

Messages : 573
Enregistré le : 20 févr. 2004 13:29

Ecrit le 01 déc. 2004 15:03

Message par MonstreLePuissant

er a écrit :un curé m'a expliquer que dieu est trois persone c'est pour sa que le verbe était auprès de dieu
Le verbe était donc auprès de 3 personnes qui serait Dieu. Ils étaient donc 4 au commencement.

Sauf que le verbe était Dieu. Il y avait donc 1 Dieu formé de 3 personnes + un autre Dieu qui était le Verbe.

Soit un total de 4 personnes et 2 Dieux. Mathématique !

MLP
« Il n’y aura donc pas lieu d’être surpris, lorsque nous montrerons dans les chapitres qui suivent que l’établissement du royaume de Dieu est déjà commencé, que d’après les prophéties il devait commencer à exercer son pouvoir en 1878 et que la bataille du Dieu Tout-Puissant (Apocalypse 16 :14), qui finira en 1914 avec le renversement complet des gouvernements terrestres actuels est déjà commencée ». ( C.T. Russell, Etudes des Ecritures, vol.2, page 99 ).

francis

[ Christianisme ]

Messages : 60
Enregistré le : 22 nov. 2003 11:30

Ecrit le 01 déc. 2004 15:39

Message par francis

Jésus = Verbe !

Eliaqim

**** Site Admin ****
**** Site Admin ****
Avatar du membre

Messages : 691
Enregistré le : 09 juin 2003 14:24
Localisation : Montreal

Ecrit le 01 déc. 2004 16:52

Message par Eliaqim

francis a écrit :Jésus = Verbe !
Oui Jésus = Verbe, mais mais il est le verbe de Jéhovah qui lui est son Pere, il s'affirme etre le messager, ou porteur du messages. Message de qui ??? de son Pere et pas de lui meme.

Donc le sujet est la vérité, ou y revien svp?
Et il y a pas trois vérité, mais la vérité.
1 Piere 3:15 Sanctifiez le Christ comme Seigneur dans vos coeurs, toujours prêts à présenter une défense devant tout homme qui vous demande la raison de l'espérance qui est en vous, mais faites-le avec douceur et profond respect.
http://www.Forum-Religion.org

Didier

Avatar du membre

Messages : 262
Enregistré le : 25 sept. 2003 15:55
Localisation : France

Contact :

Ecrit le 01 déc. 2004 17:13

Message par Didier

un curé m'a expliquer que dieu est trois persone c'est pour sa que le verbe était auprès de dieu
Merci de consulter l'article publié sur mon site : Les premiers chrétiens croyaient-ils en la doctrine de la « Trinité » et l’enseignaient-ils ?

Bien cordialement,

Didier
Image

Patricius

Avatar du membre

Messages : 7
Enregistré le : 26 nov. 2004 19:49

Ecrit le 01 déc. 2004 18:19

Message par Patricius

francis a écrit :1 Jean 5:6 C’est lui, Jésus–Christ, qui est venu par l’eau et le sang ; non pas avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang ; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité.


Esprit est la Vérité !
Jésus est la Vérité !
Père est la vérité !

Trois vérité Bizarre !
Moi cela ne me choque pas plus que cela la symbolique de la trinité que l'on retrouve d'ailleurs dans tellement de religions, rites et légendes:

Le Ying - Le Yang - Le Tao
Les 3 piliers de la Khabal
Le masculin sacré - le féminin sacré - l'union des deux
Le père - le fils - le saint esprit (ne serait ce pas la fille que l'on a pas osée nommer ???)
L'enfer - Le paradis - Le purgatoire
Dieu - Satan - Et l'homme comme un con au milieu
Haut - bas - milieu
Gauche - droite - centre
Le triangle ou la pyramide des Francs Maçons


Imagine les théologues des premières heures du christianisme:
"les mecs on a un soucis ! On a deux pièces du puzzle : Dieu et Jésus ! Nous en manque une !!! Surtout si on veut convaincre les païens et les paganistes; tout est ternaire chez ces couillons !!! "

:lol:

Sans noms

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 99
Enregistré le : 18 oct. 2004 06:28
Localisation : Devinez !

Ecrit le 02 déc. 2004 02:18

Message par Sans noms

1 détail secondaire qui peut nous aider à réfléchir sur la question :

Dans le "vieux testament" les juifs adoraient un Dieu unique. Jéhovah, yahvé ou YHWH (selon ce que vous préférez) s'est toujours présenté comme un Dieu unique et supreme.

Nous savons aussi que les premiers chrétiens, les apôtres, adoraient un Dieu unique. La trinité est venu sur le tard et semble etre un choix politique plus que religieux.

Un autre détail, les TJ ne sont pas les seuls à traduire jean 1:1 de cette façon, voir site à Didier.
En fait il est permis de posé la question à l'envers : Beaucoups de religions ont des dogmes coulé dans le béton, afin de proteger ces dogmes serait il permis de supposé que certaine d'entre elles refusent de mettre à jours certains passages de leur version des écritures, nottamment ceux qui laissent supposé à la trinité à cause de l'encienne façon de les traduire ?

Ha oui le sujet initiale parlait de la véritée. Disont que c'était mal-habile de se servir de celà pour prouver que nous n'avons pas la véritée, soutout quand on considere que Jésus et les apôtres adoraient un Dieu unique.

Bon, nous pouvont palabrer sans cesse la-dessus. Je vous propose donc on consensus : n'est il pas parfaitement légitime pour un croyant de penser ou de croire fermemant etre dans la seule vrais religion ?

desertdweller


Ecrit le 02 déc. 2004 02:52

Message par desertdweller

Sans noms a écrit :1 détail secondaire qui peut nous aider à réfléchir sur la question :

Dans le "vieux testament" les juifs adoraient un Dieu unique. Jéhovah, yahvé ou YHWH (selon ce que vous préférez) s'est toujours présenté comme un Dieu unique et supreme.

Nous savons aussi que les premiers chrétiens, les apôtres, adoraient un Dieu unique. La trinité est venu sur le tard et semble etre un choix politique plus que religieux.

Un autre détail, les TJ ne sont pas les seuls à traduire jean 1:1 de cette façon, voir site à Didier.
En fait il est permis de posé la question à l'envers : Beaucoups de religions ont des dogmes coulé dans le béton, afin de proteger ces dogmes serait il permis de supposé que certaine d'entre elles refusent de mettre à jours certains passages de leur version des écritures, nottamment ceux qui laissent supposé à la trinité à cause de l'encienne façon de les traduire ?

Ha oui le sujet initiale parlait de la véritée. Disont que c'était mal-habile de se servir de celà pour prouver que nous n'avons pas la véritée, soutout quand on considere que Jésus et les apôtres adoraient un Dieu unique.

Bon, nous pouvont palabrer sans cesse la-dessus. Je vous propose donc on consensus : n'est il pas parfaitement légitime pour un croyant de penser ou de croire fermemant etre dans la seule vrais religion ?
Pourquoi est ce si difficile a accepter que quelqu'un ne puisse pas croire comme moi?

Arcadia


Messages : 10
Enregistré le : 18 nov. 2004 12:36
Localisation : AUDE

Ecrit le 02 déc. 2004 03:17

Message par Arcadia

Personnellement, je suis d’accord pour dire que chaque religion Chrétienne, déclare être la seule vérité.

C’est ce qui à fait que je n’appartiens plus à aucune d’elle, ancien Catholique je me déclare Chrétien tout simplement.

A mon avis, les TJ font comme les autres, ni mieux ni pire dans leur déclaration « C’est nous la vraie voie qui mène au Christ etc… »

Amitiés.
Les certitudes sont le quotidien des imbéciles, le doute est la foi gênée de celui qui sait

desertdweller


Ecrit le 02 déc. 2004 03:38

Message par desertdweller

A condition de ne pas condamner ceux qui croient autrement de l'enfer, etc

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité