J'aimerai comprendre qqch [les dons d'organes]

Forum : Discutions libres
Répondre
Piper


J'aimerai comprendre qqch [les dons d'organes]

Ecrit le 25 mars 2005 09:57

Message par Piper

J'ai des amis qui sont Temoins de Jehovah, j'ai lu pas mal de documentation concernant votre religion nottament grace aux manuels de La Tour de Garde & Reveillez Vous.

A present je rentre dasn le vif du sujet, je sais que vous n'acceptez pas les transfusions du sang à cause du chapitre du Levitique qui nous interdit d'en consommez.
Cela dit mon amie enfin c plutot la mere d'une de mes amies pour etre exact :lol: souffrez depuis des annees d'un probleme reinal, et tres receament elle vient d'etre greffee. Et je suis etonnee comment ce fait t'il que nous n'acceptiez pas les transfusion du sang mais cependant vous acceptez les dons d'organes :?: Sans trop rentrer dans les details techniques de la science, domaine ou je suis totalement ou presque ignorante :mrgreen: je ne vois pas trop la difference. 1 Organe c egalement la vie.

Pkoi refusez l'un & accepter l'autre.

Soyez gentil d'eclairer ma lanterne :roll:

Didier

Avatar du membre

Messages : 262
Enregistré le : 25 sept. 2003 15:55
Localisation : France

Contact :

Ecrit le 25 mars 2005 16:01

Message par Didier

Bonjour Piper,

Je prends note de ta question pertinente à laquelle je vais m'efforcer de répondre.

Les Témoins de Jéhovah, comme tu le sais probablement, refusent les transfusions de sang total, ou de l'un de ses composants majeurs (globules rouges, globules blanc, plasma, et plaquettes). Toutefois, ils ne refusent pas de se faire soigner, accordant un grand prix au caractère sacré de la vie.

Pour de plus amples informations, je t'invite à consulter le document Les Témoins de Jéhovah, la vie, le sang , publié par notre consistoire national.

Tu trouveras également d'autres renseignements utiles sur cette question aux adresses suivantes:

http://www.watchtower.org/languages/fra ... cle_01.htm

http://www.watchtower.org/languages/fra ... /index.htm

Les progrès de la médecine permettent depuis plusieurs années de pouvoir greffer des organes sans faire appel aux transfusions sanguines. Quand cela est possible, les Témoins de Jéhovah acceptent de recevoir une greffe, pour peu que l'intervention chirurgicale ne fasse pas appel à une transfusion.

Maintenant, le fait de recevoir un organe provenant d'un autre humain pose certaines questions de conscience auxquelles les Témoins de Jéhovah ne sont pas insensibles. Comme l'expliquait La Tour de Garde du 15 juin 1980, p. 31, "il appartient à chaque Témoin de Jéhovah de prendre une décision en accord avec sa conscience. Certains chrétiens peuvent avoir le sentiment qu’accepter la greffe d’un tissu ou d’une partie quelconque du corps d’un autre humain est du cannibalisme. Soutenant que le transplant est destiné à devenir partie intégrante de l’organisme du receveur et à le maintenir en vie et en état de fonctionner, ils ne voient peut-être aucune différence fondamentale entre cette opération et l’ingestion de chair (...) D’autres chrétiens sincères peuvent cependant répondre que la Bible n’interdit pas expressément les transplantations d’organes, et que, dans certains cas, le transplant humain n’est pas destiné à toujours rester tel quel dans l’organisme du receveur. On dit en effet que les cellules du corps se renouvellent tous les sept ans environ, ce qui serait également vrai de n’importe quel tissu transplanté ".

Par ailleurs, certains Témoins de Jéhovah refuseront la greffe d'un organe en raison de la présence dans celui-ci d'une quantité résiduelle de sang, aussi infime soit-elle. D'autres, dont la conscience réagira différemment, ne verront aucune objection à recevoir un tel organe, comprenant que l'absorption d'une infime quantité de sang, sous forme résiduelle, ne viole en aucun cas le commandement biblique de 's'abstenir du sang' (Actes 15:29). En effet, quand la Bible ordonnait de saigner un animal avant de le manger, elle ne précisait pas dans quelle mesure il devait être vidé de son sang. Il fallait qu'il soit convenablement saigné, ce qui ne voulait pas dire que la moindre trace de sang devait être otée du corps de l'animal, ce qui techniquement était impossible. Ainsi, en mangeant d'un animal dont le corps avait été raisonnablement saigné, conformément à l'ordonnance de la Loi mosaïque, les Israëlites absorbaient néanmoins du sang sous forme résiduelle. Il en est de même aujourd'hui. Les Témoins de Jéhovah savent qu'ils absorbent des composés sanguins résiduels, en infime quantité, lorsqu'ils consomment de la viande qui a été raisonnablement saignée.

Certains Témoins acceptent des traitements médicaux faisant appel à une quantité infime de sang, alors que d'autres les refuseront. C'est une question de conscience.

Bien cordialement,

Didier
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités