[le nom de Dieu] Jéhovah et sa signification

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17718
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 30 mars 2007 14:18

Message par medico

si c'est pas JEHOVAH qui est le non de DIEU qui est la forme francisé la plus usité pourquoi les traductions ne disent pas alors YAWEH mais traduisent souvant par l'ETERNEL qui n'est pas un nom au demeurant?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 30 mars 2007 14:21

Message par Irmeyah

Thiebault :

Gertoux, en scientifique approuvé par la globalité de la communauté spécialisée, démontre (scientifiquement !) le contraire de ce que vous dites. Je suis désolé de vous le dire, mais vos propos sont en retard de quelques décennies ... Ayant lu son ouvrage et le confrontant à ce que vous dites, je ne peux que vous dire que vous vous trompez totalement ... et je parle sérieusement et en toute objectivité, en dehors de toute conviction religieuse.

Quelques avis de spécialistes concernant les conclusions de Gertoux (notamment des catholiques et des juifs) :
http://gertoux.online.fr/nomdivin/citations.htm
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 30 mars 2007 15:03

Message par Thiebault

Irmeyah a écrit :Thiebault :

Gertoux, en scientifique approuvé par la globalité de la communauté spécialisée, démontre (scientifiquement !) le contraire de ce que vous dites. Je suis désolé de vous le dire, mais vos propos sont en retard de quelques décennies ... Ayant lu son ouvrage et le confrontant à ce que vous dites, je ne peux que vous dire que vous vous trompez totalement ... et je parle sérieusement et en toute objectivité, en dehors de toute conviction religieuse.

Quelques avis de spécialistes concernant les conclusions de Gertoux (notamment des catholiques et des juifs) :
http://gertoux.online.fr/nomdivin/citations.htm
Malheureusement, cher Irmeyah, vous ne pouvez parler en toute objectivité, c'est-à-dire en faisant fi de vos croyances religieuses. Surtout quand le domaine concerne le religieux ! ;)

Par souci d'honnêté, je suis allé sur le site de monsieur Gertoux et ai lu la description de son livre. On peut y lire qu'Abraham a prononcé le nom du Seigneur. La traduction française et le texte original en hébreu n'apportent aucune indication quant au nom prononcé.

Dieu possède plusieurs noms : ceux que l'Homme lui a donné et celui qu'il s'est donné. Appeler Dieu "Seigneur" est appeler Dieu par son nom. Le nom que l'Homme lui a donné. Et c'est son nom aussi. Par contre, le vrai nom, celui qu'il s'est donné lui-même, n'a été révélé de qu'à Moïse, sur le mont Sinaï.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 30 mars 2007 18:03

Message par Irmeyah

Appeler Dieu "Seigneur" est appeler Dieu par son nom.
??? Désolé, mais vous ne semblez pas faire la différence entre "nom" et "titre".
On peut y lire qu'Abraham a prononcé le nom du Seigneur. La traduction française et le texte original en hébreu n'apportent aucune indication quant au nom prononcé.
Texte de Gertoux :

Le nom de Dieu est sans équivoque l'élément central du culte pour les fils d'Abraham. Quel est donc ce Nom si important, car usuellement les religions n'utilisent que des traductions comme Yahweh (Il est), Adonay (Messire), Allah (Le Dieu) ? Abraham a pourtant crié ce Nom (Gn 12:8). Il s'agissait du tétragramme YHWH, qui se prononce sans difficulté "comme il s'écrit", selon ce rappelait le grand Maïmonide, fin connaisseur du Talmud.

Bible de Chouraqui (juif traduisant directement de l'hébreux original) :
7. IHVH-Adonaï se fait voir à Abrâm.
Il dit: « À ta semence, je donnerai cette terre. »
Il bâtit là un autel pour IHVH-Adonaï qui s’est fait voir à lui.
8. Il s’ébranle de là, vers le mont au Levant de Béit-Él.
Il plante sa tente entre Béit-Él, vers la Mer, et ‘Aï, vers le Levant.
Il bâtit là un autel pour IHVH-Adonaï:
il crie le nom de IHVH-Adonaï.


Il me faut bien constater que votre envie de donner tort à Gertoux est dénuée de fondement. Ses raisonnements sont rigoureux et parfaitement scientifiques. Vous pensez bien que si Gertoux faisait des affirmations aussi grossièrement fausses que vous le dites des spécialistes ne lui auraient pas envoyé ces félicitations et approbations de son travail.

Je vous invite à réviser votre vision des choses, qui semble quelque peu vous aveugler, ce qui sera la seule manière de vous approcher de Dieu.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 31 mars 2007 03:58

Message par Thiebault

Irmeyah a écrit :??? Désolé, mais vous ne semblez pas faire la différence entre "nom" et "titre".
Vous eemblez vouloir jouer sur les mots. Quand Dieu donne son nom à Moïse, en Exode 3;14, il dit "Je suis qui je serai" et termine avec "Je suis". Il a donc deux noms ? Mais vous semblez croire qu'il n'en a qu'un...

De grâce, ne me dites pas que c'est la même chose. Il y a des Thiebault, il y a des Thiebaut, il y a des Thibault et aussi des Thibaut. Il s'agit de 4 prénoms différents provenant certes d'un même prénom (Theobald).

Texte de Gertoux :

Le nom de Dieu est sans équivoque l'élément central du culte pour les fils d'Abraham. Quel est donc ce Nom si important, car usuellement les religions n'utilisent que des traductions comme Yahweh (Il est), Adonay (Messire), Allah (Le Dieu) ? Abraham a pourtant crié ce Nom (Gn 12:8). Il s'agissait du tétragramme YHWH, qui se prononce sans difficulté "comme il s'écrit", selon ce rappelait le grand Maïmonide, fin connaisseur du Talmud.

Bible de Chouraqui (juif traduisant directement de l'hébreux original) :
7. IHVH-Adonaï se fait voir à Abrâm.
Il dit: « À ta semence, je donnerai cette terre. »
Il bâtit là un autel pour IHVH-Adonaï qui s’est fait voir à lui.
8. Il s’ébranle de là, vers le mont au Levant de Béit-Él.
Il plante sa tente entre Béit-Él, vers la Mer, et ‘Aï, vers le Levant.
Il bâtit là un autel pour IHVH-Adonaï:
il crie le nom de IHVH-Adonaï.
Malgré les relectures que j'ai pu faire de ce passage de la Genèse (en hébreu), je ne vois pas le nom qu'Abraham a crié. Comment pouvez-vous être sûrs que le nom qu'Abraham a crié est le vrai nom du Seigneur, celui qu'il révéla à Moïse sur le mont Sinaï ? Quelle est votre preuve ? Vous interprétez, vous n'avez pas de preuve de la véracité de vos interprétations.

Chouraqui est également un traducteur, ce qui implique qu'il interprête également. Il écrit le Tétragramme en plaçant le nom "Adonaï" au dessus des deux lettres du milieu de "YHWH". Et alors ? Est-ce suffisant pour vous comme preuve que l'interprétation d'un homme ? D'autant plus qu'après vérification rien n'appuie ce type d'interprétation.

Il me faut bien constater que votre envie de donner tort à Gertoux est dénuée de fondement. Ses raisonnements sont rigoureux et parfaitement scientifiques. Vous pensez bien que si Gertoux faisait des affirmations aussi grossièrement fausses que vous le dites des spécialistes ne lui auraient pas envoyé ces félicitations et approbations de son travail.
Non, de grâce, pas la victimisation... Je ne m'attaque pas à Gertoux. J'essaie plutôt de comprendre pourquoi tout ce qui gravite autour des TJ voit ce que personne ne voit et ne voit pas ce que tout le monde voit.
Le raisonnement de Gertoux, concernant la vocalisation du nom de Dieu ne peut être qualifié de scientifique car rien ne permet de prouver qu'il a raison. Et quand bien même, si nous retrouvions un jour le vrai nom, il n'est pas permis de le prononcer, en référence au troisième commandement. Vous êtes dans le blasphème tous les jours et vous ne vous en rendez pas compte...
Je vous invite à réviser votre vision des choses, qui semble quelque peu vous aveugler, ce qui sera la seule manière de vous approcher de Dieu.
Loin de moi, à la lecture de votre dernière phrase, l'orgueil que vous manifestez. Vous n'avez aucune certitude, encore moins celle de savoir si vous êtes proche de Dieu. Oh non...

Amicalement (malgré le ton que vous haussez),

Thiebault

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 31 mars 2007 04:16

Message par Irmeyah

Thiebault a écrit :Vous eemblez vouloir jouer sur les mots.

Mot différent, sens différent. Seigneur n'est pas un nom, c'est un titre. Jésus est "Messie" : c'est sa fonction, pas son nom.
Quand Dieu donne son nom à Moïse, en Exode 3;14, il dit "Je suis qui je serai" et termine avec "Je suis". Il a donc deux noms ? Mais vous semblez croire qu'il n'en a qu'un...
Dieu dit surtout :

(Exode 3:13-15) 13 Mais Moïse dit au [vrai] Dieu : “ Supposons que je sois venu maintenant vers les fils d’Israël et que je leur aie dit : ‘ Le Dieu de vos ancêtres m’a envoyé vers vous ’, et qu’ils disent vraiment : ‘ Quel est son nom ? ’ Que leur dirai-je ? ” 14 Alors Dieu dit à Moïse : “ JE SERAI CE QUE JE SERAI. ” Et il ajouta : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ JE SERAI m’a envoyé vers vous. ’ ” 15 Puis Dieu dit encore à Moïse : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis et c’est là mon mémorial de génération en génération.

Je ne rajoute rien, le texte parle de lui-même ... Si j'ajoute que, comme vous le devez savoir en tant qu'hébraisant, ici, ’Èhyèh est à l’imparfait héb., à la première personne du sing., et signifie donc “ Je deviendrai ” ; ou : “ Je serai ”. Il n’est pas question ici du fait que Dieu existe par lui-même, mais de ce qu’il se propose de devenir pour d’autres. Cf. Gn 2:4, note “ Jéhovah ”, où le vb. héb. hawah, apparenté, figure dans le nom divin.
Malgré les relectures que j'ai pu faire de ce passage de la Genèse (en hébreu), je ne vois pas le nom qu'Abraham a crié. Comment pouvez-vous être sûrs que le nom qu'Abraham a crié est le vrai nom du Seigneur, celui qu'il révéla à Moïse sur le mont Sinaï ? Quelle est votre preuve ? Vous interprétez, vous n'avez pas de preuve de la véracité de vos interprétations.
Genèse 12 : 8, Bible de Jérusalem :
Il passa de là dans la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa sa tente, ayant Béthel à l'ouest et Aï à l'est. Là, il bâtit un autel à Yahvé et il invoqua son nom.

Après avoir regardé la version hébraïque originale de ce verset, je constate qu'il s'y trouve bien le tétragramme, tout à la fin (en bas à gauche).

Voici une version hébraïque en ligne, le tétragramme apparait clairement à la fin du verset 8 (à droite de "9", il faut lire de droite à gauche) :
http://www.holy-scriptures.org/Hebrew/0 ... sis-12.htm
Chouraqui est également un traducteur, ce qui implique qu'il interprête également.
Je me permets de vous contredire, car justement Chouraqui traduit sans interpréter, c'est la caractéristique de sa version, qui en fait une traduction difficile mais en même temps très utile.
Il écrit le Tétragramme en plaçant le nom "Adonaï" au dessus des deux lettres du milieu de "YHWH".
Vous inversez les choses. Chouraqui reprend le tétragramme présent dans les manuscrits originaux. Mais comme il traduit la Bible selon la tradition juive (et non la tradition chrétienne), il reprend l'usage des manuscrits ultérieurs, de remplacer le tétragramme par "Adonai" : ainsi, par un esprit scientifique d'exhaustivité et de neutralité, il adjoint les deux. Le juif des temps bibliques lisait et prononçait sans doute possible "Yehwah", mais le juif des temps modernes prononce "Adonaï".
Modifié en dernier par Irmeyah le 31 mars 2007 04:43, modifié 2 fois.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 31 mars 2007 04:34

Message par Irmeyah

Thiebault a écrit :Non, de grâce, pas la victimisation... Je ne m'attaque pas à Gertoux.
Je suis bien obligé de constater que vous l'attaquez sur des choses ou vous avez positivement tort, comme la présence du tétragramme en Gn 12:8. Prémisses fausses, raisonnement faux. Je vous invite donc, pour votre bien, à réviser votre raisonnement !
J'essaie plutôt de comprendre pourquoi tout ce qui gravite autour des TJ voit ce que personne ne voit et ne voit pas ce que tout le monde voit.
Nul doute qu'une grande partie des découvertes (et de leur diffusion) sur le christianisme sont due aux TJ : nom de Dieu, subordination de Jésus à son Père, etc. Gertoux, TJ affranchi de la vision catholique des choses (même les athées français en son pétris, ce qui est regrettable), a pu étudier sans oeillère l'importance biblique du nom divin dans les manuscrits bibliques. Etant un scientifique lui-même, il sait ce qu'il fait. En le remettant en cause vous en faites un imposteur complet, ce qui est en outre assez insultant.
Il vous faudrait, pour avoir le droit de le critiquer, pour le moins lire son ouvrage et le cas échéant lui opposer un argumentaire aussi scientifique que le sien.
Or, pas même un scientifique ne l'a fait jusqu'à présent !
Le raisonnement de Gertoux, concernant la vocalisation du nom de Dieu ne peut être qualifié de scientifique car rien ne permet de prouver qu'il a raison.
Les arguments que Gertoux avancent son nombreux et parfaitement scientifiques. Jusqu'à preuve du contraire.
Et quand bien même, si nous retrouvions un jour le vrai nom, il n'est pas permis de le prononcer, en référence au troisième commandement. Vous êtes dans le blasphème tous les jours et vous ne vous en rendez pas compte...
Encyclopaedia Judaica (angl.):
“Si l’on évite de prononcer le nom divin YHWH, c’est (...) à cause d’une mauvaise compréhension du troisième commandement (Ex. 20:7; Deut. 5:11), comme s’il signifiait: ‘Tu ne dois pas prendre le nom de YHWH ton Dieu en vain’, alors qu’il veut dire en réalité: ‘Tu ne dois pas faire de faux serments par le nom de YHWH ton Dieu.’” Remarquez que le texte n’interdit pas de “prendre” ou de prononcer le nom de Dieu. Toutefois, même s’il signifiait prendre le nom de Dieu “en vain”, notez ce que déclare le lexique hébreu de Koehler et Baumgartner (all. et angl.) à propos du terme traduit par “en vain” (hébreu lashshaw’): “Nommer un nom sans raison, (...) faire un mauvais emploi d’un nom.” Par conséquent, ce commandement n’interdit pas l’emploi du nom de Dieu, mais plutôt son usage impropre.

références :
- Encyclopaedia Judaica (deuxième édition), Keter, 1973, volume 7, page 679.
- Lexicon in Veteris Testamenti Libros, Koehler et Baumgartner, Brill, 1953, page 951.
Citation:
Je vous invite à réviser votre vision des choses, qui semble quelque peu vous aveugler, ce qui sera la seule manière de vous approcher de Dieu.

Loin de moi, à la lecture de votre dernière phrase, l'orgueil que vous manifestez.
Ce n'est pas de l'orgueil mais un soucis concernant votre connaissance de la Bible et donc de Dieu. Mais libre à vous de vous moquez de ce soucis sincère que j'ai envers vous.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 31 mars 2007 04:47

Message par Thiebault

Irmeyah a écrit :Dieu dit surtout :

(Exode 3:13-15) 13 Mais Moïse dit au [vrai] Dieu : “ Supposons que je sois venu maintenant vers les fils d’Israël et que je leur aie dit : ‘ Le Dieu de vos ancêtres m’a envoyé vers vous ’, et qu’ils disent vraiment : ‘ Quel est son nom ? ’ Que leur dirai-je ? ” 14 Alors Dieu dit à Moïse : “ JE SERAI CE QUE JE SERAI. ” Et il ajouta : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ JE SERAI m’a envoyé vers vous. ’ ” 15 Puis Dieu dit encore à Moïse : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis et c’est là mon mémorial de génération en génération.
Les trois temps, passé présent futur, sont présents dans cette tournure de phrase qu'est "ehyeh vacher ehyeh". Mais il ne me pose pas de problème que vous traduisiez par "Je serai QUI je serai." Personnellement, je préfère "Je suis qui je serai". Et celui qui préfère "Je suis qui je suis" n'est pas forcément dans l'erreur tant la présence des trois temps ne permet aucune certitude.

Mais j'ai une question qui me vient à l'esprit : vous basez-vous sur "ehyeh vacher ehyeh" pour vocaliser le Tétragramme ?

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 31 mars 2007 04:56

Message par Irmeyah

Non, je ne pense pas.

Pour un argumentaire scientifique synthétique sur la vocalisation du tétragramme :
http://www.euaggelion2414.com/jehoNom.htm
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 31 mars 2007 06:20

Message par Thiebault

Merci pour l'information.

L'auteur du site semble d'accord avec ce que j'écris ici depuis le début concernant le nom de Dieu :

Il n'existe donc aucun moyen inattaquable de prouver quelles voyelles accompagnaient les consonnes YHWH

Tout le reste n'est que supputations, conjectures voire interprétations.

Il est donc possible que le nom de Dieu soit "jehovah", tout comme il est possible que "jehovah" ne soit pas son nom. Bref, nous ne saurons jamais, du moins de notre vivant, quel est le vrai nom de Dieu. Tout au plus, aurons-nous la conviction intime. Là, il convient à chacun de prendre ses responsabilités quant à l'attribution de son vrai nom à Dieu et de l'invoquer, au risque que ce soit considéré en vain par Dieu.

Bonne journée !

Thiebault

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 31 mars 2007 06:33

Message par Irmeyah

Le site dit :

Le débat sur cette question n'est donc pas clos!
Les tentatives d'hier et d'aujourd'hui pour retrouver la prononciation 'correcte' du nom hébreux de Dieu n'ont pas abouti; ni la forme parfois entendue 'Jéhovah', ni la forme admise et savante 'Yahvé' ne peuvent être prouvées avec certitude.

Il n'existe donc aucun moyen inattaquable de prouver quelles voyelles accompagnaient les consonnes YHWH.


Mais connaissant l'auteur du site, je crois que ces derniers paragraphes ont été écrits bien avant la sortie et la diffusion de l'ouvrage de Gertoux, dont les conclusions sont probantes et absolument convaincantes, notamment pour beaucoup de spécialistes (dont juifs et catholiques).

Les liens vers l'encyclopedie catholique ne marchent d'ailleurs plus, ils sont obsolètes, ce qui démontre que cette page n'est pas tout à fait actualisée, veuillez m'excusez de cela.

Donc par rapport à Gertoux à moins de vous considérer comme plus compétent que ces spécialistes dans leur propre spécialité, je ne pense pas que vous puissiez affirmer qu'on ne puisse pas savoir quelle est le nom de Dieu.

YeHoWaH - Jéhovah a été longtemps utilisé (au XIXe siècle notamment par des auteurs catholiques comme Chateaubriand), et Gertoux démontre que c'est la meilleure vocalisation du tétragramme. En outre, le sens profond de ce nom et son affirmation tout au long de la Bible exige qu'on l'utilise, donc qu'on le sache.

Jéhovah Dieu a donc voulu que son nom soit connu, vocalisé, employé, invoqué, et sanctifié.

Je tiens à dire que si Jéhovah ne me semblait pas à peu près sûrement et objectivement être le nom de Dieu, je ne l'utiliserais pas, je ne serais pas TJ. Je ne me suis pas converti par pulsion mystique émotionnelle irrationnelle, mais devant des PREUVES probantes.

A vous de vouloir ou pas voir ces preuves, et si vous voulez les réfuter, de le faire sérieusement. Mais jusqu'à preuve du contraire, les conclusions de Gertoux ne sont pas attaquables a priori.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 31 mars 2007 08:11

Message par Thiebault

Irmeyah a écrit :YeHoWaH - Jéhovah a été longtemps utilisé (au XIXe siècle notamment par des auteurs catholiques comme Chateaubriand), et Gertoux démontre que c'est la meilleure vocalisation du tétragramme. En outre, le sens profond de ce nom et son affirmation tout au long de la Bible exige qu'on l'utilise, donc qu'on le sache.
Que des catholiques aient approuvé le texte massorétique n'engage que leur responsabilité et certainement pas l'ensemble des catholiques passés, présents (de leur époque) et à venir.

Mesurez-vous toute l'importance de cette phrase que vous écrivez : Gertoux démontre que c'est la meilleure vocalisation du tétragramme ? Cela veut dire que c'est un mal pour un pire ! Nous ne savons pas prononcer le nom de Dieu car nous ne sommes pas dignes de Dieu, c'est simple.
Je tiens à dire que si Jéhovah ne me semblait pas à peu près sûrement et objectivement être le nom de Dieu, je ne l'utiliserais pas, je ne serais pas TJ. Je ne me suis pas converti par pulsion mystique émotionnelle irrationnelle, mais devant des PREUVES probantes.
Vous faites part d'un certain degré d'approximation dans le nom jehovah et vous concluez par votre conversion devant des preuves probantes. C'est paradoxal...
A vous de vouloir ou pas voir ces preuves, et si vous voulez les réfuter, de le faire sérieusement. Mais jusqu'à preuve du contraire, les conclusions de Gertoux ne sont pas attaquables a priori.
Oui, j'aimerais bien prendre connaissance de ce que vous appelez "preuves". Il me faut acheter ce livre. Je le ferai et le lirai. Mais je sais déjà que je n'invoquerai pas l'appellation jehovah tout comme jamais je n'ai invoqué l'appellation yahveh.

Ce qui compte n'est pas le son produit par votre bouche mais bien ce que contient votre coeur.

Amicalement,

Thiebault

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17718
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 31 mars 2007 09:04

Message par medico

il y a une question qui est posé dans le livre des proverbes.
(Proverbes 30:4) 4 Qui est monté au ciel pour qu’il puisse en descendre ? Qui a recueilli le vent dans le creux de ses deux mains ? Qui a enveloppé les eaux dans un manteau ? Qui a fait lever toutes les extrémités de la terre ? Quel est son nom et quel est le nom de son fils, si tu le sais ?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 31 mars 2007 11:51

Message par Thiebault

Il faut savoir qui pose cette question et à qui elle est posée.

Si jamais elle nous était posée, pourquoi le nom n'est-il pas clairement indiqué, vocalisé, dans la Bible ?

Mais je souhaite mettre ce sujet entre parenthèse, en attente, le temps d'acquérir le livre de Gertoux et de l'avoir lu.

Amicalement,

Thiebault
c'est une maniére d'éludé la question.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 31 mars 2007 13:38

Message par Irmeyah

Mesurez-vous toute l'importance de cette phrase que vous écrivez : Gertoux démontre que c'est la meilleure vocalisation du tétragramme ? Cela veut dire que c'est un mal pour un pire ! Nous ne savons pas prononcer le nom de Dieu car nous ne sommes pas dignes de Dieu, c'est simple.
Argument qui ne tient pas puisqu'il faut invoquer le nom de Dieu pour être sauvé :

(Actes 2:21) “ 21 Et tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé. ’ ”

(Romains 10:13) “ 13 Car “ tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé ”. ”

(Yoël 2:32) “ 32 Oui, il arrivera que tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah s’en tirera sain et sauf [...] ”


--> Remarquez que cette injonction parcourt toute la Bible...

Deuxième chose : Les juifs des temps bibliques prononçaient le nom de Dieu tous les jours, et les premiers chrétiens certainement aussi. Ce qui réfute l'idée que personne ne pourrait le prononcer. Comme l'explique cet ouvrage :
http://areopage.net/name.html
l'idée d'un Dieu innommable et inaccessible est platonicienne et païenne, mais nullement biblique.
Vous faites part d'un certain degré d'approximation dans le nom jehovah et vous concluez par votre conversion devant des preuves probantes. C'est paradoxal...
Je voulais dire que tout bien considéré votre conversion au catholicisme et la mienne au christianisme des TJ, vous semblez bien plus pétri de préjugés subjectifs vous aveuglant devant les preuves objectives de la vocalisation du tétragramme, que moi, qui reconnait parfaitement que "Jéhovah" n'était évidemment pas la prononciation originelle. Nous ne sommes pas hébreux, il a fallu adapter (originellement : "iéhouah").
Oui, j'aimerais bien prendre connaissance de ce que vous appelez "preuves". Il me faut acheter ce livre. Je le ferai et le lirai
Très bien.
Mais je sais déjà que je n'invoquerai pas l'appellation jehovah tout comme jamais je n'ai invoqué l'appellation yahveh.
C'est pourtant une question de vie ou de mort, mais libre à vous !!

Cordialement, I.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités