[le nom de Dieu] Jéhovah et sa signification

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 juil. 2007 16:40

Message par medico

pourtant CHOURAQUI le met bien dans sa traduction!
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

patrice64

Avatar du membre

Messages : 22
Enregistré le : 24 févr. 2007 15:46
Localisation : 64

LE NOM de DIEU

Ecrit le 31 juil. 2007 15:45

Message par patrice64

Jehovah ne veut rien dire en Hebreu.Arretez d'appeler Dieu Jehovah.Le seigneur Dieu s'appelle Yahweh ce qui signifie en hebreu ancien:Celui qui était,qui est et qui sera.Bien traduit en français par segond :l'Eternel.
Ne persistez pas dans votre erreur les discples de la Watchtower.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Re: LE NOM de DIEU

Ecrit le 01 août 2007 05:02

Message par Irmeyah

patrice64 a écrit :Jehovah ne veut rien dire en Hebreu.Arretez d'appeler Dieu Jehovah.Le seigneur Dieu s'appelle Yahweh ce qui signifie en hebreu ancien:Celui qui était,qui est et qui sera.Bien traduit en français par segond :l'Eternel.
Ne persistez pas dans votre erreur les discples de la Watchtower.
Gertoux a démontré le bien fondé de la vocalisation JEHOVAH :
http://gertoux.online.fr/nomdivin/

Merci de ne plus poster de message sans aucune argumentation.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

spinoza

Avatar du membre

Messages : 30
Enregistré le : 27 juil. 2007 03:23

Ecrit le 01 août 2007 08:23

Message par spinoza

Bonjour yrmeyah,

Serait-il possible de recuiellir votre avis concernant l'argumentation developpée au sujet du Papyrus Chester Beatty No. 2.

salutations

Mikael-le-Dauphin

Avatar du membre

Messages : 97
Enregistré le : 03 août 2007 10:31

Ecrit le 07 août 2007 10:38

Message par Mikael-le-Dauphin

Salut Patrice,

Je t'informe d'abord que je ne suis absolument pas Témoin de Jéhovah... la lecture de mes interventions dans le sujet "Vive la vie" dans ce même sous-forum suffira à le prouver...
Jehovah ne veut rien dire en Hebreu.Arretez d'appeler Dieu Jehovah.Le seigneur Dieu s'appelle Yahweh
Maïmonide, l'un des plus grands rabbins des temps, disait du tétragramme YHWH : "il se prononce comme il s'écrit".

On dit généralement du Tétragramme YHWH : "On ne connait que les 4 consonnes du nom de Dieu, pas les voyelles" or c'est la vision que tout le monde a admise contre le plus élémentaire des bons sens...

Avant la mise en place du système de ponctuation des Massorètes autour du 6ème siècle après Jésus Christ, comment faisaient les Juifs pour écrire l'hébreu ? Surtout, comment faisaient-ils pour les voyelles, pour prononcer les mots ? C'est cet hébreu archaïque qui m'intéresse et qui nous donne la clé de compréhension du présent sujet. Avant cette ère massorétique, on utilisait des consonnes pour prononcer les voyelles et elles se suffisaient à elles mêmes. J'aurais tendance à dire qu'en fait ce n'étaient pas de vraies consonnes mais qu'elles le sont devenues plus tardivement. En fait des consonnes sont "porteuses de voyelles". Leurs vestiges s'appelle aujourd'hui "matres lectionis" (supports aux voyelles modernes dites massorétiques).

- Il faut savoir tout d'abord que la lettere hébreu hé le H se prononce toujours A si elle est placée en fin de mot.
Voici quelques exemples : Laylah (nuit), Torah (loi), Menorah (chandelier)
Levanah (lune), Sarah, etc, Meshirah ou Mashiah (Messie)
Les cas où le H en position finale se prononce pas A, ben il faut les chercher !
Môchèh ?! Le prénom de Moïse est en hébreu les 3 lettres hébreues suivantes : Mem Shin Hé, soit M Sh H ; L'étymologie du nom de Moïse vient de celle du verbe hébreu Mâchah qui signifie tirer, soustraire, de quelque chose. Il est écrit dans la Bible d'ailleurs que Moïse fut appelé Mocheh parce que la fille de pharaon l'a "tiré des eaux". » Mais rien n’empêche de penser que « Moché » se prononçait « MACHA » dans l’hébreu archaïque. Notons au passage le lien qui se crée alors de fait entre "MACHA" (moïse) et "MACHIA'" (Messie).

Si des gens ont des exemples où la lettre Hé se prononce pas A pas E en finale d'un mot, je suis intéressé.

- La lettre Vaw, le W... la lettre vaw peut être un V ou W mais en tant que porteuse de voyelles peut être un O et plus souvent un OU que l'on prononce presque comme un U...
Exemple : le prénom de Jésus en hébreu s'écrit Yod Shin Vaw Ayin et donne Yeshoua ; mais le Ayin est un A inaudible ou presque si bien que le prenom de Jésus se prononce Yeshou ou Yesou ; et dans le Tamuld les juifs hébraïques l'écrivent YeshU.

On a donc pour l'instant : Y - HOUVAH voir Y-HUVAH

Pour trouver quelle voyelle mettre à la place du tiret il faut savoir comment se prononce la lettre hé, le H, en corps de mot... et c'est là que ça se complique...

Pour le « he » en milieu de mot, c’est plus mitigé :
Zahav (or : le métal) : son « a »
Bahir (clair) : son « i »
Bohén (pouce, orteil) : son « é »
Yéhoudi (juif) : son « é » (avec cheva)

Certains diront que par contre derrière un YOD, le Y, la lettre Hé, le H, en corps de mot ne peut donner que le son "ié"... mais je peux dire avec CERTITUDE que dans certains cas ça donne le son "ia" et que l'on peut avoir donc aussi "Yah" aussi bien que "Yeh"...

D'autres pour trancher diront que c'est YAH parce que on a allelouYah, adoniYah, IeshaYah, YeremYah... mais je rapelle que en position finale d'un mot le Hé, le H, se prononce A...

Cordialement,
Mikael

Mikael-le-Dauphin

Avatar du membre

Messages : 97
Enregistré le : 03 août 2007 10:31

Ecrit le 07 août 2007 10:52

Message par Mikael-le-Dauphin

Salut Thibault,
Tu sais quand même bien que la prononciation "jehovah" est bâtarde ! C'est un mix entre le Tétragramme et les voyelles d'Adonaï. Il est donc impossible que ce soit "jehovah".
Mon message précédent démontre très bien que YHWH donne soit
YEHOUVAH (voir Yehuvah) OU YAHOUVAH (voir Yahuvah)
et rien à voir avec les voyelles de Adonaï que les hébreux ne prononçaient pas je pense ainsi mais Adonyah ce qui aurait donné Yahovah et non Yehovah.

A+,
Mikael

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 07 août 2007 11:39

Message par medico

George Howard, un bibliste, déclare : “ Étant donné qu’on trouvait encore le Tétragramme dans les copies de la Bible grecque [la Septante] auxquelles l’Église primitive faisait référence, il est raisonnable de penser que les rédacteurs du N[ouveau] T[estament] l’ont également maintenu dans le texte biblique quand ils ont cité les Écritures. ”
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

ThiebauIt

Avatar du membre

Messages : 70
Enregistré le : 03 juin 2007 13:55

Ecrit le 13 août 2007 09:50

Message par ThiebauIt

Dieu n'a jamais voulu donner Son divin nom aux hommes, sinon Il l'aurait fait sans ambage et sans détour.

La Watchtower se base sur un passage, Exode 3;14 pour affirmer connaître le nom de Dieu : Dieu dit à Moïse : "JE SUIS QUI JE SERAI." Il dit : "Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : JE SUIS m'a envoyé vers vous."

Dans le texte original, on y lit : vayomèr èlohim èl-moshèh ÈHYÈH ACHÈR ÈHYÈH vayomèr kouh tomar livnèy yisraèl ÈHYÈH.

Le mot principal de cette dénomination est "èhyèh" qui est une forme du verbe "ahyah" qui signifie "être".

Première question à l'intention des témoins de Jehovah qui croient que "Jehovah" est le vrai nom de Dieu :

Dans la phrase en hébreu, on retrouve effectivement les lettres yod et hé présentes dans le Tétragramme. Mais d'où vient le vav (troisième caractère du tétragramme) ?

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 13 août 2007 09:57

Message par medico

The New International Dictionary of New Testament Theology (Nouveau dictionnaire théologique international du Nouveau Testament, tome II, page 649) fait cette remarque: “L’une des caractéristiques fondamentales et essentielles de la révélation biblique réside en ce que Dieu n’est pas dépourvu de nom: Il possède un nom personnel par lequel il peut et doit être invoqué.”
donc DIEU a bien un nom !
et pour ta question il faudra le demander aux copistes le pourquoi ce se jonglages .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

ThiebauIt

Avatar du membre

Messages : 70
Enregistré le : 03 juin 2007 13:55

Ecrit le 13 août 2007 12:00

Message par ThiebauIt

Monsieur, vous ne répondez pas à ma questions : vous éludez le principal.
Le livre que vous citez ne fait pas figure de vérité ni de certitude. Ce n'est que la perception et la sensibilité de ceux qui l'ont écrit.

Moi, j'affirme que Dieu n'a jamais dévoilé son nom à quiconque sur terre. Je l'affirme Bible à l'appui.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 13 août 2007 12:09

Message par medico

AFFIRMA TION GRATUITE
et JESUS dit le contraire .
(Jean 17:26) 26 Et je leur ai fait connaître ton nom et je le ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en union avec eux. ”
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 14 août 2007 10:52

Message par Irmeyah

spinoza a écrit :Bonjour yrmeyah,

Serait-il possible de recuiellir votre avis concernant l'argumentation developpée au sujet du Papyrus Chester Beatty No. 2.

salutations
Cet ouvrage répond à ces remarques :

http://areopage.net/name.html

http://books.google.fr/books?id=KQVtawZ ... ebQ4GhPy9Q
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

ThiebauIt

Avatar du membre

Messages : 70
Enregistré le : 03 juin 2007 13:55

Ecrit le 14 août 2007 14:27

Message par ThiebauIt

medico a écrit :AFFIRMA TION GRATUITE
et JESUS dit le contraire .
(Jean 17:26) 26 Et je leur ai fait connaître ton nom et je le ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en union avec eux. ”
Oui, il a appelé "Père" afin que nous tous nous soyons conscient que nous devons l'appeler Père.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 14 août 2007 14:46

Message par Nhoj

Tout le monde à un prénom. Pourquoi pas Dieu ?

Il a tout créé et a dérisé que tout être soit désigné d'un nom. Pourquoi ne se serait-il pas désigné un nom lui-même ?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

ThiebauIt

Avatar du membre

Messages : 70
Enregistré le : 03 juin 2007 13:55

Ecrit le 14 août 2007 15:05

Message par ThiebauIt

Analyse du verset Exode 3;14

A la question de Moïse à Dieu quant au nom qu'il doit donner au cas où les israélites lui demanderaient qui l'envoie, Dieu répond : "JE SUIS QUI JE SERAI." Il ajouta encore : "JE SUIS m'a envoyé vers vous."

Dans le texte original, en hébreu, ÈHYÈH ACHÈR ÈHYÈH est traduit par JE SUIS QUI JE SERAI et HÈYÈH par JE SUIS.

Le mot principal est tiré du verbe HAYAH qui signifie ÊTRE dans le sens d'EXISTER.

La forme du verbe "être" est à l'imparfait. En hébreu, l'imparfait ne correspond pas à l'imparfait français. On ne peut dès lors pas traduire avec certitude par "JE SUIS" ou "JE SERAI".

Tout ce que l'on peut dire c'est que par là, Dieu justement ne révèle pas son nom ! Dieu, d'ailleurs, dit-il que YHVH est son vrai nom ? Aucunement.

Vous ne connaissez pas le nom de Dieu et vous n'êtes pas certain de la vocalisation. La seule chose dont on soit certains c'est que la seule vocalisation qui soit impossible, c'est la vocalisation "YEHOVAH".

Pourquoi avons-nous cette certitude ? Tout simplement parce qu'à une époque où la vocalisation était connue, les Juifs ont vocalisé le Tétragramme au moyen des lettres du mot ADONAY afin de se rappeler de ne pas prononcer le Tétragramme (hormis à Yom kipour) et de prononcer ADONAY (qui signifie SEIGNEUR).

La première voyelle du mot ADONAY est un -a car la première consonne est dite gutturale. La première consonne du tétragramme n'étant pas une gutturale, la voyelle se transforme en -é.

Comment imaginer que les anciens aient vocalisé le Tétragramme dans le but de se rappeler qu'il fallait prononcer ADONAY au moyens de la vocalisation originelle ? Il y a là un paradoxe.

Ensuite, il y a le problème de ce que Jésus nous a enseigné la prière du "Notre Père". Le Christ nous a enjoint à appeler Dieu le Père "Père".

Si, en tant que chrétiens, nous aspirons à devenir les fils adoptifs de Dieu, ne serait-il as préférable d'appeler Dieu "Père" plutpot que "Jehovah" qui, selon toute vraissemblance et avec une précision de lrodre du 100%, n'est pas la bonne vocalisation ?

Fraternellement,

Thiebault

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité