[le nom de Dieu] Jéhovah et sa signification

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
jojotj

Avatar du membre

Messages : 13
Enregistré le : 04 avr. 2008 09:01

Ecrit le 04 avr. 2008 09:51

Message par jojotj

Pinguicula a écrit :"c'est une question de prononciation.
Jéhovah ” est la prononciation la plus connue du nom divin en français, :)
Moi quand j'etais petite je disait iova
oui Jehovah est vraiment Dieu !

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 04 avr. 2008 11:05

Message par Zouzouspetals

jojotj a écrit : Moi quand j'etais petite je disait iova
Et à votre avis, que disait Jésus ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 07 avr. 2008 03:21

Message par medico

[
Zouzouspetals
Et à votre avis, que disait Jésus ?
ça

18. Le souffle de IHVH-Adonaï est sur moi; il m’a messié
pour annoncer le message aux pauvres,
pour proclamer aux captifs: Libération !,
aux aveugles: Voyez ! pour renvoyer libres les opprimés,
19. et proclamer une année d’accueil par IHVH-Adonaï.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 07 avr. 2008 04:15

Message par Zouzouspetals

medico a écrit :[ ça

18. Le souffle de IHVH-Adonaï est sur moi; il m’a messié
pour annoncer le message aux pauvres,
pour proclamer aux captifs: Libération !,
aux aveugles: Voyez ! pour renvoyer libres les opprimés,
19. et proclamer une année d’accueil par IHVH-Adonaï.
Ah bon ! Donc, c'est un scoop, Jésus parlait en français, et prononçait le nom de son père comme le prénom Yves. ;-)

Sérieusement, Médico, je demande comment Jésus prononçait le Tétragramme, étant supposé qu'en tant que fils de Dieu, il savait correctement le faire.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 avr. 2008 16:59

Message par Nhoj

Ce qui est certain, c'est qu'en araméen le tétragramme ne se prononce pas phonétiquement [Jé O VA] (désolé mais je n'avais pas envie de faire de l'alphabet phonétique ;) ).

Le nom Jéhovah est la forme francisée du nom de Dieu. Ainsi, dans d'autres langues, l'orthographe et une légère modification dans la locution de ce nom peut s'observer.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 avr. 2008 17:16

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Ce qui est certain, c'est qu'en araméen le tétragramme ne se prononce pas phonétiquement [Jé O VA] (désolé mais je n'avais pas envie de faire de l'alphabet phonétique ;) ).

Le nom Jéhovah est la forme francisée du nom de Dieu. Ainsi, dans d'autres langues, l'orthographe et une légère modification dans la locution de ce nom peut s'observer.
En ce cas, si la prononciation française du Tétragramme est Jéhovah, à quoi rime cette argumentation sur la superstition juive qui aurait fait perdre la prononciation exacte du nom de Dieu ?

Jésus a prononcé correctement le nom divin ; ses disciples ont continué à faire de même, en adaptant la prononciation aux phonèmes de leur propre langage ; les premiers Français à devenir chrétiens n'ont pas fait exception à la règle et ont donc prononcé : [Jé O Va].
Où est donc le problème ? On peut dire que Jéhovah est la prononciation française du nom divin, transmis à travers les âges, depuis les premiers chrétiens et avant eux Jésus Christ leur Maïtre.
D'ailleurs, même si déformation il y a eut par rapport à l'hébreu ou à l'araméen, la prononciation française ne doit pas être si éloignée que cela de l'original. On est tout de même pas parti de Gaspard, de Melchior ou de Balthazar pour parvenir à Jéhovah !

Mais est-ce vraiment ainsi que s'est déroulée l'histoire ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 avr. 2008 17:20

Message par Nhoj

si la prononciation française du Tétragramme est Jéhovah, à quoi rime cette argumentation sur la superstition juive qui aurait fait perdre la prononciation exacte du nom de Dieu ?
J'ai parlé d'une légère différence entre les langues, pas du noir au blanc.

Puis l'éradication du nom de Dieu de la Bible se fût par l'enlèvement du tétragramme avant tout.
D'ailleurs, même si déformation il y a eut par rapport à l'hébreu ou à l'araméen, la prononciation française ne doit pas être si éloignée que cela de l'original.
C'est bien ce que j'ai dis, oui.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 avr. 2008 17:38

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit : J'ai parlé d'une légère différence entre les langues, pas du noir au blanc.

Puis l'éradication du nom de Dieu de la Bible se fût par l'enlèvement du tétragramme avant tout.
C'est bien ce que j'ai dis, oui.
Oui mais qui est responsable de cet "enlèvement" du Tétragramme ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 avr. 2008 17:49

Message par Nhoj

Les copistes, mais non de leur volonté. Regardez ceci :

[Note : la première objection était la peur de diviser l'Eglise en réintroduisant le nomde Dieu par la suite]

*** w88 1/8 p. 30 Le nom de Dieu et les traducteurs de la Bible ***

Mais quelle était la seconde objection de M. Rosin? L’emploi du nom divin causerait-il des difficultés à la chrétienté? Eh bien, voyons ce qui s’est passé lorsque le Nom a été ôté. Après le Ier siècle, les copistes “chrétiens” ont remplacé le nom de Dieu par des titres comme “Dieu” et “Seigneur”, tant dans la Septante que dans les Écritures grecques chrétiennes. Selon le professeur Howard, cela a probablement été une des causes du trouble que la chrétienté a connu dans les années suivantes: “Il est possible que la suppression du Tétragramme [le nom de Dieu en hébreu] ait considérablement contribué aux débats ultérieurs sur la christologie et la Trinité qui ont rongé l’Église des premiers siècles chrétiens.”

Sans nul doute, avec la suppression du nom de Dieu des pages de la Bible, la chrétienté a bien plus facilement adopté la doctrine de la Trinité. Par conséquent, si elle voulait réintroduire le nom de Dieu dans les versions de la Bible, d’un bout à l’autre, et dans le culte, elle irait au-devant de difficultés. Jéhovah, tel qu’il est révélé dans les Écritures hébraïques et grecques, est clairement distinct de Jésus et ne fait pas partie d’une trinité.

Le professeur Howard dit en outre: “La suppression du Tétragramme a probablement engendré un climat théologique différent de celui qui existait pendant la période du Nouveau Testament, au Ier siècle. Avec la disparition du Tétragramme, le Dieu juif qui avait toujours été distingué nettement de tout autre grâce à l’emploi de son nom hébreu a perdu une partie de son caractère unique.” Les Témoins de Jéhovah ont rétabli le nom de Dieu non seulement dans toute la Bible, mais également dans leur culte quotidien. Ainsi, ils font une ‘nette distinction’ entre le vrai Dieu et les faux dieux du monde. C’est de cette façon qu’ils ont pu rétablir le “climat théologique” qui existait dans l’Église chrétienne du Ier siècle.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17663
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 12 avr. 2008 03:08

Message par medico

, Jérôme, traducteur de la Bible, faisait cette observation: “À ce jour, on rencontre toujours le nom quadrilitère de Dieu )יהוה(en caractères archaïques dans certains rouleaux grecs.”

À ce sujet, Paul Kahle déclare: “Nous savons à présent que, tant qu’il a été écrit par des Juifs et à l’intention des Juifs, le texte de la Bible grecque [la Septante] ne rendait pas le nom divin par kurios [Seigneur]; le Tétragramme était plutôt inscrit en caractères hébreux ou grecs dans les MSS [manuscrits].” — The Cairo Geniza, pages 222, 224.

Que faut-il en déduire? Ceci: Qu’ils fussent d’expression grecque ou hébraïque, les auditeurs de Jésus retrouvaient le nom de Dieu quand ils lisaient les Écritures. Par conséquent, tout porte à croire que lorsqu’ils les citaient ils suivaient la coutume qu’ils avaient observée jusque-là, et qu’ils ont ainsi introduit les quatre lettres hébraïques composant le nom de Jéhovah dans les Écritures grecques chrétiennes.

Dans la Revue de littérature biblique (angl.), George Howard, maître de conférences en théologie à l’université de Géorgie, faisait cette remarque: “Étant donné qu’on trouvait encore le Tétragramme dans les copies de la Bible grecque auxquelles l’Église primitive faisait référence, il est raisonnable de penser que les rédacteurs du N[ouveau] T[estament] l’ont également maintenu dans le texte biblique quand ils ont cité les Écritures.” — 1977, volume 96, No 1, page 77.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 12 avr. 2008 04:28

Message par Zouzouspetals

J'ai un peu de mal à suivre ; je ne parviens pas à concilier deux idées qui me semblent contradictoires.
D'un côté que les premiers chrétiens, tant d'origine gentile que juive, auraient recopié par écrit, et prononcé oralement, le nom divin.
De l'autre côté, que la prononciation exacte du nom divin n'est pas parvenue jusqu'à nous, à cause d'une superstition juive.

"Pourquoi le nom du plus grand Personnage de l’univers suscite-t-il tant de divergences ? Le problème remonte à des siècles quand, par superstition, les Juifs ont cessé de prononcer le nom divin et ont commencé à remplacer le terme hébreu par “ Souverain Seigneur ” dès qu’ils rencontraient ce nom dans les Écritures. Comme l’hébreu biblique s’écrivait sans voyelles, il n’existe aucun moyen de savoir avec précision comment Moïse, David et d’autres personnages des temps anciens prononçaient les lettres composant le nom de Dieu. Cependant, la prononciation française, Jéhovah, existe depuis des siècles et son équivalent dans de nombreuses langues est aujourd’hui largement accepté."
Source : http://www.watchtower.org/f/20020515/article_02.htm

Parce que, si on suit cette explication, Jésus et ses premiers disciples trouvaient peut-être encore les quatre lettes hébraïques dans le texte qu'ils avaient sous les yeux, mais ils le lisaient, comme leurs contemporains, en lui substituant une expression qu'ils pouvaient prononcer.
Et, lorsque les chrétiens d'origine gentile furent plus nombreux que ceux d'origine juive, la substitution ne se fit plus seulement oralement, mais à l'écrit.
Non parce que les chrétiens avaient sombré dans l'apostasie, et chassaient désormais le nom de Dieu de leur culte ; mais parce qu'ils n'avaient plus besoin de quatre lettres hébraïques imprononçables pour désigner leur Dieu et Père.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 12 avr. 2008 07:22

Message par Nhoj

Pensez-vous que ce n'est pas une acte d'apostasie que d'éradiquer le tétragramme de la Bible alors qu'il y figurait sur les rouleaux ?

On fait tout un plat sur notre traduction de la Bible pour un mot ou deux, mais l'éradication du nom personnel de Dieu est considérée comme normale !

Cherchez l'erreur !
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
En postant, vous acceptez les conditions de la Charte.
Image

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 12 avr. 2008 08:43

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :Pensez-vous que ce n'est pas une acte d'apostasie que d'éradiquer le tétragramme de la Bible alors qu'il y figurait sur les rouleaux ?

On fait tout un plat sur notre traduction de la Bible pour un mot ou deux, mais l'éradication du nom personnel de Dieu est considérée comme normale !

Cherchez l'erreur !
C'est vous qui affirmez que Jéhovah est "le nom personnel de Dieu". Manifestement les premiers chrétiens, ceux qui ont défini le canon biblique et recopié les écrits sur lesquels nous nous appuyons, ont tranché la question dans un autre sens. Ils ont considéré que le Tétragramme, imprononçable pour eux, n'était plus utile pour identifier leur Dieu.
S'ils étaient apostats, alors pourquoi lisons-nous encore leur Bible ?

Comment les chrétiens prononcent-ils le nom de leur Dieu ? Pour ma part, j'en suis venue à la conclusion qu'ils l'appellent Père ou Dieu notre Père, à l'exemple de la façon dont Jésus s'est adressé à Lui dans la prière modèle (dite du "Notre Père"), ou dont l'apôtre Paul a débuté pratiquement chacune de ses épîtres ("Faveur imméritée et paix de la part de Dieu notre Père...").

Et libre à vous de penser qu'un enfant a besoin d'un autre nom pour appeler son Père, ou bien que les croyant, en disant "Dieu", risqueraient de confondre leur Créateur unique avec la multitude des faux dieux que les humains ont inventés.

Que je sache, "Jéhovah" n'est pas le prénom de l'Esprit Tout-Puissant ; il n'est au mieux qu'une façon humaine de prononcer un nom ineffable.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Edom

Avatar du membre

Messages : 393
Enregistré le : 01 mars 2008 08:21
Localisation : France

Ecrit le 12 avr. 2008 08:59

Message par Edom

Zouzouspetals a écrit :Pour ma part, j'en suis venue à la conclusion qu'ils l'appellent Père ou Dieu notre Père, à l'exemple de la façon dont Jésus s'est adressé à Lui dans la prière modèle (dite du "Notre Père")
Et que penser alors de la suite de cette prière modèle, lorsque Jésus prononce ces mots : "que ton nom soit sanctifié" ?
TJ baptisé actuellement actif dans la congrégation

Tenez donc ferme, les reins ceints de vérité, revêtus de la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’équipement de la bonne nouvelle de la paix. Surtout, prenez le grand bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les projectiles enflammés du méchant. En outre, acceptez le casque du salut, et l’épée de l’esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu, tandis que par toutes sortes de prières et de supplications vous priez en toutes circonstances, en esprit. Ephésiens 6:14-18

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 12 avr. 2008 09:17

Message par Zouzouspetals

Edom a écrit : Et que penser alors de la suite de cette prière modèle, lorsque Jésus prononce ces mots : "que ton nom soit sanctifié" ?
A votre avis, à quel nom Jésus faisait-il allusion ici ? Celui de Père, par lequel il désigne Dieu dans cette prière modèle, ou celui de Jéhovah, qu'il n'a pas utilisé en l'occurence ?

Encore une fois, on en revient à la même question fondamentale : comment Jésus appelait-il Dieu ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité