[le nom de Dieu] Jéhovah et sa signification

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
Didier

Avatar du membre

Messages : 262
Enregistré le : 25 sept. 2003 15:55
Localisation : France

Contact :

Ecrit le 24 août 2005 13:42

Message par Didier

"Les Septante ont employé le mot kurioV, pour "Jéhovah", traduit habituellement par "Éternel", dans l'Ancien Testament. Ce mot est rendu en français par "Seigneur", dans le Nouveau Testament, et se confond avec le même nom appliqué à Jésus, envisagé comme homme. "Dieu l'a fait, est-il dit, Seigneur et christ" (Act. 2:36). Ne doutant pas que ce mot ne soit souvent le nom propre de "Jéhovah", nous croyons rendre service au lecteur, en lui fournissant une liste des passages où kurioV présente ce sens ..." - Préface de l'Édition de 1872 du Nouveau Testament version JND

http://www.bibliquest.org/Bible/Annexes ... m#Seigneur


"Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui: A la montagne de l'Éternel il sera pourvu" - Genèse 22:14; Louis Segond (1910)

http://www.geocities.com/lsg1910/
Image

fred897

Avatar du membre

Messages : 223
Enregistré le : 12 juil. 2005 06:21

Ecrit le 24 août 2005 16:33

Message par fred897

"Dieu l'a fait, est-il dit, Seigneur et christ" (Act. 2:36)
Peux-tu m'expliquer la signification de Seigneur et christ?

Je ne sais pas, alors ne me demande pas mon avis :wink:
Fred

domi031

Avatar du membre

Messages : 12
Enregistré le : 24 juin 2005 04:26

Ecrit le 15 sept. 2005 06:26

Message par domi031

Le Nom divin écrit en lettre hébraique dans le texte grecque se lisait parfois PiPi. La forme des lettres hébraïques s'assimilait au grec.
Ce n'est pas une comparaison. C'est ce qui se passait.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 09 août 2006 16:06

Message par medico

texte traduit par google
Grand Isaïe rouleau de Qumran : Les rouleaux de Qumran Isaïe sont deux. Q ou QA est le grand Isaïe rouleau de Qumran et Qb est le rouleau de Qumran d'Isaïe qui est environ 75% complets. La QA, le grand Isaïe rouleau de Qumran est complète du premier mot à la page 1 au dernier mot à la page 54. 26 juin 2006 Aller au menu d'annuaire Pour la pratique dans des différences de lecture dans Q : Trouver le mot « Immanuel » écrit pendant qu'un mot (contraire au texte reçu) comme mot final dans les lignes 1 et 3. Noter également une course horizontale à la droite sur la ligne 1 et 3 plaçant outre des lignes incluses comme passage important. Il y a également une impression qui est une marque de paragraphe quand la ligne précédente a été remplie de texte. Mais plus fréquemment, l'espace à l'extrémité de la troisième ligne qui est laissée non remplie est un signe de fin de paragraphe. Noter également qu'un rédacteur l'a écrit « » au-dessus du 4ème mot dans la deuxième ligne ve- 'aziynu » faisant mot « pour être « ve-ha'azinu. » Voir alors à côté du dernier mot dans la ligne 3 pour voir l'aleph supplémentaire à la conjonction « kiy » (parce qu'ou cela). Aleph est ajouté par les pointes à tracer de Q avec la grande fréquence aux formes prépositionnelles et aux conjonctions finissant dans le yod. Mais voir « kiy » écrit sans aleph dans le 1er mot dans la ligne 4. Voir alors l'espace (spatium) au milieu de la dernière ligne qui est une marque de vers. Dans la plupart des cas les spatiums marquent le versification courant mais pas ici. Le texte de Masoretic commence le vers 13 3 mots plus tôt par le « eth. » Il y a une omission de 2 mots à la fin de la ligne 2 et au moins de deux autres différences avec l'addition de et l'omission d'un article que je te laisserai à la trouvaille pour vous-même. J'espère que ceci whets votre appétit. Jésus a dit : Rechercher les scriptures ; pour dans eux le ye pensent que le ye ont la vie éternelle : et ils sont eux qui témoignent de moi. John 5:39 Les pages de rouleau sont des copies de photo. Certains sont balayés en noir et blanc et certains dans les gris. Le rouleau original quand elle a été photographiée la première fois était une couleur légèrement orange avec encore plus et moins de secteurs obscurcis. Ainsi vous pourrez lire le rouleau ici mais c'est un fac-similé d'une copie de photo et pas d'une reproduction des couleurs réelles du rouleau. C'est un annuaire des pages du grand rouleau d'Isaïe de la communauté de Qumran. Ce rouleau (qui a été appelé par des disciples en tant que « Q ») est daté à 100 AVANT JÉSUS CHRIST. L'évidence pour la date est interne et nous préciserons évidences comme ils apparaissent. (Par exemple voir la page 12 la dernière note). Dans les pages qui suivent nous citerons le grand rouleau d'Isaïe comme « Q » et texte reçu pendant que Masoretic ou « M. » mes commentaires à chaque page au sujet du rouleau sont censés pour vous aider à finir par savoir le rouleau et les différences techniques entre lui et le texte reçu. On ne le cense pas être un commentaire sur le livre d'Isaïe. Si vous pouvez lire l'Hébreu il augmentera votre étude du rouleau considérablement, mais il n'est pas nécessaire de lire l'Hébreu pour gagner de la perspicacité dans comme ce que le rouleau est et pour comprendre son importance. Bien qu'il y ait beaucoup de différences entre le rouleau et le texte de Masoretic, ceux-ci orthographient souvent des différences comme l'addition d'une voyelle ou un article ou une conjonction ou un changement de personne et de nombre. Parfois des mots ou un vers entier peuvent être omis. Tous ces endroits sont notés. Quelques occasions des mots supplémentaires dans le texte de Q sont notées. En outre toutes les marques éditoriales sont notées de même qu'également les lacunes de paragraphe et de versification appelées les spatiums. Les commentaires critiques sont signifiés pour commencer et étudiants intermédiaires. Les étudiants avançés trouveront également des choses d'intérêt à ces pages., mais ce ne doit pas être considéré le travail d'un « disciple ». Avons-nous épuisé toutes choses qui peuvent être dites au sujet de ce texte et être notées toutes variations entre ce texte et le Masoretic ? Sûrement pas, quoique nous ayons essayé de les citer tous d'une manière ou d'une autre. Si vous avez un intérêt en sachant ce qu'est comme et veut le rouleau d'Isaïe savoir plus au sujet de lui et du technique composez du rouleau et des variations principales entre ceci et le texte reçu, alors c'est l'endroit à commencer. Deux variations fréquentes ne seront pas citées dans cette revue. L'addition du waw et du yod aux mots comme aides de prononciation pour indiquer des voyelles est très fréquente et correspond au pointage pour indiquer ces voyelles, qui a été ajouté par de plus défunts disciples de Masoretic. L'addition de l'aleph de la même manière est moins fréquente et sera citée. La deuxième variation est l'échange de la pointe à tracer du waw et du yod. C'est fréquent. Là où on compte trouver un yod un waw est écrit et où on compte trouver un waw un yod est écrit. Nous ne citerons pas ces derniers mais ces occurrences, en raison de leur fréquence, peuvent être vues par une lecture générale du texte. Après que toutes les variations soient notées et prises en considération et les raisons de elles (des fautes, des erreurs d'orthographe d'orthographe, erreur humaine simple en copiant, différence dialectale, environnement Aramaic etc.) sont comprises qu'alors il est facile de dire avec confiance que le texte de Q est sensiblement identique que le texte reçu du livre d'Isaïe que nous lisons maintenant dedans notre bible anglaise. Si vous êtes au courant d'hébreu vous constaterez que l'information importante dans la page d'introduction vous sauvera beaucoup de temps en découvrant les raisons pour la grammaire différente et l'orthographe dans le manuscrit de Q quand comparé au texte de Masoretic.
Image
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 19 oct. 2006 08:55

Message par medico

Image
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 nov. 2006 10:36

Message par medico

Image
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 29 mars 2007 14:48

Message par Thiebault

Ava a écrit :Bonjour!
En parcourant avec attention la page qui expliquait l'importance et signification du nom de Dieu Jéhovah,j'ai eu le désir d'ajouter un élément qui pourrait être trés utile pour beaucoup.
Je pense surtout à des personnes qui s'accrochent sur la divinité de Jésus et partant, déclarent toutes sortes de contrevérités inexistantes dans les pages des saintes écritures.
La signification du nom par exellence que Dieu s'est doté peut permettre toute confusion en rapport avec l'enseignement de la trinité par ex.
Je m'explique: Comme est déja cité plus haut, le tétragramme hébreu
YOD HE WAW HE traduit par YAHVE ou JEHOVAH dérivant du verbe hébreu HAYAH (être) dans sa forme innaccompli peut signifier entre autres fait devenir,ainsi que FAIT ÊTRE !
C'est la forme que je voulais commenter car en réfléchissant sur sa portée la diffèrence entre Jésus et Jéhovah apparait trés clairement!
Jésus est un être divin, contrairement à Jéhovah Dieu qui Lui n'est pas un ÊTRE mais celui qui FAIT ÊTRE !
Autrement dit, Jésus est un être qui à été crée tandis que Jéhovah est le seul Dieu unique qui FAIT ÊTRE. Lui même n'a pas été crée.
Il est évident que la place que Jésus occupe dans la hiérarchie des créatures est dominant,car le tout premier des oeuvres du seul Dieu ETERNEL JEHOVAH.
Je crois que cette information peut faire comprendre la raison de l'appellation de Jésus par le vocable dieu,cité trés souvant par des trinitaires en Jean 1:1.
Petite info supplémentaire concernant l'usage du vocable dieu et qui montre qu'il ne peut exister une confusion entre Jéhovah et quelqu'autre être divin est le texte qui parle de Satan en l'appelant également dieu.
Il s'agît de 2 Cor 4 :4
Amicalement Ava
Bonsoir Ava,

Avant de prétendre que les thèses formulées par certains sont des contrevérités, il faudrait voir à ne pas se fourvoyer soi-même ;).

Il faut savoir sur quel texte la traduction de la Bible les TJ s'appuie. Par exemple, quel texte pour l'Ancien Testament ? Parlez-vous hébreu ou, à tout le moins, êtes-vous en mesure de le lire ? Pouvez-vous me donner un lien où je pourrais lire la Bible en hébreu sur le site de la Watchtower ? Là, nous pourrons réellement parler à "armes égales". Car le texte français des TJ n'est jamais qu'une traduction, tantôt d'un texte araméen, tantôt d'un texte hébreu, tantôt d'un texte grec. Et les erreurs grammaticales dans la traduction sont ce qu'il y a de pire.

Par exemple, ce que les TJ traduisent par "Je serai ce que je serai" est une grossière erreur ! Dans Exode 3;14, je peux lire : "véimer Elohim el Moshé ehyeh acher ehyeh veimer...". Ce qui nous intéresse, le nom que Dieu se donne, c'est "ehyeh acher ehyeh". Cela signifie "Je suis qui je suis". Ce sont les Juifs qui l'affirment, des gens pour qui l'hébreu est la langue maternelle. Tout au plus, pourrait-on traduire "Je suis qui je serai", ce qui correspond à l'une des traductions de ce passage "Je suis l'Etre immuable".

Dans l'Exode, Dieu dit encore à Moïse, juste après avoir révélé son nom : "Ainsi tu parleras aux enfants d'Israël : c'est JE SUIS qui m'envoie."

Dans le Nouveau Testament, en Jean 8;28, nous pouvons lire de Jésus : "Lorsque vous aurez élevé le Fils de l'homme, vous connaîtrez que JE SUIS et que je ne fais rien de moi-même." Mais cela fera l'objet d'un autre débat.

Amicalement,

Thiebault

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 mars 2007 02:22

Message par medico

les tj non pas exclusivité du nom JEHOVAH la preuve l'article sur SERVET et dans la bible CRAMPON le non JEHOVAH apparait ainsi que la DARBY.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 30 mars 2007 03:52

Message par Irmeyah

Il faut savoir sur quel texte la traduction de la Bible les TJ s'appuie. Par exemple, quel texte pour l'Ancien Testament ? Parlez-vous hébreu ou, à tout le moins, êtes-vous en mesure de le lire ? Pouvez-vous me donner un lien où je pourrais lire la Bible en hébreu sur le site de la Watchtower ? Là, nous pourrons réellement parler à "armes égales". Car le texte français des TJ n'est jamais qu'une traduction, tantôt d'un texte araméen, tantôt d'un texte hébreu, tantôt d'un texte grec. Et les erreurs grammaticales dans la traduction sont ce qu'il y a de pire.
La TMN (traduction de la WT) s'appuie sur une version interlinéaire des Ecrits biblique, la Kingdom Interlinear version.

Quelques avis de spécialistes concernant les méthodes de traduction dans la TMN :
http://www.euaggelion2414.com/commentTMN.htm

Les Témoins de Jéhovah auraient-ils des croyances différentes s'ils n'utilisaient pas la Traduction du Monde Nouveau?
http://www.euaggelion2414.com/tmn1fr.htm

Réponse exégétiques aux critiques contre la TMN (menu à gauche) :
http://perso.orange.fr/nw/
Par exemple, ce que les TJ traduisent par "Je serai ce que je serai" est une grossière erreur ! Dans Exode 3;14, je peux lire : "véimer Elohim el Moshé ehyeh acher ehyeh veimer...". Ce qui nous intéresse, le nom que Dieu se donne, c'est "ehyeh acher ehyeh". Cela signifie "Je suis qui je suis". Ce sont les Juifs qui l'affirment, des gens pour qui l'hébreu est la langue maternelle. Tout au plus, pourrait-on traduire "Je suis qui je serai", ce qui correspond à l'une des traductions de ce passage "Je suis l'Etre immuable".
Réponse ici :
http://perso.orange.fr/nw/ex314.htm
Dans l'Exode, Dieu dit encore à Moïse, juste après avoir révélé son nom : "Ainsi tu parleras aux enfants d'Israël : c'est JE SUIS qui m'envoie."

Dans le Nouveau Testament, en Jean 8;28, nous pouvons lire de Jésus : "Lorsque vous aurez élevé le Fils de l'homme, vous connaîtrez que JE SUIS et que je ne fais rien de moi-même." Mais cela fera l'objet d'un autre débat.
A ce propos visiter :
http://perso.orange.fr/nw/jn858.htm

qui traite de cette question dans un verset qui présente une expression similaire.
Modifié en dernier par Irmeyah le 30 mars 2007 03:54, modifié 1 fois.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 30 mars 2007 03:53

Message par Irmeyah

En ce qui concerne les textes hébraiques, la TMN se base sur l'ensemble des textes de l'AT : hébreux, araméens, Septante, et occasionellement aussi la Vulgate.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 mars 2007 06:11

Message par Thiebault

OK, merci, c'est ce que je voulais savoir.

Les TJ s'appuient donc sur les mêmes textes, en ce qui concerne la Bible dite "hébraïque" que les religions chrétiennes telles que catholique, protestante et orthodoxe.

La différence a donc trait au niveau de la traduction...

J'irai faire une visite des liens que vous m'avez renseigné et je vous en remercie.

Amicalement,

Thiebault

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 mars 2007 10:57

Message par Thiebault

medico a écrit :les tj non pas exclusivité du nom JEHOVAH la preuve l'article sur SERVET et dans la bible CRAMPON le non JEHOVAH apparait ainsi que la DARBY.
Je ne discute pas sur l'exclusivité ou non du terme utilisé par les TJ. Car en fait, ce nom a été repris du texte massorétique. Cela n'empêche, il s'agit d'une erreur à coup sûr.

Si l'on s'en tient au passage de l'Exode 3;14, et considérer que le nom de Dieu tel qu'Il se l'est donné (Je suis qui je suis), il faudrait vraissemblablement prononcer son nom "Yéhouh".

Mais de toute façon, il ne nous est pas autorisé à prononcer son nom en vain. Or, ce que l'on peut prendre pour une exaltation et ainsi légitimer la prononciation du nom de Dieu est une forme d'orgueil. Le Tétragramme n'était prononcé qu'une fois par an, par le prêtre, à l'occasion de Yom Kippour. Mais sa prononciation a été oubliée. Comment, et c'est un deuxième orgueil, oser prétendre connaître la prononciation de Son nom ? Même les plus grands grammairiens de l'hébreu n'avancent aucune certitude.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 30 mars 2007 11:19

Message par Irmeyah

Je vous invite sincèrement à vous détromper, cher Thiebault, la recherche avance et il est maintenant établi que "YeH(o)WaH" est la prononciation exacte du tétragramme :
http://gertoux.online.fr/nomdivin/
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 mars 2007 11:50

Message par medico

entre pas prononcé a vain et de pas le prononcé du tout il y a une marge
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 mars 2007 14:00

Message par Thiebault

Irmeyah a écrit :Je vous invite sincèrement à vous détromper, cher Thiebault, la recherche avance et il est maintenant établi que "YeH(o)WaH" est la prononciation exacte du tétragramme :
http://gertoux.online.fr/nomdivin/
Merci pour votre invitation mais le raisonnement et la conclusion de monsieur Gertoux ne peuvent pas être tenus pour infaillibles, ni même revêtir un caractère scientifique.

La raison principale est que cette réflexion est faite en comité "restreint". En effet, monsieur Gertoux est un sympathisant des thèses jéhovistes.

Il n'y a plus que les TJ ou leurs sympathisants pour prétendre que le nom de Dieu soit jéhovah. Par contre, ceux qui arrivent à la conclusion que le nom de Dieu n'est certainement pas jéhovah et que son nom ne peut pas être retrouvé durant notre vie terrestre sont les chrétiens, les juifs, les musulmans mais aussi des linguistes de l'hébreu qui peuvent être aussi bien athés que croyants.

L'affirmation du nom jéhovah ne repose sur rien d'intangible, au contraire. Les TJ sont les seuls à affirmer une chose qui n'est inscrite nulle part. L'adjonction des voyelles du nom "adonaï" (qui a été donné à Dieu par l'Homme, il ne peut donc être le vrai nom de Dieu) au Tétragramme n'est pas une démarche logique. Au contraire, c'est même simpliste. Il y a tant d'autres noms pour nommer Dieu, des noms donnés par l'Homme, comme "elohim", "eloha"...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité